Astérix et Cléopâtre, de René Goscinny

Une reine d’Egypte aussi belle que rebelle

asterix.jpg

Ne supportant plus les critiques de César sur son peuple égyptien, sa culture, Cléopâtre fait le pari que son peuple peut faire de grandes réalisations. Elle ordonne donc à Numérobis, l’architecte, de construire un palais, en moins de trois mois. Mais celui-ci s’avère être un piètre entrepreneur. Il risque d’être jeté en pâture aux crocodiles si sa mission n’est pas remplie. Il va donc demander de l’aide à Astérix et Obélix pour ne pas être réduit en bouillie.

Astérix et Cléopâtre, publié en 1965, est le 6ème album de la série de bandes dessinées de René Goscinny et Albert Uderzo (illustrations). Un scénario plein d’humour, avec jeux de mots et situations comiques. C’est le début des histoires d’Astérix, les personnages, les illustrations vont évoluer au fur à mesure du temps. Quatre personnages vont former le pilier de chaque album, Astérix, Obélix, Panoramix et Idéfix qui seront systématiquement présents dans tous les albums.

Astérix est apparu en 1959. Après la mort de Goscinny en 1977, Uderzo continue seul puis passe la main en 2013 à Jean-Yves Ferri et Didier Conrad. La série met en scène un petit village gaulois qui poursuit seul la lutte contre l’envahisseur grâce à une potion magique préparée par le druide. A ce jour, on dénombre 37 albums.

Somptueux palais

Fenêtre sur : Les palais célèbres, de Megan Cullis, illustré par Barry Ablett

Voyage dans le temps et dans l’Histoire grâce à cet ouvrage présentant 14 palais célèbres, dont la Cité interdite en Chine, l’Alhambra en Espagne  ou Versailles en France. Chaque double page présente le dessin grand format d’un palais avec de nombreux rabats permettant de découvrir ce qu’il se cache derrière les portes de ces joyaux de l’architecture et comment on y vivait. Après une petite introduction de quelques lignes présentant l’historique du palais, des détails foisonnent au milieu de ce décor, à côté ou sous les rabats divulguant les richesses de chacun… De quoi rêver un peu…

 

Enregistrer