William Wenton, 2. Le portail crypté, de Bobbie Peers

En librairie depuis le 7 juin !

Sortie du second volet de la série de Willuima Wenton, notre casseur de code de génie.

Alors qu’il a retrouvé une vie presque paisible en Norvège, William doit participer à une émission télévisé où se doit affronter le soi-disant génie des codes secrets Vector Hansen. William n’est pas vraiment à l’aise  pour ce show télévisé… Et  c’est un malaise qui va avoir raison de lui… Que s’est-il passé ? D’où vient cette sensation d’avoir perdu le contrôle de son corps ? Mais lorsque, ajouté à cela, une femme avec une main mécanique, véritable robot capable de défragmenter un corps l’attaque dans la rue, son grand-père décide de le reconduire à l’Institut pour faire des tests… Là-bas, les choses ont bien changé, la sécurité a été renforcée… à cause de la présence du dangereux Abraham Talley retenu prisonnnier dans ses murs…

Un second tome dans la même veine que le premier, sans temps mort, qui mêle judicieusement les genres fantastique, action, espionnage.  Un monde futuriste dans lequel évoluent nos jeunes héros, où des êtres humains sont mi-hommes, mi-machines et où les méchants sont vraiment méchants et les gentils bien gentils avec de jeunes héros attachants. Un roman facile à lire, idéal pour les lecteurs adeptes du genre, dès 10 ans.  Une série à suivre (apparemment, elle sera constituée de 6 tomes).

Les royaumes de Feu, 2. La princesse disparue, de Tui T Sutherland.

Image result for les royaumes de feu tome 2 critiquesAprès s’être enfuis du royaume des Ailes de Ciel et avoir retrouvé la famille d’Argil, les cinq dragonnets du destin découvrent enfin le royaume des Ailes de Mer. Tsunami peut rencontrer sa mère, la reine Corail ainsi que le reste de sa famille. Mais même si Tsunami est de sang royal, un accueil chalereux n’est pas réservé à ses compagnons. La joie du petit groupe, si content de découvrir le royaume aquatique, ne sera que de courte durée. De plus, Tsunami doit rester avec sa mère et élucider le meurtre de tous ses frères et soeurs …

Un deuxième tome tout aussi entraînant que le premier qui, cette fois-ci, relate les retrouvailles assez mouvementées de Tsunami avec son peuple. L’auteur a su insérer du suspens et de l’action tout au long de son récit, si bien que les rebondissements étaient aussi inattendus qu’époustouflants. Les pointes d’humour insérées par endroits par l’auteur sont souvent drôles, ce qui fait de ce roman un livre d’action et humoristique en même temps. Un début de série qui s’annonce superbe.

 

Retrouvez la suite de cette série culte au CDI :

Les royaumes de feuAu cœur de la jungleTome 3 : Au coeur de la jungle : Présentation de l’éditeur : En pénétrant dans la luxuriante forêt multicolore du Royaume de Pluie, les Dragonnets du Destin espéraient trouver un répit – les lieux ont la réputation d’être pacifiques autant que splendides. Mais rien ne se passe comme prévu : menace d’une mystérieuse créature, disparition de dragons… Gloria décide de passer à l’action. Accompagnée de ses amis, elle s’enfonce dans la jungle… et se retrouve en plein territoire ennemi !

 

 

 

 

Showcase, 2. En scène ! , de A.C. Raveleau

Les dévoreurs de livres d’Arsène, les chroniques des élèves du comité de lecture du blog

Cloé est acceptée à l’Académie Wagner, une grande école qui transforme ses élèves en artistes. Son cousin, lui, est dégoûté puisqu’il n’est pas accepté et Charlotte, une de ses meilleures amies, non plus. À l’Académie, Cloé va retrouver beaucoup de ses amis du collège Michel-Ange qui font partie de la troupe de Showcase tels que Julie, Adrien, Ulysse … Une année qui s’annonce mouvementée et riche en émotions !

Ce livre est aussi bien que le premier, rapide et facile à lire avec quelques retours sur le premier tome. On retrouve les même personnages attachants mais on en découvre d’autres qui le sont aussi. Les rebondissements et le suspens dans certains passages nous entraînent avec des moments tristes et joyeux. Je le conseil à tous les élèves !

 

Alicia, 14 ans – 3ème, membre des Dévoreurs de livres d’Arsène

Jack le téméraire, 2. Face au roi des gobelins, de Ben Hatke

A la fin du premier tome, Maddy, la soeur de Jack a été enlevée par un terrible ogre. Jack et son amie Lilly décident de partir à sa recherche en passant le portail du jardin maléfique qui les mènera dans un monde parallèle peuplé de créatures plus terrifiantes les unes que les autres. Bientôt, Jack et Lilly vont être séparés et vont devoir chacun trouver le moyen de survivre et de sauver Maddy. Course effrénée, plantes aux pouvoirs magiques, géants, ogres, gobelins, dragons, combats,  les péripéties ne manquent pas dans cette version revue de Jack et le haricot magique !

Et une fin qui peut ouvrir à de nouvelles aventures !

Cherub, 2. Trafic, de Robert Muchamore

Les infiltrés

« Cherub est un département secret des services de renseignements britanniques composé d’agents âgés de dix à dix-sept ans recrutés dans les orphelinats du pays. »

Depuis un an, James en fait partie (voir le tome 1). Il se trouve en vacances sur une île de la Méditerranée où les agents qui ne sont pas en mission peuvent se ressourcer pendant cinq semaines… Enfin, se ressourcer est un grand mot : on ne peut pas oublier complètement que l’on est un agent des renseignements et ces vacances ne sont pas forcément de tout repos… Mais cela n’est rien comparé à ce qui attend James à son retour. Il va être envoyé en mission avec trois autres camarades et deux adultes pour infiltrer le gang d’un puissant trafiquant de drogue, en se rapprochant et se liant d’amitié avec ses enfants. C’est une mission à très haut risque qui va emmener notre groupe de jeunes agents à dépasser leurs limites.

Dès les premières pages, on entre dans l’action et cela ne s’arrête pas jusqu’à la fin. Rebondissements nombreux, avec des apartés sur les considérations plus adolescentes des jeunes agents (premiers amours, amitié,  homosexualité, abandon, fratrie, etc) , toutes les ficelles sont là pour une lecture addictive. On se croirait vraiment dans la série télévisée américaine des Soprano, qui mettait en scène un mafieux, trafiquant de drogue en proie à la justice et qui doit concilier sa vie de chef d’une organisation criminelle à celle d’un père de famille. Ici, les choses ne sont pas éludées : passage à tabac, drogue, meurtre, espionnage, tout y est noir et assez réaliste, même si l’âge des agents peut peut-être laisser perplexe quant à la réalisation de l’enquête : ils sont censé avoir une douzaine d’année mais semblent en avoir quelques unes de plus. En tout cas, on passe un bon moment de détente, entre une banlieue pauvre anglaise et les villa chics de Miami.  On se laisse entraîner dans cette histoire sans aucun temps mort et on ne serait pas contre lire un nouveau tome ! Une série qui plaît beaucoup au CDI. A réserver aux jeunes lecteurs avertis, vu le sujet traité.

 

Enregistrer

L’héritage des Darcer, tome 2. Allégeance, Marie Caillet.

Résultat de recherche d'images pour "l'héritage des darcer2"Kaegan est décédé (enfin, assassiné, mais ça seuls Orest, My, les jumeaux et Allian le savent). Kaegan venait tout juste de monter sur le trône et n’a pas de descendance directe. La ville de Liett se pense donc libérée du joug de la Déléane. Mais Welfendà (la reine de la Déléane) ne croit pas à la mort naturelle de l’usurpateur, elle penche plus pour le meurtre (et oui sans le savoir, elle a raison !). De ce fait, la reine envoie un batârd de son pays : le Sanreth accompagnée de quatre chimères qui sont assez…. SUPERPUISSANTES ! Et il compte bien devenir roi d’Edrillon… Mais en ce moment même, personne ne sait que Mydria, la dernière des descendantes des Darcer, ainsi que son amant, sont en train de voler quelques riches pour pouvoir subsister à Penthana. Le temps presse et Mydria doit absolument mettre des bâtons dans les roues du Sanreth pour éviter que le pire n’arrive…

Ce deuxième tome de la trilogie des Darcer m’a encore plu plus que le premier, c’est à dire énormément. Ici Mydria et Orest devront rester soudés du début jusqu’à la fin ainsi que dans les moments les plus durs qui sont omniprésents. La présence des Kmetts et des fauconniers qui sont des ennemis de toujours donne une ambiance assez électrique lorsqu’ils se rencontrent ! Ce second tome démarre plus rapidement que le premier. Ce qui est beau dans ce livre, c’est que même dans les moments les plus difficiles, les personnages restent toujours soudés pour mieux s’en sortir.

Guillaume, 3°-13 ans. Membre des dévoreurs de livres d’Arsène.

Six of crows, 2. La cité corrompue, de Leigh Bardugo

Les dévoreurs de livres d’Arsène, les chroniques des élèves du comité de lecture du blog

Nous retrouvons à nouveau  Kaz et son équipe dans ce tome 2 de Six of Crows !

De retour du Palais de Glace,  Kaz et ses compagnons vont devoir affronter de nouveaux problèmes, le premier étant de retrouver Inej, enlevée par Van Eck… l’araignée prise au piège. Kz perd là une de ses meilleure équipière,  mais peut-être pas que… Kuwei étant retenu par Kaz, cela va mettre le feu aux poudres, rassemblant les puissances  Grisha pour retrouver l’otage si précieux, le fils du créateur du jurda parem, cette drogue qui enflamme le Barrel et la ville de Ketterdam. Kaz va donc imaginer un plan énorme qui pourrait bien leur permettre de finir leur vie plein aux as… Mais s’ils échouent, cela mettra fin à tout leur petit monde… Vont-ils réussir à sauver Inej ? Pourront-ils se battre contre les puissances qui vont leur faire face ? Et Kaz arrivera-t-il à ses fins ?

Après plus de deux ans à attendre cette suite, pas de déception ! Le tome 2 est à la hauteur du tome 1… Incroyable ! Les personnages et l’histoire sont ennivrants, pas moyen de s’en détacher. L’auteur nous impressionne. De l’action, des plans extraordinaires, et surtout la complexité de ce monde qu’elle a imaginé et de ses personnages. Pour ma part, je suis une grande admiratrice du personnage de Kaz qui cache bien son jeu. Un tome 2 plein de suspens qui nous amène jusqu’à la fin en nous posant constamment des questions tout au long de ses chapitres

Alors, pas besoin de le dire, foncez sur ce tome 2 et dévorez-le !

Johanne, 2de – 15 ans, ex-membre des dévoreurs de livres d’Arsène

 

Et l’avis de Mu :

Effectivement, après deux ans, ce tome était très attendu ! Et il est vraiment à la hauteur de nos espérances. On retrouve avec une joie certaine cet univers très particulier qu’a su créer l’auteur, violent, original, dense et intense, avec des personnages très réussis. Malgré le temps qui a passé, le premier tome était si fort que l’on retourne sans peine, à pieds joints, dans ce tome 2 sans quasiment avoir rien oublié du tome précédent. Les personnages à fleur de peau, des malfrats sans foi ni loi, qui bravent tous les dangers et tous les interdits pour arriver à leur fin savent néanmoins être attachant dans leurs failles. Les plans sont machiavéliques et d’une imagination assez exceptionnelle. On est également heureux que Leigh Bardugo ne soit pas tomber dans le piège de la trilogie où souvent le tome 2 est une transition un peu lente. Ici, le rythme est toujours aussi soutenu et la fin juste comme il faut. Malgré tout, elle peut ouvrir à d’autres tomes parallèles qui nous font espérer que l’auteur aura envie de reprendre sa plume pour nous mener dans ces bas-fonds de Ketterdam au milieu de sa vie de règlements de comptes entre gangs, de vengeances et de maisons closes avec une touche de fantastique un peu steam-punk si particulier. Une parfaite réussite tant dans le style d’écriture que dans l’histoire elle-même ! On ne lâche pas le livre tant les rebondissements inattendus nous tiennent en haleine, mais en même temps, parfois, on essaie de freiner le rythme car on ne veut pas avoir à refermer définitivement le livre. A chaque fois que l’on pense que l’auteur nous amène sur un chemin, il s’en ouvre un autre qui remet tout en question. Un véritable coup de coeur qui se confirme. A quand l’adaptation cinématographique ? Lecture à réserver aux plus aguerris de nos lecteurs de 3e ou aux lycéens et adultes. Des scènes assez violentes pourraient heurter les plus sensibles. Leigh Bardugo a écrit également la trilogie des Grishas – pour adultes- ,  avant Six of crows, d’où vient cet univers si particulier… J’ai vraiment envie de les lire, dès que ce blog me laissera un peu de répit pour mes lectures plus personnelles…