Un chaton dans le Nether, de Cube Kid

Les dévoreurs de livres d’Arsène, les chroniques des élèves du comité de lecture du blog

Un chaton (qui s’est perdu) dans le Nether, de Cube Kid

Auteurs : Cube Kid,
Pages : 240 pages
Roman jeunesse / Romans 9-13 ans

Une histoire dans l’univers de Minecraft.  Billy n’est pas un chaton très obéissant… Sa maman lui avait pourtant dit de ne pas aller vers la mystérieuse lumière violette. Mais Billy n’a pas voulu écouter et se retrouve dans le Nether. Il découvre alors qu’il est l’élu choisi par le Nether et doit affronter une horde de créatures venant d’ailleurs. Comment va-t-il bien pouvoir se sortir de cette situation ?

On est plongé dans l’univers Minecraft, célèbre jeu vidéo qui mélange à la fois aventure et construction avec des cubes.
Voilà un roman d’aventure qui ravira les joueurs de Minecraft ! Pour ma part, je me suis bien amusé à découvrir les péripéties du chaton Billy. Un roman qui se lit facilement, avec des chapitres courts. Pour ceux qui ne connaissent pas le jeu vidéo, cela peut être une entrée pour le découvrir ! Les illustrations sont sympathiques et l’histoire est pleine de rebondissements.  Le style est très simple, graphique, dynamique, peu descriptif et utilise des termes, du vocabulaire ou des expressions du jeu, avec des illustrations assez personnelles en couleur. Et quand on est assez jeune, on arrive peut-être encore mieux à imaginer, visualiser  cet univers de cubes. La mise en page représente le parchemin du jeu, il ya tout un jeu sur les polices de caractères pour mettre en valeur certains passages ou certains mots et quelques encadrés pour valider les compétences des personnages du jeu !

C’est plaisant de découvrir l’univers du jeu également en roman !
Et il en existe plein d’autres à découvrir !

Axel, 13 ans – 4ème, membre des Dévoreurs de livres d’Arsène

Survie en forêt

Alabama Moon,  de Watt Key

zoomAnnées 80. Depuis sa naissance, Moon, 10 ans, vit seul avec son père dans la forêt d’Alabama, en autarcie, loin des hommes et de la société. Son père lui a tout appris pour survivre, mais Moon ne sait rien de la vie en société, à part qu’il faut être contre le gouvernement. Alors, quand son père se casse la jambe et refuse de voir un médecin pour se faire soigner, Moon fait ce qu’il peut… Cela ne suffira pas, et Moon se retrouve bientôt seul. Recherché pour être placé, il refuse de se laisser faire. Avant de mourir, son père lui a donné comme consigne de rejoindre l’Alaska, là où il y a des gens comme eux… Va-t-il aller au bout de ce projet ? Et si son père se trompait ? S’il existait une autre vie, entouré d’amis ?

Ce récit est l’histoire poignante d’un garçon livré à lui-même,  qui se croit libre mais qui est enfermé dans les préoccupations des adultes. Son père, vétéran du Viet-Nam voue une haine terrible contre la société et le gouvernement en particulier. Jusqueboutiste, il impose à son fils un mode de vie, sans lui laisser le droit de choisr, sans lui donner les armes pour s’intégrer dans la société si cela devient son choix. Moon, pourchassé, étiqueté comme dangereux va néanmoins avoir la chance de rencontrer des personnes qui vont l’aider. il va apprendre ce qu’est l’amitié, un sentiment qu’il ne connaissait pas et qui va le rendre plus fort. Le personnage de Moon est particulièrement réussi : cet « étranger » au monde est un être attachant, perdu dans une société dont il ne connaît pas les règles, très mûr pour son âge tout en gardant une vraie naïveté ; un personnage complexe dur et tendre à la fois.

Le coup de coeur de mon neveu dans ses années collège.

Ce roman a fait l’objet d’une adaptation cinématographique en 2009.

 

 

Alyson, J.R., Dalida, Jésus et les autres !

Dysfonctionnelle d’Axl Cendres.

Couv-Dysfonctionnelle.jpg

     Fidèle, qui vit dans une famille nombreuse mais surtout atypique, nous raconte sa vie, de sa naissance jusqu’à l’âge adulte : la rencontre de ses parents, les mauvais coups de son père, la folie de sa mère, le quotidien de ses frères et sœurs, ses joies et déboires amoureux… Une série de portraits qui se transforment en aventures dans les rues de Belleville et le bistrot familial.

_________________

     Un roman très touchant, des personnages attachants qui peuvent faire penser aux Malaussènes de Pennac, l’insouciance en moins. L’héroïne jette un regard franc sur ce/ceux qui l’entourent, ce qui donne une lecture très agréable et assez drôle bien que les faits évoqués ne le soient pas toujours.

Lecture à réserver aux plus âgés.

Le lendemain.

Samedi 14 novembre de Vincent Villeminot.

Samedi-14-novembre

     Le vendredi 13 novembre 2015, B. était à la terrasse d’un des cafés pris pour cible par les terroristes. Il a tout vu et s’en sort vivant, ce qui n’est pas le cas de son frère qui était assis en face de lui.

     Le lendemain, choqué, comme hors de lui, il quitte l’hôpital et prend le métro. C’est alors qu’il voit l’un des tueurs et décide de le suivre…

    Choisira-t-il de se venger ? De pardonner ? D’oublier ? Deviendra-t-il lui aussi un meurtrier sans compassion ?

_________________

     Un roman dont la lecture et la réflexion qu’elle implique peuvent sembler difficiles pour des collégiens, surtout si peu de temps après les événements. A réserver aux plus âgés et à lire jusqu’au bout.

Le donjon de Naheulbeuk, tome 2, John LANG et Marion POINSOT

Les dévoreurs de livres d’Arsène, les chroniques des élèves du comité de lecture du blog

Le donjon de Naheulbeuk, tome 2, de John LANG et Marion POINSOT

Nos six aventuriers préférés sont toujours dans le donjon à la recherche de la statuette de Gladeulfeurha cachée par le magicien Zangdar. L’elfe, le nain, la sorcière, le barbare, l’ogre et le voleur n’en sont qu’à leur tout premier niveau et il est temps pour eux de passer à un niveau supérieur. Mais, attention, le donjon recèle de pleins de dangers mortels et notre équipe devra y faire face vaillamment.
Dans ce deuxième tome, l’humour est beaucoup plus présent que lors du premier. Les images sont très bien dessinées et permettent de s’immerger dans cet univers particulier. Lors de leur quête, nos aventuriers rencontreront un barde qui les accompagnera dans leurs recherches pour trouver la statuette. Les tensions entre l’elfe et le nain sont palpables et laissent une ambiance électrique de même lorsque la sorcière lit dans son livre les réponses, puis, fait mine de connaître La vérité… mais ses compagnons de route ne sont pas dupe et le lui font bien savoir !

Guillaume Gourtay – 3°, 13 ans, membre des dévoreurs de livres d’Arsène.

Enregistrer

« Nous sommes faits de nos souvenirs »

La cité de l’Oubli, Sharon Cameron

Résultat de recherche d'images pour "la cité de l'Oubli"A Canaan, les habitants vivent dans une cité fermée par des murs et ne sont pas autorisés à aller au-delà. Dans cette cité particulière, tous les douze ans, un phénomène étrange et mystérieux se produit, l’Oubli. Tous les habitants perdent la mémoire et oublient qui ils sont, leurs familles, leurs amis, comme s’ils repartaient de zéro et commençaient une nouvelle vie. Pour se rappeler, ils écrivent régulièrement dans des livres conservés ensuite aux Archives. Sans leurs souvenirs, ils ne sont rien et si leur livre est perdu, le Conseil fait d’eux des Perdus. Car la ville est dirigée par un Conseil décidant des sanctions et du sort de chacun après l’Oubli. Cependant Nadia, fille de la teinturière, n’a pas oublié et l’Oubli n’agit pas sur elle. Elle se souvient de tout, notamment de son père qui a profité de l’Oubli pour l’abandonner mais n’en connait pas les raisons. Le nouvel Oubli approche, Nadia doit percer le mystère avant que sa famille oublie à nouveau. Avec Gray, le fils du souffleur du verre, les deux protagonistes vont prendre des risques dangereux pour découvrir et révéler les secrets de la Cité de Canaan. Nadia et Gray vont se rendre derrière le mur et découvrir ce qu’est véritablement Canaan et ce qui produit l’Oubli.

La cité de l’Oubli met en narration des personnages habitant dans une ville où l’époque n’est pas définie mais ne ressemble pas à la société dans laquelle nous vivons. Teinturière, souffleur de verre, archiviste, l’ensemble des habitants travaille pour être utile à la communauté. Il n’est jamais question d’argent et tous possèdent un objet précieux : leur livre constituant une partie d’eux et de leurs souvenirs. La règle d’or est de ne jamais l’abandonner, de le garder toujours attaché sur soi. Car quand l’Oubli arrivera, seul ce livre sera en mesure de déterminer qui ils sont et ce qu’ils deviendront. Depuis leur plus jeune âge, les habitants de Canaan apprennent une attitude fondamentale, celle de toujours écrire la vérité. A la fin de chaque chapitre de l’ouvrage, nous pouvons lire les écrits de Nadia inscrits dans son livre.

L’histoire est une dystopie où nombreux sont les rebondissements inattendus et le suspens à son comble. Au début de l’ouvrage, le lecteur s’interroge sans cesse sur la Cité de Canaan et cet Oubli qui approche ayant lieu tous les douze ans. Quel est ce mur que Nadia passe à l’abri des regards ? Pourquoi est-il interdit de sortir de cette Cité ? Qui sont les habitants de Canaan ? Où se situe cette Cité où il faut se reconstruire tous les douze ans ? Pourquoi Nadia n’oublie -t- elle pas comme les autres ? Une multitude de questions traverse l’esprit du lecteur n’étant pas au bout de ses surprises !

Nadia et Gray, les deux personnages principaux, traversent le mur et tentent de voler le Premier Livre de l’Oubli pour connaître la vérité. Plus ils avancent dans leur enquête, plus ils vont comprendre que la population de Canaan est manipulée depuis le début. Mais comment faire éclater la vérité et faire évoluer les choses alors que la population va bientôt tout oublier ? Le défi que se lancent Nadia et Gray ne sera pas sans conséquences et des vies seront en péril. L’impact de leurs déclarations sera violent et chacun devra faire un choix.

La Cité de l’Oubli raconte une histoire originale où il est difficile au départ de percevoir où l’auteure nous conduit. Sharon Cameron dépeint un monde nouveau, dresse un modèle de société différent de celle dans laquelle nous évoluons. Une cité fermée où la population se renouvelle tous les douze ans et oublie tout. Seuls les livres apparaissent garants de leur mémoire. Envoûtant, ce roman conduit surtout le lecteur à se questionner sur le monde, sur la vie. Renouveler les habitants de la planète ou d’une ville permettrait-il d’instaurer un ordre parfait dans une société ? Au profit de qui ? Parfois, vaut-il mieux oublier ou vivre avec ses souvenirs ? Et vous, si vous aviez le choix, oublieriez-vous pour renaître ?

Un roman intéressant au vue des réflexions qu’il suscite une fois le livre fermé que je conseille seulement  à partir de quinze ans. Il semble selon moi être un livre adressé plutôt aux jeunes adultes. Les plus jeunes lecteurs vont se trouver face à la complexité de l’histoire et ce roman peut perdre tout son intérêt s’il n’est pas compris. Surtout qu’il faut s’accrocher pour cerner les premiers éléments permettant de s’immerger dans la Cité de l’Oubli !

Merci aux éditions Nathan pour cette avant-première ! La Cité de l’Oubli paraîtra le 5 Octobre !

 

 

Un petit tour et disparaît…

Illusionologie, la science secrète de la magie  par Albert D.Schafer (1915) – collection les mondes secrets

magie.jpg

La magie et l’illusion n’auront plus de secrets pour vous. Entrez dans l’univers fascinant du mystérieux. Ce recueil contient des rabats sous lesquels sont expliqués des tours. Nos apprentis-magiciens devront faire preuve d’habileté, de persévérance et surtout de patience pour pouvoir les reproduire. C’est génial car on peut aussi manipuler les rajouts cartonnés en les tournant, en les déplaçant, en les ouvrant !

Un ouvrage complet qui retrace l’histoire de la magie et de l’illusion. Les pages sont cartonnées et les illustrations font penser à des articles de vieux journaux. Il faut noter la taille du livre qui est imposante avec en couverture un lapin en 3d qui fait apparaître l’animal en métal ou tout blanc selon notre position.

On se prend au jeu dès le début ! Moi ça y est, j’ai trouvé comment épater mes amis !

Un ouvrage magnifique, très consulté au CDI !