Pile ou Face, 2. Cap sur l’île aux trésors, de Hope Larson et Rebecca Mock

Les dévoreurs de livres d’Arsène,les chroniques des élèves du comité de lecture du blog

 

Après des retrouvailles émouvantes entre Cléo, Alex et leur père, celui-ci doit encore se remettre de son emprisonnement. Les jumeaux découvrent alors que Dodge n’est pas leur père biologique. C’est le début de révélation familiales au milieu d’aventures trépidantes.

J’avais lu et beaucoup aimé le tome 1, ce qui m’a donné envie de lire le deuxième tome de la série dès qu’il est arrivé. J’ai beaucoup aimé ces BD, car l’un des personnages principaux est une fille qui n’a pas froid aux yeux : elle se coupe les cheveux pour vivre ses aventures comme un garçon, et veut apprendre comment manier une épée. Ce qui m’a touché, c’est que Alex et Cléo ne connaissent pas leur père ni leur mère. L’histoire se passe en 1860 entre les Etats-Unis et le Pacifique. Je le conseille !

Eléa, 5ème – membre des Dévoreurs de livres d’Arsène

Et avant de vous lancer dans l’aventure, redécouvrez la chronique du tome 1 en suivant le lien

Le titre de ce volume « Cap sur l’île aux trésors » fait référence aux livres d’aventures du 19ème siècle comme l’île au trésor et tous les ingrédients sont là : voyage en bateau sur des mers infestées de requins, rencontre avec des cannibales, recherche d’un trésor, aventures trépidantes de pirates, pleine de dangers. Un dyptique énergique à la conclusion émouvante. Une réussite. 

 

 

La cité sans nom, 2. Le secret du Cœur de Pierre, de Faith Erin Hicks

Les dévoreurs de livres d’Arsène, les chroniques des élèves du comité de lecture du blog

Après avoir sauvé la vie du général de toutes les lames, Rate se remet petit à petit de sa blessure à la jambe, pendant que Kaidu continue son entrainement de Dao. Le projet du père de Kai : un conseil qui dirigerait la Cité sans nom, où tous le monde aurait sa place. Le conseil des nations prend forme. Mais la révolte gronde, la colère est dans le cœur du fils du général de toutes les lames. En effet, si son père accepte le Conseil, Erzi ne pourra jamais devenir général. Que va-il se passer ?

J’ai beaucoup aimé cette BD. J’avais déjà adoré le tome 1. J’aime beaucoup le concept d’une Cité sans nom. Cela sort de l’ordinaire.

Eléa, 5ème, membre des Dévoreurs de livres d’Arsène

Retrouvez la chronique du tome 1 en suivant le lien. Et découvrez sans hésiter ce tome 2 d’une trilogie qui se déroule en Chine, au coup de crayon dynamique. Des histoires parallèles, des intrigues historiques et politiques, une belle histoire d’amitié rendent ce récit très vivant et sans temps mort. Nous avons hâte d’en découvrir la conclusion avec le tome 3 sorti en février 2019, et que nous espérons pouvoir vous présenter bientôt. Une bande dessinée qui mérite d’être connue.

 

Les surprenantes et extraordinaires aventures du baron de Münchhausen, de Pierre Crooks – d’après Rudolf Erich Raspe, ill. Federico Combi

 

Le baron de Münchhausen a entendu dire que l’on doutait de la véracité de ses aventures. Il décide alors de défendre son honneur en rétablissant la vérité et en nous contant, à nous, lecteur, les faits qui ont jalonné sa vie : un cerf sur lequel un cerisier a poussé au milieu de ses bois, sa fuite sur un boulet de canon lors de la guerre contre les Turcs, sa hache plantée sur la Lune qu’il récupéra en plantant un haricot s’élevant jusqu’au ciel, le sauvetage d’un homme perdu dans sa nacelle entre ciel et terre, sa survie au pôle nord grâce à une peau d’ours dans laquelle il s’enveloppa, la réconciliation de Vulcain et des cyclopes et l’amour que Vénus lui porta, son refus de participer à une guerre contre le soleil, armé d’une asperge en guise de lance et d’un champignon comme bouclier, sa rencontre avec le peuple de la Lune, naissant à partir des fruits des arbres. 

Des aventures rocambolesques, farfelues et bourrées d’imagination illustrées magnifiquement dans ce très bel album. Le baron de Münchhausen, officier allemand, a réellement existé au 18ème siècle. Ses exploits ont été repris et très très très largement romancés pour en faire un personnage phare très populaire de la littérature allemande. 

Ses aventures ont été relatées pour la première fois par Rudolf Erich Raspe en 1785, un écrivain allemand qui connut le véritable baron de Münchhausen qui lui raconta ses exploits à son retour de Russie. Une adaptation cinématographique a été réalisée en 1988 par le réalisateur Terry Gilliam.

Enquête sur Léonard, de Emmanuelle Kecir-Lepetit

Un héritage de génie…

leonard.jpg

Cette année fut célébré le 500ème anniversaire de la mort de Léonard de Vinci. Cette série « Les Savantissimes » qui permet aux jeunes lecteurs d’aborder de façon ludique la vie d’hommes illustres, va nous entraîner sur les traces de cet homme au combien célèbre, à travers les pas d’une adolescente de 12 ans, Francesca.

Italie, fin XVIème siècle. Alors qu’elle s’ennuie, Francesca erre dans la chambre de son grand-père disparu. Une chambre empreinte de souvenirs qui attriste l’adolescente. Poussée par sa curiosité, celle-ci fouine et découvre une petite pièce qui la conduit à un grenier. Là, elle trouve de vieilles malles contenant des plans, des dessins, des carnets, des appareils étranges ayant appartenu à son grand-père. Mais plus encore, elle apprend ainsi que son aïeul aurait été l’apprenti de Léonard de Vinci et que toutes ces trouvailles est en fait le fruit de toute une vie, le travail de Léonard de Vinci. Ce qui est encore plus étrange, c’est que personne dans son entourage, pas même son père, veut évoquer ce souvenir. Pourquoi ? Alors qu’elle pense détenir un véritable trésor, les papiers disparaissent. Francesca est déterminée à mener son enquête et à remettre la main sur tout cet héritage laissé par son grand-père.

Léonard de Vinci a été un génie en avance sur son temps, un touche à tout, un curieux, un perfectionniste. Ce récit plein de rythme nous entraîne dans l’Italie du XVIème siècle, à la fois en 1573 au moment de la découverte des malles et en 1508, année du journal intime du grand-père.

L’auteur nous dévoile à la fin les éléments réels de l’histoire et les éléments fictifs nécessaires à son roman, suivi d’un portrait complet de Léonard de Vinci. Un bon moment de lecture ! 

Les enquêtes de Ninon et Paul : racket à la Tour Eiffel, de Chantal Cahour

La Tour infernale

ninon.jpg

Ninon et son frère Paul sont en vacances chez leurs grands-parents. Papy et mamie décident de les emmener à Paris voir la Tour Eiffel. Quelle aventure, ça va être fantastique ! Les enfants sont très excités. Mais tout ne va pas se passer comme prévu. Après un petit incident et sans trop savoir comment, Ninon et Paul vont se retrouver dans le passé, en 1889….date de la construction de la Tour. Ils vont rencontrer Gustave, un enfant qui va les entraîner dans une drôle de mésaventure. Pourquoi un tel bond en arrière ? Comment vont-ils faire pour revenir au XXIème siècle?

Les livres de la série Ninon et Paul s’adressent à des enfants de 8 à 11 ans et plus. Les intrigues sont donc simples, adaptées à de jeunes lecteurs et permettent à chaque fois de découvrir un monument du passé. Cette fois-ci, nos jeunes lecteurs vont pouvoir découvrir l’histoire de la Tour Eiffel,  mais aussi toute une époque et un mode de vie révolus. Le livre se termine par un petit quiz et une recette de cuisine de l’époque … 

Et pour découvrir d’autres titres de la série sur notre blog, c’est ici 

Super Héros épisode 1 : Origines, de Maxime Gillio

Le voyage de Sam

héros.jpg

N’est ce pas un rêve pour certains d’avoir des super-pouvoirs, comme par exemple de savoir à l’avance ce qui va se passer ? Sam a 13 ans. Il fait partie de ces personnes qui ont ce petit quelque chose qui font d’eux un être humain spécial. Sam adore dessiner et chaque illustration est prémonitoire. Sam prédit le futur à chaque coup de crayon. Pourtant, il n’a pas vu le guet-apens organisé à son insu par deux élèves de son école… Heureusement qu’il a pu compter sur l’aide de deux ados qui l’ont sauvé de ce mauvais pas. Mais cette rencontre n’est pas fortuite car les deux jeunes sont là pour emmener Sam dans un lieu étrange, une sorte d’école où vivent les adolescents spéciaux comme lui. Une école pour apprendre à contrôler et utiliser ses pouvoirs. Mais ce n’est pas tout, Sam va devoir remplir des missions, devenir en quelque sorte un super-héros.

Un roman qui nous entraîne dans un monde parallèle, avec Sam, un personnage très touchant et très attachant. Avec en toile de fond, l’idée que posséder des pouvoirs peut être dangereux si on les utilise de mauvaise manière. De l’aventure, du suspense … bref tous les ingrédients d’une histoire hors du commun qui nous tient en haleine jusqu’au dénouement final !

Simon Thorn, 2. Simon Thorn et le nid de serpents, d’Aimée Carter

Présentation de l’éditeur : Simon Thorn sait depuis peu qu’il n’est pas un garçon comme les autres : il a le don de se transformer en animal. Alors qu’il s’habitue à sa nouvelle vie dans le REPAIRE, l’école pour les Animalgames, il reçoit des nouvelles inespérées de sa mère, enlevée par son terrifiant grand-père, le roi des oiseaux. Ce dernier cherche à reconstituer une arme si puissante qu’elle lui permettrait de régner sur tous les royaumes animaux. Guidé par l’indice laissé par sa mère sur une carte postale, Simon et ses amis se lancent dans un périlleux voyage qui les mènera au cœur du danger.

Simon et Nolan, son frère jumeau, sont les héritiers du roi animal, un animalgame très puissant qui se servait d’une arme pour voler les transformations animales. Simon se sauve du Repaire pour trouver les morceaux de l’arme et retrouver sa mère, enlevée par son tyrannique grand-père. L’aventure commence… 

Pour profiter de ce second volet des aventures de Simon Thorn, lisez sans faute le tome 1… qui se termine d’une manière qui nous donne envie de connaître rapidement la suite. Moi, je l’ai relu rapidement avant de me replonger dans l’histoire de cette série fantastique ! C’est plein de rebondissements, d’aventure, il y a de la tristesse, de la colère, de l’angoisse.

Le troisième et dernier tome de cette série est déjà sorti et j’ai hâte de le découvrir !

Jérémy, 5ème

 

Pratiquement tous les Animalgames ne pouvaient se transformer qu’en un animal, un seul. Et chacun appartenait à l’un des cinq royaumes animalgames : mammifères, oiseaux, insectes, reptiles et créatures sous-marines. Mais Nolan était différent. Il était l’héritier du Roi animal, un tyran qui avait obtenu le pouvoir de prendre la forme de n’importe quel animal, ce qui le rendait invincible.

Si quelqu’un d’autre apprenait que la lignée du Roi animal existait encore, une nouvelle guerre commencerait entre les cinq royaumes animalgames, et cette fois, tout le monde chercherait à tuer Nolan.