Céleste, ma planète, de Timothée de Fombelle

Les dévoreurs de livres d’Arsène : les chroniques des élèves du comité de lecture du blog

Dans un monde futur. Un garçon solitaire, délaissé par sa mère qui travaille beaucoup, décide de ne jamais être amoureux car cela ne lui cause que des problèmes. Mais, quand il la voit, c’est le coup de foudre : Céleste. Il sait que c’est elle qu’il aime… Mais un jour, elle ne revient plus au collège. Il décide de la retrouver, mais ne sait pas encore dans quelles aventures il s’embarque…

Ecrit à la première personne, un peu comme un journal, le garçon, dont on ne sait pas le nom, raconte cette histoire incroyable. Un livre très facile à lire, qui fait beaucoup réfléchir sur l’écologie et l’avenir de notre planète.

Chloé, 5ème – 12 ans, membre des Dévoreurs de livres d’Arsène

Et l’avis de mumu58 :

Une planète qui saigne

La planète est polluée. L’air devient étouffant, à la limite du respirable. Les gens habitent dans des tours de plus de 300 étages, en espérant avoir un meilleur oxygène. Ils évitent d’avoir un contact avec l’extérieur donc chacun prend les ascenseurs pour se déplacer d’une tour à l’autre. Dans la tour Immencity, à deux blocs de l’école vit le narrateur. Un jeune garçon de 14 ans dont la mère trop occupée par sa vie professionnelle reste distante. Il vit seul. Le jour de ses 14 ans, Elle lui est apparue un matin, dans l’ascenseur. Une jeune fille qui vit au sommet de la tour 330. Elle sent bon la terre chaude. Elle intègre le collège du narrateur mais, au moment du déjeuner, elle disparaît. Elle, qui fait tourner la tête à notre jeune collégien, s’appelle Céleste. C’est un véritable coup de foudre, lui qui s’était juré de ne plus tomber amoureux. Elle le hante, son absence lui est insupportable, sa présence est pour lui plus que vitale. Pourquoi un tel ressenti ? Celui-ci décide alors de partir à sa recherche mais découvre qu’elle est malade.

Allongée sur le sol, grelottante, le visage rongé de petites taches, les bras et les jambes enveloppées dans des bandelettes, Céleste me regardait.

Ce qui est troublant, c’est qu’elle porte sur son corps les stigmates du mauvais traitement infligé à la planète bleue. A chaque fois que l’environnement est malmené, son corps est meurtri et se couvre de taches. Elle souffre de la maladie de notre Terre. Ca veut dire que si on soigne la Terre , Céleste guérira ?

Céleste, ma planète est une belle histoire d’amour qui est un réel combat écologique. Un roman futuriste qui fait prendre conscience des conséquences catastrophique de la mise à mal de la planète. Céleste est le miroir de la Terre. On ressent sa fragilité, son impuissance. Le narrateur mène un dur combat mais ne veut pas s’avouer vaincu. Il prend le problème à bras le corps et se jette dans la bataille. 

si un humain souffrait autant que la planète, on ferait tout pour le sauver !

L’auteur nous transporte dans une intrigue troublante et pleine de mystère. Les jeunes lecteurs ne pourront pas rester indifférents à ce conte plein poésie.

Enregistrer

Un amour de cochon

Babe le cochon devenu berger, de Dick King-Smith

babe.jpg

En général, quand vous gagnez un poulet ou tout autre animal de ferme vivant, celui-ci va finir en pâté ou rôti. Je vous entends déjà réagir mais c’est vrai, il faut reconnaître que rare sont ceux qui le mettent dans leur jardin…Mais l’avenir de notre petit cochon sera autre, je dois même dire qu’il va être hors du commun.

Petit point à préciser : en Grande-Bretagne, l’élevage de moutons est très répandu et le savoir-faire des chiens de berger est très reconnu . Il y a même des concours pour récompenser les meilleurs !

Une nouvelle journée commence à la ferme de monsieur et madame Hogget. Une journée particulière toutefois pour ce couple de berger car aujourd’hui c’est la foire au village . Monsieur Hogget est intrigué par des cris puissants et peu communs qui remontent de la vallée. On dirait ceux d’un cochon ! Poussé par la curiosité, il décide d’aller voir ça de plus près. Et il a raison ! Monsieur le curé a organisé un petit jeu. Il faut deviner le poids du cochon contre 10 pences et le gagnant remportera l’animal. Monsieur Hogget se lance et … remporte le concours. Il ramène le porcelet à la ferme et il ne pense qu’à le transformer en un beau gros jambon.

A peine arrivé, Babe fait la connaissance des animaux et surtout de Ficelle le chien de berger qui va très vite le prendre sous sa coupe. Tout ce petit monde va vite adopter leur nouvel ami. Mais Babe est intrigué par le travail de Ficelle et remarque très vite la manière qu’elle a de s’occuper des moutons. C’est décidé, Ficelle va initier Babe pour le transformer en chien de berger. Une mission pas très évidente il faut le dire ! Ficelle arrivera-t-elle à ses fins et que va en penser monsieur Hogget ? Sa nouvelle utilité lui permettrait sans aucun doute d’échapper à un destin tragique.

Une histoire drôle où l’auteur donne vie à des animaux qui parlent et qui ont du caractère. King-Smith nous dépeint le côté humain des personnages. Ce récit est un conte avec une morale dont les protagonistes principaux sont des animaux. Le lecteur y tire un enseignement : rien n’est impossible. Quand on veut quelque chose, il faut se battre, croire en ses capacités et aller au-delà des préjugés. Un cochon chien de berger ! Mais c’est impensable  ! Un cochon ne peut pas devenir gardien de moutons ! Et pourquoi pas ?

Un récit qui met en avant le respect de l’autre et la tolérance. Le cochon est  très poli et donne toujours de sa personne pour réussir. La persévérance va payer et va bouleverser les idées reçues. Il n’y a pas que les chiens qui peuvent garder les moutons, preuve en est !

 Babe me fait penser aux contes de Marcel Aymé qui lui aussi donnait la parole aux animaux, aux fables de La Fontaine qui utilisaient les bêtes pour se moquer de la société. Beaucoup d’auteurs se sont  essayer à cet exercice et le résultat est plutôt très distrayant.

Une adaptation cinématographique de ce récit a été réalisée avec succès.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Destin doré

Cul- Blanc, de Dick King-Smith

cul blanc.jpg

Le destin n’a pas été très gentil avec Cul-Blanc puisqu’à sa naissance, Cul-Blanc avait une tâche sur les fesses alors que tous les membres de sa famille en ont une sur le dos. Cul-Blanc est devenu le vilain petit canard. Même sa maman l’ignore, le rejette. Il doit partir de la ferme puisque personne ne l’aime. Il trouve refuge dans la forêt auprès d’un chat. Mais quand l’hiver arrive, le chat part en ville et Cul-Blanc le suit. Sur le chemin, les animaux croisent des soldats qui l’emmènent à la caserne. Est ce que c’est la fin de l’aventure pour ce porcelet, va-t-il se retrouver transformé en rôti ?

C’est l’histoire d’un petit cochon pas comme les autres qui aura un incroyable destin.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Où est passé Madison

Harry est fou, de Dick King-Smith

harry est fou.jpg

Harry est un gentil petit bambin heureux, vivant avec ses parents dans une belle maison. Le jour où son oncle d’Amérique meurt, le jeune garçon hérite de Madison, un perroquet. Quel drôle de cadeau ! Mais que va-t-il faire avec un tel animal ! Harry n’est pas très emballé… Surtout que Madison a quarante ans et en plus il est muet… pour un perroquet ce n’est pas le top ! Mais en fait, tout va changer quand cet oiseau bizarre va aider Harry à faire ses devoirs, la maman à réaliser des gâteaux et donner un coup de main pour les mots croisés de papa. Madison va se révéler être un perroquet exceptionnel sachant jouer aux échecs, ayant un vocabulaire très riche bref un volatile super intelligent ! Mais voilà qu’un jour, Madison disparaît…A t-il été kidnappé ? La police mène son enquête. Un petit roman frais et plein d’humour pour les jeunes lecteurs.

Et si vous avez aimé cette histoire, n’hésitez pas à vous lancer dans la lecture d’une autre enquête mettant en scène un perroquet : Le perroquet qui bégayait. Et du même auteur : Babe le cochon devenu berger

C’est pas si sorcier…

Comment c’est fait ? les secrets de fabrication des objets qui t’entourent, de Penny Smith et Lorrie Mack

Notre curiosité va être aiguisée au fil des pages ! Comment faire de la crème glacée, des saucisses, des briques, des compacts disc et j’en passe.

Dans notre quotidien, on ne se pose pas la question de savoir comment a été fabriqué le verre qu’on utilise, le crayon qui nous sert si souvent. Il est bon alors de se poser un instant pour connaître leurs secrets de fabrication. Et là, à chaque page, on s’étonne, on s’exclame !

Beaucoup d’illustrations, de photos avec un texte simple toujours accompagné d’un historique.

Et on s’aperçoit qu’il n’y a pas que les machines qui fabriquent  ! Saluons les artisans qui nous font aussi partager leur savoir-faire.

20 aliments ou objets sont ainsi présentés dans cet ouvrage. Un index très complet à la fin en facilite l’utilisation.

A consommer sans modération et maintenant qu’on sait presque tout, on va pouvoir épater les copains !

Disparition à l’italienne

Le professeur a disparu, de Jean-Philippe Arrou-Vignod

le professeur a disparu.jpg

Rémi, Mathilde et Pierre-Paul ont gagné un concours d’histoire organisé par la ville, dont le prix n’est ni plus ni moins qu’un séjour à Venise ! Accompagnés de leur professeur, monsieur Coruscant, les 3 collégiens prennent un train-couchette direction l’Italie. Les enfants sont excités, d’autant que leur voyage coïncide avec les dates du carnaval de Venise ! Ce sera gigantesque ! Mais tout ne se déroule pas comme prévu car, durant le trajet, monsieur Coruscant va disparaître….

En effet,  le matin, quand les enfants se réveillent, le train est à une heure de Venise. Quand Rémi regarde la couchette du professeur, il voit qu’il n’est plus là, ni lui ni ses affaires, mais il trouve un papier blanc. Personne n’avait vu le professeur. Mathilde a d’abord pensé appeler les parents pour qu’ils viennent les rechercher à Venise, mais Rémi n’était pas d’accord : après tout le mal qu’il s’était donné pour gagner le concours !

Les 3 jeunes vont alors se lancer seuls à sa recherche et cette aventure va les mener, malgré eux, sur les traces d’une histoire louche…

Les trois enfants sont livrés à eux-mêmes, dans une ville qu’ils ne connaissent pas dont ils ne maîtrisent pas la langue. Malgré tout , ils vont faire preuve de hardiesse et de ténacité pour retrouver leur enseignant. Les personnages sont attachants par leur originalité, leur candeur et leur humour. Les enfants ont des personnalités très opposées mais chacun y mettra de sa petite touche personnelle pour faire avancer leur enquête. Le trio fonctionne à merveille. Ils sont à la fois courageux et très déterminés.

L’histoire est pleine de rebondissements et fait découvrir au lecteur Venise, ses musées, ses monuments , ses canaux.

Un moment de lecture agréable, des chapitres courts donc un récit qui se lit rapidement.

Enregistrer

Jardiner ? Un jeu d’enfant !

Le jardin plaisir avec les enfants : plus de 20 projets faciles à réaliser pour bien profiter du jardin, ouvrage collectif

jardin.jpg

Tout ce qu’il faut savoir pour réussir le jardin avec les enfants. Jardiner facile avec de la récupération pour profiter de son espace, planter, récolter, déguster ce qu’on a fait pousser ! Quel régal pour les yeux et les papilles ! Quelques recettes très faciles à réaliser y sont présentées.

Un ouvrage coloré, avec de nombreux encadrés qui expliquent très facilement les bases du jardinage. De belles photographies viennent montrer les étapes de fabrication d’objets décoratifs ou de la croissance des plants. Nos apprentis jardiniers apprendront aussi comment jardiner écolo.

Même si vous n’avez pas beaucoup d’espace, vous pouvez quand même créer votre petit coin de verdure car beaucoup de choses sont aussi réalisées en pots ou jardinières.

Le visuel est très important, ainsi l’enfant pourra se faire une idée du résultat final.

Je tiens à préciser que les adultes qui ne sont pas forcément des as du jardinage seront tout autant  charmés par ce livre. Et puis, qui sait, les enfants qui n’aiment pas les légumes étonneront leurs parents car manger ce qu’on a cultivé, il n’y a que ça de vrai !