Un écrivain dans la tourmente

Crime de papier, de Robert Belfiore

crime de papier.jpg

Julien est un écrivain un peu trop fleur bleue. Il a du mal à percer. Un jour, il présente à son éditeur une histoire plutôt sombre de tueur en série. Le personnage principal, Emile, doit commettre un meurtre le 21 juin à 21h30. L’éditeur tombe sous le charme et accepte de le publier en feuilletons dans l’Echo d’Oudignac. Julien est enthousiaste et prêt à signer un contrat pour plusieurs histoires.

Mais un matin, il reçoit une lettre très étrange signée du nom de son personnage, Emile le détraqué. Celui-ci se dit heureux d’avoir été créé, il remercie son auteur et attend avec une impatience diabolique la journée du 21 juin. Julien croit alors à une mauvaise farce, soupçonnant même sa femme d’être à l’origine de ce canular.

Mais la fiction va dépasser la réalité…

Une histoire originale qui plaira aux jeunes lecteurs.

Enregistrer

Vive la mariée ! , de Sophie Dieuaide

Les dévoreurs de livres d’Arsène : les chroniques des élèves du comité de lecture du blog

Vive la mariée ! , de Sophie Dieuaide – collection Délires

Vive la mariée! par DieuaideIllustrations : Jean-Michel Nicollet
Pages : 140
dès 9 ans

L’HISTOIRE :
Un livre estival où une famille se retrouve en bord de mer dans la maison familiale. Les bêtises et les idées farfelues s’enchaînent au fil de l’histoire au cours des vacances de Clothilde et de ses copains : ils ont un grand projet pour la grand mère : la marier avec le nouvel ami, Edouard…  mais celui ci est vieux et timide !

AVIS :
Livre 100% humour  ! L’auteur utilise les mots dont elle manie les doubles sen , les jeux de mots et d’images, le comique de situation est aussi là pour faire rire, on va de surprises en rebondissements, entrecoupés de scènes anodines et réalistes. On est installé dans une situation familière, facile à imaginer. Un bon moment de détente !

La couverture du livre nous met directement dans le ton  avec une écriture du titre avec des lettres bancales, une illustration  aux couleurs vives et des personnages souriants et malicieux. Des dessins en noir et blanc à l’intérieur de l’ouvrage avec des personnages très expressifs et très détaillés.
Les livres de Sophie Dieuaide sont nombreux : Œdipe, schlac ! schlac ! ; la vie héroïque d’antoine Lebic ; Cerise et testament ; Ma vie par Minou Jackson, chat de salon ; Peur sur la ferme ; Comment j’ai relooké Aurélien Barrucci ; Un amour de cousine ; Prince Jojo 1er…
J’avais particulièrement aimé le livre Grrrrr ! lu en CM2, mais que le CDI ne le possède pas.

Axel, 5ème – 12 ans

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Le cycle de l’Héritage, de Christopher Paolini

Les dévoreurs de livres d’Arsène, les chroniques réalisées par les élèves du comité de lecture du blog

Eragon, de Christopher Paolini

Le retour des dragons.

Eragon, jeune fermier de 15 ans, vit avec son oncle et son cousin à Carvahall en Algaësia : un empire dirigé par un tyran nommé Galbatorix qui est le seul dragonnier encore en vie. Eragon est parti depuis 3 jours dans la Crète pour chasser. Alors qu’une explosion retentit, il découvre une pierre bleue veinée de blanc au centre d’un cercle de cendres. Fasciné, il l’emmène et la cache dans sa chambre. Chaque soir, avant de s’endormir, il l’observe et tente de découvrir ce qu’elle renferme. Au bout du 2° jour, la nuit, la pierre se met à bouger et se fissure pour laisser apparaître un bébé dragon. Il faut savoir que lorsque le dragon atteint la taille adulte, celui-ci devient un symbole de force pour son maître. Dès lors, la vie d’Eragon s’en trouve bouleversée. Il devra affronter de terrible ennemis envoyés par Galbatorix. Mais heureusement Eragon a aussi de précieux alliés comme Brom, le conteur du village qui lui apprendra de nombreuses techniques de combat ainsi que de nombreux sorts.
Sera-t-il assez fort pour vaincre ces envoyés du mal ?
Galbatorix osera-t-il défier Eragon en personne ?

La série Eragon est un roman fantastique où le lecteur va suivre un jeune héros dans de dangereuses aventures. Malgré les 700 à 800 pages par tome que réunit cette tétralogie du cycle de l’Héritage (Eragon – L’Aîné – Brisingr – L’Héritage), il n’y a aucune longueur ou très peu. C’est un univers totalement parallèle, d’héroic fantasy pur où il n’y a aucun repère avec notre monde, peuplé de dragons, d’elfes, de nain dont la langue est traduite en fin de chaque ouvrage.Prévue au départ comme une trilogie, la série compte désormais quatre livres. Une adaptation est aussi sortie le 6 décembre 2006 par Stefen Fangmeier. Personnellement, je ne l’ai pas appréciée car après avoir lu la série, il n’y avait pas beaucoup de détails et très peu de points communs avec le livre. Je ne l’ai même pas fini tellement j’ai été déçu. Sur les réseaux, des bruits courent qu’un 5° tome pourrait sortir prochainement car Christopher Paolini fait une petite pause après 14 ans d’écriture. Moi ça me plairait bien. Et vous, cela vous enchanterait-il ? Avez-vous confirmation ?

Cette série est désormais devenue un classique de la littérature jeunesse, incontournable du genre.

Guillaume 4°, 12 ans. (# Petite dédicace à Murielle Nowak (mumu58), la super aide !)

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

La curiosité est-elle toujours un vilain défaut ?

xy240La villa d’en face, Boileau-Narcejac

Un frère et une sœur, Philippe et Claudette n’ont pas les mêmes passe-temps, pendant que l’une regarde tout ce que la télévision peut proposer de plus ou moins intéressant, l’autre passe son temps à regarder par la fenêtre pour voir ce qui se passe; pour occuper ses  longues journées de convalescence, du bout de ses jumelles, il scrute la rue et le locataire d’en face ne va pas manquer de susciter bien des interrogations, des hypothèses… Qui est ce voisin qui promène son chien, cet hollandais mystérieux, blessé un jour et guéri le lendemain… dans un contexte de cambriolage à la banque centrale de Vichy.
Une lecture simple et rapide mais pleine de rebondissements et un défaut qui aurait pu conduire à une catastrophe.

Enregistrer

Entrez dans l’Arène 13

Arena 13, tome 2. La proie, de Joseph Delaney

Arena 13 - Arena 13, T2Comme nous, vous avez adoré  le premier tome de Arena 13, de Joseph Delaney ? Alors, vous serez ravis d’apprendre que le tome 2 sort aujourd’hui en librairie ! Et pour mes élèves, il vous suffit de venir l’emprunter au CDI… merci aux éditions Bayard !

Dans ce deuxième volet, vous découvrirez Leif plus résolu que jamais à combattre le démon Hob, source de tant de souffrance pour les hommes. Va-t-il pouvoir enfin se venger ? Un monde futuriste violent et exaltant à découvrir sans hésiter, réservé aux lecteurs avertis à partir de 13-14 ans.

 

 

Enregistrer

Enregistrer

Peinture et interdiction

La fille au pinceau d’or, de Marie Bertherat

Afficher l'image d'origineMaria Brugada est une jeune orpheline au service d’une aubergiste des plus froides et cruelles. Quand celle-ci tue de sang froid le petit chaton de Mimosa, la chatte qu’elle a recueillie, Maria décide de s’enfuir et avec un peu d’aide se retrouve à Madrid comme bonne dans un atelier de peinture.

Elle va découvrir le dessin, la peinture uniquement avec les yeux sans pouvoir y toucher. Étant très attirée et ayant des aptitudes pour cet art, elle va devenir complice d’un des apprentis, Angel, qui va lui apprendre des méthodes et des techniques de peinture, tout cela en cachette : à l’époque c’est un univers réservé aux hommes.
Le chef d’atelier va petit a petit prendre conscience qu’il a un petit génie dans son atelier qu’il aimerait mettre en avant, mais étant une fille, il ne le peut pas sous peine de voir débarquer l’Inquisition.
Maria va-t-elle pouvoir peindre à sa guise ? Va-t-elle devoir continuer à se cacher ?
Ce livre se lit très vite et on est tout de suite dans l’univers de cette jeune et bouleversante orpheline. L’auteure mêle dans ce livre suspens et aventures diverses pour cette jeune fille : un regard amoureux d’Angel, l’un des apprentis, beaucoup de jalousie d’autres, de l’admiration du chef d’atelier…
L’histoire se passe au 17ème siècle à Madrid et nous pose un contexte historique qui commence à voir des  » femmes peintres » interdites jusqu’alors.
Ce livre captivera je pense plus les jeunes filles que les garçons !

Enregistrer

Musico dingo !

Musique pas bête, de Bertrand Fichou et Nicolas Lafitte

Couverture de « MUSIQUE PAS BÊTE »C’est l’émission Klassico Dingo sur France Musique qui a inspiré ce projet de livre.

C’est un ouvrage sur la musique très intéressant, la lecture est aisée, le livre est agréable à compulser grâce à ses pages colorées qui le rendent très vivant.
Il est rédigé sous la forme d’une succession de 45 questions, toutes posées par les enfants lors de l’émission de radio, et abondamment illustrées de manière humoristique.
Les questions vont du sérieux (Qui a inventé la musique ?) au loufoque (Est-ce que le triangle est vraiment un instrument de musique ?) en passant par l’incongru (Est-ce qu’il y a de la musique classique aux États-Unis ?) mais sont toujours traitées sérieusement même si le format ne permet pas forcément de les approfondir.
Chaque question est traitée en quelques paragraphes disséminés sur la page avec des petits personnages qui commentent ici et là. Selon la question principale, beaucoup de sujets sont abordés : le contexte historique, la morphologie humaine, la physique du son, les mouvements sociaux, le racisme, …
Personnellement, j’ai même été plus séduite par le livre que par l’émission où le ton employé pour s’adresser aux enfants pouvait parfois paraître agaçant.
Vue la richesse de cet ouvrage chacun, qu’il soit musicien ou non, peut y trouver son bonheur.
Le plus :
Pour certaines questions, un petit logo en bas de page renvoie à un morceau à écouter sur internet. La sélection est éclectique et elle illustre très bien le sujet traité.