C’est parti pour le show !

Showcase, tome 1.  Les trois coups,  de A.C Raveleau

trois coups.jpg

Au décès de sa maman, Chloé, 13 ans, est contrainte de s’installer à Paris chez sa tante Lise, autoritaire et farfelue. Elle quitte ses amies d’enfance, doit intégrer un nouveau collège, elle n’a pas le moral. Mais sa cousine va être là pour la distraire, lui tenir compagnie pendant les soirées ennuyeuses imposées par Lise. Sa tante qui chante et qui fait la tournée de cabarets minables, décide d’inscrire Chloé à des cours de théâtre proposés par son nouvel établissement. Timide, l’adolescente n’est pas prête à affronter cet univers. Contre toute attente, elle  se fait de nouveaux camarades et commence à s’épanouir. Elle  découvre le milieu des comédies musicales et ça va être la révélation ! Elle explique chaque jour, par sms à ses meilleures amies, la folle aventure qui débute pour elle. Elle craque aussi pour un garçon, Ulysse, qui fait également du théâtre. Tante Lise a-t-elle eu raison de pousser Chloé dans cette voie ?

Une belle histoire qui entraîne le lecteur dans le monde rigoureux du spectacle. Le roman reste réaliste car il fait ressortir l’exigence, les sacrifices qu’impose cet univers particulier. Ce n’est pas que strass et paillettes, mais le dépassement de soi et la persévérance sont les deux moteurs de la réussite. Malgré sa timidité, Chloé est très enthousiaste, spontanée, elle donne de sa personne. Pour elle , l’aventure « Show Case » commence, les portes s’ouvrent mais va-t-elle réussir  ? A.C Raveleau nous livre un beau roman qui va faire rêver nos jeunes lecteurs. Chacun de vous va facilement se mettre à la place de ces adolescents sur les plateaux de tournage, pendant les enregistrements, dans les coulisses. Et qui sait peut-être parmi vous se cache déjà un futur talent !

A noter que ce livre a été écrit en collaboration avec l’AICOM, première école dédiée au théâtre en France, créée en 2004. Une école qui accueille des jeunes à partir de 16 ans sur concours d’entrée.

Enregistrer

Renaissance

En scène les 5e,  de Pascale Perrier

scene.jpg

Eugénie fait sa rentrée en 5ème. Mais pas de chance, elle se retrouve seule en classe car séparée de sa copine Louise. Elle va devoir en plus subir pendant un an le pire professeur de français du collège ! Et, cerise sur le gâteau, elle qui a du mal à s’exprimer en public devient déléguée de classe ! Une rentrée qui s’annonce mal ! Stanislas, le second délégué va l’épauler et, mieux, va l’inciter à s’inscrire aux cours de théâtre du collège avec lui. D’autant plus qu’Eugénie n’est pas insensible à son charme….

Avec le professeur de théâtre, ils vont réfléchir à un projet qui impliquera la classe entière de 5ème. Les élèves veulent monter une pièce de théâtre pour se moquer de leur professeur de français qu’ils jugent trop tyrannique.

En scène les 5ème raconte la rentrée des classes vue par Eugénie. Jeune ado timide qui petit à petit va trouver sa voie et s’affirmer grâce au théâtre. Elle va prendre en maturité et évoluer. Elle va même commencer à se détacher de son amie Louise qu’elle trouvera trop gamine. L’auteur nous dépeint les amitiés, les jalousies, les amours des adolescents. Il nous montre également comment fonctionne un collège avec les conseils de classe, les cours…

A la fin du livre, Pascale Perrier nous explique le déroulement d’une élection de délégués et donne des conseils sur la manière d’écrire une pièce de théâtre.

Pour tous nos lecteurs un peu timides, plongez-vous dans cette petite histoire qui vous donnera des pistes à explorer pour vaincre vos angoisses.

Le journal nul de mes amours nulles, de Bernard Friot

Les dévoreurs de livres d’Arsène : les chroniques des élèves du comité de lecture du blog

Le journal nul de mes amours nulles, de Bernard Friot

9782081344716fsCe petit livre très rapide est à conseiller à tous les élèves dès le CM2 car il risque de bien vous faire rire.

Ben, élève de 5ème va être obligé, par sa professeur de français, de rédiger un journal intime, ce qui ne va pas forcément lui plaire ! Il se demande bien quelles sont les choses qu’il va pouvoir raconter dans son petit carnet que leur professeur de français va ramasser et lire, voire même parfois devant toute la classe.  Ca n’est sur le coup pas très intime… Qu’est-ce qu’il va bien pouvoir dire et que va-il découvrir sur ses camarades de classe ? Un jour,  alors que Ben va  dans son grenier, il va tomber sur le journal intime de sa sœur. Il va décider de s’en inspirer… Il ne sait pas encore les conséquences que cela va avoir !

Ce livre est vraiment génial, il est rapide à lire et très marrant. Le personnage est attachant, rigolo, l’histoire est remplie de petites anecdotes. Le texte lui-même se lit comme un journal intime, avec des annotations, des gribouillis dans les marges, ce qui rend la lecture vivante.

Chloé, 3ème – 14 ans, membre des Dévoreurs de livres d’Arsène

Rendez-vous au collège, Stéphane Méliade

rdv collège          Carole et Yann vont rentrer dans le même collège, à Auray, dans le Morbihan. C’est le grand saut, du primaire vers le secondaire, avec des habitudes différentes. Ces deux petits Bretons sont très différents l’un de l’autre mais ils vont s’adapter ensemble. Carole est d’une famille un peu artiste, elle a même carrément un petit grain. Yann lui, est plus réservé de nature, sa mère a des difficultés, elle a d’ailleurs fait des bêtises et déprime. Ils se rencontrent, se jaugent, se découvrent. Ils apprennent à se connaître et à s’aimer. Une forte amitié se crée autour de l’adaptation à leur nouvelle vie au collège. Ils se donnent pour mission de « réparer » leurs mamans !

Ce livre est écrit de façon alternée. L’aller-retour entre les deux narrateurs permet de voir deux points de vue, ici en l’occurrence celle d’un garçon et d’une fille, ce qui rend intéressant la lecture pour les ados. Les deux caractères bien distincts des héros donnent au roman un point positif pour le lecteur qui découvre plusieurs façons d’appréhender cette rentrée au collège.

Un troisième personnage intervient très régulièrement, il s’agit de « mémé le goff »qui malgré son grand âge facilite la tâche aux enfants. Elle les aide beaucoup à s’apprivoiser, à mener à bien leurs missions et leur est très attentive ! C’est vraiment la grand-mère dont tout le monde rêve.

Ce livre est particulièrement adapté aux élèves de CM2 et 6ème. A la fin de l’ouvrage, il y a des explications dédramatisantes sur la 6ème et le collège en général. On y parle des petits et gros problèmes que l’on peut y rencontrer et les solutions adaptées.

Enregistrer

Protocole et compagnie

Fille de Présidente, tome 2. Sans papiers et sans problèmes, de Pascale Perrier

fille de présidente.jpg

Coucou me revoilà ! Nous sommes les locataires de l’Elysée ! Ce que je redoutais est arrivé… Je ne peux plus me déplacer sans garde du corps, je ne peux plus m’habiller comme je veux ! Bref, depuis que maman est Présidente, tout va de travers. Ma vie est loin d’être de tout repos. Etre adolescente et fille de Présidente, quelle galère !

Avec beaucoup d’humour, Angèle nous dépeint la vie de sa famille depuis que sa mère a été élue Présidente de la République. Elle nous invite à l’Elysée. Une maman peu disponible, un papa qui continue de briller par son absence, des enfants aux mains des baby sitters et des gardes du corps, une vie trop carrée, un quotidien  bouleversé. Angèle ne peut plus aller au collège seule, elle est enregistrée sous un nom qui n’est pas le sien et doit avoir une conduite exemplaire. Là, c’est un peu plus difficile. Angèle va faire les frais de la notoriété de sa mère puisque la presse va s’emparer de son bulletin de notes et divulguer dans les journaux ses mauvaises appréciations. La jeune fille change alors de collège où elle va faire la connaissance d’Andréi, un camarade de classe menacé d’expulsion.

Un nouveau roman de Pascale Perrier qui se lit toujours avec autant de plaisir car sa plume reste fluide, pleine de fantaisie, avec des personnages très attachantsDans le premier tome, l’auteur initiait les lecteurs à la vie politique. Avec le tome 2, elle nous entraîne dans le palais présidentiel, dans une vie pleine de protocoles et de contraintes. En parallèle des magouilles politiques, une situation délicate pour un ami d’Angèle qui risque l’expulsion. Des sujets plus que d’actualité traités à travers la voie d’Angèle,  une adolescente qui veut avoir une vie normale, sans chichi.

Le journal de Nine, tome 2. Pourquoi c’est compliqué, de Géraldine Maillet

Les dévoreurs de livres d’Arsène : les chroniques des élèves du comité de lecture du blog

Le journal de Nine, tome 2. Pourquoi c’est compliqué, de Géraldine Maillet

Résultat de recherche d'images pour "le journal de nine tome 2"Nine va rentrer au collège, en classe de 6ème. changement d’emploi du temps, de nouvelles fournitures, de nouveaux professeurs… des heures de colle… Oh lala, plus le temps d’écrire ! Les notes de Nine vont-elles grimper ou baisser ? Elle découvre aussi tous les changements liés à la « préadolescence » : les boutons et les changements physiques, le caractère, les premiers émois amoureux. et surtout, elle veut changer de style. Après le divorce de ses parents (lire Le journal de Nine tome 1), sa maman a un nouveau compagnon. Nine ne va pas tarde rà faire sa connaissance, ainsi que celle de ses enfants, Victor et Romy. Ce roman est le journal intime de nine qui y confie tous ses états d’âme. le premier journal, écrit en CM2 (tome 1) est rempli, et c’est sur un nouveau cahier qu’elle commence cette rentrée; elle s’adresse au journal comme à son confident et parle à la première personne. Nos jeunes lectrices pourront facilement  s’identifier à elles, par son vécu et son langage. Une série à succès au CDI.

Le dernier me connaissait par coeur, mais toi, tu es tout neuf, tout blanc, tout beau. Je ne t’ai encore jamais rien raconté.

Chloé, 5ème – 12 ans, membre des Dévoreurs de livres d’Arsène

Rester fort, d’Emilie Monk

Les dévoreurs de livres d’Arsène : les chroniques des élèves du comité de lecture du blog

Rester fort, d’Emilie Monk

Rester fort est un livre qui raconte l’histoire d’une jeune fille, Émilie Monk, qui va tourner au drame. Émilie se donnera la mort le 19 décembre 2015, elle avait 17 ans.

Cette histoire est basée sur des faits réels car c’est sa mère Virginie Monk, qui l’a fait publier en hommage à sa fille. Émilie est une fille qui dans son ancien collège avait pleins d’ami(e)s, mais au moment de sa rentrée dans son nouveau collège, rien n’est plus comme avant, elle qui espérait tant retrouver une belle vie, va vite se rendre compte que ce ne sera pas une réalité. Malgré toutes ses méthodes pour se détendre, comme le bouddhisme ou encore les psys cela ne va pas l’aider à passer au dessus de tous ses malheurs.
Au fil du temps Émilie va commencer à recevoir des remarques, va se retrouver seule, ce qui va empirer son cas.
Dans ce livre, des personnes proches d’Émilie, vont lui rendre hommage, en racontant pleins de souvenirs avec elle, ce qui va parfois nous toucher très profondément. Il y a au total 14 parties dans ce livre dont une partie retranscrit l’intégralité du journal à Émilie que ses parents ont découvert après le drame,dont un passage en anglais : c’est Émilie qui l’a écrit de façon à nous raconter son désespoir.
Ses parents, particulièrement sa mère, va se sentir responsable de ce drame en se disant que c’est de sa faute et qu’elle n’a pas su se rendre compte que sa fille allait vraiment très mal.
Ce livre peut être lu par tous les collégiens, mais également les adultes et lycéens, car c’est un livre très facile à lire mais qui peut vraiment toucher beaucoup de personnes.
Virginie Monk a écrit ce livre dans l’espoir d’aider les adolescents victimes de harcèlement et d’isolement, mais aussi les parents qui auraient perdu un enfant dans de telles circonstances. Virginie cherche également à sensibiliser les élèves, collégiens, responsables de ces actes qui tournent parfois vraiment au drame, comme  en témoigne ce livre où sa fille s’est suicidée.
Il ne faut pas oublier que c’est à cause de ces personnes qui poussent d’autres à bout, parfois jusqu’au suicide, que des familles perdent un de leur proche dans des circonstances terribles. Un livre extrêmement émouvant qui m’a beaucoup touché. Un vrai coup de cœur.

Chloé, 3°- 14 ans, membre des Dévoreurs de livres d’Arsène

Enregistrer

Enregistrer