Gardiens des cités perdues, 5. Projet Polaris, de Shannon Messenger

Gardiens des cités perduesProjet PolarisAprès quelques semaines à Exillium, l’école réservée aux bannis, Sophie, Dex, Biana, Fitz et Keefe sont de retour à l’académie Foxfire. Membres du Cygne Noir depuis peu, ils luttent toujours contre les Invisibles, qui multiplient leurs attaques. Lorsqu’ils risquent une guerre avec les ogres, ils entendent parler d’un mystérieux « projet Polaris »… dont la clé serait liée à Keefe, qui tente en vain de se dépêtrer de son passé. 

Tout comme pour les quatre premiers tomes, on ne peut plus s’arrêter une fois le livre commencé ! Quand j’ai fini ce tome et comme je n’avais pas le tome 6, je n’avais tellement pas envie de quitter cet univers que j’ai relu les tomes 1 et 2 pour y rester !

Eléa, 11 ans -6ème, membre des Dévoreurs de livres d’Arsène

 

Gardiens des cités perdues, 4. Les Invisibles, de Shannon Messenger

Sophie rejoint le Cygne noir, l’organisation clandestine qui lui a fait voir le jour. Accompagnée de Dex, Biana, Keefe et Fitz, elle part pour Florence où elle espère trouver des réponses à ses questions sur les Invisibles, l’organisation de rebelles qui a si souvent cherché à la tuer !

C’était GENIAL ! Chaque tome de cette série apporte son lot de surprises et donne systématiquement envie de plonger dans le tome suivant. Traitrise, amour, amitié sont au rendez-vous. Une série qu’il faut absolument découvrir et à posséder sans hésitation dans tous les bons CDI de collège.

J’avoue adorer également les illustrations de 1ère de couverture qui permettent d’entrer dans la magie de ce livre avant même de l’ouvrir.

Eléa, 6ème – 11 ans, membre des Dévoreurs de livres d’Arsène

Les royaumes de Feu, 2. La princesse disparue, de Tui T Sutherland.

Image result for les royaumes de feu tome 2 critiquesAprès s’être enfuis du royaume des Ailes de Ciel et avoir retrouvé la famille d’Argil, les cinq dragonnets du destin découvrent enfin le royaume des Ailes de Mer. Tsunami peut rencontrer sa mère, la reine Corail ainsi que le reste de sa famille. Mais même si Tsunami est de sang royal, un accueil chalereux n’est pas réservé à ses compagnons. La joie du petit groupe, si content de découvrir le royaume aquatique, ne sera que de courte durée. De plus, Tsunami doit rester avec sa mère et élucider le meurtre de tous ses frères et soeurs …

Un deuxième tome tout aussi entraînant que le premier qui, cette fois-ci, relate les retrouvailles assez mouvementées de Tsunami avec son peuple. L’auteur a su insérer du suspens et de l’action tout au long de son récit, si bien que les rebondissements étaient aussi inattendus qu’époustouflants. Les pointes d’humour insérées par endroits par l’auteur sont souvent drôles, ce qui fait de ce roman un livre d’action et humoristique en même temps. Un début de série qui s’annonce superbe.

 

Retrouvez la suite de cette série culte au CDI :

Les royaumes de feuAu cœur de la jungleTome 3 : Au coeur de la jungle : Présentation de l’éditeur : En pénétrant dans la luxuriante forêt multicolore du Royaume de Pluie, les Dragonnets du Destin espéraient trouver un répit – les lieux ont la réputation d’être pacifiques autant que splendides. Mais rien ne se passe comme prévu : menace d’une mystérieuse créature, disparition de dragons… Gloria décide de passer à l’action. Accompagnée de ses amis, elle s’enfonce dans la jungle… et se retrouve en plein territoire ennemi !

 

 

 

 

L’héritage des Darcer, 3. L’envol, de Marie Caillet

Image result for l'héritage des darcer t3La situation d’Edrillon empire. Le Sanreth, l’envoyé de la Déléane a enfin réussi à monter sur le trône. A ses côtés, les quatre chimères qui sont les yeux et les oreilles de Welfenda, la reine de la Déléane. Mais Mydria est bien décidée à ne pas laisser son pays aux mains des envahisseurs et à renverser la situation en reprenant les rênes du royaume et à replacer la dynastie des Darcer sur le trône. Aidée d’Orest, son amour, d’Allian, l’ex-espion de la guilde des assassins et de Kebren la traqueuse kmett aux pas de velours, My tente de rallier les fauconniers à leur cause pour pouvoir avoir une force de frappe plus importante.

Le dernier tome de cette trilogie est tout aussi complet que les précédents, et même plus, en terme de rebondissement, d’actions et de suspens. Dans cette fin de l’histoire, on s’aperçoit encore une fois que l’écriture de Marie Caillet est vraiment très spectaculaire et qu’on peut réellement vivre l’aventure aux côtés des personnages. Dans certains romans, on peut prévoir à l’avance ce qui va se passer, mais là tout était comme imprévu ce qui est très surprenant parfois tellement le choc est présent. Ce troisième tome d’une trilogie fantastique, et sans longueurs, clôt en beauté cette série magiquement bien écrite.

Guillaume 3°. 13 ans, membre des dévoreurs de livres d’Arsène

 

L’Héritage des Darcer, 1. L’envol, de Marie Caillet.

https://www.standaardboekhandel.be/images/0000000000000.img?img=img/hea/h5d/h00/h00/9791022400398FRONTCOVERTITELIVE.jpg&w=800&h=800Mydria Siartt est une jeune fille unique de 16 ans. Elle est heureuse et son plus grand rêve est de conquérir le roi et de devenir reine par la même occasion. Mais un soir, alors qu’elle se promène avec Floan, un de ses nombreux courtisans, un malaise la prend et elle se transforme en un papillon multicolore. Elle apprend alors qu’elle n’est pas de la famille des nobles Siartt mais la dernière descendante de la dynastie des Darcer, la famille royale qui gouvernait le royaume d’Edrillon avant que la Déléane mette à la tête du royaume un usurpateur. Une seule chose le prouve : le don d’ailes qui permet de se transformer en un animal du moment qu’il a des ailes. Elle reçoit alors un sifflet contenant une lettre avec la signature de ses ascendants. La lettre indique que les descendants de Madael (dernier Darcer à avoir gouverner Edrillon) doivent se mettre en quête du trésor caché par ses soins. My (pour les intimes), ne voulant pas participer à cette quête, fugue de son château pour aller à Liett se marier avec Floan de Trelleor mais il se trouve qu’il a dû partir en Déléane en tant qu’ambassadeur officiel du roi usurpateur. Mydria se réfugit donc dans une auberge de la capitale et sous l’effet de l’alcool dévoile à Orest et Allian le contenu de la lettre. Mais à ce moment-là, Mydria ne sait pas que ces deux hommes font en réalité partie d’une des plus grandes guildes d’assassins de Liett,  prête à tout pour avoir ce trésor.

Si vous n’accrochez pas pendant les 60 premières pages, ne vous inquiétez pas, ça vaut le coup de continuer ! Ce livre d’action m’a particulièrement plu surtout vers la fin de ce premier tome,  qui m’a donné l’envie de continuer cette série, grâce au suspens très présent. Dans ce premier tome, Marie Caillet a magnifiquement réussi à planter le décor et à nous attirer dans son univers de conflits, de guerres, de prises de pouvoir et de chasse au trésor. Les rencontres et les aventures de My sont vraiment interressantes et les différents personnages sont attachants car on a le temps durant ce tome de comprendre leurs pensées et leurs actes et de s’habituer à leur présence.

Gourtay Guillaume, 3° 13 ans, membre des dévoreurs de livre d’Arsène.

Gardiens des cités perdues, 2. L’exil, de Shannon Messenger

Gardienne de l’alicorne…

Sophie tente de reconstruire une vie « normale » après son enlèvement et son retour auprès de sa famille d’accueil, le couple d’elfes Grady et Edaline. Affublée d’un gobelin, Sandor,  qui lui tient lieu de garde du corps et qui ne la lâche pas d’une semelle,  elle cherche tout de même à trouver des réponses sur l’organisation secrète du  Cygne Noir : Dans quel but l’ont-ils créé ? Sont-ils responsable de la mort de Jolie ?  Qui sont-ils réellement ?

Son répit va être de courte durée car un événement extraordinaire va survenir : un jour, elle se retrouve nez à nez avec une alicorne, cet animal légendaire, recherché depuis des décennies par les elfes pour le symbole qu’elle véhicule… rien de tel pour le Conseil que cette découverte pour apaiser l’angoisse de la population qui n’est pas habituée à vivre des heures sombres et des drames… Mais peut-on faire confiance à Sophie pour s’occuper de cet animal si précieux, sous prétexte qu’elle a créé un lien particulier avec elle ? Les aventures ne font que commencer…

Difficile de résumer sans dévoiler des faits que le futur lecteur n’a peut-être pas envie de connaître à l’avance. En tout cas, ce nouveau tome est plein de rebondissements, un peu plus sombre que le précédent avec des sentiments plus exacerbés. Notre petite Sophie, bien mature pour ses treize ans, prend les décisions qu’il faut quand il faut et fait preuve d’un courage à toute épreuve, malgré sa peine, sa souffrance, ses doutes. Des personnages bien campés, une histoire riche, un univers original. Bref, une petite série qui mérite le succès qu’elle connaît, même si le côté « tous les jeunes garçons de mon âge sont fous de moi » de Sophie n’était peut-être pas nécessaire à son personnage… On sourit, on tremble, on a de la peine, on t’attache aux personnages, peut-être surtout à Keefe et sa nonchalance qui cache profondes blessures et grand coeur.

Deux tomes suivants sont prévus en 2018 aux éditions PKJ. Une série à suivre…

Le livre des étoiles 2 , Le Seigneur Sha , de Erik l’Homme

Les dévoreurs de livres d’Arsène : les chroniques des élèves du comité de lecture du blog

Le livre des étoiles 2 , Le Seigneur Sha , de Erik l’Homme

De retour à Ys, après son voyage dans le Monde Incertain, Guillemot reprend son apprentissage. Mais les sorciers de la Guilde sont désespérés car  l’ombre est plus forte qu’eux, ce qui les conduit à un échec qui sera mis sur le compte de maître Quadehar. Sa seule solution, s’enfuir, alors que pendant ce temps le Seigneur Sha s’introduit à Gidfu et poursuit Guillemot. Que lui veut -il ? Et que sait -il au sujet du livre des étoiles ?

Ce livre est INCROYABLE ! Le premier tome m’avait plu -malgré une petite difficulté, au départ à entrer dans l’histoire,  mais celui-là est vraiment palpitant, plein d’aventures, de suspense avec des personnages très touchants et j’espère que le tome 3 le sera tout autant  !

Chloé, 13 ans – 4ème, membre des Dévoreurs de livres d’Arsène