Gaston Lagaffe, de André Franquin

gaston.jpg

M’enfin !

Personnage créé par le dessinateur belge André Franquin, apparu pour la première fois en 1957 dans Le journal de Spirou. Au départ, Gaston est une pure invention de l’auteur pour animer le journal et non pour créer une nouvelle bande dessinée. Une sorte de héros sans emploi, qui ne sait pas trop quel rôle il va jouer. Mais au fil du temps, Franquin se prend au jeu et Gaston deviendra un personnage majeur d’album.

A ses débuts, il est en costume et nœud papillon qu’il a vite troqué pour un jean, pull-over et espadrilles. Gaston a l’image d’un anti-héros, gaffeur par excellence, d’où son nom de famille. Gaston la Gaffe est employé à la rédaction de Spirou, il est mince, avec une tête ronde et un nez généreux. Ses cheveux sont très courts mais au fil du temps ils seront plus longs, son physique va évoluer, ses yeux et sa bouche seront plus expressifs. C’est un personnage qui a 18 ans, il est rêveur et timide, passionné de musique et grand défenseur de la nature. Franquin en a fait également un personnage engagé.

A chaque fois qu’il entreprend quelque chose, il déclenche une catastrophe. Les gags se succèdent à la fois comiques, burlesques, absurdes.

Les Editions Dupuis vont accueillir ce héros pendant 25 ans, avec 19 albums et sa réplique culte «M’enfin ?!?».

En 1996, le personnage disparaît avec la mort de son créateur et laisse un vide immense dans le milieu de la bande dessinée. En 2017, Gaston a fêté ses 60 ans et fait toujours autant délirer les lecteurs.

Le CDI possède 8 albums à découvrir !

Le Grand Fleuve, série de bandes dessinées de Hettre et Ailery

La Nièvre, à travers les canaux…

Une série de bandes dessinées qui nous plonge au cœur de la Nièvre, dans le Morvan au XIXème siècle.

Le grand Fleuve, 1. Jean Tambour, de Hettre et Ailery

jean.jpg

Jean Tambour, un flotteur sur bois, revient dans la région, à Clamecy plus exactement. Mais rien n’est comme avant, il trouve que les hommes sont tendus, l’atmosphère pesante. Tous ces hommes ont une profession pénible. Ils acheminent du bois jusqu’à la capitale par les canaux, bravant ainsi les caprices du temps. Ils sont forts, résistants. Mais quelque chose ne va pas, que leur arrive-t-il ? Jean Tambour va découvrir un trafic de bois qui causera la perte de ses compagnons s’il ne fait rien pour le démanteler.

 

Le Grand Fleuve 2. Vent de mar

mar.jpg

Jean Tambour et son ami Gustave sont à bord d’un grand bateau, le Grand Fleuve et naviguent sur la Loire. Mais il n’y a pas que le bois qui flotte. Dans ce deuxième tome, nos héros vont se trouver mêler à un trafic d’armes.

 

 

 

Le Grand Fleuve 3. L’île aux Canes

canes.jpg

Le progrès est en marche et les voiles vont se trouver concurrencées par les fumées noires des bateaux. Une rivalité va s’installer. L’avenir de la navigation pour Jean Tambour et ses compagnons est compromise.

 

 

 

 

Le Grand Fleuve 4. Hussards en galerne

hussards.jpg

Jean Tambour et ses compagnons vont se battre contre des hussards qui se sont retrouvés, seuls, sans chef, après que Napoléon ait perdu la bataille de Waterloo. Des pirates provenant de l’armée en déroute qui se sont retrouvés sur les bords de Loire. Ils piègent les gabarres, dans le seul but de les piller et de ramener un trésor de guerre à leur empereur.

Une série de bandes dessinées historiques qui met en avant le métier de flotteur. C’est l’histoire de la Loire en BD. Quatre volumes qui se lisent indépendamment.

Idées pour peindre et dessiner les personnages de bandes dessinées, d’Anna Milbourne

A vos crayons !

Les personnages de bandes dessinées - Idées pour peindre et dessinerEn 29 chapitres, cet ouvrage nous apporte tout un tas de trucs et astuces pour apprendre simplement à dessiner : les personnages, leurs expressions, leur corps, leurs vêtements, leurs postures ; les animaux ; les ombres et les couleurs ; les différents angles et la perspective ; les bulles ; le mouvement ; le dessin par ordinateur, etc.

Les instructions sont données, étape par étape. C’est clair, coloré, complet et ludique !

Le site Quicklinks d’Usborne  répertorie des liens vers des sites web et des clips vidéo  pour plus de conseils pour dessiner tes personnages de bande dessinée. Et tout au long de l’ouvrage, des QR code à scanner pour trouver des idées et des conseils pour tes dessins.

Ce petit ouvrage en couverture souple, qui se transporte facilement partout est une mine d’idées qui occupera heureusement les trajets de vacances !

 

Série Yakari, bande dessinée

Les dévoreurs de livres d’Arsène, les chroniques des élèves du comité de lecture du blog

https://www.bedetheque.com/media/Couvertures/Yakari2c_19032005.jpgYakari

Yakari est une série de bandes dessinées écrite par Job, Derib et Dominique qui se deroule en Amérique du Nord. La première publication de Yakari date du 12 décembre 1969.la série comporte 39 albums de Yakari. La série met en scène Yakari, un enfant sioux lakota qui possède le don de parler aux animaux d’Amérique du Nord qu’il rencontre en voyageant avec sa tribu. Sa mission est de régler les conflits entre les animaux. Il est aidé de son cheval nommé Petit Tonnerre. Yakari est courageux, attentif et bienveillant. Il est vêtu d’habits en peau d’animaux et il est chaussé de mocassins.

Cette série a également été adaptée en dessin animé.

Ruben et Tanguy, 5ème – 12 ans.

Le CDI possède une vingtaine d’albums de cette série, offerte il y a quelques années  par une mère d’élève, actuellement agent dans le collège et que nous remercions à nouveau vivement !

 

La série Boule et Bill, de Roba

Les dévoreurs de livres d’Arsène les chroniques des élèves du comité e lecture du blog.

Boule et Bill aux éditions Dupuis

Boule et Bill est une bande dessinée humoristique, belge, créée en 1959 par Jean Roba puis reprise en 2003, par Laurent Véron. Elle a été adaptée pour la première fois à la télévision en 1969.

Boule est un enfant de 7 ans accompagné de son chien, Bill, un cocker. Bill est un chien rusé, il communique avec les humains en utilisant ses oreilles qu’il oriente à son gré. Ceci provoque souvent des situations très cocasses. Boule est toujours habillé d’une salopette bleue et d’un maillot jaune. La mère de Boule passe son temps à réparer les dégâts causés par ce tandem, le père quant à lui, est souvent dépassé par les événements. Les albums sont composés de gags, qui se produisent le plus souvent autour de leur maison, mais également sur le lieu de leurs vacances.
Les histoires sont faciles à comprendre, pleine d’humour, racontant le quotidien d’une famille sympathique, respirant le bonheur. Les illustrations sont marrantes et donnent du rythme au texte.

Jessyca, 3° – 14 ans

Le CDI possède plusieurs albums de la série :

n°8 : Papa, maman, Boule…et moi !

n°17 : Tu te rappelles, Bill ?

n°18 : Bill est maboul

 

n°21 : Billets de Bill

n°23 : ‘Faut rigoler

n°24 Bwoufallo Bill ?

Série Max et Lili, de Dominique de Saint Mars, ill. Serge Bloch

Les dévoreurs de livres d’Arsène, les chroniques des élèves

Max et Lili de Dominique de Saint Mars et illustré par Serge Bloch est une série de bandes dessinées éditées chez Calligram à partir de  1992, dans la collection Ainsi va la vie. Le premier titre a paraître était : Lili ne veut pas se coucher. Depuis, 116 tomes sont déjà parus dont le dernier, la copine de lili est en famille d’accueil, est sorti en février 2018.
Nos deux héros, Max et Lili sont frère et sœur et sont à l’école primaire. Ils évoluent dans une famille sécurisée avec leur maman Barbara et leur papa Paul.
Ces petites histoires traitent de sujets de société plus ou moins légers, pas forcément faciles à aborder en famille (drogue, harcèlement, divorce, relations…) mais parfois de simples questionnements (Max ne veut pas se laver, Max n’aime pas lire). Le but est de favoriser l’échange enfant/parent et de mettre à disposition des parents un outil de communication. Cette série prépare à l’adolescence et de ce fait,  permet d’anticiper sur des problèmes que les enfants pourraient rencontrer dans la vie quotidienne. Des récits qui rassurent les jeunes lecteurs, qui leur redonnent confiance. a la fin, un petit questionnaire oui / non : »et toi… est-ce qu’il t’est arrivé la même chose » permet à l’enfant-lecteur de répondre à ses interrogations plus personnelles.
Des textes avec une écriture simple, accessible aux enfants à partir de 6 ans mais qui sont encore lus à 11ans.
Un format de poche pratique, des livres à emmener partout.

Nathaelle,  5ème – 12 ans

 

Le CDI possède 13 titres de la série :

  • Max n’aime pas lire (n°2)
  • Max part en classe verte (n°13)
  • Max et Lili ont peur (n°17)
  • Lili est malpolie (n°41)
  • Max est casse-cou (n°45)
  • Lili regarde trop à télé (n°46)
  • Max embête les filles (n°54)
  • Lili va chez la psy (n°55)
  • Max ne veut pas se laver (n° 56)
  • Lili trouve sa maîtresse méchante (n°57)
  • Max et Lili sont malade (n°58)
  • Le cousin de Max et Lili se drogue (n°61)
  • Lili se fait piéger sur Internet (n°75)

Les aventures de Robin des Bois, de Russell Punter et Mattéo Pincelli

Robin des bois, le défenseur des opprimés !

bois.jpg

Qui ne connaît pas Robin des Bois, ce célèbre brigand au grand cœur, ce justicier qui défend la veuve et l’orphelin, qui prend aux riches pour donner aux pauvres ? Un personnage qui a traversé les temps, dont les exploits ont été racontés par de nombreux auteurs. Robin des Bois avait des hommes de mains, de joyeux compagnons qui n’hésitaient pas à l’aider dans sa quête de justice. Cette bande dessinée est un récit palpitant qui va entraîner le lecteur dans une grande aventure pleine de rebondissements. Les illustrations sont superbes, dynamiques, elles nous happent littéralement. Le lecteur a vraiment l’impression de faire partie de l’histoire. Les dialogues sont épurés, bien répartis sur les planches. A la fin de son ouvrage, l’auteur nous dresse un historique du personnage de Robin des Bois qui complète à merveille la bande dessinée. Avec une très belle couverture cartonnée qui attire l’œil et qui accroche.

Enregistrer