Tout ce que j’aurais dû savoir, de Claire Lazebnik

Maître de son destin…

savoir.jpg

Chloé est une adolescente populaire et très sûre d’elle. Elle a une sœur de 21 ans, Ivy, qui est autiste. Chloé est très protectrice et ne veut pas que cet handicap soit un frein à tout lien social. Chloé se met en tête de trouver un petit ami pour sa soeur. Son choix va se porter sur Ethan qui n’est autre que  le frère de David, un élève de sa classe, peu aimé car très méprisant. Mais Ethan et Ivy ne sont pas à l’aise pour sortir seuls. Pour favoriser un éventuel début d’histoire, Chloé et David vont devoir les accompagner et donc passer beaucoup de temps ensemble.

Le fil conducteur de ce roman est le lien presque fusionnel entre les deux sœurs. Le sujet délicat qu’est l’autisme met en parallèle deux binômes , David et Ethan, Chloé et Ivy. Beaucoup de réalisme et d’émotions de part et d’autre, de jolies leçons de vie. S’en dégagent aussi la difficulté à affronter le regard des autres, les maladresses et les incompréhensions dont peuvent faire preuve les familles. D’où la difficulté pour les personnes autistes à trouver parfois leur place aussi bien dans la société qu’au milieu de leurs proches. Les personnages qui gravitent autour des protagonistes amènent leur lot de préjugés.

Une belle histoire qui prouve qu’on ne peut pas aller contre la nature des êtres et qu’il faut que chacun fasse son chemin en suivant ses propres convictions.

Signe particulier : Transparente, de Nathalie Stragier

Esther est une jeune lycéenne très discrète. Tellement discrète qu’elle en devient même transparente aux yeux de tous… Pas au sens figuré, non ! Au sens propre ! Bien sûr, cela peut être amusant et excitant par moment, mais n’est-ce pas aussi dangereux ! Sortira-t-elle de cette invisibilité ou au contraire en profitera-t-elle ? Ce roman nous plonge dans l’univers de l’adolescence où on a tous chercher un jour à exister aux yeux des autres.

Ce roman pour adolescent écrit par l’auteur de la très appréciée trilogie La fille du Futur utilise des thématiques  chères  à l’adolescence (le regard des autres, la popularité, le mal-être, l’exclusion) et le détourne en un roman de genre fantastique. Un livre qui se lit très vite et dans lequel on ne s’ennuie pas. L’idée de départ est excellente mais elle aurait peut-être mérité un traitement plus profond.

Dur dur d’être top model, de Michel Amelin

Maximilienne mesure 1,80m rien ne lui va. Tout le monde se moque d’elle en lui disant « grande perche » « grande sauterelle », « gratte ciel ». Pourtant, sa mère est ravie par la taille de sa fille.

A la fin de l’histoire, Maximillienne deviendra-t-elle l’héroïne de sa classe ?

par Mariam, CM2 – une p’tite dévoreuse de livres de Salé Lou Potier

 

Une chronique des élèves de l’école primaire voisine, l’école Salé Lou Potier. Vous avez, vous aussi, lu le livre ? Alors,  chers lecteurs de ce blog, pour les encourager, n’hésitez pas à poster un commentaire en donnant votre avis !

Quart de frère, quart de soeur, 1. Une rivale inattendue, de Sophie Adriansen

Un petit goût d’exotisme…

Quart de frère, quart de sœurUne rivale inattendueArthur est élève en CM2… Il est cool, très cool… D’ailleurs, voilà plusieurs années qu’il est élu le gars « le plus cool de l’école »… Mais l’arrivée de Viviane dans sa classe va ébranler son assurance. Car Viviane est pétillante et pleine d’idées originales : réaliser un journal des métiers plutôt qu’un rallye mathématiques, mettre des rubans aux arbres de la cour  … Bref, elle va vite devenir sa pire rivale… Contrairement à leurs parents qui semblent s’apprécier plus que de raison et se font les yeux doux à la sortie de l’école… L’affaire va devenir bien compliquée pour les deux enfants !

Une histoire de famille recomposée au ton frais et aux illustrations pétillantes. Arthur est bon élève, un peu prétentieux, il aime que tout soit cadré, organisé, il n’aime pas le changement.. Viviane est l’opposée, naturelle, avec un moral à toute épreuve, toujours positive, et l’amour que se porte le père de l’une et la mère de l’autre vont les obliger à s’accepter dans leurs différences…

La honte, de Michel Puech

 Même pas honte!!!

Cet ouvrage de la collection Philosopher ? des éditions du Pommier est un petit guide qui s’adresse « aux jeunes qui ne sont plus des enfants ». Des notions de philosophie sont donc abordées de manière assez accessibles, un peu comme un manuel de savoir-vivre ou de « vivre ensemble ». Le thème de la honte est ici décliné comme autant de blessures qui ne sont pas à minimiser du tout : avoir honte de sa honte, ne pas oser en parler et s’isoler encore plus, ce qui nous rend encore plus honteux. Les causes de la honte sont souvent erronées (on peut avoir honte d’être riche tout comme on peut avoir honte d’être pauvre), et il faudrait apprendre à relativiser, à agir face à sa honte… Des phrases-clés jalonnent le texte en écriture manuscrite mettant en exergue les notions principales. Un texte qui peut faire réfléchir les élèves sur des questions de philosophie avant même d’aborder cette matière en classe. Des situations concrètes sont décrites qui permettent à l’adolescent de se mettre en situation. Il y est même question de la honte qu’essaie d’insinuer les publicités dans l’esprit des gens lorsqu’ils ne possèdent pas tel ou tel objet de telle ou telle marque. Instructif. Un petit bémol cependant, pour ma part, quant aux illustrations, que je n’ai pas trop appréciées (une sorte d’homme-canard  tout en rose, noir et blanc).

Comme il est si facile de faire honte aux autres, la honte est souvent utilisée pour faire du mal aux autres, et dans ce cas, il est encore plus important de faire face.

Globalement, la honte face aux autres est plus fréquente, mais plus superficielle que la honte face à soi […]. Quand la honte est une affaire qui se passe entre moi et moi, c’est plus grave. Je peux relativiser le mauvais jugement que les autres ont sur moi mais le mauvais jugement que je porte sur moi-même est plus destructeur.

En acceptant d’être victime, on ne diminue pas sa honte, on l’augmente et on  s’y condamne soi même.

D’autres titres existent dans cette même collection : Aimer, expliquer, jeter, marcher, vouloir, vivre