Les enquêtes de Zoé et Matthéo : vol mystérieux au château, de Céline Le Gallo

Etrange apparition…

chateau.jpg

Les vacances d’automne arrivent et Zoé va passer quelques jours dans un château à Mérignac. Son oncle, Hyacinthe, est le gardien de ce monument reconverti depuis quelques années en musée. La jeune fille décide d’inviter son meilleur ami Matthéo et son professeur de géographie, madame Armande Chabons. Dès leur arrivée, le gardien leur fait une visite guidée et tous sont attirés par les tableaux et les objets d’art qui ornent les nombreux corridors. Notamment, une toile géante représentant Hortense de Mérignac, ancienne châtelaine au destin tragique : elle mourut pendue. Une légende raconte qu’après sa mort, son fantôme serait apparu un soir de pleine lune à une jeune servante. Le phénomène se serait répété plusieurs fois à l’une des fenêtres du château. Hyacinthe propose alors aux enfants et à leur professeur de monter la garde au pied du château pour essayer d’apercevoir le fantôme d’Hortense. C’est une nuit de pleine lune qui promet d’être inoubliable. En effet elle le fut mais pas de la manière qu’aurait espéré le petit groupe. Des intrus se sont infiltrés dans le château, agressant Hyacinthe et volant le portrait de Hortense de Mérignac. C’est l’horreur ! Une enquête palpitante va commencer, dirigée par les deux enfants, Armande et son filleul le célèbre capitaine de police Théodore Massarelli.

Une histoire bien rythmée digne des aventures de Sherlock Holmes. Plein d’humour, de fraîcheur, des personnages hauts en couleur, dynamiques. Le lecteur prend les commandes de l’enquête aux côtés de Théodore, en s’identifiant facilement à Zoé et Matthéo. Avant Vol mystérieux au château, deux tomes ont déjà été publiés dont l’auteur fait référence au début du récit. Ceci ne gêne en rien la lecture car chaque histoire est indépendante. Nous retrouvons à chaque fois Zoé, Matthéo, Armande et Théodore qui enquêtent sur une nouvelle affaire.

Un petit policier, à l’écriture fluide et simple, qui plaira à nos plus jeunes lecteurs.

Emilie et le crayon magique, de Henriette Bichonnier

Prisonnière des dessins…

emilie.jpg

Emilie adore les histoires de châteaux forts, de chevaliers. D’ailleurs, elle doit inventer la suite d’une histoire médiévale que la maîtresse a commencé de lire en classe. Elle est excitée et s’empresse de rentrer à la maison pour se mettre au travail. En chemin, elle glisse sur quelque chose de rond….OH un crayon ! Elle le ramasse et le met dans sa poche. Au bout de quelques pas, elle entend une petite voix… Mais ce n’est pas possible, c’est le crayon qui l’interpelle ! Ce crayon est magique, non seulement il parle, mais les dessins qu’il réalise deviennent vivants. Curieuse, Emilie se lance dans des croquis qui prennent tout de suite vie. Le crayon la met en garde et essaie de freiner la petite fille mais celle-ci fascinée, ne s’arrête plus. Elle veut tester les pouvoirs de son crayon et dessine des châteaux, des chevaliers, une porte ……Le château se matérialise et Emilie n’a plus qu’une envie, c’est d’y entrer. Tout simplement, elle franchit la porte et prend place dans l’histoire. Emilie va se retrouver dans des situations très rocambolesques. Mais il faudra aussi penser à revenir. Et là, un obstacle de taille va se dresser devant elle.

Emilie est une jeune fille très intrépide, indépendante et un peu têtue mais qui arrive toujours à trouver une solution pour se sortir du pétrin. Une histoire drôle qui charmera nos jeunes lecteurs et qui ne regarderont plus leurs crayons  de la même façon ! Elle en a de la chance Emilie !

Enregistrer

Enregistrer