Casse-noisette – le roman du ballet, de Pascale Maret

En cette veille de Noël, dans la maison du docteur Stahlbaum, les invités arrivent pour la réception. Parmi eux, M. Drosselmeyer, le parrain des enfants, Fritz et Clara. Celui-ci  a prévu un grand spectacle pour tous mais aussi des présents pour chacun des enfants. C’est ainsi que Clara reçoit un pantin vêtu d’un uniforme de hussard… C’est un casse-noisette ! Tout le monde le trouve bien laid, mais Clara est émerveillée… Bientôt, Clara s’assoupit, son pantin dans les bras… Soudain  réveillée par des rats, elle est secourue par son casse-noisette devenu vivant… Clara se trouve alors transportée dans un monde féérique où les jouets prennent vie.

Voici un livre original racontant l’histoire du ballet Casse-Noisette sous forme de roman. Le ballet avait été écrit d’après le livret d’Alexandre Dumas, adapté d’un conte d’E.T.A Hoffmann, sur une musique de Tchaïkovski. De très nombreuses photographies couleur ponctuent le texte, provenant de la version du ballet du chorégraphe Rudof Noureev, entré au répertoire de l’Opéra de Paris en 1985. Pour les amateurs de ballets, de spectacle et de féérie loin de Disney.

Lettre aux bourreaux de ma soeur, de Gwladys Constant

« Je lui parlais de l’avenir et elle crevait de son  présent »

Résultat de recherche d'images pour "lettre aux bourreaux de ma soeur fnac"Rose a le coeur brisé pour toujours. Elle a découvert sa petite soeur, Iris, pendue au lustre de sa chambre, avec le foulard qu’elle lui avait offert pour son anniversaire. La souffrance d’Iris, tout le monde la connaissait : elle s’appelait « harcèlement »… Mais personne ne pensait que ça allait aboutir à ce drame. On pensait qu’elle serait plus forte, qu’elle surmonterait les épreuves :

Malgré les demandes répétées de ma soeur, papa ne voulait pas la changer de collège. Pour lui, elle n’était pas fautive, ce n’était pas à elle de partir, sinon, cela revenait à accepter la loi du plus fort […]

Pour la motiver, je lui parlais du lycée : « Ce sera différent, tu verras, on est plus mûr, on a sa bande et on se fiche des autres ». Je lui parlais d’un truc qui arriverait deux ans plus tard. Mais c’est quoi deux ans, quand on en a treize ? Une éternité ! Le bout du monde ! Ce n’est rien mais c’est insurmontable ! Je lui parlais de l’avenir et elle crevait de son présent !

Mais les harceleurs sont mineurs et ne seront pas inquiétés. Alors Rose décide de venger sa soeur avec les mêmes armes qu’ils ont utilisés : les mots.

Ce texte d’une cinquantaine de courtes pages prend le parti de faire parler non plus les bourreaux ou la victime, mais un proche. Comment peut-on continuer à vivre lorsque l’on est le parent, le frère ou la soeur d’une victime qui s’est suicidée après avoir été harcelée. Comment vivre avec la culpabilité de ne pas avoir su voir, de ne pas avoir su comprendre, de ne pas avoir su agir à temps. Ici, en l’occurrence, la soeur aînée. Le récit alterne ses paroles dites lors de ses séances chez un psychanalyste et des passages de la lettre qu’elle a  écrite et envoyée aux bourreaux de sa soeur (dont la typographie choisie par l’éditeur, risque, hélas, d’être difficilement lisible par une partie des adolescents qui auront ce livre en main…)

Un texte intéressant, réaliste, dur, sur un sujet difficile et qui ne mâche pas ses mots. A la fin, petite interview de l’auteur, enseignante, qui explique sa démarche quant à l’écriture de ce livre.

 

Le Manoir – saison 2, l’exil : 1. Le collège de la délivrance, de Evelyne Brisou-Pellen

Le Manoir – saison 2, l’exil : 1. Le collège de la délivrance, de Evelyne Brisou-Pellen

Après l’envahissement des Gris au Manoir, Liam, Cléa et les autres sont obligés de partir, en laissant Raoul (malade on le rappelle), le Dr Roy et Léonidas garder le manoir. Ils arrivent à trouver un collège dont l’étage est fantôme. A l’entrée du collège, une petite fille fantôme attend sa mère et un homme attend son petits-fils. Liam va les aider… Mais qui a créé l’étage fantôme ?  Et comment aider les deux âmes en peine ? Nos aventuriers auront également une autre surprise dans l’étage fantôme.

Un livre incroyable qui change beaucoup des autres tomes, avec des nouveaux personnages très attachants. Et à la fin, un rebondissement inattendu.

Un tome coup de cœur pour une série dont on ne se lasse  pas malgré le nombre important de volumes.

Génial.

Chloé, 4ème – 13 ans, membre des Dévoreurs de livres d’Arsène

Cupcakes & Compagnie 3 , de Lisa Papademetriou .

Les dévoreurs de livres d’Arsène : les chroniques des élèves du comité de lecture du blog

Cupcake et Compagnie, 3. de Lisa Papademetriou

Une nouvelle aventure commence avec Hayley. Son amie Meghan veut organiser un concours  » jeune talent » mais Artie n’a pas dit son dernier mot et elle aussi veut organiser le concours.

Hayley  n’a pas de talent d’ambassadrice ! A part les gâteaux, elle ne saiT rien faire d’autre. Mais comment fera t-elle pour sauver leur amitié ?

Ce livre est toujours bien, facile et rapide à lire, toujours prenant du début jusqu’à la fin, avec de très bonnes recettes. J’ai hâte de lire le tome 4 .

Chloé, 4ème -13 ans, membre des Dévoreurs de livres d’Arsène

Enregistrer

Le livre des étoiles 3 , Le visage de l’Ombre , de Erik l’homme

Les dévoreurs de livres d’Arsène : les chroniques des élèves du comité de lecture du blog

Guillemot s’est fait enlevé par l’Ombre, voilà ce dont tout le monde parle à Ys. L’Ombre, qui est son pire ennemie et plus grand adversaire, veut accéder au livre des étoiles grâce à sa magie . Guillemot réussira t-il à s’en sortir ?

Ce livre a été un grand coup de cœur,  avec une fin très émouvante et exceptionnelle, plein de suspense et d’aventure. Je n’ai vraiment pas été déçu de lire la trilogie en entier ! N’hésitez pas à venir  le découvrir au CDI !

Chloé, 13 ans – classe de 4ème, membre des Dévoreurs de livres d’Arsène

Le livre des étoiles 2 , Le Seigneur Sha , de Erik l’Homme

Les dévoreurs de livres d’Arsène : les chroniques des élèves du comité de lecture du blog

Le livre des étoiles 2 , Le Seigneur Sha , de Erik l’Homme

De retour à Ys, après son voyage dans le Monde Incertain, Guillemot reprend son apprentissage. Mais les sorciers de la Guilde sont désespérés car  l’ombre est plus forte qu’eux, ce qui les conduit à un échec qui sera mis sur le compte de maître Quadehar. Sa seule solution, s’enfuir, alors que pendant ce temps le Seigneur Sha s’introduit à Gidfu et poursuit Guillemot. Que lui veut -il ? Et que sait -il au sujet du livre des étoiles ?

Ce livre est INCROYABLE ! Le premier tome m’avait plu -malgré une petite difficulté, au départ à entrer dans l’histoire,  mais celui-là est vraiment palpitant, plein d’aventures, de suspense avec des personnages très touchants et j’espère que le tome 3 le sera tout autant  !

Chloé, 13 ans – 4ème, membre des Dévoreurs de livres d’Arsène

Au nom du roi , de Annie Jay

Les dévoreurs de livres d’Arsène, les chroniques des élèves du comité de lecture du blog

Au nom du roi , de Annie Jay

A Paris en 1671 , Exupère Lecoq , fils du policier Benoît Lecoq, est amoureux de Camille Adam, demoiselle de compagnie chez Madame de la Fayette.C’est une très belle jeune fille , instruite, sage et issue d’une bonne famille , mais qui est très nombreuses. Madame de la Fayette , elle, est bien triste, car sa fille est partie rejoindre son mari en Provence. Madame de Sévigné, une bonne amie vient alors la réconforter, mais , elle aussi a des craintes pour son fils. En effet, de nombreuses disparitions ont lieu sur des hommes jeunes et riches . Grâce à Basile, l’oncle d’Exupère qui vante ses compétences, Exupère devient le garde du corps du fils de Madame de Sévigné.

Alors les questions à se poser sont :

  • Que se passera t-il entre Camille et Exupère ?
  • Qui est l’auteur de ces disparitions ?
  • Et qu’arrivera t-il au fils de Madame de Sévigné ?

Un livre à la fois roman policier et historique, inspiré de faits réels. Ce livre est vraiment très bien.  Il y a tellement de suspense qu’à la fin de chaque chapitre, on continue l’histoire ! Mais la fin nous donne qu’une envie :  lire le tome 2 « La vengeance de Marie » … que nous ne possédons, hélas, pas (encore) au CDI !

Je conseille ce livre à tout le monde ( mais attention , un passage assez sanglant  !) car il y a dedans de l’amour, du policier  du suspense et de l’aventure.

Chloé, 4ème – 13 ans, membre des Dévoreurs de livres d’Arsène