L’école du bien et du mal, 2. Un monde sans princes, de Soman Chainani

Les dévoreurs de livres d’Arsène : les chroniques des élèves du comité de lecture du blog

L’école du bien et du mal, 2. Un monde sans princes, de  Soman Chainani

Garçons contre filles

De retour à Gavaldon, Sophie et Agata retrouvent une vie qui ne ressemble en rien à un conte de fée. Lorsqu’Agata fait le vœu secret d’une autre Fin Heureuse, elle rouvre accidentellement les portes de l’École du Bien et du Mal et replonge dans un tout autre monde que celui qu’elle a connu : désormais, les sorcières et les princesses résident à l’École des filles dont la doyenne est Evelyn Sader la sœur du très connu prophète Sader où on leur enseigne la vie sans princes… tandis que les garçons campent dans les trois tours du mal avec la tour du maître qui suit le storien détenu par le légendaire Tedros, fils d’Arthur. Et la guerre se prépare entre les deux écoles…

Le roman ne perd rien de son charme et continue dans une bonne lancée. Je suis pressé de lire la suite car le suspense est à son comble pour moi. J’espère que le tome 3 ne perdra pas le truc qui fait que nous sommes tenu en haleine durant tout le texte.

 Guillaume, 4° – 12 ans, membre des Dévoreurs de livres d’Arsène

Le cri d’une mandragore

Alienor Mandragore, 1. Merlin est mort, vive Merlin, de Séverine Gauthier

« La légende dit qu’au moment où l’on déterre une racine de mandragore, elle pousse un cri si puissant qu’il tue le premier être vivant qui l’entend ». C’est ce que raconte Merlin à sa fille Aliénor lors de leur leçon de mycologie (sur les champignons) dans la forêt de Brocéliande. Mais Merlin ne pense pas être concerné : jamais un tel sortilège ne pourrait toucher le grand magicien… Et pourtant, c’est son fantôme qui raccompagne Aliénor à la maison… qui, elle-même, doit tirer le corps inanimé. Mais Merlin ne compte pas rester mort bien longtemps, malgré l’Ankou qui attend pour l’emmener dans sa charrette dans le royaume des morts.   Il faut trouver une solution pour le ramener à la vie… Ne peut-on pas la trouver chez la fée Morgane, l’ennemie jurée de Merlin, mais grande magicienne. Aliénor va devoir trouver un moyen de pénétrer dans sa grande bibliothèque…

Un récit truculent dont la série compte plusieurs tomes mais dont le tome 1 relate une histoire complète en elle-même. En fin d’ouvrage un fac simile de l’Echo de Brocéliande, le journal d’information des « bruits de la forêts » :  interview exclusive de la fée Morgane, recette de la potion du philtre de Mandragore qui seule peut ramener à la vie l’imprudent tué par le cri de la mandragore, ainsi que la légende du Val sans retour, cet endroit mystérieux situé aux confins de la  forêt de Brocéliande.

Des dessins colorés et dynamiques et un personnage très attachant : Aliénor qui, bien qu’étant la fille de Merlin, ne soupçonne pas posséder de réels pouvoirs… Peu attentive aux leçons données par son père, elle a tendance à gaffer un peu…

Un premier opus qui met en scène des personnages directement tirés des légendes de la mythologie celtique : la forêt de Brocéliande elle-même, la fée Viviane (ou Dame du Lac), Merlin, la fée Morgane. Quel est le lien qui unit ces trois-là ? Le mystère n’est pas dissipé, mais on soupçonne des révélations futures (dans les prochains tomes peut-être ?). En tout cas ça se chamaille, ça médit, et  ça jalouse fort dans la forêt !

Enregistrer

Miroirs et vengeance

Le serment de Domenico, 1. Les miroirs du palais, de Annie  Pietri

L’histoire se situe à l’époque de Louis XIV. Domenico, un jeune homme de 19 ans, vient de Venise en Franserment-domenicoce pour travailler le verre pour le roi. Il a pour ordre du doge vénitien de ne pas livrer le secret de conception des miroirs, au risque de perdre ce qui lui est le plus cher : sa femme et sa fille.

Après quelques temps en France, Domenico travaille avec d’autres ouvriers de sa nationalité mais également français. Il reçoit un jour une lettre qui lui dit que sa femme et sa fille ont été emprisonnées et sont désormais mortes. Domenico ne comprend pas : il était persuadé que le roi les protégerait.

Fou de rage, il décide de se venger… ( à vous de découvrir la suite !)

Le Serment de Domenico est le premier tome de la série les Miroirs du palais. L’auteure nous présente les personnages principaux dont Domenico, personnage principal, autour duquel tourne toute l’histoire. Arrivé en France pour mieux gagner sa vie, il va perdre tout ce qui lui est cher. Certains passages sont très durs. L’auteure décrit bien cette période de l’époque qui était difficile pour les ouvriers et le peuple alors qu’en comparaison il y a la vie rêvée au château de Versailles.

Le livre se sépare en deux parties : l’intrigue principale ou comment Domenico va-t-il se venger et, bien sûr, la fabrication du verre.
Un livre intéressant et si il vous passionne, la suite au tome 2 !

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Les cinq éléments, 1. La tablette d’émeraude, de Dan Jolley

Les dévoreurs de livres d’Arsène : les chroniques des élèves du comité de lecture du blog

Les cinq éléments, tome 1. La tablette d’émeraude, de Dan Jolley

Les quatre éléments : la Terre, le Feu, l’Eau, l’Air, quatre adolescents, de la magie….

Gabe, Lily, Brett et Kaz sont quatre jeunes adolescents, et les meilleurs amis. Malheureusement, l’oncle de Gabe décide de quitter San Francisco, pour, selon lui, protéger Gabe. Lors du déménagement, Brett  trouve une carte mystérieuse dans le bureau interdit de l’oncle Dan, ainsi  qu’un rituel de l’amitié. Les amis décident de le réaliser avant le départ de Gabe. Ils choisissent  chacun parmi les 4 éléments  : Gabe est le feu, Lily l’air, Brett l’eau et Kaz la terre. S’en suivent des événements étranges où, bizarrement, les quatre éléments se manifestent. Serait-ce de la magie ? Un fantôme mystérieux, à l’ancienne prison d’Alcatraz, l’enlèvement de l’oncle Dan, la maison saccagée… Que se passera-t-il d’autre encore ? Les adolescents entament dont le début d’un long périple.

J’ai beaucoup aimé l’histoire de ces quatre adolescents. Les chapitres se lisent facilement, le texte est assez simple à lire mais néanmoins riche. J’ai, grâce à cette histoire, découvert un genre de fantastique nouveau pour moi. L’action s’installe progressivement et les quatre amis sont attachants. Je conseille ce livre dès la 6è-5è. Un bon livre !

Johanne, 3ème – 14 ans.

L’avis de Mu :

L’histoire commence par un prologue étrange et angoissant,  où un garçon terrifié est enchaîné sur un énorme bloc de pierre dans un souterrain humide et appelle désespérémment son père.

Puis commence le récit proprement dit, avant que ces deux histoires ne se rejoignent :

Gabe vit avec son oncle Dan, un homme mystérieux, autoritaire et froid, professeur à l’université. Ses  recherches sont ultraconfidentielles et son bureau est une zone totalement interdite. Sans explication, l’oncle Dan décide encore une fois de déménager… Quitter San Francisco pour Philadelphie, quitter ses meilleurs amis, Kaz, et les jumeaux  Lily et Brett… Pour une fois qu’il avait réussi à s’en faire… Trop dur pour Gabe qui en veut terriblement à son oncle. Alors que les cartons se préparent, nos quatre amis en profitent pour fouiller un peu dans les affaires d’oncle Dan. Parmi tous les manuscrits anciens, ils découvrent une étoffe étrange brodée de fils aux mille couleurs représentant une carte et accompagnée d’un livre ancien décrivant un rituel d’initiation destiné à « unir les membres d’un cercle dans ce monde, le monde ultime et tous les autres entremondes ».  Comme un jeu, ils décident de le faire avant le départ définitif de Gabe… En suivant la carte, ils se retrouvent dans les souterrains de la ville. Chacun doit choisir un élément afin de faire le rituel : Gabe sera le feu, Lily l’air, Brett l’eau et Kaz la terre. Dès lors, leur vie va prendre un tournant inattendu, où des événements tout aussi mystérieux les uns que les autres vont s’enchaîner… Ont-il ouvert une brèche vers un autre monde ? Pertes de connaissance inexpliquées, douleurs étranges, apparitions bizarres, fantômes, disparitions, magie, surnaturel, monstres… Nos quatre amis vont vivre des aventures hors du commun qui vont les emmener sur les lieux de l’ancienne prison d’Alcatraz ou dans un théâtre désaffecté. Les événements se succèdent à un rythme effrené tout au long de ce premier tome. Pas de temps mort et une ambiance angoissante qui pourrait plaire aux adeptes de la série l’Atlas d’émeraude ou Strom. Un très bon livre de littérature jeunesse avec tous les ingrédients qui plaisent aux adolescents d’aujourd’hui, un brin effrayant, avec des personnages attachants et des monstres terrifiants. Mais au fait, pourquoi ce titre ? Quel est le cinquième élément ? A vous de lire…

Enregistrer

Facile à duper !

101 illusions d’optique, de Sam Taplin (texte), Matt Durber et Yasmin Faulkner (images)

Les lignes sont-elles droites ? Sont-elles de la même longueur ? Ces cercles sont-ils de la même couleur ? Peut-on voir un objet qui n’existe pas ? Dans quel sens est ce dessin ? Ces images sont-elles fixes ou animées ? Pourquoi vois-je des ronds alors qu’ils ne sont pas dessinés ? C’est moi ou je vois des éclairs ?

101 illusions d’optique propose 101 images capables de duper notre regard et notre interprétation. Une illusion d’optique correspond à la manière dont on voit les choses, on croit voir quelque chose puis en fixant un autre point, on voit quelque chose d’autre. C’est comme un tour de magie, ton regard est dupé ainsi que ton interprétation. Des cercles qui tournent, des lignes inclinées, des triangles tordus, des éclairs qui clignotent, des points qui dansent, cet ouvrage propose une multitude d’illusions d’optique et explique les astuces !

A la fin de l’ouvrage, il est précisé qu’une illusion peut être puissante pour quelqu’un et moins convaincante pour un autre. Elles peuvent varier aussi selon la perspective (regardée de face, ou sous un autre angle). Les illusions d’optique sont aussi révélatrices de la manière dont chacun voit le monde !

En ce qui me concerne, certaines illusions d’optiques n’ont pas réussi à duper mon cerveau, mais c’est une affaire personnelle ! Et le large choix offert n’épargne personne, cet ouvrage joue avec de nombreux points pour piéger la grande majorité des lecteurs à plusieurs reprises (couleurs, mouvements, taille, forme, etc.). Je conseille par ailleurs de regarder ce livre avec une bonne lumière pour bien faire ressortir les couleurs et les contrastes.

Petits et grands, laissez-vous tourmenter par la succession d’illusions proposée dans cet ouvrage ! Laquelle vous a-t-elle particulièrement dupé ? Pour ma part, ce sont les curieux gratte-ciel ! Impressionnant !

Enregistrer

Enregistrer

Magie et mystère

Fils de sorcières, de Pierre Bottero.

Jean Sylvestre, un petit garçon ordinaire, vit avec sa mère et sa soeur, qui ont la particularité d’être des sorcières, comme toutes les femmes de cette famille. Et lui, le pauvre, n’a pas de pouvoirs magiques ! Il ne connait pas son père, qui est parti quand il était petit et fils-de-sorcieresdonc se retrouve le seul homme de cette famille un peu spéciale ( le frigo se remplit seul, la vaisselle flotte dans les airs et se lave seule …).

Alors qu’il passait tranquillement ses vacances  chez ses grands parents avec sa famille, sa mère et ses tantes sont très inquiètes de ne pas avoir de nouvelles de leur sœur. Première disparition. Puis celles-ci s’enchaînent en faisant disparaître petit à petit toutes les tantes de Jean ainsi que sa mère, ne laissant en retour, que des poupées qui étaient leur portrait craché : c’est le fruit du buveur de magie… un nom bien étrange… tout autant que le personnage.

Comment Jean et sa petite sœur, Lisa, vont-ils s’en sortir seuls ? Vont -ils retrouver leur maman ? leurs tantes? Je vous laisse découvrir la suite des aventures.

Pierre Bottero, l’auteur, mêle dans ce livre amour, humour, confidences, et suspens. Ce livre est prenant, il m’a fallu quelques heures non stop pour le dévorer, même si il est destiné à des enfants, l’histoire est fluide, simple à comprendre, et sympathique à lire. Les illustrations nous donnent un vague aperçu de ce à quoi pourrait ressembler les personnages et on en tire la conclusion que la famille est le plus important de tout.

 

Enregistrer

Enregistrer

La vie trépidante de Luna Fournez

Luna Viva, d’Aurélie BENATTAR 

Afficher l'image d'origineLuna Fournez, jeune fille âgée de 17 ans, vit dans une roulotte d’une fête foraine. Le Président de cette fête foraine est le Falcone. Luna passe ses journées à lire l’avenir des clients qu’elle accueille dans sa roulotte. Elle exerce cette activité pour le compte des forains. Sa mère est morte lorsqu’elle était plus jeune. Depuis, Luna est sous les ordres de son frère aîné, Gidy, qui la maltraite tous les jours. Malheureuse et seule, elle aimerait aller au lycée pour vivre comme les filles de son âge. Luna n’a que Sagittaire, son chien, pour veiller sur elle dans sa roulotte. Marre de cette situation, Luna fait une tentative de suicide. A partir de ce moment, elle va faire la rencontre de Lion Soleil, voisin de caravane, décédé le même jour où elle a fait cette tentative. Son frère, Gidy, sera encore plus dur avec elle. Mais, un jour, sa vie va changer. Le chef des forains, le Falcone, décide de la présenter au Tournoi des voyantes. Il lui offre un jeu de Tarrot qui l’accompagnera partout. Persuadé que Luna possède un véritable don, il va demander à Izabella, une femme charismatique, voyante, et ancienne amie de la mère de Luna d’être son mentor pour l’entraîner pour le Tournoi des voyantes. Luna est ravie de ce changement et sa vie aux côtés d’Izabella va lui permettre de s’éloigner de son frère Gidy et d’apprendre des choses qu’elle ignorait jusqu’à maintenant sur le passé. Ce Tournoi va lui faire vivre de multiples aventures, heureuses et malheureuses. Sa vie va changer et nombreux seront les obstacles qu’elle devra surmonter pour se sortir des griffes de son frère.

La collection Exprim’ des éditions Sarbacane nous offre une histoire palpitante, celle de Luna. Les aventures de l’héroïne, très courageuse, que nous vivons avec elle tout le long du roman nous entraînent dans un monde magique, étrange, paranormal. Le suspens est à son comble et les péripéties de Luna se renouvellent sans cesse. Sa vie trépidante ainsi que les divers rebondissements rythment parfaitement l’histoire. Un roman que je conseillerai pour les mordus d’histoires étranges et de phénomènes paranormaux. Nous sommes transportés dans un autre monde, à la fois dans celui des forains mais aussi dans un monde où la magie est au rendez-vous. Nous jouons sans arrêts avec nos émotions.

Je conseille ce roman à partir de la cinquième. Certains extraits peuvent être difficiles à comprendre par des élèves de 6ème (allusion à la sexualité). Ce roman est un très bon divertissement pour ceux qui ont envie de s’évader pendant plusieurs heures aux côtés de Luna et de voyager avec elle dans son univers magique.