Stephen Hawking, la fille d’Arkas et moi de Emmanuelle Kecir-Lepetit

Bye, bye la Terre !

stephen hawking.jpg

C’est l’été et notre jeune héros, Elliot, rêve de passer ses vacances avec ses copains. Mais ses projets vont être quelque peu mis à mal quand son père, Andrew, lui propose de l’emmener à Dublin, pour assister à un grand congrès d’astrophysique. Elliot n’est pas franchement emballé. D’un côté, pour le jeune garçon qui reproche souvent à son père de passer plus de temps sur son ordinateur qu’avec lui, ce voyage serait alors l’occasion de partager un moment avec lui, de mieux connaître aussi le sens de son travail. Mais ce qui fâche aussi Elliot c’est que son père, tellement absorbé par son travail en oublie l’essentiel, la famille. Et là, Elliot a l’impression que par cette proposition tout va encore tourner autour des centres d’intérêt de son père. Mais il n’a pas le choix au final, il faut qu’il y aille.

Ce congrès réunit les plus illustres scientifiques dont Stephen Hawking qui entre autre a émis une théorie sur les trous noirs. Elliot est impressionné par cet homme au physique si particulier. Il ne sait pas encore que cette rencontre va bouleverser le cours de sa vie.

Emmanuelle Kecir-Lepetit va emmener le lecteur dans un grand voyage à travers les plus grandes théories de la physique. Galilée, Copernic, Newton, de grands noms associés à de grandes découvertes. L’Homme s’est toujours posé des questions sur l’univers, sur son origine, sur sa fin. Beaucoup se sont penchés et se penchent encore sur les mystères qui l’entourent. Alors préparez-vous pour un long voyage interstellaire qui vous fera pénétrer dans un autre espace-temps en compagnie de Stephen Hawking, un illustre physicien. Ce roman est non seulement une approche ludique et pédagogique des théories scientifiques mais conduit également le lecteur à réfléchir sur le devenir de la Terre, une planète en danger. Un moment de lecture passionnant, emmené par un binôme plein de ressources.

Je dois préciser que la plume de l’auteur est légère et simple à comprendre. C’est un récit très instructif, très dynamique à l’image de notre jeune héros. 

Quand Joseph Meister fut sauvé par Pasteur, de Lorris Murail

Pasteur ou la rage de vaincre

En Alsace, juillet 1885. Joseph Meister, un enfant de 10 ans, part tôt le matin pour aller chercher de la levure pour son père boulanger. Mais sa route croise malheureusement celle d’un chien qui va l’attaquer. A cette époque, la rage fait peur car elle ne se soigne pas. Mais dans l’ombre, un chimiste, Louis Pasteur fait des expériences pour trouver un remède. Le seul espoir pour les parents de Joseph est de trouver cet homme.

Mais Pasteur va-t-il prendre le risque de soigner ce jeune enfant, mal en point. Ses recherches n’ont encore rien donné. Risquera-t-il la vie de Joseph ? Joseph deviendra t-il son premier cobaye humain ? Que va dicter sa conscience ?

Forcément, nous, lecteurs connaissons pour la plupart l’aboutissement des recherches de Louis Pasteur sur le vaccin contre la rage.Mais l’auteur a su maintenir un certain suspense sur le sort de Joseph. Louis Pasteur qui, jusqu’à présent, n’a fait que des expériences sur des animaux ! Le côté très humain de Pasteur se dévoile, ce n’est pas un chimiste fou qui expérimente sur n’importe quoi ou n’importe qui. On partage ses doutes et ses angoisses au fil des pages. On l’accompagne tout au long de son parcours.

Pour Joseph, il devient son maître absolu, il croit en lui.

Ce livre est à la fois un récit  et un documentaire sur la découverte du vaccin contre la rage. Il dévoile tous les questionnements de Pasteur, les étapes de ses expériences et nous livre un bulletin de santé régulier de Joseph qui se passionne pour le travail de Pasteur. Joseph devient alors son petit protégé.

Le lecteur ne décroche à aucun moment.

Ce livre a un côté pédagogique car on apprend de façon claire comment le vaccin contre la rage a été découvert, on connaît mieux qui était Louis Pasteur. A la fin du livre tout un dossier, illustré par des photos d’archives, est consacré à ses autres découvertes. S’en suit des témoignages de journalistes qui ont assisté aux défilés incessants des malades et qui nous éclairent aussi sur toute la méfiance qu’entourait les travaux de Pasteur.

Il a été reproché pourtant à Louis Pasteur d’avoir sacrifié beaucoup d’animaux pour mener à bien ses expériences. Mais n’était-ce pas alors le prix à payer pour que la science progresse….

C’est un livre complet qui s’adresse tant aux jeunes lecteurs qu’aux adultes. Ce n’est pas un livre scientifique. Mais il nous montre que Pasteur a été très précieux pour la médecine d’aujourd’hui.