Le livre des étoiles, 1. Quadehar le Sorcier, de Erik L’Homme

Le livre des étoiles, 1. Quadehar le Sorcier, de Erik L’Homme

Guillemot habite dans le pays d’Ys, un pays qui se trouve entre le monde incertain (monde magique peuplé de créatures bizarres) et le monde certain (celui des hommes, c’est-à-dire le nôtre). Grâce à Quadehar, son maître sorcier très puissant, il va apprendre à se servir de sa magie… et ses dons s’avèrent exceptionnels. Il découvre l’histoire du livre des étoiles, à utiliser les graphèmes, ou encore le « wird ». Où ces histoires le mèneront-ils ? Car depuis qie le livre des étoiles a disparu et que l’Ombre, un sorcier maléfique du pays incertain s’intéresse à lui, la communauté est en danger. 

Une lecture qui m’a changé car je n’ai pas trop l’habitude de lire des livres fantastiques où, en plus,  le héros est un garçon ! J’ai beaucoup aimé le carnet de Guillemot à la fin de l’ouvrage.

Un livre plein de suspens, mais assez complexe qui peut être difficile à lire dans le déroulement de l’histoire mais avec des personnages attachants. Mais j’ai hâte de lire le tome 2.

Chloé, 5ème – 12 ans, membre des Dévoreurs de livres d’Arsène

Et l’avis de Mu :

Guillemot, un garçon du pays d’Ys, pays qui se trouve à mi-chemin entre le monde réel et le Monde Incertain, est élevé par sa mère, depuis que son père s’est fait Renonçant, (c’est-à-dire qu’il a quitté le pays d’Ys pour retourner dans notre monde). Guillemot rêve de devenir chevalier. Mais un jour,  le sorcier Quadehar va lui proposer de devenir son apprenti et lui apprendre la magie. Lorsque l’une de ses camarades, Agathe, est enlevée par des créatures du monde Incertain, il décide de monter une expédition avec ses amis et de passer la Porte qui le mène dans cet autre monde.  Ce ne sera pas sans danger.

Un livre d’héroïc fantasy pur, dans un monde où chevalerie, monde réel, monde magique et créatures maléfiques se côtoient. Dans cette trilogie, la mise en place de l’histoire permet de mieux appréhender les différents mondes. Il est vrai que l’histoire peut paraître complexe à des non-initiés, mais elle est riche et haletante. Je pense qu’il faut que j’achète quand même les deux tomes suivants afin d’avoir la trilogie complète… Y aura-t-il des révélations sur le père ??? 

Donjon, 3. La princesse des barbares, de Sfar et Trondheim

 

Les dévoreurs de livres d’Arsène : les chroniques des élèves du comité de lecture du blog

Les finances vont mal ! Alors que le Gardien et le personnel du Donjon se réunissent pour parler affaires, Herbert notre canard, critiquant les dessins réalisés par le Gardien, se fait virer de la salle. En sortant, il lance à l’assemblée que ça ne l’étonne pas que moins de gens risquent leur peau pour trois sacs d’or… ce n’est pas comme s’ils avaient une princesse à sauver ! Ces derniers mots réjouissent le gardien : voilà la solution à ses problèmes ! Il charge Herbert de faire courir le bruit qu’une princesse est détenue dans le Donjon : des lettres sont écrites par Herbet et Marvin, se faisant passer pour la princesse Isis de Céphalonia qu’il faut délivrer contre une grande récompense ! Un bon moyen d’attirer du monde au Donjon…mais l’affaire va prendre un tour inattendu !

J’ai trouvé ce livre toujours aussi bien que les précédents, avec des personnages hauts en couleur ! Vous aussi, vous voulez tenter votre chance et sauver la princesse ? Alors lisez ce livre pour savoir comment vous y prendre !

Bruno,5ème – membre des Dévoreurs de livres d’Arsène

Le cycle de l’Héritage, de Christopher Paolini

Les dévoreurs de livres d’Arsène, les chroniques réalisées par les élèves du comité de lecture du blog

Eragon, de Christopher Paolini

Le retour des dragons.

Eragon, jeune fermier de 15 ans, vit avec son oncle et son cousin à Carvahall en Algaësia : un empire dirigé par un tyran nommé Galbatorix qui est le seul dragonnier encore en vie. Eragon est parti depuis 3 jours dans la Crète pour chasser. Alors qu’une explosion retentit, il découvre une pierre bleue veinée de blanc au centre d’un cercle de cendres. Fasciné, il l’emmène et la cache dans sa chambre. Chaque soir, avant de s’endormir, il l’observe et tente de découvrir ce qu’elle renferme. Au bout du 2° jour, la nuit, la pierre se met à bouger et se fissure pour laisser apparaître un bébé dragon. Il faut savoir que lorsque le dragon atteint la taille adulte, celui-ci devient un symbole de force pour son maître. Dès lors, la vie d’Eragon s’en trouve bouleversée. Il devra affronter de terrible ennemis envoyés par Galbatorix. Mais heureusement Eragon a aussi de précieux alliés comme Brom, le conteur du village qui lui apprendra de nombreuses techniques de combat ainsi que de nombreux sorts.
Sera-t-il assez fort pour vaincre ces envoyés du mal ?
Galbatorix osera-t-il défier Eragon en personne ?

La série Eragon est un roman fantastique où le lecteur va suivre un jeune héros dans de dangereuses aventures. Malgré les 700 à 800 pages par tome que réunit cette tétralogie du cycle de l’Héritage (Eragon – L’Aîné – Brisingr – L’Héritage), il n’y a aucune longueur ou très peu. C’est un univers totalement parallèle, d’héroic fantasy pur où il n’y a aucun repère avec notre monde, peuplé de dragons, d’elfes, de nain dont la langue est traduite en fin de chaque ouvrage.Prévue au départ comme une trilogie, la série compte désormais quatre livres. Une adaptation est aussi sortie le 6 décembre 2006 par Stefen Fangmeier. Personnellement, je ne l’ai pas appréciée car après avoir lu la série, il n’y avait pas beaucoup de détails et très peu de points communs avec le livre. Je ne l’ai même pas fini tellement j’ai été déçu. Sur les réseaux, des bruits courent qu’un 5° tome pourrait sortir prochainement car Christopher Paolini fait une petite pause après 14 ans d’écriture. Moi ça me plairait bien. Et vous, cela vous enchanterait-il ? Avez-vous confirmation ?

Cette série est désormais devenue un classique de la littérature jeunesse, incontournable du genre.

Guillaume 4°, 12 ans. (# Petite dédicace à Murielle Nowak (mumu58), la super aide !)

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

La belle et la bête

Les étoiles de Noss Head, 1. Vertige, de Sophie Jomain

 

les-etoiles-de-noss-head-tome-1-vertigeHannah, parisienne de bientôt dix huit ans, va devoir encore passer ses vacances avec ses parents à Wick, chez sa grand-mère. Quelle poisse ! Fêter son anniversaire à Wick, en Ecosse, village perdu où jamais rien ne se passe. Heureusement elle a son smartphone et pourra communiquer avec sa meilleure amie Sissi.

Mais finalement, son séjour va prendre une tournure étonnante, le jour où son chemin va croiser celui de Leith. Elle va être captivée par ce bel homme mystérieux, sorti de nulle part. Etrange personnage qui ne s’attendait pas non plus à être envoûté par Hannah. Une dangereuse histoire d’amour va les sceller. Mais quelque chose perturbe l’adolescente qui ne peut plus se passer du jeune garçon. De son côté, Leith porte un lourd secret. Osera-t-il lui avouer qu’il est différent ?

Le lecteur est tout de suite pris par l’histoire. Le prologue suscite déjà notre curiosité, donne envie d’aller plus loin.

Hannah est une fille attachante qui donne de la fraîcheur et de la sensibilité à ce récit. Elle va évoluer au fur et à mesure que sa relation avec Leith progresse, bien que par moment, elle soit un peu effarouchée et capricieuse. Elle paraît même immature pour dix huit ans.

Leith est beau, avec un sourire à tomber, il est fort.. Bref, on ne peut que craquer.

Toute l’histoire tourne autour de ces deux personnages. Une atmosphère légère quand on se retrouve dans la famille de Hannah mais qui s’obscurcit lorsqu’on pénètre dans l’univers de Leith. Une histoire d’amour qui paraît impossible et qui peut en rappeler une autre, celle de « la Belle et la Bête » ou, plus proche de nous, « Twilight » .

Les parents, les familles respectives sont présentes mais plus effacées. Le personnage de la grand-mère s’affirmera à la fin avec une révélation. La meilleure amie de Hannah, Sissi, restera sa confidente et leurs échanges de mails seront les seuls moments où on aura l’impression d’un retour à la réalité. On découvrira plus précisément les proches de Leith dans la seconde partie de l’histoire, au moment où va s’approcher le dénouement.

L’Ecosse en fond d’histoire offre un beau décor. Les paysages admirables collent bien au récit. D’ailleurs, la couverture et le titre « vertige » nous procurent bien cette sensation de mystère.

L’histoire en elle-même n’est pourtant pas  originale ; une adolescente naïve qui n’a jamais connu l’amour et qui tombe raide dingue du superbe homme parfait. Le petit bémol est … qu’il n’est pas tout à fait humain ! Un amour improbable sans doute. Un sujet qui a déjà inspiré beaucoup d’auteurs mais qui nous fait passer un bon moment tant l’écriture de Sophie Jomain est fluide et facile à comprendre.

L’Etoile de Noss Head contient cinq tomes mais le lecteur peut s’arrêter au tome 1 sans rester sur sa faim. « Vertige » constitue une histoire en elle-même, avec une fin.

Pour ceux qui veulent poursuivre avec Hannah et Leith, savoir comment évolue leur relation, ils peuvent sans hésiter les accompagner durant encore quatre tomes. Le collège possède la série complète, grâce à la générosité des éditions France Loisirs ! Un grand merci à eux pour la part généreuse qu’ils prennent à notre projet pédagogique !

Tome 2 : Rivalités – Tome 3 : Accomplissement – Tome 4 et 5 : Origines

 

Zorya ou la fin d’une souveraine ?

Zorya la noire : le monde de l’épée de cristal 1/3 et 2/3

Le Monde de l'Épée de cristal - Tome 01Zorya a basculé du côté du mal il y a 200 ans , lors de la Grande Nuit de Cristal.En fait, elle combat ceux qu’elle s’était engagée à protéger. Elle sème la terreur. Elle est désormais prisonnière dans un pénitencier sur une île mystérieuse, ce qui provoque des changements sur certains : ceux qui n’avaient plus de pouvoirs magiques les retrouvent. Même la nature est marquée : un volcan s’éteint. La situation est dramatique car le pouvoir risque de tomber entre les mains des plus cruels. Une rébellion s’organise et Zorya doit revenir. Afficher l'image d'origine

La mission de son amant Kolob sera de la ramener. Mais comment va t-il s’y prendre sachant que quiconque arrive sur cette île ne peut plus revenir….

De très belles illustrations parfois un peu rudes car il y a beaucoup de violence et de scènes sanglantes : cette bande dessinée est donc destinée à un public averti et aux adultes.

Une histoire sombre pleine de rythme. Il s’agit du spin off de la mythique série L’épée de Cristal ( = série dérivée). On peut lire ces deux tomes sans connaître les cycles précédents mais cela n’est pas vraiment conseillé. Hélas, le CDI ne les possède pas !

 

Vie de guerrière

Chroniques du monde émergé, de Licia Troisi

Guerres du monde émergé, de Licia Troisi

Alors que la guerre fait rage, Nihal, jeune fille de 13 ans vivant encore en terre libre, rêve d’une vie de guerrier. Respectée de tous ses camarades masculins grâce à son maniement hors pair des armes, la demi-elfe aux cheveux bleus n’a de cesse de s’attirer les foudres du village. Alors que son père, Livon, fabricant d’armes, lui offre son premier couteau, Nihal le perd au jeu contre un jeune magicien. La jeune fille va alors trouver sa tante pour qu’elle lui enseigne l’art de la magie. Mais les temps sont durs et le pays de Nihal entre finalement en guerre, alors que celle-ci vient d’achever son entraînement. Dégoûtée par tous ces morts, la demi-elfe n’a plus qu’une idée en tête : devenir chevalier du dragon. Commence alors un périple sans précédent pour la jeune Nihal.

Voici une trilogie dans une trilogie : Après la trilogie Chroniques du monde émergé (comprenant Nihal de la terre et du vent, la Mission de Sennar, le Talisman du pouvoir) suivra : Guerres du monde émergé (LAfficher l'image d'originea Secte des assassins, Les Deux Combattante, Un nouveau règne) et Légendes du monde émergé (Le Destin d’Adhara, La Fille du sang et Les Derniers Héros).

Si vous lisez l’ouvrage intégral, vous aurez en main plus de 1200 pages par trilogie, mais ça se lit bien pour les bons lecteurs adeptes du genre ! Le rythme est soutenu, les personnages assez complexes pour que l’intérêt du livre continue au fil des pages. Bien entendu, il s’agit d’un combat classique entre le bien et le Mal, mais les nuances sont là et font de ce roman un véritable  récit initiatique où l’important est de trouver sa place dans un univers hostile, et les événements douloureux qui s’enchaînent renforcent le caractère de notre héroïne de plus en plus impitoyable. Ce monde fantastique est peuplé de dragons et de magiciens, de guerriers et de violence.

Dans la deuxième trilogie, l’histoire se déroule 40 ans plus tard et met en scène un autre personnage principal :  Doubbhé, une héroïne solitaire hantée par son passé.

Du pur héroic fantasy d’action pour filles devenu un classique à succès ! Il s’agit là, comme dans la précédente chronique (La maîtresse de guerre) d’un roman féministe à l’héroïne féminine. Traduit de l’italien.

Un excellent livre, l’oeuvre est complète et aucun détail n’est laissé au hasard

Un immense cadeau que nous ont fait les éditions PKJ en nous offrant les deux premiers tomes en  intégrale et nous les en remercions chaleureusement.  Un plaisir pour nos élèves dévoreurs de livres.

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Guerrière

La maîtresse de guerre, de Gabriel Katz

La Maîtresse de guerre par KatzKaelyn, jeune fille engagée dans l’armée de la libération, voit son monde basculer lorsque, lors de sa première bataille, ses compagnons d’armes se font tuer et qu’elle se fait réduire en esclavage. Son maître, l’homme qui a tué ses amis, s’avère être un maître de guerre. Un jour, alors que celui-ci est absent, sa demeure se fait attaquer. Kaelyn sauve son épouse et gagne l’estime de son maître qui lui offre alors de lui rendre la liberté. LA jeune guerrière refuse : elle s’est attachée à cet endroit qu’elle pensait barbare avant d’y vivre. Pour elle, la seule récompense envisageable est que le maître de guerre la prenne comme élève. Commence alors la grande quête de Kaelyn pour devenir la première maîtresse de guerre.

L’action se déroule dans une époque indéterminée dans un lieu du Moyen Orient qui fait basculer ce roman d’héroic fantasy vers un monde à peine irréel  à la lisière du simple roman d’action, de guerre et d’aventure, sans dragons ni magie. L’important ici est l’héroïne, le personnage de Kaelyn, à la fois fort et courageux, femme au milieu d’un monde d’hommes et qui, à force d’acharnement, arrive à atteindre son but.

Un roman à l’écriture efficace qui met en scène une héroïne féminine, comme Hunger Games ou Divergente, avec de nombreuses scènes de batailles assez sanglantes… Ames sensibles, s’abstenir ! Un très bon livre avec un personnage principal attachant et facile à lire grâce aux nombreux rebondisements et à une histoire bien menée. un roman de fantasy féministe et féminin, mais écrit par un homme. L’auteur -français- a également publié Le Puits des mémoires, qui a remporté le Prix des Imaginaires 2013 dans la catégorie « roman francophone ».

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer