La tête dans les étoiles, de Mélissa Keil

Une rencontre bouleversante…

tete.jpg

Sam est un adolescent qui ne se mêle pas aux autres élèves, il est dans sa bulle. Il a trois amis, il passe son temps à dévorer des films d’horreur, à jouer aux jeux vidéos. C’est un geek. Loin des préoccupations des garçons de son âge, Sam est malgré tout un adolescent plein d’humour, doué. Il est heureux comme ça. Mais tout va être remis en question, dès l’arrivée de Camilla dans sa classe. La jeune fille, qui ne va pas le laisser indifférent, est pétillante et belle. Par certains côtés, elle fait peur à Sam, qui ne sait pas comment faire face aux sentiments qui vont l’assaillir. Camilla côtoie les plus populaires du lycée mais va rapidement se joindre à Sam et à ses amis. Un bouleversement dans la vie de Sam qui jusqu’à présent restait dans l’ombre, en retrait. Comment va-t-il gérer la situation, va-t-il laisser Camilla s’approcher de lui ? Et si l’adolescente arrivait à fendiller sa coquille et provoquer en lui des sentiments jamais révélés….

La tête dans les étoiles est une belle histoire d’amis, de rencontres. Les personnages sont dans leur dernière année lycée, le passage à l’âge adulte est proche. On est témoin de la naissance de certaines personnalités, notamment Sam, qui, petit à petit, va s’ouvrir à ce qui l’entoure. Ce qui m’a plu est que le narrateur soit un garçon qui nous fasse partager ses ressentis, tantôt perturbé, tantôt sarcastique, mais tellement touchant.

L’auteure s’est servie de nombreuses références cinématographiques ou de jeux vidéo pour nous inviter dans le monde de Sam. Elle parle également des difficultés rencontrées en milieu scolaire, notamment au niveau des différences sociales et des étiquettes qui collent sur le dos de certains. D’un côté, elle a réussi à rendre populaires ceux qui ne l’étaient pas car elle a su mettre en avant leurs qualités et beaucoup devraient en tirer des leçons. Le plus populaire n’est pas forcément le plus intéressant !

Une lecture charmante, pleine de fraîcheur, drôle et émouvante qui parle simplement de la vie, et qui pour les plus âgés d’entre nous, constitue un retour nostalgique sur notre vie d’adolescent…

Le petit prince, Antoine de Saint-Exupéry

La tête dans les étoiles

Le narrateur, un aviateur de l’aéropostale, est victime d’une panne moteur alors qu’il traverse le désert du Sahara. Il est obligé de se poser dans le désert. Quelques heures après l’accident, il fait la rencontre d’un étrange personnage : un petit garçon aux cheveux d’or, vêtu comme un prince. Il le surnommera alors le petit prince. Le petit bonhomme lui indique qu’il vient d’une autre planète et lui demande de lui dessiner un mouton. Puis , à force de question l’aviateur découvre que le Petit Prince vient de l’astéroïde B 612, une planète « à peine plus grande qu’une maison ! »

Chaque jour l’aviateur apprend de nouvelles choses sur la planète du Petit Prince, sur son départ, sur son voyage. C’est ainsi que l’enfant lui parle de la psychologie des adultes, de leur bêtise, des baobabs qui encombrent et étouffent sa planète. Il lui parle aussi d’une fleur unique, une rose très orgueilleuse, dont il est amoureux . Il prend peur que le mouton que lui a dessiné l’aviateur fasse du mal à sa rose…

Il s’agit là d’un de mes livres préférés. Il est de ces œuvres que l’on peut lire et relire à différents moments de la vie en découvrant un sens nouveau à chaque lecture. Le petit prince est un conte à la fois merveilleux, poétique et philosophique qui offre à ses lecteurs la possibilité de jeter un regard neuf sur le monde, de l’observer avec plus de sensibilité et de poésie. Des grands thèmes sont abordés de manière simple : l’amitié, l’amour, la mort, l’absurdité des « grandes personnes ». Il délivre un message universel, celui de savoir partager et aimer grâce à la célèbre formule du renard : « On ne voit bien qu’avec le cœur. L’essentiel est invisible pour les yeux. »