Le livre de mes records nuls, de Bernard Friot

Autodiplômé…

Afficher l'image d'origineBen Letourneaux, 11 ans, en a plus qu’assez de passer pour un nul aux yeux de tout son entourage. Il est nul ? Qu’à cela ne tienne, il va écrire un livre strictement confidentiel de ses records… nuls ! Voici donc son journal imtime, son carnet de bord où il va noter ses « exploits » et ses ressentis.  Le jury, composé uniquement de lui-même lui décernera un diplôme  en fin de chaque chapitre  : records de rots à table, record du fils indigne, records d’insultes, de sourires, de la fiche de lecture la plus nulle et la mieux notée, et j’en passe.

Un petit récit de vie amusant qui retourne la thématique de l’excellence et de la performance  prônée dans notre société pour la porter en dérision. Donc, finalement, c’est plus profond que le titre pourrait le laisser penser. Car l’auteur est tout de même Bernard Friot, un grand nom de la littérature de jeunesse. En parallèle à cette liste de records, l’auteur a eu l’intelligence de relater des événements de la vie quotidienne de Ben, en particulier sa passion pour l’école de cirque qu’il fréquente et le lien qu’il tisse avec le clown qui lui donne des cours. Savoir faire rire sans parler… tout un art auquel se passionne notre attachant adolescent et qui le rend très humain.

C’est joyeux, ça se lit très vite et ça plaît beaucoup à nos collégiens.  Un peu comme la série Journal d’un dégonflé, mais en plus profond. Ce titre a été inscrit au rallye-lecture 5ème dans la catégorie Coups de Coeur.

Et dans la même série : Le cahier de mes vacances nulles ; Le journal (nul) de mes amours nulles que nous ne possédons pas (encore) au CDI