Les infiltrés

Cherub, 2. Trafic, de Robert Muchamore

« Cherub est un département secret des services de renseignements britanniques composé d’agents âgés de dix à dix-sept ans recrutés dans les orphelinats du pays. »

Depuis un an, James en fait partie (voir le tome 1). Il se trouve en vacances sur une île de la Méditerranée où les agents qui ne sont pas en mission peuvent se ressourcer pendant cinq semaines… Enfin, se ressourcer est un grand mot : on ne peut pas oublier complètement que l’on est un agent des renseignements et ces vacances ne sont pas forcément de tout repos… Mais cela n’est rien comparé à ce qui attend James à son retour. Il va être envoyé en mission avec trois autres camarades et deux adultes pour infiltrer le gang d’un puissant trafiquant de drogue, en se rapprochant et se liant d’amitié avec ses enfants. C’est une mission à très haut risque qui va emmener notre groupe de jeunes agents à dépasser leurs limites.

Dès les premières pages, on entre dans l’action et cela ne s’arrête pas jusqu’à la fin. Rebondissements nombreux, avec des apartés sur les considérations plus adolescentes des jeunes agents (premiers amours, amitié,  homosexualité, abandon, fratrie, etc) , toutes les ficelles sont là pour une lecture addictive. On se croirait vraiment dans la série télévisée américaine des Soprano, qui mettait en scène un mafieux, trafiquant de drogue en proie à la justice et qui doit concilier sa vie de chef d’une organisation criminelle à celle d’un père de famille. Ici, les choses ne sont pas éludées : passage à tabac, drogue, meurtre, espionnage, tout y est noir et assez réaliste, même si l’âge des agents peut peut-être laisser perplexe quant à la réalisation de l’enquête : ils sont censé avoir une douzaine d’année mais semblent en avoir quelques unes de plus. En tout cas, on passe un bon moment de détente, entre une banlieue pauvre anglaise et les villa chics de Miami.  On se laisse entraîner dans cette histoire sans aucun temps mort et on ne serait pas contre lire un nouveau tome ! Une série qui plaît beaucoup au CDI. A réserver aux jeunes lecteurs avertis, vu le sujet traité.

 

Enregistrer

Le grand départ : sur la piste des Indiens Cherokees, de Isabelle Wlodarczyk et Xavière Broncard

Exode…

Amarok et Chilala sont frère et soeur. Ils sont Indiens Cherokees, vivent au 19e siècle et vont assister, impuissants à des moments bouleversants de l’Histoire de leur tribu. En effet, des Hommes Blancs arrivent et s’installent. Peu à peu, ils occupent des terres, proposent aux Indiens des maisons, leur apprennent l’alphabet… Jusqu’au jour où une loi d’expulsion est votée, obligeant les Indiens à l’exode… Chacun vit ces événements d’un point de vue différent, la soeur dans l’acceptation, le frère dans la rébellion.

Un petit album à couverture souple qui laisse une large place à l’illustration avec un texte aéré. Un texte émouvant et poétique, qui en quelques pages dresse un aperçu poignant sur cette période sombre de l’Histoire des Indiens Cherokees d’Amérique et la souffrance d’un peuple chassé de ses propres terres. Une fratrie déchirée par un enjeu qui les dépasse.

Tout un dossier pédagogique instructif suit le texte pour apporter un éclairage plus détaillé sur ces événements et leur déroulement. Seul petit bémol peut-être : le dossier documentaire n’est pas adapté aux lecteurs les plus jeunes à qui l’histoire est destinée, mais plutôt à des élèves à partir de 4e jusqu’à l’âge adulte.

Kamo, l’idée du siècle, de Daniel Pennac

Kamo et sa bande de copains sont en CM2… Et autour d’eux, tout le monde ne parle déjà plus que de ça : leur future entrée en 6ème… Tous, sauf M. Margerelle, leur « Instit Bien -Aimé ». Alors Kamo, suivi d’une délégation, décide d’aller lui parler et lui demander de les préparer comme il faut à cette épreuve… Et l’idée du siècle de Kamo ? Que M. Margerelle change de personnalité en fonction des matières enseignées, comme un collégien changerait de prof… Et si M. Margerelle acceptait ?

Un texte court mené tambour battant. On découvre ici la première histoire de la série des Kamo qui fonctionne sur le principe suivant : ce n’est pas Kamo le narrateur, mais son meilleur ami, qui raconte à travers toutes ces histoires sa relation d’amitié avec un Kamo plein de vie et d’idées saugrenues. Dans ce premier tome de la série se dessinent d’ailleurs les personnalités de chacun, et on y rencontre furtivement le personnage atypique de la mère, Tatiana. Malgré le fait qu’il ait été écrit en 1993,  ce texte n’a pas  pris de ride sous la belle plume d’un grand auteur, qui sait décrire le milieu scolaire avec tendresse et humour, lui qui se considérait comme un « mauvais élève ». Un texte qui peut tout à fait encore parler aux élèves de CM2 d’aujourd’hui afin de dédramatiser leur entrée au collège. Très plaisant et très vite lu.

Six of crows, 2. La cité corrompue, de Leigh Bardugo

Les dévoreurs de livres d’Arsène, les chroniques des élèves du comité de lecture du blog

Nous retrouvons à nouveau  Kaz et son équipe dans ce tome 2 de Six of Crows !

De retour du Palais de Glace,  Kaz et ses compagnons vont devoir affronter de nouveaux problèmes, le premier étant de retrouver Inej, enlevée par Van Eck… l’araignée prise au piège. Kz perd là une de ses meilleure équipière,  mais peut-être pas que… Kuwei étant retenu par Kaz, cela va mettre le feu aux poudres, rassemblant les puissances  Grisha pour retrouver l’otage si précieux, le fils du créateur du jurda parem, cette drogue qui enflamme le Barrel et la ville de Ketterdam. Kaz va donc imaginer un plan énorme qui pourrait bien leur permettre de finir leur vie plein aux as… Mais s’ils échouent, cela mettra fin à tout leur petit monde… Vont-ils réussir à sauver Inej ? Pourront-ils se battre contre les puissances qui vont leur faire face ? Et Kaz arrivera-t-il à ses fins ?

Après plus de deux ans à attendre cette suite, pas de déception ! Le tome 2 est à la hauteur du tome 1… Incroyable ! Les personnages et l’histoire sont ennivrants, pas moyen de s’en détacher. L’auteur nous impressionne. De l’action, des plans extraordinaires, et surtout la complexité de ce monde qu’elle a imaginé et de ses personnages. Pour ma part, je suis une grande admiratrice du personnage de Kaz qui cache bien son jeu. Un tome 2 plein de suspens qui nous amène jusqu’à la fin en nous posant constamment des questions tout au long de ses chapitres

Alors, pas besoin de le dire, foncez sur ce tome 2 et dévorez-le !

Johanne, 2de – 15 ans, ex-membre des dévoreurs de livres d’Arsène

 

Et l’avis de Mu :

Effectivement, après deux ans, ce tome était très attendu ! Et il est vraiment à la hauteur de nos espérances. On retrouve avec une joie certaine cet univers très particulier qu’a su créer l’auteur, violent, original, dense et intense, avec des personnages très réussis. Malgré le temps qui a passé, le premier tome était si fort que l’on retourne sans peine, à pieds joints, dans ce tome 2 sans quasiment avoir rien oublié du tome précédent. Les personnages à fleur de peau, des malfrats sans foi ni loi, qui bravent tous les dangers et tous les interdits pour arriver à leur fin savent néanmoins être attachant dans leurs failles. Les plans sont machiavéliques et d’une imagination assez exceptionnelle. On est également heureux que Leigh Bardugo ne soit pas tomber dans le piège de la trilogie où souvent le tome 2 est une transition un peu lente. Ici, le rythme est toujours aussi soutenu et la fin juste comme il faut. Malgré tout, elle peut ouvrir à d’autres tomes parallèles qui nous font espérer que l’auteur aura envie de reprendre sa plume pour nous mener dans ces bas-fonds de Ketterdam au milieu de sa vie de règlements de comptes entre gangs, de vengeances et de maisons closes avec une touche de fantastique un peu steam-punk si particulier. Une parfaite réussite tant dans le style d’écriture que dans l’histoire elle-même ! On ne lâche pas le livre tant les rebondissements inattendus nous tiennent en haleine, mais en même temps, parfois, on essaie de freiner le rythme car on ne veut pas avoir à refermer définitivement le livre. A chaque fois que l’on pense que l’auteur nous amène sur un chemin, il s’en ouvre un autre qui remet tout en question. Un véritable coup de coeur qui se confirme. A quand l’adaptation cinématographique ? Lecture à réserver aux plus aguerris de nos lecteurs de 3e ou aux lycéens et adultes. Des scènes assez violentes pourraient heurter les plus sensibles. Leigh Bardugo a écrit également la trilogie des Grishas – pour adultes- ,  avant Six of crows, d’où vient cet univers si particulier… J’ai vraiment envie de les lire, dès que ce blog me laissera un peu de répit pour mes lectures plus personnelles…

Death note, tome 2. de Tsugumi Ohba, illustré par Takeshi Obata

Résultat de recherche d'images pour "death note 2 manga"Nous retrouvons L, le fameux détective,  dans sa chasse de Kira, alias Light Yagami. La lutte continue, de plus en plus terrible. Les deux hommes ne semblent montrer aucun signe de faiblesse tandis que l’enquête avance péniblement. La zone de recherche diminue et Light doit trouver une solution. Suivez sa quête de monde parfait sans criminel, dans ce tome 2 de Death Note

 

Cette série de mangas, depuis le premier tome, est très intéressant et captivant . Il est difficile de choisir un camp entre les policiers qui veulent faire cesser les meurtres et Light Agami qui veut tuer tous les criminels pour avoir un monde sans violence. On suit donc ces deux personnages dans toute leur complexité. C’est un des meilleurs mangas que j’ai lu. Il sort des clichés habituelle des mangas violents et au vocabulaire pauvre. Cette fois, il s’agit de la rencontre de deux esprits plus intelligents l’un que l’autre. Je recommande chaudement ce livre rapide à lire – et c’est sûrement son seul gros défaut !

Aymeric, 4è – 13 ans, membre des Dévoreurs de livres d’Arsène

Strom, 2. Les portails d’Outre-temps, de Emmanuelle et Benoît de Saint Chamas

StromStrom t2 portail d'outre-tempsDans ce tome, nous retrouvons nos deux jumeaux Raphaelle et Raphaël aux forces surnaturelles. Raphaëlle est chez son amie Suzanne, dans le château de ses parents. Raphaël, quant à lui, se trouve chez son parrain, Tristan. Ceux-ci reçoivent un appel des parents de Suzanne pour leur dire que les jeunes filles ont disparu ! En cherchant des indices dans le château, Raphaël et Tristan découvrent un mystérieux passage secret grâce à un bouton incrusté dans de la pierre décorée. Un chemin qui semblait sans fin les conduit à une gigantesque salle de pierre, qui a l’air sculptée par la nature. Au centre de la mystérieuse et sombre salle se trouve un immense portail lumineux mais néanmoins inquiétant… Tristan prend l’initiative de rentrer dans cette chose inconnue de l’organisation, afin de voir si les deux amies n’y sont pas. Sans savoir si il pourrait revenir un jour, il passa le portail et atterrit en plein désert…

Ce tome de Strom m’a paru beaucoup moins complet et peut-être moins intéressant que le 1er ou même que le 3e. Avec une histoire moins prenante mais néanmoins tout aussi inquiétante. Le plus gros défaut de Strom 2 est le manque d’originalité de l’élément qui déclenche l’histoire et ce tome sert à mon avis surtout de simple transition … Mais peut-être, en ayant tant apprécié le tome 1 sommes-nous devenus exigeant ? Car ce roman reste très correct et on le  lit jusqu’au bout,  inquiets pour nos héros préférés. Bref, le plus dommage reste qu’il ne m’a pas semblé indispensable à la compréhension de la série d’autant que l’auteur en a  fait un résumé suffisant au début de Strom 3. Je le conseille quand même pour les mystères.

Et ceux qui ont un avis différent, n’hésitez pas à laisser un commentaire !

Et découvrez bientôt la chronique du tome 3 qui lui, retrouve plus de dynamisme !

Aymeric, 4e – 13 ans, membre des Dévoreurs de livres d’Arsène

Les filles au chocolat, tome 3 ½. Cœur salé, de Cathy Cassidy

Shay reçoit une proposition de contrat pour sa musique. Il sauterait bien sur l’occasion si son père n’était pas contre… Mais ce n’est pas son seul problème. Un soir, alors qu’il entre dans son cabanon, il rencontre Honey, son ex, en pleurs. Après un long moment, il réussit à la réconforter et à l’empêcher de fuguer. Mais pendant qu’ils parlent, Cherry appelle et Shay l’ignore à cause d’Honey. Le lendemain, quand il parle avec Cherry, il lui cache la vérité. Cherry ne va-t-elle pas être jalouse ?

J’ai bien aimé ce livre, comme toute la série. On a des rebondissements, du suspens dans l’histoire et celle-ci avance assez bien et se lit facilement. On retrouve les mêmes personnages, toujours aussi attachants et j’attends la suite avec impatience.

Alicia, 14 ans, 3° – membre des Dévoreurs de livres d’Arsène