Super espions (malgré nous), de Christine Saba

Nathan est  invité pour les vacances en Angleterre chez sa cousine Juliette. Il vient de Paris en Eurostar. Mais en sortant du train, un curieux incident se produit : de la fumée s’échappe du train et la gare doit être évacuée. De loin, Juliette croit reconnaître son chauffeur, Joe. Alors le doute s’installe… Que faisait Joe avec une casquette sur la tête et des lunettes noires dans ce drôle d’accident ? Puis, Nathan et sa cousine découvrent de mystérieuses enveloppes dans les poches de la cuisinière, du chauffeur et de la nourrice Edith qui garde « Boulou ». Par hasard, ils découvrent dans la cave un repère d’agents secrets !!!! Les enfants décident alors de mener l’enquête et d’arrêter l’étrange bande des « Black Shadows » .

Vont-ils y parvenir ???

Ce livre se lit très vite, et est très simple à comprendre.  Il est agréable sans être particulièrement original, et  je le recommande plutôt aux élèves de CM1-CM2 ou pour les 6ème. Les événements s’enchaînent bien et permettent en même temps de réviser quelques notions d’anglais-puisque Nathan est venu à Londres pour améliorer son accent- mais aussi de visiter Londres à travers ses lieux les plus connus  comme Buckingham Palace ou le British Museum. Le texte est illustré par des dessins en noir et blanc ce qui est agréable particulièrement pour les plus jeunes ou les plus faibles lecteurs.

Judith, 6ème – membre des Dévoreurs de livres d’Arsène

 

 

La revanche des princesses, collectif d’auteurs

Sois belle et tais-toi ? Ça, c’était avant…

princesses.jpg

1/ La princesse est en colère, d’Anne-Fleur Multon

Attention, méfiez-vous des princesses surtout quand elles sont en colère ! La princesse d’Anne-Fleur Multon fait du théâtre. Elle en a plus que marre d’avoir des rôles ennuyeux aux dialogues plus que niais. Elle se sent inutile. Elle veut jouer de vrais personnages, changer de costumes, vivre des aventures, avoir un vrai rôle. La voici décidée à faire bouger les choses. Elle erre alors à travers le théâtre pour crier haut et fort à qui veut l’entendre, tout  ce qu’elle a sur le cœur.

2/ # charming, d’Alice Brière-Haquet

Mathilde et sa classe visitent le centre pénitentiaire des princesses. Les princesses n’ont plus la cote et comme pour se rappeler de leur gloire passée, elles sont parquées dans une sorte de refuge pour princesses déchues. Un endroit super sécurisé mais dont les conditions de «détention» sont déplorables. Elles s’ennuient et ne semblent pas heureuses. Elles ne sont plus très nombreuses, presque en voie de disparition. Donc, pour sauvegarder l’espèce, il a été décidé de les mettre «sous cloche». Quel destin cruel pour celles qui ont fait les beaux jours des contes pour enfants. Elles qui resplendissaient, elles si sages et si coquettes ! Les voilà enfermées comme des animaux en cage. Mathilde n’a pas l’intention de se taire. Il faut que tout le monde sache ce qui se passe derrière ces murs. Elle est prête à tout, pour dénoncer cet emprisonnement.

3/ La princesse aux mille et un reflets, de Carole Trébor

Il était une fois un roi et une reine qui rêvaient d’avoir la plus belle des petites filles. Il faut dire que dans leur royaume tout le monde est beau, tout le monde se doit d’être beau. C’est le culte de la beauté avant tout. Mais voilà… ce qui aurait dû être le plus heureux des événements est vite devenu un cauchemar pour le couple royal. La reine a mis au monde une fille quelque peu particulière. Sa peau, ses cheveux, ses dents changent de couleur au gré de ses émotions et du duvet commence même à recouvrir son corps. Quelle honte ! Aucun remède miracle n’a été trouvé pour la guérir de cet état. Les parents prennent alors la décision de l’enfermer dans une tour. Elle y restera jusqu’au jour de son évasion. Mais où s’est enfuie la princesse  ? Que va-t-il lui arriver ?

   Une histoire qui commence comme un vrai conte mais qui va vite prendre une direction moins princière. Une histoire qui va traiter de la différence, de l’apparence physique qui reste pour certains encore un critère de réussite, de reconnaissance. Que fait-on alors quand on ne répond pas à ces codes ? La beauté est-elle la chose la plus importante ?

4/ La Belle et la Bête, de Clémentine Beauvais

Un roi, une reine, le désir d’être parents. Jusque là rien de très original. Sauf que madame la reine ne parvient pas à être enceinte. Quelle galère ! Elle qui veut une fille, belle, coquette. Bref la fille parfaite, mais pour l’instant rien arrive. Le couple royal à qui rien ne résiste, habitué à la réussite ne supporte pas cet échec. Mais bingo, au bout de trois ans, ça y est, la reine attend un enfant. La nouvelle est fêtée en grande pompe dans tout le royaume. Le jour tant attendu arrive mais quand le bébé pointe le bout de son nez, c’est l’effroi. Ce n’est pas une petite fille, ce n’est pas un bébé ordinaire……

5/ La flamme de cristal, de Charlotte Bousquet

Après la mort de sa mère, Ana et son père ont quitté leur village. Un village sous l’emprise d’un tyran, un village où la misère est présente. Sécheresse et famine se succèdent, appauvrissant les habitants. Beaucoup fuient vers la ville. Les années passent, le père d’Ana a trouvé du travail mais a perdu sa joie de vivre. Un jour, il fait la connaissance d’une femme dont il tombe amoureux. Elle déteste Ana et lui rend la vie impossible. Subissant la méchanceté de sa belle-mère, la jeune fille est obligée de partir, seule. Malgré de nombreuses péripéties, Ana va faire preuve de courage, prouver qu’une fille peut se battre et se montrer pleine de ressources quand il y a danger.

   Un joli conte qui sort du cliché de la princesse rêveuse, délicate et fragile.

6/ Tapisserie, jarrets dodus et dragon rugissant, de Sandrine Beau

Céleste est une princesse de quinze ans. Mais elle est très loin de l’image lisse, sage et sans relief de la fille de bonne famille. Plutôt intrépide, elle aime rire et surtout casser les codes de la royauté. Elle est rondelette, elle ne passe pas de temps devant le miroir. Ses préoccupations sont ailleurs. Son père est désespéré d’avoir une fille comme elle. Elle se moque du protocole et veut simplement vivre une vie ordinaire et joyeuse. Un jour, le roi lui fait comprendre qu’il serait grand temps qu’elle se marie. Quoi ? Un mariage, à quinze ans ! Ce n’est pas possible pour Céleste ! Oh la la c’est la cata… Une affiche est placardée dans le royaume, invitant tous les chevaliers à se présenter au roi, qui promet de donner sa fille à celui qui vaincra le terrible dragon. Comment Céleste va-t-elle réussir à sortir de ce pétrin ?

  Cette histoire est très drôle, emmenée par Céleste, la narratrice. La jeune fille est pétillante, moderne, face à un père très carré et empêtré dans les traditions. Ce conte met en avant l’image des princes auxquels tout est imposé. La princesse doit être belle et obéissante mais les princes n’ont pas trop leur mot à dire non plus. Ils n’ont pas forcément le choix de leur destin.

La revanche des princesses est un recueil de six contes engagés, détournés, qui cassent l’image lisse des princesses. Pourquoi une princesse ne pourrait-elle pas grimper aux arbres, jouer dans le boue..?

 

 

Molière vu par une ado et son chien, de Cécile Alix

Plein zoom sur Molière, ce génie !

ado.jpg

Avec ce roman, Cécile Alix nous offre une petite perle en matière de biographie : la vie de Molière racontée par Inès, une ado pétillante, youtubeuse et passionnée par «Momo». Elle décide alors de partager cette passion sur son blog.

Pour certains, Molière est un auteur d’un autre temps qui fait partie d’un passé littéraire qui n’est plus au goût du jour. Vous vous demandez peut-être quel est l’intérêt de savoir ce qu’il a écrit, comment il a vécu ou ce qu’il a dénoncé ?  C’est tellement loin de vous ! Vous allez changer d’avis en écoutant Inès qui va littéralement vous faire plonger, avec humour et enthousiasme, dans la vie trépidante de ce grand auteur. Une ado d’aujourd’hui pour un auteur d’hier et voilà l’alchimie qui opère. C’est un vrai plaisir de lecture plein de modernité qui nous fait prendre conscience que Molière est encore dans le vent et qu’il n’a pas pris une ride. Une approche dynamique très accessible car moins classique que les biographies habituelles. Le choix d’une ado pour raconter la vie d’une célébrité, avec ses mots est judicieux et très original. Inès s’adresse aux lecteurs comme s’ils étaient présents, face à elle. Elle slame et nous révèle les moindres détails de la face cachée de Molière, comme dans un feuilleton. Nous sommes aux premières loges, curieux de découvrir les détails les plus secrets de son existence.

Chaque page est illustrée façon BD, le texte est vivant, plein de rythme, la mise en page joyeuse et non linéaire. Un coup de cœur !

A découvrir du même auteur au CDI : Léonardo, « la vie géniale (et super drôle) du grand Léonard de Vinci »

Poules, renards, vipères – trilogie de Paul Ivoire

Poules, renards, vipères, 1. Albin, de Paul Ivoire

Dans ce pays-là, poules, renards et vipères tentent de survivre en habitant chacun dans un territoire défini où les autres ne peuvent pas pénétrer. Au carrefour de ces trois territoires se trouve le Triangle sans Nom, seul lieu où les clans peuvent se rencontrer et donc risquer leur vie… Albin, un jeune poussin est un jour poussé à franchir la limite pour y récupérer une plume argentée qui lui est chère qui s’est envolée au delà de la frontière… Il y rencontre Zora la renarde et Célis la vipère. Loin de s’entretuer, ils décident de se lier d’amitié. De retour chez lui, Albin se rend compte qu’un immense complot se trame qui menace la paix toute relative de ce pays…

C’est La guerre des clans ou les Royaumes de feu pour lecteurs plus jeunes ou moins adeptes du grand nombre de pages ! Pour survivre, il faut accepter de s’allier malgré les différences. Un roman à l’écriture fluide et facile, mais aux thématiques nombreuses et riches : amitié, solidarité, entraide, mais également manipulation, complot, coup d’état, etc. C’est la version du jeu « pierre, feuille, ciseau » du point de vue du monde animal : le renard est l’ennemi de la poule, la poule est l’ennemie de la vipère, la vipère l’ennemie du renard. Alors, quand ils se retrouvent ensemble, aucun n’est plus fort que l’autre, chacun est en danger et doit s’accepter pour ne pas mourir.

Notre petit poussin Albin est un personnage courageux à qui il va arriver de nombreuses aventures auxquelles il n’était pas préparées. Il saura néanmoins y faire face grâce à son intelligence et sa bienveillance. Il côtoiera nombre d’autres personnages qui seront là pour l’épauler et le guider : outre Zora et Célis, Melle Kiglousse l’institutrice, Filvite le messager du gouverneur, Plume la fille du gouverneur, le comte d’Ergot le vieux géographe… Emprisonné, poursuivi, il n’aura de cesse de faire éclater la vérité et confondre les traîtres.

A découvrir et à lire sans hésitation ! Merci à Judith, élève de 6ème pour avoir proposé ce titre au comité de lecture du blog ! Un bon achat pour tous les CDI de collège et BCD d’école.

Ce roman fait partie d’une trilogie : tome 2, Zora – tome 3, Célis que j’ai commencé à peine refermé le tome 1, grâce aux éditions Poulpe fictions qui n’ont pas hésité à nous offrir l’intégrale et que nous remercions vivement pour leur générosité  (si j’étais devenue éditrice, j’aurais vraiment aimé avoir l’idée d’un nom pareil pour ma maison d’édition !). Ils sont toujours partant pour soutenir notre projet de promotion de la lecture en milieu rural ! Une édition destinée aux 8-14 ans qui fait fureur dans notre CDI !

De toute façon, lorsqu’on lit le  premier volet, on est curieux de savoir la suite et on est tellement attaché aux personnages qu’on aurait du mal à les quitter comme ça. Les illustrations en noir et blanc, si soignées et attendrissantes, y sont aussi pour beaucoup. Mon fils de 6 ans, qui ne lit pas encore vraiment, a feuilleté page par page les trois tomes pour en regarder les images.

Les deux tomes suivants ne sont pas la même histoire racontée d’un point de vue différent comme cela se fait parfois, mais bien la suite, racontée depuis un autre point de vue. Et les aventures s’enchaînent sans temps mort et avec une vraie fin qui vous attend au bout de cette trilogie !

 

Tome 2 : Zora  – résumé de l’éditeur : Albin et Zora s’apprêtent à redescendre du mont Chicken avec Filvite et le comte d’Ergot. Ils habitent bien sur une île et la montée des eaux de l’océan menace le territoire des vipères ! Il faut à tout prix convaincre les trois royaumes de s’unir pour éviter la catastrophe, mais Griffsec et Hagard le Solitaire, un renard cruel, ont d’autres idées en tête… 

 

 

 

Tome 3 : Célis – résumé de l’éditeur : Les trois royaumes des poules, des renards et des vipères savent désormais qu’ils habitent sur une île et que la montée des eaux les menace. Alors que les trois peuples œuvrent de concert pour construire une digue, Grinoir et Hagard aident Griffsec à s’échapper de la prison des Trois Crêtes pour mettre au point leur vengeance. Grâce à leurs forces combinées, ils reprennent rapidement le contrôle du Triangle sans Nom. Mais Célis, Zora, Albin et leurs amis ne s’avouent pas vaincus et préparent une contre-attaque. 

 

 

Dans le monde pestaculaire et terrib’de ma sœur Minnie et de son vilain lapin, de Lissa Evans

Il faut sauver les Doubidous !

minnie.jpg

Nos chères petites têtes blondes adorent qu’on leur lise en boucle leurs histoires préférées. Même s’ils les connaissent par cœur et qu’il n’y a plus de surprise, nos chérubins prennent toujours le même plaisir à les écouter. Mais qu’en est-il de celui qui doit s’y coller ? Eh bien, demandez à Fidge qui ne supporte plus le livre fétiche de sa soeur Minnie, les Woos Wimbley. Minnie qui a quatre ans, en redemande tous les soirs ! Elle traîne également partout, Lapirouze, un grand lapin en velours, un doudou bien encombrant que Fidge déteste. Les deux sœurs ne partagent pas le même univers et pourtant un concours de circonstances fera que Fidge va se retrouver coincée à l’intérieur de l’album préféré de sa petite sœur. Un monde farfelu, plein de couleurs, de féerie que Fidge ne pourra quitter qu’après avoir résolu des énigmes plus bizarres les unes que les autres. Mais elle n’est pas seule dans cette aventure qui va changer le sens de sa vie et l’amener à réfléchir sur ses émotions et ses comportements.

Un roman acidulé, un merveilleux voyage dans un monde imaginaire, un monde étrange et fantastique à la fois où se mêlent l’humour, la fantaisie, le suspens. Mais malgré la magie des histoires d’enfant et ce côté Alice au pays des merveilles, Lissa Evans va plus loin et appelle à la réflexion sur la tolérance, la différence, l’amitié, l’entraide. Une sorte de voyage initiatique pour les personnages.

La couverture, les illustrations font de ce conte, un très beau livre. La plume de l’auteur est légère et très agréable. Un récit amusant et bien rythmé. Un vrai régal !

Team aventure, 2. Opération manchots, de Ismaël Khelifa

Ecolos un jour, écolos toujours…

team avanture.jpg

Nous retrouvons avec joie, nos quatre adolescents Fatou, Rémi, Vicky et Yanis partis aux Malouines. Ce petit archipel, situé au sud de l’Argentine, abrite un nombre important d’espèces de manchots et pour ces collégiens venus tout droit d’Annecy, c’est un émerveillement. Alice, leur accompagnatrice, mène un combat incessant pour protéger et sauvegarder la planète. Pour eux cinq, une nouvelle mission commence. Ils vont participer au comptage annuel des oiseaux et à la tonte des moutons. Pour se faire, ils vont partager le quotidien de Marilou, une scientifique française qui vit aux Malouines. Plus le temps passe, plus ces jeunes se sentent proches de la nature. Ils côtoient de merveilleux paysages et une nouvelle fois, ils vont participer activement à une multitude d’opérations destinées à préserver l’environnement.

La Team Aventure est toujours aussi dynamique et convaincue que les efforts d’aujourd’hui feront la Terre de demain. A travers ces adolescents, Ismaël Khelifa nous fait partager ses expériences d’aventurier. Toujours de beaux décors naturels, des récits uniques qui nous font prendre conscience qu’il faut faire attention à notre planète. Les illustrations en noir et blanc complètent agréablement le texte et il n’est pas nécessaire de connaître le tome 1 pour suivre le tome 2.

Une série pleine de vie qui plaît beaucoup au CDI ! Un conseil aux collègues documentalistes de collège :feuilletez  le catalogue des éditions Poulpe Fictions pour vos achats, vous y trouverez des petites perles pour lecteurs de tous niveaux !

Le trésor de l’île sans nom, de Gilles Abier

Le Trésor de l'île sans nomL’île sans nom est une île perdue au milieu de nulle part, non répertoriée sur les cartes et qui est le refuge de pirates. Là, ils y cachent leurs enfants -les Coquins- lors de leurs déplacements, mais aussi leur trésor dans le cratère éteint d’un volcan. Et si quelqu’un  tente de s’approcher de l’île, tout est mis en place pour faire croire que le volcan entre en éruption afin de faire fuir les navires étrangers. Pourtant, un jour, il y en a bien un qui s’approche dangereusement… et les parents-pirates sont absents de l’île !

Un roman d’aventures trépidantes, où, pour une fois, on se retrouve du point de vue des enfants de pirates, qui en l’absence de leurs parents aventuriers vont devoir prendre les choses en main et se révéler plus astucieux les uns que les autres. Des personnages hauts en couleurs, des chats qui miaulent dans des porte-voix en guise de surveillance, un trésor caché, de faux explorateurs avides, tout est là pour nous faire vivre une aventure pleine d’humour et bonne humeur.

De délicieuses illustrations en noir et blanc, dans un style « roman historique humoristique » agrémentent très agréablement cet ouvrage qui plaira aux lecteurs-aventuriers en herbe.

On retrouve donc avec un très grand plaisir Gilles Abier, l’auteur,  qui sait avec grand art passer d’un style à un autre ! Un immense merci à lui pour sa dédicace !

Et un grand merci à Poulpe Fictions qui continue une programmation d’ouvrages de qualité, qui sont parmi les plus lus du CDI !