Les chroniques de Zi, livre 1. Phelan de Jean-François Chabas.

Image result for chroniques de ziDans le royaume des Milles Lacs, au temps de la magie, une sorcière adorant la chair des enfants humains vole le seul prince héritier du royaume pour pouvoir le déguster… Quelques années plus tard, Phelan, fils d’un célèbre soldat tombe sous le charme de la princesse Nara des Trois Vagues. Par malheur, son cheval l’emmène dans les Monts Jaunes où l’ombre d’un ogre terrifiant plane. Phelan et son ami décident donc d’aller sauver la princesse au péril de leurs vies. Mais les deux garçons ont de quoi être découragés car leur chemin est semé d’embûche de plus, l’ombre d’une mystérieuse sorcière plane sur eux.

Tout d’abord, la première partie sur la sorcière, assez courte, nous relate le vol du prince ainsi que la cruauté dont peut faire preuve la sorcière pour arriver à ses fins. Durant cette partie, on ressent ici tout ce que peut éprouver la sorcière, c’est-à-dire pas grand chose de positif… Ensuite, on suit l’histoire de Phelan avec quelques retours dans le temps éprouvants qui évoquent les histoires de son beau père. Phelan est bien décidé à sauver la princesse des Trois Vagues et on peut donc se plonger dans les premières aventures de Phelan en dehors de sa maison. C’est donc un coup de cœur car ce premier tome est plein de rebondissements, sans longueurs et l’histoire est très accrocheuse. Le changement de personnages et de moment n’est en rien un problème, c’est même plutôt très entraînant car changer de contexte nous oblige à nous intéresser encore plus à l’histoire.

 

Des crocodiles au paradis, de Jean-François Chabas

paradis.jpg

Des vacances aiguisées

L’occasion de participer à un concours pour un séjour de rêve en Australie ne se présente pas tous les jours. Si en plus vous êtes le gagnant, c’est le paradis. Les valises sont vite bouclées et c’est parti pour des vacances idylliques. Enfin c’est ce que pensaient Martine 13 ans, Yann 14 ans et Luc 12 ans. Où sont les plages de rêve, les kangourous, les paysages merveilleux ? Ils ont atterri dans un petit village, au doux nom de Paradise Bay. Mais il n’y a que le nom qui est paradisiaque car l’endroit est miteux, proche d’une forêt avec un hébergement médiocre et un accueil quelque peu surprenant. Ils sont loin des clubs de vacances avec animations et lieux de détente ! Les trois jeunes ne se connaissent pas, leur point commun est d’être les trois heureux gagnants du concours pour ados Choco Wizz. Heureux … c’est vite dit. Depuis leur arrivée, rien d’extraordinaire, personne ne les a réellement pris en charge, ils ne savent pas de quoi leur séjour sera fait. Ils sont très furieux d’autant qu’ils sont censés rester là un mois. Un matin, alors qu’ ils se hasardent à aller jusqu’à la plage, ils rencontrent un groupe de jeunes qui essaient de les chasser. Leur présence visiblement les gêne. La communication est difficile voire hostile. En discutant de-ci de-là, Martine, Yann et Luc apprennent que sur l’île, une rumeur a circulé concernant un trésor qui dormirait au fond des eaux de Paradise Bay. La plupart des habitants usent de leur force pour le trouver. Mais ils mettent également leur vie en danger car l’endroit est infesté de crocodiles notamment un très dangereux, le Old Gold, particulièrement destructeur. Chacun défend son bout de plage pour multiplier les chances d’avoir le trésor. Donc voilà pourquoi les garçons rencontrés plus tôt s’étaient montrés si agressifs. Et si leur séjour commençait à être palpitant ? Martine, Luc et Yann décident de pister les jeunes et de se lancer dans l’aventure. Alors attention, frissons garantis.

Si vous aimez les histoires de trésor, de pirates et les aventures alors Des crocodiles au paradis est fait pour vous. Lancez-vous à l’assaut des eaux profondes mais attention, les crocodiles veillent et sont prêts à bondir pour vous dévorer.

Enregistrer

Enregistrer

Les fleurs parlent, Jean-François Chabas ; Joanna Concejo

Le pouvoir des fleurs

Trois nouvelles dans lesquelles les fleurs sont des révélateurs de sentiments :

  • Dans la Hollande du XVIIe siècle, un botaniste crée la plus belle tulipe de tous les temps, d’un mauve extraordinaire, à une époque où les tulipes sont très en vogue. Elle suscite tellement de convoitise et vaut tellement chère que pour ne pas se la faire voler, il décide de tout quitter. Il errera des jours et des mois, sans le sou, sa fleurs merveilleuse sous le bras, dans un état proche de la folie. Puis un jour, il se persuade que tous ses malheurs viennent non de la cupidité des hommes mais de la tulipe qui serait maléfique, il la plante dans un bois et rentre chez lui.
  • – Deux garçons indiens, nés le même jour, sont très dissemblables : autant l’un est fort, vigoureux, courageux autant l’autre est chétif, peureux, mais sage. Le deuxième vit sous la coupe de l’autre qui se sert de lui comme faire-valoir de sa force. Cette relation malsaine dure des années. Mais un jour, seuls dans la forêt, ils rencontrent un ours. Le plus frêle sauve le plus fort. Il cueille alors un oeillet qu’il offre à son « double » pour sceller un pacte et une amitié nouvelle, mais ne cherchera jamais à profiter de cette situation.
  • Selma, une jeune fille d’une beauté parfaite, intelligente mais fière et froide trouve la compagnie des autres rabaissante pour elle. Elle refuse les avances du seul garçon qui osera se déclarer à elle, un jeune homme bon, beau et fort, qui l’attendra des années. Le jour où, se sentant vieillir, elle comprend son erreur, il sera trop tard : il se meurt suite à un accident dans le bois… Elle le quittera, folle de douleur, foulant à ses pieds des pivoines rouges.

Trois fleurs, trois couleurs, trois nouvelles inspirées du Langage des fleurs de G.W.Gessmann, naturaliste du début du XXème De magnifiques nouvelles sur les thèmes de la vanité humaine, des sentiments et de la jalousie, de la convoitise, dans une écriture proche du conte et de la poésie. Le format tout en hauteur et la beauté de cet album en papier bistre assez rigide ajoutent énormément au plaisir de la lecture de ces textes d’une force rare dans la littérature jeunesse. Les illustrations donnent à ce livre un air proche du cahier de botaniste, avec ces croquis aux crayons noir ou couleurs. Les fleurs parlent un langage universel à l’Homme et dévoilent toute sa noirceur quel que soit l’époque et le lieu où il se trouve. Mais l’espoir d’une transcendance est toujours présent. A lire absolument.