Une collection bilingue à découvrir aux éditions Syros

Connaissez-vous la collection Tip Tongue aux éditions Syros ?

Si cela n’est pas le cas, je vous conseille de vous y intéresser : anglais, allemand ou espagnol, des livres qui passent progressivement du français à la langue que l’on souhaite apprendre, jusqu’au dernier chapitre qui aboutit à un texte uniquement en langue étrangère ! Et il y en a pour tous les âges (de 8 à 16 ans, pour tous les niveaux et pour tous les goûts littéraires.


Une collection plébiscitée à la fois par nos enseignants et nos élèves.
Un immense merci aux éditions Syros pour avoir enrichi notre collection des titres manquants … 
Chers élèves, ne vous privez pas, venez emprunter ces ouvrages pour progresser -presque- sans efforts dans la langue de votre choix !

Et pour les lecteurs de notre blog, les chroniques se feront, au fur et à mesure de nos lectures…Mais  un peu de patience sera nécessaire, vu le nombre de titres offerts par l’éditeur à notre projet pédagogique de promotion de la lecture en milieu rural isolé !

En attendant, retrouvez les titres de la collection déjà chroniqués sur notre blog en suivant le lien

Le tour du monde des contes, de Gilles Bizouerne et Fabienne Morel

Quatre grands contes sont le point de départ  de ces 18 histoires :  Les trois petits cochons, Les musiciens de Brême, Le lièvre et la tortue et Tom Pouce.

 

A travers différents pays, les versions de ces contes classiques varient : les trois petits cochons et le loup deviennent un renard et trois poules ; le lièvre et la tortue, un renard et un escargot… Nous voyageons ainsi en Angleterre, en Chine, en Inde, en Roumanie, au Maroc, en Allemagne, au Japon… pour notre plus grand plaisir.  Car il est très agréable et enrichissant de découvrir des contes inscrits dans notre imaginaire collectif depuis l’enfance dans des variantes extraordinaires, où les animaux ont toujours une place d’importance et où la solidarité, l’intelligence, la débrouillardise et le courage permettent aux plus malins de se sortir de tous les mauvais pas. 

Comme pour l’ouvrage de la même collection : Les Belles, chaque série  de contes est illustré par un illustrateur différent : Vanessa Hié, Marion Jeannerot, Charlotte des Ligneris, Rémi Saillard ont mis la main à la patte pour égayer ce très bel ouvrage qui ravit les enfants lors de la lecture du soir. 

Découvrez sur le même principe également l’album : Les histoires de Barbe bleue racontées dans le monde

 

Tournage à l’Alcazar de Sevilla, de Laurence Shaack

Un cadeau d’anniversaire inoubliable ….

Quelle grande surprise de recevoir un voyage  comme cadeau d’anniversaire ! Naïla a une grand-mère généreuse qui aura à coeur  d’offrir à sa petit fille un voyage dans la capitale andalouse, Séville. Ce sera pour la jeune fille un voyage riche culturellement parlant, il lui faudra s’adapter au rythme espagnol un peu décalé par rapport au sien, découvrir les trésors de l’architecture tel que l’Alcazar, un lieu plein de surprises …un voyage riche amicalement parlant au cours duquel elle fera la connaissance du « Ruiseñor », alias Luis avec qui elle passera beaucoup de temps et qui fera de son séjour sévillan quelque chose de mémorable, et enfin un voyage riche émotionnellement où de coïncidence en aubaine, de rebondissement en crainte, de frayeur en retournement, Naïla n’oubliera pas de si tôt le cadeau de sa grand-mère.

Une lecture assez courte pour améliorer voire enrichir son espagnol, cela vaut la peine de tenter l’expérience de la lecture bilingue..

Eva et los fantasmas de Madrid, de Marcos Eymar

Quoi de plus étrange que de rêver dans une autre langue que la sienne ?

Eva, qui selon la volonté de son père apprend l’allemand au collège, fait, selon une de ses amies, des rêves en espagnol. Mais que renferment ces rêves angoissants à répétition ? Quelles en sont les origines ?

Afin de trouver une réponse à toutes ses questions, Eva accepte l’aide de son amie Laure qui la conduit chez Remedios, une médium d’origine espagnole dont l’aide sera déterminante. Devant la persistance inquiétante de ses cauchemars nocturnes, la jeune fille acceptera toutes les propositions qu’elle lui fera au point de mentir à son père, d’apprendre dans la clandestinité, de changer de pays, de prendre des risques, d’affronter ses craintes, de poursuivre ses fantômes, de se rendre à un rendez-vous des plus mystérieux mais à l’issue duquel une explication rationnelle à tous les cauchemars sera donnée.

Un roman facile à lire, intéressant d’un point de vue linguistique et touristique, la fin est assez inattendue.

Je suis un verdadero argentino ! de Laurence Schaack

A l’issue d’un repas de famille, les parents de Saul lui réservent une surprise : accepterait-il de partir avec son père à 10 000 kms de Paris pendant les vacances de la Toussaint ? Et comment ! Encore plus pour prendre la direction de Buenos Aires, capitale du football.

Dès le décollage, l’adolescent pressentira que leur sport favori – à son père et à lui- ne sera pas le seul motif de ce voyage argentin, pendant que Saul dévore le guide touristique pour ne rien rater de la ville, son père, soucieux et pensif, lit et relit un morceau de papier vieilli, une lettre qui n’aura de cesse de l’intriguer au point que Saul se l’appropriera dans le dos de son père. La découverte de son contenu incompréhensible pour lui  n’en sera que plus étonnant, énigmatique voire inquiétant… Au fur et à mesure de rencontres susceptibles de lui venir en aide, Saul apprendra que la lettre jaunie renferme un lourd secret de famille dans un contexte historique aux lourdes conséquences sur de nombreuses décennies.

Avant le soulagement, l’apaisement et la légèreté de la fin, Saul connaîtra bon nombre de doutes, de craintes, de questionnements, d’angoisses.

Un roman bilingue intéressant à découvrir d’un point de vue linguistique et historique.

 

L’enserpent, Eric Simard

Héloïse, élève de CM2 est complexée par une tache de naissance qui couvre entièrement sa joue gauche. Elle sent constamment sur elle les regards gênés, au mieux surpris, au pire dégoûtés… Alors, lorsqu’un nouvel élève arrive dans la classe et que personne ne veut le voir s’asseoir à côté de lui parce qu’il est différent, Héloïse écoute son coeur et cherche à s’en faire un ami. Sa différence ? Guéri par des gènes d’animaux, il est devenu un « enserpent », c’est-à-dire, un enfant serpent, humanimal dont la moitié droite de son visage est couvert d’écailles et qui, en plus, ne peut pas parler… 

Un roman très court, entrée en matière au genre de la science-fiction, sur l’amitié, la différence, la tolérance, l’acceptation de soi et des autres. 

Qui a découvert la Dame à la Licorne ? , de Claudine Aubrun

Nino est en classe verte dans la Creuse. Au programme : visite du château de Boussac, où avaient été découvertes au 19ème siècle les tapisseries datant du Moyen Age de la Dame à la Licorne, exposées actuellement au musée de Cluny à Paris. Lors d’une cérémonie organisée à la mairie, le jeune garçon et sa camarade Eugénie surprennent une conversation téléphonique du maire  concernant la découverte de deux nouveaux panneaux  de la Dame à la Licorne… Nos deux écoliers décident de mener l’enquête pour trouver où sont cachés ces panneaux …

Une petite enquête pour jeunes lecteurs (lue en une quinzaine de minutes) qui apporte en même temps un peu de culture générale sur de magnifiques tapisseries médiévales extrêmement connues. Les différents titres de cette série « Les enquêtes de Nino », de la collection Polar – Mini syros laissent présager le même concept – même si le CDI ne les possède pas – : Qui a cassé le miroir du Roi-Soleil, Qui a démonté la tour Eiffel, Qui a volé l’assiette de François Ier, etc… Une enquête comme prétexte à découvrir des faits majeurs de notre Histoire.