Flashes, de Tim O’Rourke

les Dévoreurs de livres d’Arsène, les chroniques des élèves du comité de lecture du blog

Charley est une jeune ado dévastée par la mort de sa copine Natalie écrasée par un train. La jeune fille est un peu spéciale car Charley a des « flashes » qui seraient des visions ! Un jour, lors d’un de ces flashes, elle apprend  que Kerry, une jeune fille de bonne famille, morte écrasée sous un train, a en fait été assassinée !

Tom est policier depuis peu, il doit enquêter sur la mort de Kerry. Bientôt, son enquête va le faire rencontrer la mystérieuse et envoûtante Charley ! Ensemble, ils vont mener l’enquête sur ces morts de la voie ferrée.

Ce livre est bien, même si la fin peut être évidente, parfois il peut faire un petit peu peur. La fin est pleine de rebondissements et très détaillée. Charley est un personnage très attachant. Ce qui rend  ce livre agréable à lire c’est aussi le fait que l’auteur nous donne plein de détails tout en utilisant un vocabulaire fourni. Malgré les flashs qui pourraient le rendre fantastique, l’histoire reste avant tout un roman policier. Un petit bémol à l’histoire, c’est le fait que la relation entre Tom, le policier, et Charley soit trop rapide et évidente. 

Des corbeaux, dont le plumage était aussi noir que les vêtements de l’assistance, sautaient du haut des pierres tombales. Leurs ailes claquaient comme des coups de feu dans le matin sombre de décembre.

 

Judith, 5ème – membre des Dévoreurs de livres d’Arsène 

Les filles au chocolat, 4. Cœur Coco, de Cathy Cassidy

Les dévoreurs de livres d’Arsène, les chroniques des élèves du comité de lecture du blog

Toujours considérée comme un bébé par ses sœurs, Coco adore les animaux. A 12 ans, elle rêve de sauver les animaux en voix de disparition. Lorsque sa jument préférée doit être vendue, elle projette de l’acheter. Mais comment la sauver sans l’accord de sa mère ?

Touchant, passionnant, ce livre est pour les amoureux des animaux, du chocolat et de la série « les filles au chocolat »! … où on découvre de sacrées révélations ! Un livre aussi bien que les autres tomes de la série !

 

Eléa, 5ème – membre des Dévoreurs de livres d’Arsène

Danse !, 1. Nina, graine d’étoile, d’Anne-Marie Pol

 

Les dévoreurs de livres d’Arsène, les chroniques des élèves du comité de lecture du blog

Nina, graine d’étoile, le premier tome d’une série qui se déroule dans le monde de la danse.

Nina rêve d’être une étoile. Son père est au chômage. Elle est à l’école de danse de Fabiola, sa prof de danse. Un jour, elle apprend que sa meilleur amie Zita va quitter l’école de danse pour aller dans une école supérieure…

Je trouve que ce livre est super et que tous les lecteurs peuvent le lire à partir de 8-9 ans.

Tout le monde peut le lire même s’ils n’aiment pas spécialement la danse !

Léana, 6ème – membre des Dévoreurs de livres d’Arsène

 

Le CDI  possède les 8 premiers tomes de cette série. Si vous avez aimé le 1er, n’hésitez pas à emprunter la suite ! On y suit Nina qui poursuit son rêve de devenir danseuse étoile…

Bravelands, 1. Nouvelle alliance, de Erin Hunter

Les dévoreurs de livres d’Arsène, les chroniques des élèves du comité de lecture du blog

La nouvelle saga d’Erin Hunter !

 

Dans la savane , un lion est mort. Son fils, recueilli par des babouins, promet de le venger.

Un an plus tard, Grand Cœur accompagné de ses amis Épine et Olive, traverse une période agitée. Il doit partir suite à la mort « héroïque » de leur chef. Il rencontre un lion solitaire, un vieil ami de son père. Avec lui, il va réapprendre à être un lion pour espérer reprendre un jour la Tribu de Vaillant, la tribu de son père. Va-t-il y arriver ? Vous le découvrirez en lisant Bravelands !

J’ai beaucoup aimé ce livre, du même auteur que « la guerre des clans »( que j’avais littéralement adoré !!!), même si je trouve néanmoins qu’il est un peu moins passionnant que « la guerre des clans ». En revanche, on reste toujours dans le concept des animaux – thème chère à l’auteure-. Des personnages attachants et pratiquement aucun temps mort

Je le recommande aux amoureux de la savane.

Eléa, 5ème – membre des Dévoreurs de livres d’Arsène

Rosa Parks, contre le racisme, d’Eric Simard

Un ouvrage de Eric Simard de la collection J’ai réussi ! des éditions Oskar, consacrée à des personnalités qui sont allées au bout de leurs convictions, malgré les difficultés. Des récits courts très accessibles pour les plus jeunes lecteurs.

Rosa Parks, la couleur de l’espoir…

rosa.jpg

Rosa Parks est une jeune fille noire, dans l’Amérique dans les années 30, qui a connu très jeune la discrimination et les brimades. Son grand-père lui a toujours appris qu’il fallait se battre pour ne pas se laisser faire, combattre l’injustice. A cette époque, aux Etats-Unis, les lois sont faites pour les Blancs, les Noirs étant considérés comme inférieurs. Ils ne se mélangent pas, ne fréquentent pas les mêmes lieux. Mais un jour, Rosa va commettre un acte qui marquera à jamais l’humanité.

Rosa est une femme courageuse qui a consacré sa vie à la défense des droits des Noirs, pour l’égalité des hommes. Une grande dame qui a marqué l’Histoire, qui a su dire NON, qui a changé l’Amérique.

La fabuleuse histoire de ma famille (parfaite) reloue, de Edgard Nelson

Les joies ( ou pas ) d’une famille nombreuse

fami.jpg

Papa est seul depuis la mort de maman. Ma sœur, mon frère et moi étions très petits quand le drame est arrivé. C’est difficile mais on y arrive quand même….Aujourd’hui c’est le grand jour, on déménage. On n’est plus tout seuls. Papa a rencontré Marie. Elle est gentille et je l’aime bien. Papa semble heureux et c’est ce qui compte pour moi. Mais je ne vous ai pas dit, il y a aussi  Paul, Tab, Lola, Dylan et les jumeaux Quentin et Simon. J’oublie quelqu’un.. Ah il y a aussi Milo, notre chien. Voilà vous connaissez tout le monde. Une grande famille recomposée qui part pour une nouvelle vie. Papa et Marie ont acheté une ferme. Mais avant de s’y rendre, papa a voulu faire un crochet par la maison de son enfance. Elle est sur une île. Elle est chouette mais c’est une vraie ruine. Devant l’enthousiasme de papa qui nous relate tous ses plus lointains souvenirs d’enfance, on n’ose pas trop exprimer notre désarroi devant une bâtisse poussiéreuse, délabrée, sentant le renfermé et la moisissure. On y reste qu’une journée, ce n’est pas la fin du monde ! Enfin si, peut-être, car Marie et Papa doivent partir à la ferme pour régler une affaire urgente et décident d’y aller seuls. Résumons : nous sommes seuls jusqu’au soir, dans une maison en ruine, il fait froid, pas de tablettes, pas de téléphone, au milieu de nulle part. Le décor est planté et ça promet une journée très mouvementée. Approchez-vous, il y a quelque chose que je ne vous ai pas dit. Il circule des légendes peu rassurantes sur l’île, comme des histoires de fantômes. Mais restons positifs, que peut-il nous arriver ?

Ce n’est pas facile de cohabiter dans une famille recomposée, un brin originale, quand on ne se connaît pas très bien et qu’on est pourtant destinés à vivre ensemble. C’est l’histoire d’une famille formidable racontée avec humour et fantaisie.

Quatre filles et quatre garçons, de Florence Hinckel

Résultat de recherche d'images pour "quatre filles et quatre garcons pkj"Ce sont 8 amis, 4 filles et 4 garçons, ils se connaissent depuis la 6ème.

C’est la veille de la rentrée, ils vont débuter ensemble leur dernière année de collège. Pour ne rien oublier de leur 15 ans, ils prennent la décision de tenir à tour de rôle un journal de bord.

Chacun choisit son mode d’expression : lettre, journal intime, blog, audio, dessin, vidéo. Ils racontent leurs expériences vécues , nous livrant avec délicatesse leurs premiers sentiments amoureux, leurs bouleversements familiaux et leurs doutes.

Ce roman explore les émotions des adolescents avec beaucoup d’empathie et de bienveillance. Les adolescents se soutiennent, ils grandissent ensemble avec les différences de chacun sans aucun jugement car tu es comme tu es, mon ami !

Un roman dont le nombre de pages ne doit pas effrayer nos lecteurs. Il se lit très bien car chaque personnage écrit une centaine de pages, le style, le support, les sujets abordés  changent à chaque fois.  Quatre voix, quatre garçons et quatre filles avec des parcours différents, liés par une très forte amitié. Un livre à lire  pour des 4ème /3ème qui seront sensibles au fait que l’auteure aborde avec beaucoup d’intelligence  des questions de leur âge.