La maîtresse est contrôlée par des aliens

La maîtresse a des ennuis, de Pamela Butchart

la-maitree-a-des-ennuisDepuis ce matin, la maîtresse est vraiment bizarre : elle est devenue gentille ! Et puis, elle leur passe des films, leur fait faire de la méditation, elle se maquille, elle emmène un ours en peluche sur son bureau … La réponse va venir de Perrine : « Je crois qu’en fait, la maîtresse, c’est une alien ! Elle doit avoir un bébé alien dans l’oreille. » […]. « A tous les coups, elle prépare une invasion extraterrestre ! C’est pour ça que le directeur a les oreilles qui sifflent ! ». Comment cette histoire va-t-elle finir ?  Les élèves de la classe n’en mènent pas large…

Je suis aujourd’hui très heureuse de présenter un titre de ce nouveau venu dans le monde de l’édition : Poulpe fictions (un  nom que j’aime bien, en plus !) fête ses quelques semaines d’existence à peine. Des romans qui s’adressent à des jeunes de 8 à 12 ans, frais, drôles et décalés.

Ce titre nous embarque dans l’imagination débordante d’un groupe de copains de classe de primaire qui cherchent à résoudre l’énigme de la soudaine gentillesse de leur maîtresse ! Mais pour prouver que les aliens sont passés par là, ce ne sera quand même pas chose facile ! Le rythme du récit est très dynamique et ne laisse pas place à l’ennui. De plus, le texte aéré, les illustrations en noir et blanc nombreuses et humoristiques, les différences de police de caractère et de typographie rendent la lecture extrêmement facile pour les jeunes lecteurs. C’est gai et coloré, à l’image de la première de couverture. En tant qu’adulte, on se doute un peu vite du déroulement de l’action, mais les enfants prennent un plaisir indéniable à cette lecture un peu loufoque ! Ma fille de 8 ans me l’a d’ailleurs bien vite piqué, et ça, c’est un signe qui ne trompe pas !

 

Enregistrer

Enregistrer

Donjon, 3. La princesse des barbares, de Sfar et Trondheim

 

Les dévoreurs de livres d’Arsène : les chroniques des élèves du comité de lecture du blog

Les finances vont mal ! Alors que le Gardien et le personnel du Donjon se réunissent pour parler affaires, Herbert notre canard, critiquant les dessins réalisés par le Gardien, se fait virer de la salle. En sortant, il lance à l’assemblée que ça ne l’étonne pas que moins de gens risquent leur peau pour trois sacs d’or… ce n’est pas comme s’ils avaient une princesse à sauver ! Ces derniers mots réjouissent le gardien : voilà la solution à ses problèmes ! Il charge Herbert de faire courir le bruit qu’une princesse est détenue dans le Donjon : des lettres sont écrites par Herbet et Marvin, se faisant passer pour la princesse Isis de Céphalonia qu’il faut délivrer contre une grande récompense ! Un bon moyen d’attirer du monde au Donjon…mais l’affaire va prendre un tour inattendu !

J’ai trouvé ce livre toujours aussi bien que les précédents, avec des personnages hauts en couleur ! Vous aussi, vous voulez tenter votre chance et sauver la princesse ? Alors lisez ce livre pour savoir comment vous y prendre !

Bruno,5ème – membre des Dévoreurs de livres d’Arsène

Sauvons notre école !

La famille Cerise – l’effet champignon, de Pascal Ruter

famille.jpg

La famille Cerise habite dans une roulotte et a décidé d’arrêter la vie de bohème pour s’installer à Savigny-les-Mimosas. Les jumelles Zouille et Yoyo se sont vite adaptées et sont super amies avec Max et Papillon Belpom. Et ce matin-là , la classe unique du village donne une fête en l’honneur du petit Benjamin qui va déménager. Un événement un peu triste car c’est un copain qui s’en va.

Mais une mauvaise nouvelle va mettre à mal le moral de la population : l’école risque de fermer à la rentrée car il manque un élève. C’est la décision sans appel du Ministre ! Chacun y va de son commentaire et les habitants projettent de déménager si aucune solution n’est trouvée. Le maire se sent impuissant. Plus d’école et c’est la mort du village ! La bande des quatre est catastrophée et décide de chercher une solution pour sauver leur classe. Ils peuvent compter sur leur amie Clarisse qui prétend détenir la clé du problème. Mais que lui arrive-t-il ? Du jour au lendemain, la voilà qui perd la tête et qui se prend pour la factrice ? Intrigués, les enfants vont mener leur enquête.

Pascal Ruter nous livre une belle petite histoire amusante. Des personnages drôles et attachants avec des prénoms rigolos qui charmeront sans aucun doute nos jeunes lecteurs. Un roman plein d’humour et de bonne humeur. Soulignons également, les illustrations pleine de vie de Maureen Poignonec. En parallèle, le récit  pose le réel problème de la désertification des villages liée aux fermetures des établissements scolaires.

Enregistrer

Enregistrer

Les soucis d’un Sansoucy, tome 3. Surprise, de Yvan DeMuy

Les dévoreurs de livres d’Arsène : les chroniques des élèves du comité de lecture du blog

Les soucis d’un Sansoucy, tome 3. Surprise, de Yvan DeMuy

surprise.jpg

Lau, comme d’habitude « sans-aucune-chance », se fait garder deux jours par Charlotte, sa demi-soeur. Mais celle-ci, méchante, décide de ne pas s’occuper de lui et de l’enfermer dans sa chambre. Jusqu’à ce que l’oncle Cnrad arrive avec sa femme. L’oncle commence à raconter une de ses histoires extraordinaires puis propose à Lau de partir dans son château pour pêcher. Lau peut emmener avec lui deux amis : il choisit Charles Lee et Marie-Pier. Quand Lau et ses amis arrivent sur place, ils sont déçus par ce qu’ils voient… Bonjour la partie de pêche !!!

Le livre est très simple à lire avec beaucoup d’illustrations bien faites et aussi très marrantes ! Les prénoms des personnages sont bien trouvés.

Diego, 12 ans – classe de 5ème, membre des Dévoreurs de livres d’Arsène

Et la chronique de mumu58 :

Une folle partie de pêche

Super ! Lau va pouvoir rester à la maison, les professeurs ont deux jours de réunions, deux journées pédagogiques. Une joie de courte durée car en l’absence de ses parents, c’est Charlotte sa demi-sœur hystérique qui va le garder. Quelle poisse ! Alors, le petit garçon imagine plein de petits stratagèmes qui pourraient éloigner sa sœur. Mais rien ne marche, tout tourne en catastrophe et met Charlotte dans une colère noire. Programme des deux jours : rester dans sa chambre. Alors qu’il ne s’y attendait pas, oncle Conrad arrive avec sa nouvelle femme et propose à Lau de l’emmener pêcher. Il peut même inviter ses copains Charles-Lee et Marie-Pier. Sauvé !!!!Les trois amis partent donc pour une expédition de deux jours qui va se révéler être un moment inoubliable et plein de …catastrophes.

Une nouvelle histoire très drôle, des illustrations déjantées, à chaque page, qui pourrait assimiler ce tome à une bande dessinée.

Nos jeunes lecteurs vont se régaler avec ces trois tomes. Ce petit garçon est infatigable et malgré toutes ses bonnes volontés, rien ne va comme il veut.

Redécouvrez les ouvrages des éditions slalom que nous vous avons présentés en suivant le lien :  https://lecoinlecturedarsene.wordpress.com/tag/editions-slalom/

avec des livres qui savent vraiment parler à nos lecteurs ! Un grand merci à eux pour leur soutien à notre projet pédagogique.

Enregistrer

Enregistrer

Le cri d’une mandragore

Alienor Mandragore, 1. Merlin est mort, vive Merlin, de Séverine Gauthier

« La légende dit qu’au moment où l’on déterre une racine de mandragore, elle pousse un cri si puissant qu’il tue le premier être vivant qui l’entend ». C’est ce que raconte Merlin à sa fille Aliénor lors de leur leçon de mycologie (sur les champignons) dans la forêt de Brocéliande. Mais Merlin ne pense pas être concerné : jamais un tel sortilège ne pourrait toucher le grand magicien… Et pourtant, c’est son fantôme qui raccompagne Aliénor à la maison… qui, elle-même, doit tirer le corps inanimé. Mais Merlin ne compte pas rester mort bien longtemps, malgré l’Ankou qui attend pour l’emmener dans sa charrette dans le royaume des morts.   Il faut trouver une solution pour le ramener à la vie… Ne peut-on pas la trouver chez la fée Morgane, l’ennemie jurée de Merlin, mais grande magicienne. Aliénor va devoir trouver un moyen de pénétrer dans sa grande bibliothèque…

Un récit truculent dont la série compte plusieurs tomes mais dont le tome 1 relate une histoire complète en elle-même. En fin d’ouvrage un fac simile de l’Echo de Brocéliande, le journal d’information des « bruits de la forêts » :  interview exclusive de la fée Morgane, recette de la potion du philtre de Mandragore qui seule peut ramener à la vie l’imprudent tué par le cri de la mandragore, ainsi que la légende du Val sans retour, cet endroit mystérieux situé aux confins de la  forêt de Brocéliande.

Des dessins colorés et dynamiques et un personnage très attachant : Aliénor qui, bien qu’étant la fille de Merlin, ne soupçonne pas posséder de réels pouvoirs… Peu attentive aux leçons données par son père, elle a tendance à gaffer un peu…

Un premier opus qui met en scène des personnages directement tirés des légendes de la mythologie celtique : la forêt de Brocéliande elle-même, la fée Viviane (ou Dame du Lac), Merlin, la fée Morgane. Quel est le lien qui unit ces trois-là ? Le mystère n’est pas dissipé, mais on soupçonne des révélations futures (dans les prochains tomes peut-être ?). En tout cas ça se chamaille, ça médit, et  ça jalouse fort dans la forêt !

Enregistrer

A la recherche du porte bonheur

Les soucis d’un Sansoucy, tome 2. Catastrophe, de Yvan DeMuy

sancoucy.jpg

C’est la catastrophe ! Pot-de-colle a avalé le porte-bonheur de Lau. La seule façon de le récupérer est de pouvoir récupérer les selles de l’animal. Pas tellement simple comme histoire et pas très engageant ! Et pourtant le ventre de l’animal gargouille mais rien a faire. Lau et ses copains usent de beaucoup de stratégies pour que le porte-bonheur sorte de Pot de colle. L’espoir s’amenuise.

Cacastrophe (ou plutôt catastrophe !) se lit vraiment dans la continuité de La honte. Malgré la légèreté du sujet, on retrouve cette ambiance déjantée du premier tome. encore beaucoup d’humour et de catastrophes en perspective !

Enregistrer

Une rentrée scolaire mouvementée

Les soucis d’un Sansoucy – tome 1, la honte, de Yvan DeMuy

saznsoucyla honte.jpg

Laurent rentre au CM1.  Une nuit mouvementée à la veille de la rentrée comme doivent en connaître beaucoup d’écoliers… L’angoisse de la rentrée… Mais pour Lau, c’est encore autre chose. Il faut dire qu’à chaque fois c’est la cata. Lau est tellement étourdi qu’il provoque des catastrophes et, forcément, tout le monde se moque de lui. Même son chien Pot-de-colle qui n’en peut plus y va de ses commentaires. Mais cette année, va savoir pourquoi, le premier jour de classe devrait être différent. Le petit garçon en est persuadé, il a une arme secrète.

Découvrez vite le secret de Lau qui va changer radicalement sa vie. Un petit garçon très drôle et super attachant, une sœur hystérique, des copains hors norme et une malchance récurrente. Bref, c’est très compliqué pour Lau qui nous raconte tout ce qui lui arrive avec beaucoup d’humour.

Le récit est amusant, plein d’énergie, les illustrations sont superbes, très expressives. Lau étant le narrateur, l’histoire en est que plus dynamique.

Enregistrer

Enregistrer