Donjon, 3. La princesse des barbares, de Sfar et Trondheim

 

Les dévoreurs de livres d’Arsène : les chroniques des élèves du comité de lecture du blog

Les finances vont mal ! Alors que le Gardien et le personnel du Donjon se réunissent pour parler affaires, Herbert notre canard, critiquant les dessins réalisés par le Gardien, se fait virer de la salle. En sortant, il lance à l’assemblée que ça ne l’étonne pas que moins de gens risquent leur peau pour trois sacs d’or… ce n’est pas comme s’ils avaient une princesse à sauver ! Ces derniers mots réjouissent le gardien : voilà la solution à ses problèmes ! Il charge Herbert de faire courir le bruit qu’une princesse est détenue dans le Donjon : des lettres sont écrites par Herbet et Marvin, se faisant passer pour la princesse Isis de Céphalonia qu’il faut délivrer contre une grande récompense ! Un bon moyen d’attirer du monde au Donjon…mais l’affaire va prendre un tour inattendu !

J’ai trouvé ce livre toujours aussi bien que les précédents, avec des personnages hauts en couleur ! Vous aussi, vous voulez tenter votre chance et sauver la princesse ? Alors lisez ce livre pour savoir comment vous y prendre !

Bruno,5ème – membre des Dévoreurs de livres d’Arsène

Vexillologie

Les drapeaux du monde expliqués aux enfants, de Sylvie Bednar

Dès la première page d’introduction, on apprend plein de chose dans ce merveilleux livre documentaire, incontournable sur le thème pour ceux qui s’intéressent aux drapeaux du monde entier. Car la science de l’étude des drapeaux s’appelle la VEXILLOLOGIE, rien de moins !

Dans cet ouvrage, les drapeaux sont classés par continent. Pour chaque pays, ensuite, on trouve le drapeau, puis la carte d’identité du pays  (continent, capitale, monnaie, langue officielle, superficie, plus haut sommet). Vient ensuite, dans le texte principall’explication même de l’histoire du drapeau. Pour chaque pays, une illustration représentant un exemple du patrimoine culturel enrichit le propos. Clair, complet, accessible et très intéressant.

Bien sûr, l’ouvrage date de 2008 et il arrive que certains pays changent de drapeau, pour une raison politique, ou par goût… il faudrait donc vérifer que depuis la date de publication de l’ouvrage cela n’a pas été le cas quelque part dans le monde… En tout cas, si vous avez entendu parler d’un pays ayant changé de drapeau, faites-le nous savoir !

Enregistrer

100 infos insolites sur le corps humain, collectif

Les dévoreurs de livres d’Arsène : les chroniques des élèves du comité de lecture du blog

100 infos insolites sur le corps humain – Auteurs :  Collectif
Pages : 126 pages

100 infos insolites sur le corps humainCe livre contient 100 mini-chapitres d’une ou deux pages consacrés à des sujets spécifiques sur l’être humain : les muscles, le foie, l’ADN humain, la chair de poule ou encore les jumeaux.
Qui est la plus grande personne au monde ? Comment se réveille-t-on le matin ? Pourquoi rougit-on ? Il y a vraiment 100 sujets abordés de manière simple et intéressante.
D’ailleurs, tous les lecteurs de ce livre vont faire des découvertes étonnantes. Pour ma part, ça a été le cas !
Je trouve qu’il est parfait pour s’instruire !

AVIS :
Honnêtement,  je ne pouvais pas ne pas lire cet ouvrage, car il est tout ce que j’aime : diversifié, complet, intéressant, coloré, et drôle ! On peut trouver des réponses à de nombreuses questions dans ce livre original, les explications sont simples et il y a de nombreuses illustrations. Un livre à lire pour approfondir ses connaissances sur le corps humain.Les illustrations, quant à elles, complètenet bien le propos : elles sont tantôt sérieuses, tantôt rigolotes, avec des schémas simples, pour tous les âges, et vraiment bien faits ! Il est complété en fin d’ouvrage par un glossaire et un index bienvenus

Bref, une belle découverte que les enfants dès 8-9 ans peuvent consulter… et jusqu’à 89 ans si vous le souhaitez !

Axel, 5ème – 12 ans, membre des Dévoreurs de livres d’Arsène

Marée noire

Bleu pétrole, de Gwénola Morizur, ill. Fanny Montgermont

bleu-petroleAvez-vous déjà entendu parler du naufrage de l’Amoco Cadiz ? C’était en 1978. Ce pétrolier s’échouait sur les plages de Bretagne et déversait 220 000 tonnes de pétrole brut sur près de 400 km de côtes… Une catastrophe écologique sans précédent.

Cette bande dessinée retrace cet événement à travers les yeux de Bleu, la fille du maire. A l’histoire d’actualité se mèle l’histoire familiale, une famille de paysans dont le père est devenu maire d’une petite commune bretonne, Ploudalmezau, et a décidé de se battre jusqu’au bout contre les autorités, contre la firme américaine, propriétaire  du chargement du pétrolier. Un procès qui dura 14 ans et qui fut le premier grand procès en environnement « et se solde par une victoire historique, même si les indemnisations perçues quinze ans après la pollution ne sont pas à la hauteur des dommages subis. Ce combat démontre surtout l’intérêt de l’action collective et met fin à l’impunité des pollueurs ».

Une histoire légèrement romancée mais qui prend appui sur des témoignages forts d’une famille  qui vécut les événements de l’intérieur, recueillis des années plus tard par la petite fille, scénariste de cette bande dessinée. Un point de vue intéressant et un parti pris de mélanger sciemment l’Histoire avec l’histoire des hommes.  La détermination, le courage sans faille de ce jeune maire qui fit de ce combat le combat de sa vie est exemplaire et donne une vraie leçon de vie mais ce point de vue est également mis en parallèle avec l’histoire du fils parti en Afrique dans l’humanitaire et qui ne comprend pas forcément l’intérêt de cette bataille, ce qui apporte une nouvelle profondeur au récit. Les illustrations tout en douceur  et très réalistes sont tout à fait adaptées à cette histoire et une très belle double page sur le naufrage du navire attire particulièrement l’attention. Un dossier très intéressant « Aux origines de l’histoire » sur l’élaboration de l’ouvrage et sur les faits  et les étapes du procès  complète le récit.

Depuis, il y eut deux autres très grosses marées noires : l’Erika en 1999 et le Prestige en 2002.

Enregistrer

Le mystère des lettres

Ecrire le monde : la naissance des alphabets, de Nouchka Cauwet

Le message d’Aliza, petite histoire qui débute le livre pose le problème de la communication. Comment transmettre un message à quelqu’un qui est loin. A travers toutes les époques, l’Homme a cherché quel code écrit utiliser pour communiquer avec beaucoup de précision. C’est ainsi qu’est né l’alphabet. Pas l’alphabet que nous connaissons maintenant bien sûr ! On utilise l’alphabet au quotidien et on n’y prête plus attention, on joue sur les mots, on jongle avec les lettres. Mais quel est son origine, quels symboles étaient utilisés pour échanger ?

L’auteur consacre une double page pour chaque lettre cachée dans un poème ou dans une œuvre d’art. La lettre est déclinée dans l’alphabet des hommes du désert du Sinaï, l’alphabet phénicien, l’alphabet grec, l’alphabet étrusque et le nôtre. Nouchka Cauwet nous apprend les détails de son origine et comme à son habitude elle inclut des petites devinettes.

On s’aperçoit au fil du temps que le visuel a disparu au profit du son. Au départ les hommes dessinaient pour transmettre un message et petit à petit l’écrit est apparu. Le lecteur fait un beau en voyage à la rencontre de différents alphabets .

Un ouvrage coloré, agréable et facile à lire avec de belles illustrations qui donne vie aux lettres en nous racontant leur histoire et leur évolution.

Enregistrer

Raconte moi les nombres

Compter le monde : la naissance des nombres, Nouchka Cauwet

Ce livre débute par un conte chinois qui nous montre que, depuis la nuit des temps, les hommes ont toujours eu besoin de compter, de mesurer et chacun a essayé d’inventer un système pour y arriver. On peut dire que les systèmes de calcul ont été inventés avant l’écriture. Au fait, savez-vous que le mot calcul vient de « cailloux » ?

A chaque époque, les hommes étaient ingénieux et très imaginatifs : pour compter,  ils se servaient de billes, de cailloux, de cônes et j’en passe .C’est finalement en Inde au Vème siècle que les chiffres de 0 à 9 furent inventés.

Cet ouvrage va nous faire voyager à travers les nombres qui vont être utilisés aussi par les peintres et les poètes.

L’auteur consacre une double page pour chaque nombre de 0 à 10 et le lecteur va de stupéfaction en stupéfaction. On est bluffé ! Ce livre est étonnant. Pour nous, le nombre zéro ne représente rien et pourtant il a révolutionné le système de calcul !

Nouchka Cauwet, l’auteur,  nous emmène avec facilité dans ce tourbillon de nombres si fascinant, elle nous apprend beaucoup de choses et se permet même d’inclure de petits jeux. Le lecteur est actif, s’amuse à résoudre des énigmes. Des illustrations colorées, des photos de portraits, d’oeuvres viennent compléter à merveille un texte clair et aéré. Le nombre est partout, dans l’art, la langue, il faut savoir le déchiffrer.

Un livre qui passionnera autant les enfants que les adultes.

Histoires de mots

Parler le monde : la naissance d’une langue,  de Nouchka Cauwet et Sylvie Serprix

Résultat de recherche d'images pour "parler le monde cauwet amazon"On commence notre tour du monde linguistique par la légende de Babel qui nous apprend que, par colère, Dieu dispersa les hommes dans le monde après leur avoir « brouillé » le langage. Ah bon ? Et le français serait en fait que du latin écorné ! Tiens, on nous parle de Cosne-sur-Loire dont le nom est formé à partir de condate qui signifie le confluent ! Avallon qui vient du nom gaulois aballos qui veut dire le pommier. Autant de choses surprenantes que nous apprend ce merveilleux ouvrage à travers 6 voyages tous plus captivants les uns que les autres. Nous allons aller à la rencontre de différents peuples qui ont tous contribué à la naissance de la langue. A chaque voyage, sa fable, son récit.

Quand j’ai parcouru ce documentaire, j’ai eu l’impression d’être autour d’un feu de bois et d’écouter un conteur me narrer des légendes sur l’histoire de la langue. Les illustrations sont superbes, ponctuées de photos, de tableaux, de cartes et de dessins. Quelques devinettes surgissent au détour d’une histoire. Bref, on y prend vraiment du plaisir, somptueux ouvrage que les amoureux des mots s’arracheront.