Goal !, tome 1 : coups francs et coups fourrés, de Antoine Griezmann, Olivia de Dieuleveult et Fabrice Colin

Fais de ton rêve, ta vie…

goal.jpg

Antoine Griezmann a décidé de se lancer un nouveau défi en produisant une série de 6 romans à destination des jeunes. Il y raconte ses débuts dans le monde de football. Depuis sa tendre enfance, il rêve de devenir footballeur. Lui, un petit garçon chétif, un mordu de foot a dû jouer des coudes pour réussir. Son physique maigrelet fera longtemps obstacle pour accéder à des clubs professionnels. Pour en arriver au niveau que tous les « fouteux » connaissent, rappelons qu’il joue dans l’équipe de l’Atlético Madrid, Antoine Griezmann, dit Grizi, a surmonté beaucoup d’obstacles. Et pas des moindres quand on sait que son père adjoint de l’entraîneur de l’équipe de Charnay (71), à l’époque, s’est toujours refusé à voir son fils passer des sélections afin d’intégrer l’équipe locale. Du haut de ses 9 ans, Grizi sait ce qu’il veut mais se heurte aux refus répétitifs de son père. C’est grâce à sa mère qu’il atteindra son but.

Antoine Griezmann veut faire partager l’aventure qui a été la sienne, transmettre ses valeurs humaines et sportives. Un parcours semé d’embûches qu’il a su surmonter grâce à une volonté de fer. Alors que beaucoup ne croyait pas en lui, lui n’a jamais douté. Sa première fan, la première femme à croire en lui, sa maman qui a été très précieuse pour lui, il lui doit beaucoup. Cette série est un espoir pour tous ceux qui ont un rêve. Rien n’est impossible, il faut y croire, s’accrocher, ne jamais douter. Une série de six tomes à paraître jusque Février 2019.

L’été de tous les secrets, de Katherine Paterson

A toi mon père…

ete.jpg

Park, jeune adolescent de 11 ans, a perdu son père, décédé au Vietnam en 1973, alors qu’il n’avait que quelques mois. Il vit modestement avec sa mère, Randy. Ses questions incessantes sur son papa ont le don d’irriter sa mère qui esquive à chaque fois. Aujourd’hui, c’est la commémoration des anciens combattants, il veut y aller mais sa mère s’y oppose une nouvelle fois. Park lui reproche de le considérer comme un enfant et de ne pas lui dire  qui était son père, ce qu’il faisait. Il veut tout simplement connaître l’homme dont il porte le nom. Il ne possède qu’une photo en noir et blanc, insérée dans un recueil de poèmes mais n’arrive pas à trouver de ressemblances. Il met la main également sur un livre dédicacé en 1960 par son grand-père qui le chamboule. En cachette de sa maman, il se met à dévorer les livres ayant appartenu à son père. Il est intrigué et chagriné par l’attitude de sa mère, une femme douce, discrète mais qu’une froideur rend distante, mystérieuse. Pourquoi est-elle si ténébreuse alors que son mari est mort depuis plus de 10 ans. Aucune sortie, aucun rendez-vous. Park veut à tout prix aller jusqu’au mémorial du Vietnam en ville, lire le nom de tous les combattants qui ont payé de leur vie et en particulier celui de son père. Aujourd’hui, il a décidé de ne plus obéir. Arrivé sur place, l’angoisse de ne pas le trouver parmi ce nombre impressionnant de noms le submerge. Par chance, un guide l’accueille et lui indique où se diriger. Il est près du but. Il s’avance, enfin effleure des doigts les lettres composant le nom de son père. Il est heureux d’être là mais ses yeux se remplissent de larmes, l’émotion est trop violente. Il a besoin de lui, mort ou vivant. A son retour, il raconte tout ce qu’il vient de vivre à Randy. Résignée, elle accepte de l’écouter et lui promet qu’un jour prochain, elle lui parlerait. Park veut aussi connaître les membres de sa famille qui habite en Virginie. Randy capitule et lui dit qu’elle leur écrira pour qu’il puisse aller les voir mais sans garantie de réponse. Un petit pas est franchi mais où tout cela va mener Park ? Contre toute attente, le jeune garçon reçoit une lettre encourageante, pleine de joie, l’invitant à rencontrer la famille de son père. Quelques jours plus tard, un chauffeur vient le chercher pour le déposer devant une immense maison de trois étages, presque un château comme il en existe beaucoup en Virginie. Son séjour doit durer 15 jours, pendant lesquels Park souhaite avant tout rencontrer son grand-père. Mais un silence pesant menace cette rencontre. Personne ne  parle de lui et évite le sujet. Pourtant une nuit, alors qu’il entend des gémissements et des râles provenant d’une chambre, Park décide de s’y introduire. Il découvre alors un vieillard, debout, qui, surpris par cette intrusion, hurle de douleurs et de désespoir. Il rapporte à son oncle Franck, ce qu’il a vu et comprend alors que sa présence a bouleversé son aïeul. Pourquoi tant de mystères et de non-dits autour de son père ? Quels secrets de famille rendent les choses si difficiles pour Park ? Et pourquoi ce grand-père auprès duquel il aimerait se blottir, reste enfermé ?

L’été de tous les secrets est une belle histoire très humaine sur la quête de l’identité. Comment peut-on avancer quand il manque une pièce au puzzle de sa vie, quand sa propre mère ne veut rien dire ? Park est déterminé et ne lâchera pas prise malgré tous les obstacles qui vont se dresser devant lui. Cette persévérance fait de ce jeune garçon un personnage attachant qui va bouleverser et émouvoir toute une famille. Il aidera par la même occasion sa maman à se libérer d’un passé trop pesant.

Enregistrer

Seuls à la maison, de Geneviève Senger

Quand le chat n’est pas là, les souris dansent !

seuls a la maison.jpg

Morgane, 9 ans, et Thibault, 10 ans, vont devoir se passer de leur père parti en Chine pour son travail et de leur maman qui doit se rendre à Paris chez un dermatologue pour leur sœur Justine. Ils habitent dans une grande maison sur une colline, à 500 mètres du bourg. Mais pas de panique Lydie, leur marraine de cœur va les garder. Néanmoins, un petit souci : elle est en retard et maman ne peut pas attendre. Voilà donc les enfants seuls pour un court moment. La situation se complique quand l’hôpital les appelle suite à l’accident de voiture de Lydie qui doit se faire opérer le lendemain. Quelle poisse ! Mais Morgane et Thibault, bien que désolés pour leur nounou, sont excités à l’idée de rester seuls, personne pour les commander, pour leur dire quoi faire. Pas de contraintes que du plaisir ! Pas question de prévenir les parents, enfin libres ! Ils sont persuadés qu’ils vont arriver à se débrouillés sans aide. Dès le lendemain, c’est la révolution, du désordre prend déjà place, leur essai en cuisine est une catastrophe avec un rôti brûlé, un four carbonisé. La maison leur semble si triste que les enfants décident de déterrer un sapin et de mettre toutes les décorations de Noël partout dans la maison. Quel capharnaüm ! Mais quand la nuit tombe, les enfants regrettent un peu d’être seuls, ne sont pas rassurés et entendent de drôles de bruits. Un appel d’un camarade de classe, Frédéric, va intriguer le frère et la sœur. Des bruits courent qu’un monstre rôde autour du village… Les enfants mettent un plan à exécution au cas où l’affreuse bête pointerait le bout de son nez. Le téléphone sonne une nouvelle fois. De nouveau Frédéric qui leur apprend que le garde chasse a vu un homme se cacher dans la montagne, installer des pièges un peu partout. Il faut se méfier et bien s’enfermer, on ne sait jamais. Décidément, il ne fait pas bon de rester seuls en ce moment. Comment Morgane et Thibault vont-ils faire pour faire face à tout cela ? Vont-ils regretter d’avoir accepté d’être seuls à la maison ?

Une histoire agréable, facile à lire. Les jeunes personnages sont sympathiques. Ils se prennent pour des grands mais la solitude les gagne et, réflexion faite, même si les parents paraissent embêtants, leur présence reste réconfortante. Vivement que maman rentre !

Enregistrer

Les Koboltz, tome 2. Mission Québec, de Benoit Grelaud

Cap sur le Canada !

mission quebec.jpg

Nous retrouvons avec plaisir les Koboltz, ces petits personnages plein d’énergie qui ont à cœur de sauver la planète de la pollution. Ils vivent dans des souterrains car la surface de la Terre est devenue pour eux un réel danger. Les hommes mettent à mal l’environnement et les Koboltz se donnent pour mission de lutter pour sa survie. Et pour la première fois, ce peuple va partir de France pour aller au Canada où l’extraction du pétrole est une vraie catastrophe pour la nature. Mais il n’y aura pas que ça. En effet, les Koboltz croiseront la route de trappeurs qui n’hésiteront pas à attraper les animaux mais pas pour les protéger !

Le lecteur va de nouveau être entraîné dans une aventure fantastique portée avec éclat par des personnages plein d’humour, d’idées et d’enthousiasme. Une réelle sensibilisation aux problèmes de l’environnement. On apprend d’ailleurs beaucoup de choses sur les animaux, sur les installations pétrolières. Un tome 2 très instructif et qui donne autant de plaisir que le tome précédent. Les illustrations sont superbes et donnent un réel cachet à ce volume si soigné. Au début du récit, l’auteur fait une brève présentation des Koboltz, suffisamment complète pour attaquer le tome 2 sans avoir lu le premier.

Mon guide de la coupe du monde 2018, de Michel Deshors

Vive la fête du ballon rond !

foot.jpg

Du 14 juin au 15 juillet, la Russie va recevoir la 21ème coupe du Monde de Football. Pendant un mois, 32 équipes vont s’affronter dans des stades bondés, sous les cris de supporters déchaînés. Alors, pour vous préparez au plus grand événement sportif de l’année, plongez-vous dans Mon guide de la coupe du Monde 2018. Toute l’actualité des joueurs, l’historique du parcours des équipes, le calendrier des rencontres, un album complet et indispensable pour tous les passionnés du ballon rond. Un bel ouvrage, de belles photos, tout est passé à la loupe !

Les enfants du jeudi, de Rumer Godden

Une passion, une vie…

danse.jpg

Doone est le dernier de quatre enfants. Enfant non désiré, il est un peu isolé dans cette famille londonienne. Il faut dire que ses parents n’ont d’yeux que pour sa sœur Crystal, que la maman pousse à faire carrière dans la danse. En fait, la mère poursuit un rêve artistique à travers sa fille. Alors que Doone accompagne Crystal à ses cours, il est fasciné par ce qu’il voit. Il participe de temps en temps aux répétitions et, c’est décidé, il sera danseur ! C’est son rêve et rien ne viendra l’en dissuader. Mais à la maison, c’est loin d’être l’avis de tous. La mère ne voit que par Crystal donc impossible que son fils fasse la même chose qu’elle et son père considère que ce n’est pas un métier pour un homme. Le jeune garçon persévère et se montre plus talentueux que sa sœur, allant jusqu’à lui faire de l’ombre. Il arrivera à intégrer la plus prestigieuse école de danse, celle de Queen’s Chase. Un parcours difficile mais des rencontres qui vont l’aider à réussir.

Un roman qui nous rappelle l’histoire de Billy Eliott. Des conflits familiaux provoqués par des choix d’avenir pas toujours acceptés. Une sœur jalouse du talent d’un frère qu’elle a toujours snobé, des parents qui ne partagent pas l’idéal de leur fils. Autant d’obstacles qui vont donner la force à Doone de s’accrocher et d’évoluer dans un milieu professionnel pas toujours tendre.

Classe de lune, de François Sautereau

A nous Cassandre et Pénélope !

classe.jpg
La classe de CM2 et leur institutrice madame Clapon préparent un voyage peu banal. Alors que d’autres partent simplement en classe verte, en classe de mer, ou en montagne, et bien là, les enfants vont se préparer pour une escapade lunaire de deux semaines ! Ils ont gagné le concours Kapok du meilleur magazine vidéo et ont choisi cette récompense. Mais leur sélection ne fait pas l’unanimité surtout pour les parents abasourdis et contrariés par une telle décision. Les journalistes se sont déplacés pour couvrir le scoop. Ce n’est pas tout, la classe doit maintenant s’atteler à organiser son départ. Les enfants vont suivre une petite formation pour savoir tout sur l’apesanteur, l’organisation de la vie sur la lune… Passés l’excitation et l’enthousiasme de cet événement historique, une panique commence à envahir les enfants. Et si ce voyage était sans retour ? Christophe, notre petit héros narrateur, pense même qu’il pourrait mourir pendant ce long voyage cosmique ! Mais il songe à Sonia, une fille de sa classe dont il est éperdument amoureux et se dit que ce voyage pourrait les rapprocher. Tout se précipite dans la tête de nos petits aventuriers. Le départ est imminent et ils savent déjà que leur fusée nommée Cassandre vibrera de tous ses feux vers le sol lunaire, vers la base Pénélope. Là-bas, ils seront accueillis par des scientifiques et des ingénieurs, sur place déjà depuis un moment. La lune va leur réserver son lot de surprises notamment à l’intérieur de la base. En effet, après des au revoir interminables, la classe de CM2 a pris son envol. Trop impressionnant ! Arrivés sur la lune, les enfants s’installent mais sont vite intrigués par une musique qui envahit la base. Intrigante, captivante,  elle bouleverse Christophe. C’est lui qui tient un cahier de bord pour relater tout ce qui s’est passé lors de leur escapade et ce qu’il entend le fascine. Il a l’impression que la musique s’adresse à lui, il y décode un message d’appel à l’aide. Il fait part à ses camarades de ses doutes. Sceptiques, ceux-ci l’écoutent néanmoins. Le jeune garçon leur dit qu’il doit trouver une porte rouge dans la navette puis sortir. Mais ses amis le comparent à Jeanne d’Arc, ce qui le vexe. Comme ils sont tous solidaires, ils décident de suivre leur ami. Qu’est-ce qui se cache derrière cette porte ? Pourquoi Christophe est-il attiré par elle ? Une voix les pousse irrémédiablement de l’autre côté. Ce qu’ils vont découvrir va être édifiant et changera le cours de leur vie.

Dans la mythologie grecque, Cassandre évoque le nom d’une princesse de Troie, fille du roi Priam. Elle a un don de prophétie mais personne ne l’écoute. Tiens, tiens n’y aurait-il pas des points communs avec Christophe ? Très troublant. Pénélope est la femme d’Ulysse parti faire la guerre de Troie. Elle guettera inlassablement son retour. Je ne peux pas vous dévoiler l’intrigue mais sachez que, là encore, il y a une similitude avec la fin du récit. L’auteur a utilisé ces deux prénoms et ce n’est pas anodin.

Une belle petite histoire, un sujet original qui séduira nos jeunes lecteurs. Une intrigue surprenante pour un récit jeunesse bien mené. En annexe, on retrouvera tout un panel de renseignements sur la lune, le système solaire et un historique sur les voyages dans l’espace.