Meurtre au champagne, de Agatha Christie

Les dévoreurs de livres d’Arsène, les chroniques des élèves du comité de lecture du blog

Rosemary meurt au Luxembourg, un restaurant réputé. On croit au suicide. Un an plus tard,  son mari, George, qui veut honorer la mémoire de sa femme, retourne au Luxembourg avec les témoins du précédent drame. Mais bientôt il décède, après avoir bu une coupe de champagne. Le suicide n’est plus possible ! Un meurtre ? Mais qui ? Découvrez l’avancée de l’histoire sous les témoignages de Inès, la sœur de Rosemary, de Anthony Browne et de Stephen Farraday, deux anciens amants de Rosemary , et enfin de Sandra Farraday, la femme de Stephen. Qui a tué les deux époux et pourquoi ?

J’ai adoré ce livre, dans lequel plane un sentiment de mystère, comme dans les « Dix petits nègres » et « Le crime de l’Orient-Express ». Je le conseille vivement. Les deux meurtres parallèles,  même s’ils paraissent assez semblables, créent le suspens. J’ai adoré.

Eléa, 5ème – membre des dévoreurs de livres d’Arsène

Le crime de l’Orient-Express, d’Agatha Christie

Les Dévoreurs de livres d’Arsène, les chroniques des élèves du comité de lecture du blog

Hercule Poirot traverse l’Europe en 3 jours dans l’Orient-Express, avec comme compagnons de voyage, quinze voyageurs de nationalités différentes. La nuit, un riche passager est assassiné de douze coups de couteaux. Tous les voyageurs ont des alibis. On découvre également que le mort n’était pas un personnage irréprochable… 

Intrigue, une touche d’amour et beaucoup de vengeance. Qui est l’assassin ? Vous le découvrirez en lisant ce roman haletant !

 

J’ai beaucoup aimé ce livre car il y a de l’intrigue (même beaucoup !). Il se lit d’une traite et je le conseille vivement ( comme tous les Agatha Christie). Il y a toujours ce sentiment de mystère que l’on retrouve par exemple dans « Dix petits nègres ».

Eléa, 5ème – membre des Dévoreurs de livres d’Arsène

Flashes, de Tim O’Rourke

les Dévoreurs de livres d’Arsène, les chroniques des élèves du comité de lecture du blog

Charley est une jeune ado dévastée par la mort de sa copine Natalie écrasée par un train. La jeune fille est un peu spéciale car Charley a des « flashes » qui seraient des visions ! Un jour, lors d’un de ces flashes, elle apprend  que Kerry, une jeune fille de bonne famille, morte écrasée sous un train, a en fait été assassinée !

Tom est policier depuis peu, il doit enquêter sur la mort de Kerry. Bientôt, son enquête va le faire rencontrer la mystérieuse et envoûtante Charley ! Ensemble, ils vont mener l’enquête sur ces morts de la voie ferrée.

Ce livre est bien, même si la fin peut être évidente, parfois il peut faire un petit peu peur. La fin est pleine de rebondissements et très détaillée. Charley est un personnage très attachant. Ce qui rend  ce livre agréable à lire c’est aussi le fait que l’auteur nous donne plein de détails tout en utilisant un vocabulaire fourni. Malgré les flashs qui pourraient le rendre fantastique, l’histoire reste avant tout un roman policier. Un petit bémol à l’histoire, c’est le fait que la relation entre Tom, le policier, et Charley soit trop rapide et évidente. 

Des corbeaux, dont le plumage était aussi noir que les vêtements de l’assistance, sautaient du haut des pierres tombales. Leurs ailes claquaient comme des coups de feu dans le matin sombre de décembre.

 

Judith, 5ème – membre des Dévoreurs de livres d’Arsène 

Kaplan, de Sébastien Gendron

Les dévoreurs de livres d’Arsène, les chroniques des élèves du comité de lecture du blog.

Pages : 236 pages

à partir de 15 ans

L’HISTOIRE :

Roman d’anticipation d’espionnage politique avec pour rivalité la dictature et la démocratie.

Deux personnages principaux dans une histoire complexe où se mêlent mensonges, réalité et manipulation,

Kaplan est un tueur à gage, le bras armé du pouvoir de l’État du Cushinberg, chef de la brigade de contre-insurrection.  Sa dernière mission c’est justement Kaplan.

Un jeune garçon de 16 ans, Rimbolt, habitant Leeton, est enrôlé dans un service secret. Quand il comprend qu’il a été manipulé durant 3 ans par le gouvernement, les services secrets, sa famille, il décide de quitter ce pays où il n’a aucun avenir,


MON AVIS SUR LE  LIVRE:

Ce livre très complexe est vraiment passionnant. Il demande une lecture attentive car les détails sont très abondants.  Le narrateur change au cours de l’histoire, de ce fait  il serait facile de se perdre ( moi j’ai pris des notes !).   La politique ainsi que la dictature sont les thèmes principaux dans le roman.  L’écriture est très belle et très agréable à lire, malgré des phrases trop longues à mon avis,  la couverture est vraiment sympa .  C’est un très bon roman d’espionnage pour ceux qui aiment la politique !

Axel, 3ème – 14 ans, membre des dévoreurs de livres d’Arsène

 

Et l’avis de « Leiard », notre nouvelle chroniqueuse (… Qui est-elle ? Aux élèves d’enquêter pour le savoir … Petit indice, elle est enseignante !) :

« Kaplan est un livre complexe, l’intrigue se déroule en 2049 dans un pays en dictature où seule une ville, Leeton, a osé résister et se retrouve indépendante, mais prisonnière de ses murs et de la guerre froide qui persiste avec le duché du Cushinberg.

Le roman suit deux personnages, Kaplan, Responsable de la Force contre-insurrectionnelle, froid et sûr de lui, envoyé pour espionner la ville de Leeton, et Rimbold un adolescent de 15 ans originaire de Leeton, chargé d’espionner l’espion. Chacun d’eux est persuadé d’agir pour le meilleur camp, mais ces certitudes ne vont pas tarder à être remises en question.

De là vont commencer toutes sortes de manipulations, aussi bien de la part des héros l’un envers l’autre, que de la part d’éléments extérieurs, si bien que parfois il peut être difficile de reprendre sa lecture ! L’intrigue est lente à se mettre en place, mais les cinquante dernières pages offrent un superbe final plein d’action.

Attention, ce livre est réservé aux bons lecteurs, et n’est pas léger. Le ton est assez cynique, et l’atmosphère peut parfois se révéler suffocante. J’ai néanmoins pris plaisir à le lire. Les sujets traités sont profonds comme la démocratie, la dictature et la liberté, et donnent à réfléchir sur ce qui se passe autour de nous aujourd’hui. »

Et un immense merci à l’auteur Sébastien Gendron pour sa dédicace !

Gare au carnage, Amédée Petipotage! de Jean-Loup Craipeau

 Un  ami en détresse…amadee.jpg

Amédée, un jeune garçon, décide de se lever tôt, ce dimanche matin pour profiter de la neige et surtout pour être le premier à faire des traces dans cette poudre blanche. Alors qu’il arrive dans les bois de Vincennes, il aperçoit un homme torse nu, qui se débarbouille au bord du lac. Amédée ne comprend pas ce qu’il fait là. En fait, cet étranger est un sans domicile fixe qui s’appelle Clodo…Pour se nourrir, il fait les poubelles la nuit. Emu, le jeune garçon en parle à ses parents qui décident de déposer, en secret, des sacs de nourriture à proximité du refuge de fortune de l’homme. Mais un soir, alors qu’Amédée dépose un sac, des bruits de frein terribles le font sursauter. Deux individus sortent d’une grosse BMW. tandis que l’un reste faire le guet, l’autre se rue sur une poubelle pour y dissimuler un paquet, puis ils repartent en trombe. Clodo apparaît, se saisit du paquet. Il l’ouvre et trempe son doigt pour goûter le contenu. Amédée repart chez lui mais très intrigué par ce qu’il a vu, il décide de mener son enquête et revient le lendemain soir au même endroit. Clodo est là, une discussion animée commence avec les individus de la veille. Mais l’un d’eux est armé. Que se passe-t-il ? Qui est en réalité ce Clodo ? Que cache-t-il ?

Amédée se lance dans une enquête pleine de rebondissements, où règlements de compte nous emmènent dans un univers sans concessions. Heureusement, il va pouvoir compter sur le commissaire Brunet nommé à la tête de cette affaire. Et vous, jeunes lecteurs, ouvrez bien l’oeil pour aider Amédée !

Qui ment ? de Karen McManus

Le meurtrier est dans la salle…

index     Dans un lycée américain, cinq adolescents se retrouvent ensemble en retenue, cinq adolescents populaires et déjà étiquetés par leurs camarades :  Bronwyn l’intello, Simon la commère, Nate le délinquant, Addy la jolie fille et Cooper le sportif. Etrangement, tous disent avoir été piégés et se retrouver là par erreur. Tous semblent aussi avoir un secret à cacher …

     De ces cinq protagonistes, seuls quatre sortiront vivants : une seule certitude pour les enquêteurs, le meutrier se trouvait dans la salle de colle !

_______________________________

     Un roman qu’on ne lâche pas tant le suspens est intense. Puisque les quatre suspects se relaient à la narration, on ne peut que les croire et on les pense forcément honnêtes : c’est un très bon moyen de tenir le lecteur en haleine.

     L’intrigue est très bien ficelée et le quotidien de ces adolescents est très proche de nous : leurs secrets pourraient-être les nôtres. Ce roman est également un bon moyen de réfléchir à des thèmes d’actualité : le harcèlement, les dangers des réseaux sociaux, la souffrance que peuvent apporter les secrets …

A lire absolument, dès la 4e pour les bons lecteurs.

L’envol du cygne, de Anne Ferrier

Les dévoreurs de livres d’Arsène, les chroniques des élèves du comité de lecture du blog

Les Compagnons au loup, 2. L’envol du cygne, de Anne Ferrier

Résultat de recherche d'images pour "l'envol du cygne anne ferrier"
Pages : 226 pages
A partir de 11 ans

 

L’Envol du Cygne est la suite du roman La meneuse de bêtes, c’est-à-dire le deuxième tome de la série « Les compagnons au loup. » 

L’HISTOIRE  :

Accompagnée de son fidèle loup et de Gabriel le jongleur, Ysane reprend la route à la recherche de son père avec comme seul indice une drôle de croix que sa mère lui avait gravée dans le dos.  Durant ce voyage, nos héros vont encore faire des rencontres comme celle de Kateline qui va d’ailleurs remettre en cause la relation complice qui unit Ysane et Gabriel et ils vont devoir faire face à une vague de meurtres dans le village. La fin du livre est inattendue sachant que l’un des indices du départ avait toute son importance pour la résolution de l’énigme…

CE QUE J’EN PENSE  :
Cette suite est très réussie et l’action ne manque pas. De plus, l’écriture d’Anne Ferrier est agréable. Grâce à elle, on retrouve Ysane, Gabriel et Loup dans la suite de cette aventure, ce qui nous permet de découvrir Ysane qui de naturel froide nous apparaît maintenant plus attachante.  On espère un prochain tome !

Axel, 4e – 13 ans, membre des Dévoreurs de livres d’Arsène

Une série qui plaît à chaque lecteur du CDI qui s’est lancé dans l’aventure ! Une série idéale pour les listes thématiques de français concernant le Moyen Age.