La curieuse histoire d’un chat moribond, de Marie-Renée Lavoie

  Ti-Chat s’est perdu dans la forêt « à cause d’une grosse mouche moche aux pattes pleines de crottes avec des yeux de merlan frit ».  Après avoir marché longtemps, il s’effondre de fatigue.

Heureusement, il est trouvé par une fillette qui arrive à convaincre ses parents qu’il n’est pas mort et qu’il faut l’emmener pour prendre soin de lui. Il découvre alors les délices du thon en boîte et d’un foyer aimant. Mais notre petit chat est bien fragile, ne grandit pas et ses huit vies risquent d’être mises à rude épreuve dans ce monde brutal !

Il fait alors la connaissance de Prémâché, un gros  chat si amoché qu' »on aurait dit qu’on lui avait prémâché la tête et qu’on l’avait recrachée » qui va le prendre d’affection, mais aussi de Billy le voisin et… d’une armée d’araignées !

De très nombreuses illustrations humoristiques en noir et blanc ponctuent ce roman tout mignon pour jeunes lecteurs, sur le thème de la solidarité et de l’amitié.

 

Garfield, de Jim Davis

C’est l’histoire d’un chat….

garfield2.jpg

Jim Davis a grandi dans une ferme, entouré de félins. Après s’être essayé à la création d’une première série qui fut un échec, Jim Davis se met alors à réfléchir à une bande dessinée qui pourrait plaire au public américain. C’est ainsi qu’en s’inspirant de son enfance, il crée Garfield avec les traits de caractère de son grand-père James A. Garfield. La bande dessinée sera publiée pour la première fois le 19 juin 1978.

Garfield est un chat roux, gros, gourmand et égoïste. Il adore manger, surtout les lasagnes. Mais ne lui présentez pas de la nourriture pour chat, il déteste ! Il est friand de ce qu’on appelle la «malbouffe», hamburgers, pizza, bonbons…Manger et dormir sont d’ailleurs ses activités préférées. C’est le félin le plus paresseux de l’histoire de la BD. Il est parfois à la limite de l’énervant et du politiquement incorrect.

Il fait souvent enrager son maître Jon, qui l’adule, et attaque souvent Odie, le chien de la maison. Garfield se sent supérieur à tout le monde, il a un humour cynique. Il a horreur du lundi, du facteur et des anniversaires. Eh oui, Garfield a peur de vieillir et chaque année c’est le drame.

La famille de ce gros chat qui compte près d’une quarantaine de membres est très délirante.

Jim Davis multiplie les gags qui tournent autour de ce chat orange et, à travers lui, critique nos modes de vie.

Garfield a fait l’objet d’adaptations au cinéma et en romans parus dans la bibliothèque rose. A ce jour, 63 albums ont été publiés. Grand succès pour Garfield qui est traduit en 28 langues, dans 111 pays. En France, il est publié chez Dargaud.

Le CDI possède 4 albums : Tiens bon la rampe ; Garfield est  un drôle de pistolet ; Garfield se prend au jeu ; Ma soupière préférée

 

 

Les contes du chat perché, de Marcel Aymé

 La ferme enchantée…chat

Je ne peux pas commencer cette chronique sans vous faire part du sentiment qui m’enveloppe rien qu’à l’évocation du titre. Me revoilà plongée dans mes années collège, en 6ème. Les contes du chat perché a été la première œuvre étudiée en classe, une belle rencontre avec Delphine, l’aînée, et Marinette, la blonde. Deux sœurs qui ont «le pouvoir» de discuter avec des animaux dotés de la parole. Et ce petit détail n’a l’air d’étonner personne. Les parents détestent les bêtes et sont très sévères avec leurs progénitures. Les deux fillettes ont un chat Alphonse, qui sera une carte maîtresse pour elles dans les moments difficiles. Alors qu’elles ont cassé un plat, elles sont envoyées chez leur tante, une femme odieuse, méchante. Alphonse, qui d’un passage de patte derrière les oreilles déclenche la pluie, va provoquer un véritable déluge pour qu’elles repartent chez elles. Mais ce changement de temps va détruire les récoltes et les parents qui rendent le chat responsable, veulent le noyer. Alphonse va souvent mettre en garde les fillettes mais elles soupirent en se disant qu’à l’écouter, elles ne feraient jamais rien. Parfois, il est de bon ton de tenir compte des conseils. Tous ces animaux qui peuplent la ferme, vivent dans la crainte de passer à la casserole. Ils changent au fil des contes, certains partent, meurent ou sont mangés. Ils n’hésitent pas à aider Delphine et Marinette et vont même les remplacer dans leurs taches. En effet, les enfants vont à l’école mais doivent participer activement aux travaux de la ferme. Pourtant, elles préfèrent s’amuser avec les animaux, ce qui n’est pas du goût des parents.

Les Contes du chat perché regorgent d’humour. Les animaux parlent et peuvent dialoguer avec les humains. Les situations sont cocasses dès que les parents s’absentent. La ferme familiale devient alors un terrain de jeu, un vrai théâtre. Delphine et Marinette sont pleines d’imagination, ce qui parfois leur joue des tours. Marcel Aymé, sans être moralisateur, transmet des messages sur la justice, la différence, la nature, la tolérance envers les animaux, avec des enfants plus à l’écoute que les adultes. On notera aussi que souvent dans les contes, tout est beau, mais là l’auteur montre aussi que la vie n’est pas si simple. L’écriture est facile à comprendre, amusante et s’adresse autant aux enfants qu’aux adultes.

Ces nouvelles réunies dans ce recueil sont parfois divisés en deux tomes : Les contes rouges du chat perché et Les contes bleus du chat perché.

Broussaille, tome 3. La nuit du chat, de Franck et Bom

Retour sur soi…

chat.jpg

Alors que Broussaille discute avec la concierge, son chat en a profité pour se sauver. Lui, un chat d’appartement lâché en pleine ville, c’est la catastrophe ! Après avoir passé au peigne fin les moindres recoins de l’immeuble, le jeune garçon décide d’aller à sa recherche, de nuit. Sac à dos, lampe torche, croquettes, le voilà prêt pour son escapade nocturne. Inquiet, Broussaille se remémore le jour où il l’a recueilli et comment ils ont devenus amis. Plein de tristesse, de nostalgie, il s’enfonce dans les bas fonds de cette ville si angoissante. Il va faire des rencontres furtives, improbables qui auront grand effet sur lui. Broussaille va alors réfléchir sur sa vie, son avenir et prendra une grande décision.

L’auteur évoque des moments du quotidien, à deux, en famille ou seul. Des tranches de vie qui se succèdent et qui font prendre conscience à notre héros qu’il n’a encore rien construit et qu’il est peut être temps d’y penser.

Le chat de Tigali, Didier Daeninckx

 

Résultat de recherche d'images pour "le chat de tigali"L’instituteur et sa famille déménagent à Saint-Martin. Les habitants du village ne sont pas contents car Amechiche, le chat de l’instituteur, sort la nuit pour aller voir les femelles. Un jour, il est retrouvé mort empoisonné…

Ludovic, CM1 – un p’tit dévoreur de livres de Salé Lou Potier

Une chronique des élèves de l’école primaire voisine, l’école Salé Lou Potier. Vous avez, vous aussi, lu le livre ? Alors,  chers lecteurs de ce blog, pour les encourager, n’hésitez pas à poster un commentaire en donnant votre avis !

 

Résumé de l’éditeur : Vanessa et ses parents, de retour d’Algérie, s’installent dans un petit village du sud de la France. Un jour, ils reçoivent une lettre anonyme menaçant leur chat Amchiche, qu’ils ont ramené de Kabylie. Pourquoi lui en veut-on ? Un polar inoubliable sur le racisme et la violence qu’il engendre. Un texte remarquablement écrit, par l’un des grands maîtres du roman noir français.

 

 

La guerre des clans, cycle 1, livres 4- 5- 6, de Erin Hunter

Les dévoreurs de livres d’Arsène, les chroniques des élèves du comité de lecture du blog.

La guerre des clans, 4, Avant la tempête – 5, Sur le sentier de la guerre – 6.Une sombre prophétie, de Erin Hunter

Attention ne lisez pas les résumés des tomes que vous n’avez pas commencé si vous voulez que le suspens dure !

Résultat de recherche d'images pour "la guerre des clans intégrale cycle 1 avis"Tome 4 : Enfin, Cœur de Feu a réussi à prouver que Griffe de Tigre était un traître. Mais Etoile Bleue est choquée par cette révélation malgré les avertissements de Cœur de Feu, de Nuage de Jais et de Plume Grise. Cœur de Feu devient alors le lieutenant du clan du Tonnerre et c’est sur ses épaules que repose la survie du clan car la chef de la tribu n’est pas très en forme mentalement. Mais le clan n’est pas au bout de ses surprises et la forêt lui réserve encore de nouvelles péripéties.

 

Tome 5 : A peine sorti de l’incendie qui a ravagé la forêt et par la même occasion le territoire du clan du Tonnerre, Cœur de Feu se retrouve au devant d’un clan faible dont la meneuse ne lui est d’aucune aide. Mais la tribu n’en a pas fini avec les nombreux malheurs qui la décime car une meute de chiens traîne dans les environs et pourrait décimer le clan du Tonnerre. De plus, Griffe de tigre est devenu Etoile de Tigre, le chef du clan de l’Ombre et il pourrait devenir un ennui de plus pour Cœur de Feu qui est assez épuisé par toutes ses tâches.

 

Tome 6 : Etoile Bleue est morte. Coeur de Feu son lieutenant va alors devenir le chef de ce clan et devra accomplir toutes les tâches qui accompagne son haut grade de chef. Tout d’abord se rendre aux Hautes Pierres pour recevoir ses neuf vies. Mais maintenant Etoile bleue n’est plus là pour l’aider même si le clan des Etoiles lui envoie des rêves, et Etoile de Tigre est toujours prêt à sauter sur la première occasion qui se présente à lui pour prendre le pouvoir et abattre le clan du Tonnerre. Ce qui va amener de nombreuses complications à Etoile de Feu.

 

Et voilà l’aboutissement du cycle 1 contenant environ 2 000 pages qui ne connait pas les longueurs et qui nous appelle à lire le deuxième cycle avec impatience. Cette série d’aventure rappelle tout de même le caractère des Hommes comme le prouve Griffe de Tigre qui est prêt à tout pour prendre le pouvoir, ce qui nous fait penser à un tyran version chat.

 

 

La guerre des clans, 3. Les mystères de la forêt, de Erin Hunter

Résultat de recherche d'images pour "la guerre des clans les mysteres de la foret"Enfin, le dégel arrive sur le clan du Tonnerre ! Mais malheureusement, comme souvent, une crue l’accompagne et cette année, la rivière est complétement gelée. Et le clan de la Rivière -dont le camp se situe sur une île au centre de celle-ci va avoir besoin d’énormément d’aide pour se reconstruire et se nourrir. Car le torrent emporterait tout chat lui barrant le chemin.  Mais la rivière borde aussi le territoire du Tonnerre qui se sent lui aussi menacé. Comment Cœur de Feu et Plume Grise vont-ils pouvoir aider le clan de la bien-aimée de ce dernier, Rivière d’Argent ? Étoile Bleue sera-t-elle d’accord pour partager son territoire de chasse avec le clan de la Rivière pour éviter qu’ils ne meurent de faim ? Ou au contraire décidera-t-elle de se venger des nombreux méfaits commis à l’égard de sa tribu par ce clan en les laissant subsister durement jusqu’à ce que le clan se dissolve pour ne jamais réapparaître ?Résultat de recherche d'images pour "la guerre des clans intégrale cycle 1"

Dans ce troisième tome du premier cycle de la Guerre des Clans, la vie de Cœur de Feu est chamboulée, des trahisons se dévoilent, des prophéties s’accomplissent et des amitiés s’envolent… Ce livre n’est pas du même genre que les deux précédents : ici les sentiments sont beaucoup plus présents que dans les deux premiers tomes qui étaient plus dans l’action ! Du fait que les sentiments sont accentués, le livre est bien plus touchant. J’ai beaucoup plus ri, pleuré et eu peur ! Je ne regrette toujours pas d’avoir commencé et poursuivi cette série merveilleuse.

Le cycle 1 existe aussi en intégrale en une ou deux parties, bien plus pratique pour une série qui vous accrochera à coup sûr si vous êtes adepte du genre.

Guillaume-13 ans, membre des dévoreurs de livres.

La guerre des clans, 2. A feu et à sang, de Erin Hunter

 

La guerre des clans, cycle I, livre 2. A feu et à sang, d’Erin Hunter

Résultat de recherche d'images pour "a feu et à sang"Coeur de Feu est enfin devenu un valereux guerrier du clan du Tonnerre après de nombreux jours d’apprentissage auprès d’Etoile Bleue. Mais le clan du Vent a disparu, chassé de son territoire par celui de l’Ombre. Mais son chef, Etoile Brisée, martyrise sa tribu et a tué son père pour devenir le chef et son clan ne se porte pas bien, aussi bien physiquement que moralement. Après une assemblée agitée, Coeur de Feu et Plume Grise sont chargés de retourner chercher le clan du Vent mais la saison des neiges approche à grandes pattes et le temps presse. Mais les deux autres tribus ne vont-elles pas essayer de s’interposer pour avoir un plus grand territoire de chasse ? Ou vont-elles  attaquer le clan du Tonnerre pendant que deux de leurs guerriers sont partis ?

Ce deuxième tome du cycle 1 est tout aussi plaisant à lire que le premier, peut-être même plus ! Notre héros, Coeur de Feu vit de grands moments, épaulé par son clan mais il se trouve que certains membres ont toujours une rancoeur envers son passé de chat domestique, surtout Griffe de Tigre, le lieutenant d’Etoile Bleue, qui n’aime en aucun cas Coeur de Feu. Notre chat roux préféré excellait dans tous les domaines : la chasse comme la guerre. L’auteure décrit très bien toutes les scènes ce qui nous permet de nous les imaginer à la perfection. J’ai toujours envie de continuer à lire cette magnifique série car il n’y a vraiment aucune longueur dans toutes ces actions. Vivement que le C.D.I possède les tomes suivants !

Guillaume, 13 ans – 3ème, membre des Dévoreurs de livres d’Arsène

La guerre des clans, d’Erin Hunter

La guerre des clans, cycle I, livre I. Retour à l’état sauvage, d’Erin Hunter

Résultat de recherche d'images pour "la guerre des clans"Dans la forêt, des choses étranges se passent mais personne ne pourrait dire ce que c’est réellement. Non, personne…  à part les chats.
Quatre clans s’affrontent secrètement, se volent leur territoire et s’entretuent. Personne ne voudrait vivre cette vie. Pourtant, un jeune chat du nom de Rusty aimerait aller visiter la forêt cette nuit. Sur son chemin, il reçoit la visite assez malencontreuse d’un jeune chat de la forêt qui l’a surpris. La chef de ce clan qui avait de moins en moins de chasseurs sous son contrôle à cause des nombreuses tueries, propose alors au jeune chat roux de suivre une formation dans son clan pour devenir à son tour un guerrier. Rusty va-t-il accepter de devenir membre du clan du tonnerre ou va-t-il préférer rester chat domestique et vivre tranquillement sa petite vie douillette au chaud ? Vous le saurez bien évidement en lisant cette série classée BEST SELLER !

Ce livre était vraiment très bien. Au début je ne voulais pas le lire car le titre ne m’attirait pas puis je l’ai quand même lu. Et alors c’est devenu la révélation de l’année. Ici, quatre clans de chats se disputent un territoire : le clan du vent, le clan de la rivière, le clan du tonerre et le clan de l’ombre qui prend de plus en plus d’ampleur. Rusty, chaton roux domestique devient alors au court de ce livre un grand guerrier du clan du tonnerre. Son ascension nous montre à quel point les lois de la forêt  sont dures et cruelles. Le fait que le personnage principal soit un chat rend la vision du lecteur très différente, ce qui rend ce livre très interessant. Des termes communs pour nous sont nommés autrement par l’auteur : par exemple « humain » se dit « bipède » en langue chat ! Cette lecture pleine de rebondissements nous transporte dans un univers original très réussi. Ce tome est le premier du cycle 1 qui en comprend six et qui est suivi de trois autres cycles composés de 6 tomes chacun. Et pourtant je n’ai qu’une seule hâte : dévorer la série complète même si malheureusement le C.D.I ne possède encore que les deux premiers tomes du cycle 1.

Guillaume, 13 ans – classe de 3ème, membre des Dévoreurs de livres d’Arsène

Cette nuit là, un chat, de Dominique Legrand

Une bonne étoile

chat.jpg

William et Aurélien, deux frères, font l’acquisition d’un chat. Leur père rentre dans une colère noire quand il est mis devant le fait accompli, lui qui a horreur d’un tel animal. Epouse et enfants forment alors une coalition pour le faire plier et le contraindre à capituler. La venue de ce chat lui est pénible, le gêne. Pourquoi un tel sentiment de malaise ? Ce n’est qu’un chat après tout ! La présence de ce félin le ramène à un épisode dramatique de la vie de son grand-père, Henri, en 1944. A l’époque, il travaillait à la Compagnie du chemin de fer métropolitain de Paris. Alors qu’il s’apprête à prendre son poste, il est arrêté par les SS et fait prisonnier au château de Vincennes. On va lui imposer la dure tâche de ramasser les cadavres des prisonniers victimes de la barbarie des Allemands. Très vite, Henri va être intrigué par la présence d’un chat noir qui déambule au milieu des soldats. Animal imperturbable qui n’aura de cesse de fixer Henri. Le grand-père n’a jamais aimé les chats, il s’en méfie, l’attitude de celui-ci l’embarrasse.

Sa captivité va virer au cauchemar. Alors qu’il entame un énième transport de corps, les SS lui ordonnent, ainsi qu’à neuf autres prisonniers de se tenir à l’arrière d’un camion. Un soldat prend alors position derrière une mitrailleuse, les hommes sont poussés le long d’un mur. Le chat est toujours là, au milieu du vacarme, en observateur. C’est la fin pour Henri qui fixe le sol inondé du sang d’autres victimes. Soudain, le chat se lève, marche et se dirige vers les soldats en miaulant. Il vient se frotter aux bottes d’un officier qui l’attrape et qui le caresse longuement. Ce dernier le dépose alors à terre, le visage rieur et échange quelques mots avec les SS tout en regardant les prisonniers. Le temps est comme suspendu. Un gradé fait alors signe aux hommes de le suivre. Personne ne va mourir, en tous les cas pas dans l’immédiat. Suivis par l’animal, les captifs sont conduits en cellule et apprennent qu’ils seront tués le lendemain matin. Durant les longues heures qui vont précéder son exécution, Henri aura pour seul compagnon  le chat.

Cette nuit-là, un chat raconte un événement tragique de notre histoire, la guerre et les camps de prisonniers. L’auteur nous dévoile ce qu’a vécu son grand-père en 1944. La description du ressenti d’Henri aux portes de son exécution, de la bestialité des soldats est pleine d’émotions. Un homme qui ne peut échapper à son destin tragique, qui se sait condamné et qui vit ses dernières heures. Il va partager ses ultimes instants avec ce chat qui s’est laissé enfermer dans sa cellule. C’est l’animal qu’il déteste depuis l’enfance, qui va lui procurer ses derniers instants de douceur, d’apaisement, qui va rester avec lui durant cette dernière nuit. Au petit matin, le chat partira non sans lui avoir jeté un dernier regard …..

Un roman simple à lire avec des chapitres courts qui nous fait comprendre que tout être humain peut changer selon les événements qui se dressent devant lui. On a des idées arrêtées sur des gens, sur des circonstances et un jour quelque chose fait que le regard est tout autre. Henri a toujours détesté les chats jusqu’à ce jour de 1944 où l’image que lui renvoyait cet animal s’est transformée.

Enregistrer