Un détective très très très spécial, de Romain Puértolas

Le narrateur, Gaspard, a 30 ans et est trisomique. Cela signifie qu’il a un chromosome de trop et est handicapé. Il vit toujours chez ses parents qui le protègent ainsi du monde extérieur. Mais il partage quand même sa vie professionnelle entre une petite boutique de souvenirs dans le quartier de Montmartre où il est vendeur et un laboratoire pour une marque de déodorant. Alors qu’il perd simultanément et pour des raisons bien improbables ses deux emplois, il décide de se reconvertir en … détective privé ! Brillant, cultivé, curieux de tout, Gaspard va se servir de son handicap comme d’un alibi pour résoudre ses enquêtes.

Gaspard est vraiment un détective spécial et ce roman aussi dont la chute est spectaculaire et donne juste envie de recommencer le livre depuis le début pour en découvrir toutes les ficelles. On sent que l’auteur a pris grand plaisir à imaginer cette histoire originale et fantaisiste  où l’enquête policière semble finalement qu’un prétexte. On pourrait parfois reprocher le côté un peu trop « catalogue » des pensées du narrateur qui donne parfois au lecteur la sensation de jouer à Questions pour un champion afin de remettre à niveau sa culture générale mais le tout est quand même bien mené ! En revanche, il faut être sensible à l’humour noir et le ton caustique pour goûter à la saveur de ce roman qui, je le comprendrais, ne peut pas plaire à tout le monde ! Personnellement, j’ai bien accroché mais ne recommande pas ce roman avant 14 ans pour être sûr de ne pas passer à côté du ton décalé et loufoque qui en font tout l’intérêt.