Esprit scientifique, esprit critique, un projet pédagogique pour la classe

Tome 2, cycle 4 et 2nde, de Mathieu Farine, Elena Pasquinelli et Gabrielle Zimmermann, tous trois membres de la fondation La main à la pâte, aux éditions Le Pommier.

Un ouvrage pédagogique de référence qui met en avant la démarche de projet et la transversalité, complétant le premier tome destiné à l’école primaire.

Après une introduction très riche expliquant en quoi l’esprit scientifique, avec sa rigueur et sa méthode, développe l’esprit critique, l’ouvrage se découpe en 5 « blocs » : observer / expliquer / évaluer / argumenter / inventer qui, chacun, permet à l’élève une progression.

En tout, 21 séquences réalisées par un enseignant de collège, une philosophe et une biologiste pour approcher au plus juste notre monde et le comprendre. Pour cela, rien de tel que de développer l’esprit critique du citoyen de demain confronté à une avalanche quotidienne  d’informations… Mieux comprendre notre monde en étant mieux armé pour analyser les données qui nous envahissent, savoir les trier, les juger, les confronter, les évaluer, les critiquer, pour ensuite être capable de se forger sa propre opinion argumentée, l’objectif est de grande ampleur mais tellement important à notre époque.

Cet ouvrage fait la part belle à l’interdisciplinarité : SVT mais également mathématiques, physique, technologie et parfois même français (science ou science-fiction ?) ou histoire-géographie. Des fiches-élèves, le déroulé possible de l’activité – souvent présentée sous forme d’enquête ou de jeu de rôle -, des fiches-matériel, et des pistes pour nourrir la discussion avec les élèves à l’issue de l’activité, car le but avéré de cet ouvrage est réellement de confronter les élèves et leurs opinions parfois contradictoires et les faire progresser dans l’analyse rationnelle des faits, grâce parfois à des instruments.

L’ouvrage est complété d’une  bibliographie avec un site web proposant de nombreuses ressources complémentaires : www.fondation‐lamap.org/esprit‐scientifique

 

 

L’histoire de l’Antiquité, de Céline Bathias

L’Antiquité…dépoussiérée

Afficher l'image d'origineCet ouvrage permet de balayer l’Antiquité en une centaine de pages ! Petit mais concis ! Grâce à une mise en page très agréable, le lecteur (re)découvre avec clarté les événements clés et personnages que la postérité a retenus. Ce livre me semble aussi très intéressant pour croiser, par exemple, l’histoire de la Grèce et de Rome tant au niveau des faits que des modes de vie. Pour ce faire, la formule « Il était une fois » ouvre sur une double page qui résume le quotidien d’un enfant, permettant ainsi d’établir des comparaisons et d’aborder concrètement la vie en Perse ou encore à Pompéi. Astucieuse également la frise en bas de page qui permet aux élèves, mais pas seulement, de se repérer !

Vous l’aurez compris, on est ici loin d’un livre sur l’Antiquité qui, dès sa 1ère de couverture, sent la poussière ! C’est au contraire un très bon point de départ pour une utilisation pédagogique en collège : support d’exposé, introduction pour étudier un fait historique ou encore séance d’accroche pour aborder le mode de vie dans telle ou telle culture. Cet ouvrage offre une multitude de pistes (pour ma part, je compte exploiter et compléter l’idée géniale de la formule « Il était une fois » en cours de Latin) pour faire entrer les élèves dans cette période de l’Histoire.

En bref, nous avons ici l’Antiquité en histoires…presque du soir tant on est happé par ce livre qu’il est très difficile de refermer avant de l’avoir dévoré dans son intégralité.