L’allumeur de réverbères, de Nathalie Wyss

Les dévoreurs de livres d’Arsène, les chroniques des élèves du comité de lecture du blog

Résultat de recherche d'images pour "l'allumeur de réverbères oskar fnac"Luz, ville imaginaire où il pleut le mardi et où le soleil semble absent.
Le père de Tobi y est allumeur de réverbères tout comme son père avant lui  et le père de son père avant lui. Soudain,  celui-ci tombe malade de la grippe luzienne. Alors, c’est son jeune fils Tobi qui le remplace ! Tous les soirs, dès que Tobi entend la cloche sonner 17 heures, il illumine les rues riches de Luz alors que les quartiers pauvres restent dans le noir. Un jour, il rencontre une jolie demoiselle, Sidonie, et son chat, Poisson de lune, dans les quartiers pauvres. Elle a très très peur du noir et en fait des cauchemars la nuit !
Tobi trouvera-t-il le moyen d’allumer les réverbères des quartiers pauvres ?
L’histoire est super !
J’ adore le suspense qu’il y a … Et ce concept de partager la zone riche qui est allumée et la partie pauvre qui reste éteinte.  L’amitié qu’il y a entre Tobi et Sidonie est très très belle. Les personnages sont bien imaginés et leur caractère est très bien choisi, ce qui fait qu’on s’y attache vraiment.
C’est un livre facile à lire et qui n’a jamais de temps morts. Il utilise le genre de la science-fiction pour faire passer des beaux messages d’amitié dans un univers assez poétique.

Lenny, 5ème – 12 ans, membre des dévoreurs de livres d’Arsène

La rose écarlate, de Sarah K.

Les dévoreurs de livres d’Arsène : les chroniques des élèves du comité de lecture du blog

La Rose écarlateLa Rose écarlate - Bas les masquesMaud est une jeune fille de 18 ans qui vit a la campagne et qui est passionnée d’escrime. Mais une nuit lorsque Maud vas dans sa chambre elle entend un cri venant de la chambre de son père , elle y cour mais le voit hélas par terre en sang . L’assassin s’enfuit et Maud jure de venger son père et pars pour capitale chez son Grands-père le comte de Laroche. Maud est loin de se qu’elle va rencontrer son idole , Le Renard , un bandit qui vole l’argent des noble pour les restitué aux pauvre…et vont vivre une incroyable aventure .

Mon avis :

Un roman de cape et d’épée tirée de la série de bande dessinée « La rose écarlate », qui a un vif succès au CDI .
Le roman est plus détaillé que la BD et fidèle au scénario mais plus complexe . J’ai aimé le livre parce qu’il y avait plus de détails et plus d’action mais j’ai quand même préféré la bande dessinée avec ses illustrations.

Emma, 5ème – membre des dévoreurs de livres d’Arsène

Last descendants, 2. La tombe de Khan, de Matthew J. Kirby

Les dévoreurs de livres d’Arsène, les chroniques des élèves du comité de lecture du blog

Départ sur les chapeaux de roues pour ce nouveau tome ! Nous démarrons notre lecture plongés dans une guerre entre la dynastie des Khan de Mongolie et les Song de Chine. Après avoir été sortie de cette simulation, Natalya retrouva Sean, Grace et David dans le salon de l’Aerie, un complexe templier. Après leur capture par ces derniers dans la base de Monroe, ils ont accepté de travailler pour eux contre rémunération. Ce compromis va beaucoup plaire à Sean qui est, comme on le sait, handicapé des jambes. Cependant, Javier et Owen avaient réussi à s’enfuir lors de l’attaque de templiers et ils étaient partis avec les assassins. Les deux parties en guerre, les Templiers et les Assassins se disputent à présent un même objectif : capturer un morceau d’eden mais pour une raison opposée : les premiers dans le but de supprimer le libre arbitre des gens pour arrêter les guerres et dominer le modne, et les seconds dans le but de les en empêcher et de préserver le libre arbitre. Les six adolescents devront très bientôt choisir leur camp, mais  existe-t-il une trosième solution ?

Ce nouveau volet est époustouflant et vient enchérir l’univers passionnant d’Assassin’s creed. Etant un grand fan de la série, ce second tome de l’histoire des adolescents m’a cloué au sol. Sûrement un de mes livres préférés de part son élaboration, son intrigue et son histoire. On comprend tout de suite les choix des héros et pourquoi ils ont fait cela et pas autre chose comme avec Sean par exemple, ou Owen .
Comme pour Strom, j’ai très hâte que la suite sorte ! Je n’y vois pas beaucoup de défauts sinon qu’il est un peu trop court ! Les personnages et les mentalités évoluent, que ce soit du côté des protagonistes comme des antagonistes mais ils restent tous fidèles à leur psychologie depuis le premier volume. Peut-être que ce bouquin sera difficile à comprendre pour ceux qui ne connaissent pas, ou mal, l’histoire de Assassin’s creed et des précurseurs. Pour finir, je conseille très vivement ce livre mais lisez le tome 1 avant celui-là. A quand la sortie en France du tome 3 ? J’ai hâte…

Aymeric, 4ème – 13 ans, membre des Dévoreurs de livres d’Arsène

Showcase, 2. En scène ! , de A.C. Raveleau

Les dévoreurs de livres d’Arsène, les chroniques des élèves du comité de lecture du blog

Cloé est acceptée à l’Académie Wagner, une grande école qui transforme ses élèves en artistes. Son cousin, lui, est dégoûté puisqu’il n’est pas accepté et Charlotte, une de ses meilleures amies, non plus. À l’Académie, Cloé va retrouver beaucoup de ses amis du collège Michel-Ange qui font partie de la troupe de Showcase tels que Julie, Adrien, Ulysse … Une année qui s’annonce mouvementée et riche en émotions !

Ce livre est aussi bien que le premier, rapide et facile à lire avec quelques retours sur le premier tome. On retrouve les même personnages attachants mais on en découvre d’autres qui le sont aussi. Les rebondissements et le suspens dans certains passages nous entraînent avec des moments tristes et joyeux. Je le conseil à tous les élèves !

 

Alicia, 14 ans – 3ème, membre des Dévoreurs de livres d’Arsène

Strom, 3. La 37ème prophétie, de Emmanuelle et Benoît de Saint Chamas

Les dévoreurs de livres d’Arsène, les chroniques des élèves du comité de lecture du blog

Dans ce tome, nous retrouvons Fang, une jeune fille de 13 ans qui à un rendez-vous avec un mystérieux homme qu’elle n’a jamais vu. Quand il arrive près d’elle, il tente de l’amadouer avant de lui offrir un présent : un pinceau au manche d’or qui permettrait de donner la vie à ce qui est dessiné et qui peut faire apparaître des phrases sur son manche. Le mystérieux jeune homme lui ordonne alors de venir avec lui dès qu’il le lui dira, grâce au pinceau maudit, sous peine de voir mourir son père …
Au même moment, à la commanderie, on retrouve nos deux jumeaux Raphaël et Raphaëlle qui essaient de réunir les points nécessaires pour leur passage de stromillion à chevalier. C’est alors qu’un terrible événement vient secouer l’organisation :  l’ouverture de la 13e prophétie d’un puissant ancien voyant au service de cette dernière. Le message annonce bien des mauvaises nouvelles. Pour résoudre ce problème, les jumeaux vont embarquer pour un formidable voyage dans le temps dangereux et sanglant. Pour survivre et trouver la lance sacrée qui pourra vaincre le démon aux milles visages responsable, selon la prophétie, de la fin du monde …

 

Ce dernier tome de Strom est simplement époustouflant ! Après un tome 2 décevant, les auteurs reviennent à la charge avec une dernière aventure magnifique, intéressante et passionnante, malgré quelques défauts qui me dérangent personnellement comme le fait que les héros rencontrent le chevalier mythique de l’organisation (ce qui, je trouve, aurait dû rester un mythe, une légende emplie d’espoir). Ou alors, je pense que ce tome aurait pu dévoiler peut être des aspects plus sinistres de l’organistation qui n’hésiterait pas ou n’aurait pas hésiter à tremper dans le crime pour arriver à ses fins. Cet opus est selon moi le meilleur de la série, . En conclusion, nous pouvons admettre que cette série est époustouflante et passionnante comme on en voit rarement, bravo !

 

le-demon-aux-mille-visagesUn tome hors-série est sorti, que le CDI possède : La face cachée du Strom : Le démon aux mille visages.

Personnellement, je n’en ai lu que le début car il révèle à mon goût trop de choses que je préfère garder secret.

Présentation de l’éditeur :  » Je m’appelle Calixte Beauchamp. Si vous me lisez, c’est que je suis… passé de l’autre côté.
J’ignore qui vous êtes. Peu importe, d’ailleurs. Ce qui est important, c’est que vous lisiez mon manuscrit. Après, seulement, vous comprendrez. Vous comprendrez où vous êtes. Et vous comprendrez la responsabilité énorme, terrible, qui pèse désormais sur vos épaules… À présent, vous faites partie de l’histoire. « 

Aymeric, 13 ans – 4ème, memebre des dévoreurs de livres d’Arsène

La série Boule et Bill, de Roba

Les dévoreurs de livres d’Arsène les chroniques des élèves du comité e lecture du blog.

Boule et Bill aux éditions Dupuis

Boule et Bill est une bande dessinée humoristique, belge, créée en 1959 par Jean Roba puis reprise en 2003, par Laurent Véron. Elle a été adaptée pour la première fois à la télévision en 1969.

Boule est un enfant de 7 ans accompagné de son chien, Bill, un cocker. Bill est un chien rusé, il communique avec les humains en utilisant ses oreilles qu’il oriente à son gré. Ceci provoque souvent des situations très cocasses. Boule est toujours habillé d’une salopette bleue et d’un maillot jaune. La mère de Boule passe son temps à réparer les dégâts causés par ce tandem, le père quant à lui, est souvent dépassé par les événements. Les albums sont composés de gags, qui se produisent le plus souvent autour de leur maison, mais également sur le lieu de leurs vacances.
Les histoires sont faciles à comprendre, pleine d’humour, racontant le quotidien d’une famille sympathique, respirant le bonheur. Les illustrations sont marrantes et donnent du rythme au texte.

Jessyca, 3° – 14 ans

Le CDI possède plusieurs albums de la série :

n°8 : Papa, maman, Boule…et moi !

n°17 : Tu te rappelles, Bill ?

n°18 : Bill est maboul

 

n°21 : Billets de Bill

n°23 : ‘Faut rigoler

n°24 Bwoufallo Bill ?

Réglisse a disparu !, de Lucy Daniels

Collection S.O.S. animaux, aux éditions Bayard

Dans le manoir en face de chez Cathy se déroule le tournage d’un film dont les acteur sont des animaux. Réglisse,son labrador va être remarqué pour participer au tournage …Mais bientôt
celui-ci disparaît Cathy accompagnée de son ami James va mener l’enquête pour sauver son chien
Vont-ils y parvenir?
Un roman qui met en scène des animaux, différents à chaque titre de la série. Il y a toujours un lien entre ces animaux et des enfants, et à chaque fois, il leur arrive quelque chose. Une série destinée aux jeunes lecteurs à partir de 9-10 ans, qui aiment les animaux.

Mélanie, 6ème – 12 ans, membre des dévoreurs de livres d’Arsène

 

Collection SOS animaux également disponible au CDI :

Un chien pas comme les autres, de Jenny Dale. Résumé de l’éditeur : Emily et Neil apprennent qu’un épisode de leur série préférée va être tourné près de chez eux. Sélectionnés comme figurants, ils font la connaissance de deux héros du feuilleton Max, un garçon de leur âge, et Prince, un adorable cocker pour qui le métier d’acteur n’a pas de secret… Mais le nouveau dresseur semble mécontent des performances de Prince. Max devra-t-il se séparer de son ami Prince ?

SOS animaux100% animauxLa bande des cochons d’Inde, de Lucy Daniels. Résumé de l’éditeur : Cathy et James sont ravis : ils ont été acceptés dans la bande des cochons d’Inde. Les membres de ce club secret s’inquiètent pour Carla, un magnifique spécimen pure race. Sa maîtresse, qui ne fait pas partie du club, laisse dépérir le pauvre rongeur, le privant de soins et d’amour. En effet, tout ce qui compte pour la jeune fille, c’est de remporter le prix du plus beau cochon d’Inde.

SOS animauxLarmes du dauphin (les)Les larmes du dauphin, de Lucy Daniels.  Résumé de l’éditeur : Cathy, qui passe ses vacances en Floride, va tout mettre en oeuvre avec ses amis pour sauver un dauphin qui se laisse dépérir depuis que son compagnon est mort d’une mystérieuse maladie.