Le jour où mon père a disparu, Benoît Séverac

15 ans. Le plus bel été de ma vie. Ou pas. Depuis que je suis tout petit, moi et mes parents avons toujours été des parias. Reniés par notre propre famille. Mais pourquoi me direz-vous ? Eh bien justement … mes parents n’ont jamais voulu me le dire. Alors, je faisais comme si de rien n’était. Je sais que mes parents ont milité au sein du Front de libération occitan, mais je ne vois pas en quoi c’est mal. Un ancien membre s’évade. Je ne me sentais pas concerné, jusqu’à ce que mon père disparaisse…

J’ai beaucoup aimé ce livre, qui est assez court, mais qui représente assez fidèlement les pensées d’un adolescent. Je le conseille, c’est un livre idéal pour des lecteurs qui n’ont pas l’habitude de lire de gros livres. C’est une véritable quête de vérité. L’adolescent va mener sa propre enquête et chercher des réponses à tous ces secrets de famille… Un cocktail qui mêle enquête, voyage, vengeance, secret, sacrifices et qui se lit d’une traite !

Je me suis dit qu’un jour, moi aussi, plus tard, dans très longtemps, quand nous serons adultes, avec nos vies, nos conjoints et nos enfants, je lui ferais signe comme elle venait de le faire, juste pour lui dire que cet été-là, je l’avais aimé pour de vrai et pour toujours, comme je n’avais jamais aimé.

Ou bien, peut-être que je deviendrai écrivain comme j’en rêvais, et j’écrirai un roman qui racontera notre histoire.

L’histoire du plus bel été de ma vie.

Eléa, 5ème – membre des Dévoreurs de livres d’Arsène

Sherlock, Lupin et moi, 1. Le mystère de la dame noire- de Irène Adler

Les dévoreurs de livres d’Arsène, les chroniques des élèves du comité de lecture du blog

Sherlock Lupin et MoiLe Mystère de la dame en noir

Pendant ses vacances à Saint-Malo, Irène Adler, une adolescente, rencontre Sherlock Holmes et Arsène Lupin ! Tous trois commencèrent tout juste à sympathiser, mais un événement inattendu arriva. Un meurtre ou un suicide ? Et quelles aventures allaient-ils rencontrer ? Avant de l’avoir lu, je l’ai trouvé au salon du livre de Montreuil. J’ai beaucoup apprécié ce livre car les trois amis vivent des aventures passionnantes et ils prennent des risques. Les personnages principaux sont très attachants surtout Irène Adler. Je suis en train de lire le tome 2 et j’ai hâte de démasquer le coupable. Je le conseille vivement aux élèves qui aiment les livres policiers. Mina 5°

Et l’avis de mumu58

Détectives en herbe Réunir Sherlock Holmes et Arsène Lupin dans un même roman est tout simplement génial ! On connait tous Sherlock Holmes le détective excentrique accompagné de son fidèle Watson et Arsène Lupin, un gentleman cambrioleur, un charmeur qui change d’identité pour commettre ses délits. Une petite note féminine s’ajoute à ce duo, Irène Adler, une belle aventurière parisienne. Mais revenons à notre roman qui débute en 1870, à Saint-Malo, lieu de vacances de notre trio. Sherlock, Arsène et Irène sont alors adolescents et liés par une véritable amitié. Pensant passer un bel été au bord de la mer,  la découverte d’un cadavre échoué sur la plage va chambouler leur plan mais va leur donner la possibilité d’unir leurs talents, pour résoudre une enquête pleine de suspense et de rebondissements. Nous faisons la connaissance de trois personnages, de trois héros qui ne savent pas encore combien leur nom deviendra célèbre au fil du temps. Je dois dire que  pour leur jeune âge, on devine déjà une prédisposition  pour ce qui sera plus tard leur domaine de prédilection. C’est Irène qui nous raconte l’histoire donc nous sommes aux premières loges et nous suivons de l’intérieur les faits. La jeune fille est spontanée et pleine de charme, elle donne au récit toute sa fraîcheur. Un meurtre, quelques indices et voilà notre trio embarqué dans une belle aventure. La couverture de ce roman nous plonge tout de suite dans l’ambiance de l’époque, une fin de XIXème siècle qui nous fait découvrir  Saint-Malo à travers les yeux de trois adolescents. L’originalité de ce roman est que l’auteur nous présente les trois héros, adolescents, avant qu’ils ne deviennent les personnes célèbres que nous connaissons.    

Coup de batte, de Ahmed Kalouaz

La vengeance

batte.jpg

Pourquoi Félix s’en est-il pris à son entraîneur, monsieur Morel, en lui assénant des coups de batte de base-ball ? Lui, un jeune garçon si doux et sans problème ? Que lui est-il passé par la tête?

Félix est sportif, il fait de la course de demi-fond et appartient au club d’athlétisme de son village. Tout le monde le connaît et personne ne comprend le geste du jeune adolescent. Mais les révélations de Félix vont faire l’effet d’une bombe… En effet, Charlotte, sportive elle aussi, se confie à son ami Félix sur les agissements douteux de son entraîneur à son égard.. Celui-ci aurait eu des gestes déplacés et répétitifs….Et puis de confidences en confidences, les langues se délient et Félix s’aperçoit avec effroi que Charlotte n’est pas la seule victime. D’autres sportives ont subi les attouchements d’un entraîneur trop entreprenant. Alors Félix décide d’agir, de dénoncer ce que personne n’ose avouer. Il va être interrogé par la police sur son agression envers monsieur Morel et il risque gros. Mais peu importe, Félix décide de faire la lumière sur cette sombre affaire.

Coup de batte est un roman qui traite d’un sujet sensible présenté avec beaucoup de délicatesse. Il est difficile pour les victimes de dénoncer leur bourreau sans que leur parole soit mise en doute. En général, les langues ont dû mal à se délier par peur. Le harcèlement, les abus sexuels restent encore des sujets tabous.

Quand vient la vague, de Manon Fargetton et Jean-Christophe Tixier

Les dévoreurs de livres d’Arsène, les chroniques des élèves du comité de lecture du blog. 

 

Quand vient la vague… Une énorme vague qui déferle sur la famille de Nina et Clément…

Quand vient la vague… Nina, jeune fille de bientôt 18 ans sort de chez elle. Elle ne reviendra plus, elle en est sûre. Elle jette ses clés dans une bouche d’égout.

Quand vient la vague… Clément, petit frère de Nina, est surfer, il aime la mer, l’eau, cet élément qui lui permet de décompresser et d’oublier. Quelques mois après la disparition de sa grande soeur pourtant, de Lacanau à Bordeaux puis ensuite Paris, Clément part à sa recherche et aussi à la recherche de réponses à ses questions. Mais ce qu’il va trouver risque de lui faire regretter cette enquête !

 

Un magnifique livre que je vous conseille vivement, une très belle histoire, bien écrite. Un récit initiatique sensible et émouvant. Une histoire qui nous transmet les émotions des personnages. Une histoire de famille bouleversante. Une histoire qui peut nous faire pleurer. Les auteurs nous montrent également l’amour d’un frère pour une soeur. Le nombre de pages ne compte pas tellement il nous transporte ! Un récit de vie captivant qui aborde de nombreux thèmes très touchants.

Un livre que j’avais emprunté à la médiathèque et que j’ai demandé de faire acheter au CDI tellement il m’avait marqué. C’est maintenant chose faite, alors n’hésitez pas à venir l’emprunter ! 

Judith, 5ème – membre des Dévoreurs de livres d’Arsène

Un récit à quatre mains et à deux voix de deux grands noms de la littérature de jeunesse dont vous pouvez trouver d’autres titres au CDI : 

Manon Fargetton et Jean-Christophe Tixier

Enquête sur Léonard, de Emmanuelle Kecir-Lepetit

Un héritage de génie…

leonard.jpg

Cette année fut célébré le 500ème anniversaire de la mort de Léonard de Vinci. Cette série « Les Savantissimes » qui permet aux jeunes lecteurs d’aborder de façon ludique la vie d’hommes illustres, va nous entraîner sur les traces de cet homme au combien célèbre, à travers les pas d’une adolescente de 12 ans, Francesca.

Italie, fin XVIème siècle. Alors qu’elle s’ennuie, Francesca erre dans la chambre de son grand-père disparu. Une chambre empreinte de souvenirs qui attriste l’adolescente. Poussée par sa curiosité, celle-ci fouine et découvre une petite pièce qui la conduit à un grenier. Là, elle trouve de vieilles malles contenant des plans, des dessins, des carnets, des appareils étranges ayant appartenu à son grand-père. Mais plus encore, elle apprend ainsi que son aïeul aurait été l’apprenti de Léonard de Vinci et que toutes ces trouvailles est en fait le fruit de toute une vie, le travail de Léonard de Vinci. Ce qui est encore plus étrange, c’est que personne dans son entourage, pas même son père, veut évoquer ce souvenir. Pourquoi ? Alors qu’elle pense détenir un véritable trésor, les papiers disparaissent. Francesca est déterminée à mener son enquête et à remettre la main sur tout cet héritage laissé par son grand-père.

Léonard de Vinci a été un génie en avance sur son temps, un touche à tout, un curieux, un perfectionniste. Ce récit plein de rythme nous entraîne dans l’Italie du XVIème siècle, à la fois en 1573 au moment de la découverte des malles et en 1508, année du journal intime du grand-père.

L’auteur nous dévoile à la fin les éléments réels de l’histoire et les éléments fictifs nécessaires à son roman, suivi d’un portrait complet de Léonard de Vinci. Un bon moment de lecture ! 

Qui a tué Archimède ?, de Sophie Séronie-Vivien

Les dévoreurs de livres d’Arsène, les chroniques des élèves du comité de lecture du blog

De long mois après le début du siège de Syracuse, la ville tombe enfin aux mains des Romains, commandé par le consul Marcellus. Cependant, le consul n’est pas aux réjouissances : alors que celui-ci avait demandé qu’on l’épargne, un légionnaire a tué Archimède, le grand savant, physicien, mathématicien et inventeur de génie ! Il suspecte un complot par un fonctionnaire de haut rang et il charge son fils, Publius, de l’enquête. A sa demande, il autorise l’élève préférée du savant, Myrrha, à y participer. En échange, elle devra apprendre à Publius les sciences et les découvertes de son maître adoré. Ils découvrent alors de sombres affaires… Ils découvrent aussi que les gens les plus estimés ne sont pas toujours les meilleurs…

J’ai beaucoup aimé ce livre, historique et mystérieux. Je le conseille aux petits lecteurs, mais aussi aux dévoreurs de livres ! Ce n’est parce que le livre est petit qu’il n’est pas bien ! Il parle d’un grand savant grec du IIIème siècle av. J.C. : Archimède et on y apprend beaucoup de choses de manière ludique. 

Archimède n’était pas qu’un ingénieur capable de fabriquer des machines de guerre, lui avait-elle révélé. Il était également maître dans l’exercice de la géométrie. […] A force de calculs, il est parvenu à démontrer que le volume de la sphère est égal aux deux tiers de celui du cylindre qui la contient. Obtenir cette preuve lui a valu tant d’efforts qu’il a demandé que l’on grave sur sa tombe ce schéma et la formule reliant les deux volumes.

Eléa, 5ème – membre des Dévoreurs de livres d’Arsène

Meurtre au champagne, de Agatha Christie

Les dévoreurs de livres d’Arsène, les chroniques des élèves du comité de lecture du blog

Rosemary meurt au Luxembourg, un restaurant réputé. On croit au suicide. Un an plus tard,  son mari, George, qui veut honorer la mémoire de sa femme, retourne au Luxembourg avec les témoins du précédent drame. Mais bientôt il décède, après avoir bu une coupe de champagne. Le suicide n’est plus possible ! Un meurtre ? Mais qui ? Découvrez l’avancée de l’histoire sous les témoignages de Inès, la sœur de Rosemary, de Anthony Browne et de Stephen Farraday, deux anciens amants de Rosemary , et enfin de Sandra Farraday, la femme de Stephen. Qui a tué les deux époux et pourquoi ?

J’ai adoré ce livre, dans lequel plane un sentiment de mystère, comme dans les « Dix petits nègres » et « Le crime de l’Orient-Express ». Je le conseille vivement. Les deux meurtres parallèles,  même s’ils paraissent assez semblables, créent le suspens. J’ai adoré.

Eléa, 5ème – membre des dévoreurs de livres d’Arsène