Qui est le coupable?

Trafic à la gare de Norvège, de Corinne Bouchard, Pierre Mezinski et Marcelino Truong.

gare norvège

Un meurtre a eu lieu à la gare de Norvège, le vieux Samsonnet, un homme peu aimé, a été retrouvé égorgé. Tout porte à croire que le coupable est la chienne Mikado, un berger nivernais à poils noir qu’Aladdin adorait. Aladdin est le personnage principal de l’histoire, un nouvel élève arrivé en milieu d’année scolaire et qui ne se laisse pas marcher sur les pieds.

Aladdin ne croit pas à la théorie du meurtre occasionné par la chienne même si tout laisse penser que c’est elle: on retrouve les marques de dents de la chienne sur le corps.

A l’aide de ses amis, Héloïse, Navigio et Moumouni,  Aladdin va mener l’enquête, trouver de nombreux indices, pistes et les amis vont être de vrais petits détectives.

Vont-ils trouver qui est le « vrai » coupable?

Ce livre pourra plaire à tout élève qui aime les petites enquêtes policières. L’intrigue est intéressante, l’écriture nous laisse assez longtemps le suspens et le livre se lit vraiment très bien.

Et pour tous les amateurs de roman policier, un petit documentaire ( feuille jaune à la fin) sur les enquêtes policières: la balistique, le portrait robot …

Résolution d’enquête

Double meurtre à l’abbaye, de Jacqueline Mirande
L’histoire se passe au 12ème siècle près de l’abbaye de Hautefage. Un braconnier, nommé Thomas le Rouge, découvre un cadavre dans la forêt aux abords de l’abbaye.
La victime semble être un pèlerin en provenance de Saint-Jacques de Compostelle. Thomas aperçoit double meurtredeux hommes près du cadavre qui l’emmènent jusqu’à l’entrée de l’abbaye.
Quand un des moines, frère Jérome,  ouvre les portes de l’abbaye, il découvre le corps inanimé et va aussitôt en avertir son supérieur : l’abbé Arnoult, qui lui-même avertit ensuite le prévôt (= juge) Guillaume Taillefer.
A partir de cet instant, tout une enquête est menée pour retrouver le meurtrier. Le meurtre ayant eu lieu sur les terres de l’abbaye, le responsable de l’enquête sera donc l’abbé Arnoult.
Chacun y va de son avis et de ses hypothèses à propos du meurtre : le chef de la vicomté de Pleaux : messire Raymon, sa promise : Agnès de Montal, sa servante, Guy de Servières, cousin de Raymond… et Jean l’Oiselet, un jeune de passage, qui affirme connaître le pèlerin et avoir des indices.
Ce qu’il n’aurait peut-être pas dû révéler, puisqu’on le retrouve mort noyé peu de temps après…
En avançant dans l’histoire, le suspens s’intensifie. Qui est donc le double meurtrier ?
L’auteure, dans ce roman, veut nous faire comprendre un peu la vie au Moyen-Age et condense un bon nombre de personnages en ce petit roman historique : le moine, la noble dame, le pèlerin, le braconnier, le guerrier …
Le livre se lit plutôt bien. De nombreux thèmes de l’époque sont abordés tels la noblesse, la religion, le pèlerinage etc …
Une belle intrigue pour les élèves aimant les romans du genre policier.

 

 

 

Noir c’est noir

Rêves noirs, de Sarah Cohen-Scali

Afficher l'image d'origineTrois nouvelles très courtes, très noires.

Le puits : C’est la nuit, il tombe une pluie torrentielle sur cette petite route de campagne déserte.  Un voyageur de commerce roule, épuisé. Bientôt, sa voiture percute une femme…Est-elle morte ?  La nuit sera plus noire encore que ce qu’il pensait…

Le témoin :  Un étrangleur de femmes sévit dans la ville. Le commissaire Leblanc ne semble avoir aucun indice… Pourtant, un témoin inhabituel était présent sur les lieux du dernier crime…

La voleuse d’amour : lorsqu’elle vole les lettres d’amour dans les boîtes aux lettres de son quartier, elle ne se doute pas qu’elle va tomber sur une lettre de chantage, et que cela pourrait bien changer sa vie…

Le genre littéraire si difficile et si exigeant de la nouvelle est ici particulièrement bien maîtrisé et sert parfaitement le propos. En quelques pages, la tension monte, jusqu’à la chute qui ne manque jamais de surprendre. J’ai vraiment bien aimé !

 

Enquête marine

Croisière en meurtre majeur, de Michel Honaker.

Le 17 avril 1891, un paquebot, le Bretagne, quitte le Havre en direction de New York. A son bord de nombreux passagers, dont Sylvain, un jeune garçon de 17 ans, accompagné de sa tante, pour qcroisiere-en-meurtre-majeurui s’était la première croisière de sa vie. Il en avait pour une quinzaine de jours de tranquillité à bord de ce grand monstre marin.

Tranquillité, me direz-vous, pas si convaincu, puisque deux jours après le départ, un homme passe par dessus bord et meurt. Est-ce un suicide, un accident ? Notre jeune héros, ne compte pas en rester là. Il a du flair et en recueillant certains indices, affirme que ceci est un meurtre.

En cherchant à découvrir la vérité, il rencontre M. Petrovsky, un Russe qui voyage incognito, avec qui il se lie d’amitié. Les deux hommes passent de nombreuses heures à essayer d’élucider le mystère, à discuter ou simplement jouer aux cartes. A force de persévérance, ils approchent du but mais le chemin va être semé d’embûches et Sylvain va se sentir menacé.

Va-t-il découvrir la vérité sur cette terrible histoire ? Qui est ce mystérieux Petrovsky, ami de voyage ?

Le livre est un roman d’aventure et policier qui nous tient en haleine. L’auteur se sert de faits réels. A la fin nous apprenons qu’il s’est servi du carnet de voyage de notre cher monsieur Petrovsky ( vous découvrirez sa véritable identité dans le livre). Ce voyage se passe sur un paquebot majestueux, luxueux, qui nous invite à penser qu’il n’y a que des gens plutôt fortunés à bord. L’auteur laisse planer le suspens quasiment jusqu’à la fin du livre et nous livre l’enquête minutieuse de nos deux Sherlock.

Un très bon roman policier.

Meurtre à l’italienne

Mortelle Venise, de Michel Honaker mortelle venise image.jpg

Venise 1536, au temps des guerres de pouvoir. Un crime est commis au pied du Palais des loges. Le célèbre embaumeur Marcello Benvolio est retrouvé mort. Puis c’est au tour de son assistant Abelardo. Tout semble laisser croire qu’une créature diabolique est responsable de ces mystérieux assassinats qui hantent les canaux de Venise. C’est le chevalier Ardani, en exil depuis quelques années, qui sera chargé de l’enquête. Homme provocateur, malin, il rencontrera beaucoup d’obstacles. Mais remarquablement secondé par son page Piccolmano, il va devoir faire preuve de beaucoup d’audaces pour parvenir à démêler cette sombre histoire.

Mais quel est le mystère qui entoure la mort de Benvolio ? Qui avait intérêt à le voir disparaître ?

Joli petit roman à la fois policier et fantastique emmené par un duo attachant. D’un côté Ardani, homme intelligent fan des sciences criminelles, fou de peinture en particulier de Léonard de Vinci et de l’autre Piccolmano, peureux mais qui a le verbe facile. Le héros est un fervent défenseur de la justice. D’ailleurs, son retour à Venise sera aussi pour lui l’occasion de faire la lumière sur une affaire de vol dont son père fut accusé. Il a un caractère bien trempé, il est courageux mais tourmenté.

Le roman commence par un meurtre qui va déclencher l’enquête. Tout s’enchaîne rapidement. Pas de temps mort !

Un récit dynamique, plein d’humour, rythmé où se mêlent complots et attaques. Le style épuré de l’auteur nous entraîne brillamment dans l’époque des capes et des épées avec des références historiques et géographiques très soignées. On sent que Venise tient une place importante dans le récit avec ses sombres ruelles et ses îles mystérieuses. Venise est une grande dame énigmatique pleine de surprise.

Le lecteur en prend plein la vue et passe un moment de pur bonheur.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Tension et jalousie

Caïn le premier meurtre, de Marie-Thérèse Davidson

Caïn, filscain d’Adam et Eve, est né peu de temps après que ses parents se soient fait chasser du Paradis par Dieu. Il aide son père aux champs et cultive de l’orge, des amandes… et n’a pas la vie facile et ses parents non plus. Une fois qu’ils se sont habitués à cette vie à l’extérieur du Paradis, ils eurent un deuxième garçon, Abel, qui est toujours très souriant, serviable, il est admiré de tous. Son grand frère, bien qu’admiratif par moment, en était surtout très jaloux . Lors de l’offrande a Dieu, Adam décida que ses deux fils pourraient faire offrande de leur travail à Dieu: Caïn offrit une gerbe de son meilleur orge et Abel un agneau tout juste né. Et dieu choisit l’offrande d’Abel comme étant la meilleure. Caïn était furieux et dans les jours qui suivirent commis l’irréparable.

Ce livre est réécrit de manière très simple pour que les plus jeunes puissent facilement comprendre cette petite partie de la Bible. Ecriture qui donne envie de lire l’histoire, adaptée et moderne. L’auteur y a fait des choix tels que rajouter de nombreuses femmes dans la lecture afin de donner plus de sens à certains points très flous dans la Bible ou simplement d’éviter l’inceste, il fallait bien trouver une femme pour Caïn.

A la fin du livre, il y a tout un dossier pédagogique pour les professeurs ou bien pour les élèves qui veulent se plonger plus profondément dans l’histoire et les personnages.

 

Enregistrer

Dans la peau de Sherlock Christie junior ….

1540-1

Un coupable presque parfait, de Robin Stevens

Daisy WELLS et Hazel WONG, toutes deux pensionnaires dans un collège anglais (DeepDean), décident de fonder leur club de détectives privées.
Après des enquêtes sans grande importance, elles tombent sur l’enquête de l’année, la vraie, la réelle ….
Au milieu du gymnase, leur professeur de sciences, Mme Bell, est étendue, le corps sans vie … Le temps de trouver quelqu’un, le corps n’est plus là !!!!! Elles ne sont pourtant pas folles, Mme Bell était bien là, elles l’ont vue !!! A elles maintenant de prouver que le coupable est quelque part et il ne faut surtout pas qu’il ne recommence, voire même qu’il se mette à leur poursuite afin d’empêcher l’enquête.

On se retrouve alors plongé au coeur d’une vraie enquête gérée d’une main de maître par deux adolescentes de 13 ans. L’une, plus calme, retranscrit ce qu’elle voit, ce qu’elle ressent dans un journal (les pages du journal constituent une grande partie du récit), l’autre, plus téméraire et active, analyse, réfléchit et trouve les indices.
Le parfait duo, une complicité, un respect, les deux personnages s’accordent à merveille.

Le début du livre nous décrit les filles, leurs conditions de vie, leurs caractères et nous fournit même un plan du pensionnat dans lequel se déroule l’action. Les personnages, les professeurs, les camarades de dortoirs, on connait tout le monde et leurs différentes fonctions.

L’histoire est bien ficelée et je pense que nos élèves aimeront ce livre, de part sa construction, son humour, mais aussi son contexte (pensionnat des années 30), la description et les habitudes de cette époque sont décrites précisément et on se prendrait même à devenir une élève et camarade des deux jeunes filles.

Le début peut paraitre un peu lent pour les plus âgés, mais nos élève, à partir de la classe de 5ème, addicts ou non de roman policier devraient apprécier. Livre avec de l’audace et de la fantaisie, on sort du classique policier pour le plaisir des lecteurs.

Plusieurs suites existent, non encore traduites, et la fin du livre nous fournit un petit extrait d’une nouvelle enquête. Le club des détectives n’est pas mort et il enquêtera dans d’autres livres pour notre plus grand plaisir !

Enregistrer