Le jour des premières fois, 2. Salades et Cie, de Marie Colot, ill. de Florence Weiser

Jardiniers en herbe…

515nlh2zsnl-_sx330_bo1204203200_Elvis est en primaire. Sa maîtresse, mademoiselle Coline, est toujours pleine d’idées pour motiver cette classe de banlieue un peu triste. Elle a le juron facile, à la façon du capitaine Haddock :  » Nom d’un artichaut à rayures »,  » nom d’un chou chinois », « sacré cerfeuil à carreaux »  mais en plus botanique… car la botanique, ça la connaît… ou plutôt le jardinage. Alors, quand ses élèves affirment haut et fort que les frites poussent sur un fritier, elle décide de mener un projet de potager dans l’école…

-Vous n’avez jamais vu de potager ?

-On n’a pas de jardin

-Au parc, il y a plutôt des crottes de chiens

Et même si les enfants n’ont pas l’air d’apprécier plus que ça la soupe maison aux légumes de jardin qu’elle leur fait g

préparer et goûter en introduction à la séquence, ils vont, pour lui faire plaisir mettre tout leur coeur à faire germer des graines dans leurs pots de yaourts… Mais si tout cela était contagieux ?

 

Après Mouettes et Cie, une nouvelle aventure d’Elvis, pleine d’entrain et de joie de vivre, joliment illsutré. Ca respire l’élan de solidarité, l’entraide et la tolérance. Partager autrement que via les réseaux sociaux, c’est pas mal non plus, hein !

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

4 soeurs en direct du collège, de Sophie Rigal-Goulard

Le scoop des 4 L…

Quatre soeurs - Quatre soeurs en direct du collègeLe quotidien de quatre soeurs, les « 4 L » (Luna, Lisa, Laure et Lou) entourées de leurs parents les Steph au carré (Stéphane et Stéphanie).

Cette année, Laure entre en 5ème… et à son grand désespoir, elle n’est plus dans la classe de sa meilleure amie, Justine. Comment va-t-elle survivre à ce drame ? En faisant une grève de la faim . Non, peut-être tout simplement en s’impliquant dans des projets de classe qui lui tiennent vraiment à coeur, comme celui sur la semaine de la presse, organisé par Mme Tercieux, professeur dynamique qui l’encourage dans sa réalisation de dessins. Et si elle arrivait à intégrer Ulysse, le nouvel élève un peu malmené par ses camarades ? Car lui aussi a des talents cachés… En fait, être séparé de sa meilleure amie ne permet-il pas aussi de s’ouvrir aux autres ?

Sur un ton tout aussi enjoué et positif que « 10 jours sans écrans » du même auteur, voici une série rafraîchissante qui devrait ravir les élèves dès le CM2 !

Sophie Rigal-Goulard a été institutrice avant de se consacrer à l’écriture… Je suis allée voir sur internet car je m’en doutais un peu ! L’univers scolaire (école/collège) est très présent dans ses romans et sa vision des élèves sent le vécu ! Mais c’est toujours joyeux et plein d’humour, l’élève, les enseignants sont vus de manière positive, avec les défauts et leurs qualités, mais toujours avec respect et ça fait du bien… Les illustrations qui ponctuent le texte sont de la même veine, humoristiques et gaies.  Le genre de titres qu’on cherchait pour la liaison CM2/6ème, ça tombe bien. Il y est question aussi de respect de l’autre, d’acceptation de la différence, et de l’importance d’aller vers les autres, même si ils sont nouveaux, même si on ne les connait pas. Chaque personne a des qualités qu’il faut lui laisser exprimer afin qu’il enrichisse de ce qu’il est ceux qui l’entourent. Mais le ton n’est ni didactique, ni mielleux. Ca se lit très facilement et très rapidement, et ça remotive pour se lancer dans plein de nouveaux projets !

Cette série compte déjà bien d’autres titres  :  Quatre soeurs en vacances, Quatre soeurs dans la tempête, Quatre soeurs en colo, Quatre soeurs en scène, Quatre soeurs à New-York, … avec tout ça, je suis étonnée de ne pas en avoir entendu parler avant !!!!

Enregistrer