Jean de Florette, de Marcel Pagnol

La guerre de l’eau

pagnol.jpg

Marcel Pagnol signe là encore un livre fort, ayant toujours pour décor la Provence, si chère à son cœur, mais sur fond de tragédie familiale. Ne pénètre les terres du sud qui veut. Un homme de la ville, Jean Cadoret, un amoureux de la nature, descend dans les collines d’Aubagne, dans le village des Bastides blanches, pour prendre possession d’un terrain qu’il vient d’hériter. Il est parisien et digne descendant du vieux Pique-Bouffigue, associal, grossier et querelleur dont la mort n’est regrettée par personne au village. La terre qu’il laisse est très convoitée car elle est belle et arrosée par une source cachée. Un conflit d’intérêt va alors éclater entre Jean Cadoret et Ugolin, un voisin naïf et laid, qui rêve de s’approprier ce bien. En effet, celui-ci veut se lancer dans le commerce des fleurs qui peut lui rapporter gros mais qui est trop coûteux en eau. Il possède bien des terres mais elles sont arides donc peu appropriées à ce qu’il veut entreprendre. Cette parcelle serait une aubaine pour lui. Jean Cadoret installe toute sa petite famille et se lance dans l’élevage de lapins. Ce projet est mal vu surtout par Ugolin et son oncle « le papet », un homme cupide, qui décident de tout mettre en œuvre pour faire tomber le Parisien, notamment en bouchant la source … Ils sont prêts à tout pour que Jean sombre dans le désespoir, pour qu’il reparte à la ville … Mais le citadin s’obstine malgré les obstacles et la méchanceté des deux hommes. Il se tue à la tâche. Ne renonçant pas, il continue à planter et compte sur ses cultures pour vivre. Il ignore tout de la présence de cette source, il ne sait pas ce que cache sa propriété. Quand l’eau commence à manquer, c’est le début du drame. L’étranger va tomber, pris au piège dans un véritable complot. La nature décidera elle-même de tout au final.

Ne cherchez pas à être bercés par les belles couleurs de la Provence, le chant des cigales, le bel accent du sud qui nous fait tant rêver. Oh je mentirais bien sûr si je vous dis que tout ceci n’apparaît pas ! Mais la perversité des hommes met tout cela au second plan. Pagnol met l’accent sur le dur travail des paysans, la vie difficile, la vie de labeur qui use les corps. Il dépeint l’Homme avec ses bons et ses mauvais côtés. L’ambiance est douloureuse, pesante.

Jean de Florette est une tragédie touchante tant par l’opposition des caractères des personnages que par la cruauté du récit.

Là encore, il faut souligner la magnifique adaptation cinématographique de Claude Berri, en 1986, avec des acteurs prodigieux qui ont porté haut l’oeuvre de Pagnol. Un pur bijou emmené par Yves Montant, Daniel Auteuil et Gérard Depardieu.

A suivre Manon des sources.

Stephen Hawking, la fille d’Arkas et moi de Emmanuelle Kecir-Lepetit

Bye, bye la Terre !

stephen hawking.jpg

C’est l’été et notre jeune héros, Elliot, rêve de passer ses vacances avec ses copains. Mais ses projets vont être quelque peu mis à mal quand son père, Andrew, lui propose de l’emmener à Dublin, pour assister à un grand congrès d’astrophysique. Elliot n’est pas franchement emballé. D’un côté, pour le jeune garçon qui reproche souvent à son père de passer plus de temps sur son ordinateur qu’avec lui, ce voyage serait alors l’occasion de partager un moment avec lui, de mieux connaître aussi le sens de son travail. Mais ce qui fâche aussi Elliot c’est que son père, tellement absorbé par son travail en oublie l’essentiel, la famille. Et là, Elliot a l’impression que par cette proposition tout va encore tourner autour des centres d’intérêt de son père. Mais il n’a pas le choix au final, il faut qu’il y aille.

Ce congrès réunit les plus illustres scientifiques dont Stephen Hawking qui entre autre a émis une théorie sur les trous noirs. Elliot est impressionné par cet homme au physique si particulier. Il ne sait pas encore que cette rencontre va bouleverser le cours de sa vie.

Emmanuelle Kecir-Lepetit va emmener le lecteur dans un grand voyage à travers les plus grandes théories de la physique. Galilée, Copernic, Newton, de grands noms associés à de grandes découvertes. L’Homme s’est toujours posé des questions sur l’univers, sur son origine, sur sa fin. Beaucoup se sont penchés et se penchent encore sur les mystères qui l’entourent. Alors préparez-vous pour un long voyage interstellaire qui vous fera pénétrer dans un autre espace-temps en compagnie de Stephen Hawking, un illustre physicien. Ce roman est non seulement une approche ludique et pédagogique des théories scientifiques mais conduit également le lecteur à réfléchir sur le devenir de la Terre, une planète en danger. Un moment de lecture passionnant, emmené par un binôme plein de ressources.

Je dois préciser que la plume de l’auteur est légère et simple à comprendre. C’est un récit très instructif, très dynamique à l’image de notre jeune héros. 

Mon livre de questions-réponses – La science

La science dans tous ses états !

science.jpg

Nos jeunes lecteurs vont pouvoir trouver les réponses à toutes les questions qu’ils se posent sur ce qui les entoure. Plus de 60 rabats à soulever pour nourrir leur curiosité et éveiller en eux un esprit scientifique. Des explications simples, claires et directes sur le métier des scientifiques, sur l’eau, le ciel, les inventions et j’en passe. Une façon bien ludique pour apprendre en s’amusant. Ce documentaire est accessible aux plus jeunes, il n’est pas nécessaire d’avoir suivi des cours de sciences pour le comprendre.

Un beau livre, coloré, bien illustré, cartonné. Facile à manipuler.

« On retrouve beaucoup de notions au programme de 5ème, 4ème et 3ème au collège, mais là, c’est accessible dès le primaire ! » Axel, 5ème – 12 ans, membre des Dévoreurs de livres d’Arsène

Enregistrer

Enregistrer

Le château des étoiles, vol 3 : les chevaliers de mars, de Alex Alice

Dans les entrailles de la planète rouge

chateau.jpg

Nous avons quitté Séraphin, Sophie et leurs amis qui avaient fait une découverte importante sur la lune. De retour sur terre, ils racontent ce qu’a été leur voyage spatial et se réfugient dans un manoir breton. En effet, leur engin fait des envieux… il est donc plus que prudent de le mettre à l’abri. Le père de Séraphin, Archibald, est en voyage à Londres pour une réunion qui rassemble les savants de tous les pays. Il est question de persuader toutes les puissances du monde d’adopter l’éther pour l’évolution de la science. Mais Archibald est victime d’un attentat, le manoir est déjà menacé. La course à l’éther est relancée et la paix sur terre est compromise. L’ éthernef doit décoller avec des invités à bord mais parmi eux se trouve un clandestin.

Ce nouveau tome va nous conduire sur la planète Mars. Un beau voyage dans l’espace où se mêlent actions, émotions, de beaux combats sur mer et dans les airs. Nous nous laissons entraîner à merveille dans les aventures de nos héros. Le scénario est fort.

Quant aux illustrations, elles sont toujours aussi envoûtantes, superbes. Le lecteur plonge dans cette nouvelle histoire où les scènes sur Mars sont d’une grande beauté. Un très bel album, une couverture qui donne envie et qui invite à découvrir sans modération cette nouvelle aventure. Vivement le tome 4 !

Univers infini

Mon livre des planètes et des étoiles, d’Emily Bone

Mon livre des planètes et des étoilesCet ouvrage nous transporte dans l’univers infini pour un merveilleux voyage à la découverte des planètes, étoiles et galaxies aussi lointaines que mystérieuses. A bord de toutes sortes de fusées et vaisseaux spatiaux, le voyage est garanti ! De nombreux dépliants en deux double pages permettent une vision panoramique des thèmes traités. Le livre est accessible à tous grâce à un propos clair mais très complet et précis et une construction simple. Les magnifiques  illustrations, de style aquarelle, sont très soignées et permettent un voyage lumineux. Comme le livre ne possède pas de petit sommaire, je vous l’indique ici : Notre planète / Le système solaire / Le Soleil / Les supers étoiles (le chapitre des illustrations les plus belles !) / l’exploration de l’espace / l’exploration de Mars / Le ciel nocturne.

Bon voyage dans le monde des petits curieux !

Nouveauté des éditions Usborne, cet ouvrage est à acheter sans hésitation dans les CDI de collège ou les écoles, ou à offrir aux astronomes en herbe.

Enregistrer

Enregistrer

Le soleil et son système, ce qu’on ne sait pas encore… de Anna Alter, avec Hubert Reeves, collection Sur les épaules des savants

Et pourtant, elle tourne !

Le soleil et son système - Ce qu'on ne sait pas encore par AlterL’univers est tellement énigmatique ! Tant de choses ont déjà été découvertes sur le Soleil, les planètes qui tournent autour de lui, de notre Terre où la vie est présente grâce à lui ! Mais tant de choses restent encore à découvrir, pour les générations futures de chercheurs, dont tu feras peut-être partie.

Ce livre, de la même collection que  Sur quelle planète bleue ai-je atterri (chroniqué sur ce blog), reprend le même principe : un texte en introduction  des chapitres, sous forme de poème en rimes, énumère tous les points qui seront expliqués ensuite.  Puis, la parole est donnée à Hubert Reeves, astrophysicien, présenté à la fin du premier chapitre.

En sept chapitres, le mystère du Soleil et du système solaire est levé sur certains points déjà connus des scientifiques – mais que vous, vous ne connaissez peut-être pas encore – et des questions sont posées sur tout ce qu’il reste à découvrir, tous les mystères que nous cache encore cette merveilleuse boule de gaz…

Liste des chapitres : Le roi Soleil, une étoile banale / Tempête sur le Soleil / Quand le soleil bouge, la température chute / Le mystère de la couronne / Les migrations des planètes / Toutes soeurs, toutes différentes / L’Homme venu d’ailleurs ?

Le discours est claire, accessible et à la portée des enfants. Pas de schémas rébarbatifs, pas de chiffres complexes. Des illustrations à la manière des albums pour enfants.   Il s’agit plutôt d’une première introduction poétique sur le système solaire, notre place dans l’univers. Après cette lecture, et pour les passionnés, il sera tant d’ouvrir un livre plus complet.

En refermant ce livre, on se dit que l’univers est  merveilleux… mais qu’on est vraiment tout petit là-dedans… Et tout tient à quoi ? à un équilibre précaire, encore mal compris… Brrrrr… Que sommes-nous donc au milieu de tout ça… Finalement, arrêtons de se prendre la tête sur des broutilles du quotidien, et vivons ! La vie est si extra-ordinaire !

Sur quelle planète bleue ai-je atterri ? climat, mer, Terre, atmosphère, ce qu’on ne sait pas encore…, de Anna Alter, avec Hervé Le Treut – collection Sur les épaules des savants

La Terre est bleue comme….

Cet ouvrage documentaire nous explique, dans un discours très accessible,  comment fonctionne notre planète, comment celle-ci a évolué durant des millions et des millions d’années, ce que l’on sait et ce que l’on ne peut totalement expliquer, les périodes glaciaires et les réchauffements successifs.  Il nous explique  comment fonctionne le climat, comment de nombreux scientifiques de toute formation essaient de comprendre les étapes qui ont conduit la Terre à ce qu’elle est actuellement « ils essaient de retrouver dans la glace sa mémoire pour comprendre son évolution ». Chaque chapitre commence par un texte mis en exergue sur fond de couleur, nous permettant, un peu sous la forme d’un petit poème, de comprendre en quelques mots ce dont il va être question dans le chapitre, et chaque phrase sert ensuite de titre de paragraphe.  A la fin de chaque chapitre, la parole est laissée à Hervé le Treut, un climatologue, directeur de recherche au CNRS et membre d’un groupe d’experts travaillant sur l’évolution du climat.

On apprend beaucoup de choses dans ce livre et le discours, réaliste, n’est jamais pour autant alarmiste. Même si les spécialistes n’ont pas encore réponses à tout, certains faits ne sont plus à prouver. Les ressources de la Terre ne sont pas inépuisables et il faut en prendre soin pour les générations futures. Les enjeux sont clairement expliqués, même si, apparemment, aucune solution miracle n’existe. Ecrit à l’heure de la COP 21,  on comprend bien que tout cela doit se faire au niveau des gouvernements et que les petits gestes à l’échelle personnelle, bien que très importants, ne suffiront pas.

Notre planète bleue a un début de fièvre / Son globe chaud rend les spécialistes chèvres / Un degré de plus ça n’a l’air / Mais la Terre n’est déjà pas très bien / Toi, quand tu as un peu plus de 37,2 ° le matin / Tu n’es pas dans ton état normal ! / Elle, avec tous les gaz qu’elle avale / Sa température risque encore de monter / Au cours des trente prochaines années.