L’héritage des Darcer, 3. L’envol, de Marie Caillet

Image result for l'héritage des darcer t3La situation d’Edrillon empire. Le Sanreth, l’envoyé de la Déléane a enfin réussi à monter sur le trône. A ses côtés, les quatre chimères qui sont les yeux et les oreilles de Welfenda, la reine de la Déléane. Mais Mydria est bien décidée à ne pas laisser son pays aux mains des envahisseurs et à renverser la situation en reprenant les rênes du royaume et à replacer la dynastie des Darcer sur le trône. Aidée d’Orest, son amour, d’Allian, l’ex-espion de la guilde des assassins et de Kebren la traqueuse kmett aux pas de velours, My tente de rallier les fauconniers à leur cause pour pouvoir avoir une force de frappe plus importante.

Le dernier tome de cette trilogie est tout aussi complet que les précédents, et même plus, en terme de rebondissement, d’actions et de suspens. Dans cette fin de l’histoire, on s’aperçoit encore une fois que l’écriture de Marie Caillet est vraiment très spectaculaire et qu’on peut réellement vivre l’aventure aux côtés des personnages. Dans certains romans, on peut prévoir à l’avance ce qui va se passer, mais là tout était comme imprévu ce qui est très surprenant parfois tellement le choc est présent. Ce troisième tome d’une trilogie fantastique, et sans longueurs, clôt en beauté cette série magiquement bien écrite.

Guillaume 3°. 13 ans, membre des dévoreurs de livres d’Arsène

 

L’héritage des Darcer, tome 2. Allégeance, Marie Caillet.

Résultat de recherche d'images pour "l'héritage des darcer2"Kaegan est décédé (enfin, assassiné, mais ça seuls Orest, My, les jumeaux et Allian le savent). Kaegan venait tout juste de monter sur le trône et n’a pas de descendance directe. La ville de Liett se pense donc libérée du joug de la Déléane. Mais Welfendà (la reine de la Déléane) ne croit pas à la mort naturelle de l’usurpateur, elle penche plus pour le meurtre (et oui sans le savoir, elle a raison !). De ce fait, la reine envoie un batârd de son pays : le Sanreth accompagnée de quatre chimères qui sont assez…. SUPERPUISSANTES ! Et il compte bien devenir roi d’Edrillon… Mais en ce moment même, personne ne sait que Mydria, la dernière des descendantes des Darcer, ainsi que son amant, sont en train de voler quelques riches pour pouvoir subsister à Penthana. Le temps presse et Mydria doit absolument mettre des bâtons dans les roues du Sanreth pour éviter que le pire n’arrive…

Ce deuxième tome de la trilogie des Darcer m’a encore plu plus que le premier, c’est à dire énormément. Ici Mydria et Orest devront rester soudés du début jusqu’à la fin ainsi que dans les moments les plus durs qui sont omniprésents. La présence des Kmetts et des fauconniers qui sont des ennemis de toujours donne une ambiance assez électrique lorsqu’ils se rencontrent ! Ce second tome démarre plus rapidement que le premier. Ce qui est beau dans ce livre, c’est que même dans les moments les plus difficiles, les personnages restent toujours soudés pour mieux s’en sortir.

Guillaume, 3°-13 ans. Membre des dévoreurs de livres d’Arsène.

L’Héritage des Darcer, 1. L’envol, de Marie Caillet.

https://www.standaardboekhandel.be/images/0000000000000.img?img=img/hea/h5d/h00/h00/9791022400398FRONTCOVERTITELIVE.jpg&w=800&h=800Mydria Siartt est une jeune fille unique de 16 ans. Elle est heureuse et son plus grand rêve est de conquérir le roi et de devenir reine par la même occasion. Mais un soir, alors qu’elle se promène avec Floan, un de ses nombreux courtisans, un malaise la prend et elle se transforme en un papillon multicolore. Elle apprend alors qu’elle n’est pas de la famille des nobles Siartt mais la dernière descendante de la dynastie des Darcer, la famille royale qui gouvernait le royaume d’Edrillon avant que la Déléane mette à la tête du royaume un usurpateur. Une seule chose le prouve : le don d’ailes qui permet de se transformer en un animal du moment qu’il a des ailes. Elle reçoit alors un sifflet contenant une lettre avec la signature de ses ascendants. La lettre indique que les descendants de Madael (dernier Darcer à avoir gouverner Edrillon) doivent se mettre en quête du trésor caché par ses soins. My (pour les intimes), ne voulant pas participer à cette quête, fugue de son château pour aller à Liett se marier avec Floan de Trelleor mais il se trouve qu’il a dû partir en Déléane en tant qu’ambassadeur officiel du roi usurpateur. Mydria se réfugit donc dans une auberge de la capitale et sous l’effet de l’alcool dévoile à Orest et Allian le contenu de la lettre. Mais à ce moment-là, Mydria ne sait pas que ces deux hommes font en réalité partie d’une des plus grandes guildes d’assassins de Liett,  prête à tout pour avoir ce trésor.

Si vous n’accrochez pas pendant les 60 premières pages, ne vous inquiétez pas, ça vaut le coup de continuer ! Ce livre d’action m’a particulièrement plu surtout vers la fin de ce premier tome,  qui m’a donné l’envie de continuer cette série, grâce au suspens très présent. Dans ce premier tome, Marie Caillet a magnifiquement réussi à planter le décor et à nous attirer dans son univers de conflits, de guerres, de prises de pouvoir et de chasse au trésor. Les rencontres et les aventures de My sont vraiment interressantes et les différents personnages sont attachants car on a le temps durant ce tome de comprendre leurs pensées et leurs actes et de s’habituer à leur présence.

Gourtay Guillaume, 3° 13 ans, membre des dévoreurs de livre d’Arsène.