21 printemps comme un million d’années, de Camille Brissot

Quand le temps est compté…

img101.jpg

Croquer la vie à pleine dent n’a jamais eu autant de signification que dans 21 printemps comme un million d’années.

Victor et Juliette sont des amis d’enfance, des amis de toujours. Leur relation va au-delà de cette amitié. C’est un lien sacré, ils se connaissent par cœur, ils sont toujours là l’un pour l’autre. Juliette est une jeune femme pétillante, jolie, imprévisible. Elle vit à cent à l’heure. Juliette ne se projette pas , elle vit au jour le jour et on verra pour demain. Seul le présent compte…Victor est sa béquille, sa moitié. Il est toujours là, prêt à la ramasser quand elle chute. Il l’admire et ne la juge pas. D’ailleurs ils sont tellement proches, que Juliette a sa propre chambre chez Victor. Leur histoire, l’histoire de Juliette, Victor va la raconter à un groupe de jeunes adolescentes. Des jeunes filles qui ont connu Juliette, qui l’ont côtoyée, qui l’ont aimée, qui l’ont admirée.

Victor et Juliette forment un duo d’amis très touchants, très attachants. Victor est porté par cette amitié si forte qu’il va la raconter à un groupe de jeunes filles qu’il va voir à l’hôpital. Juliette nous transporte dans son tourbillon. Elle a conscience de ce qu’est la vie et elle sait pourquoi elle vit tout, de manière excessive. Ce roman est une histoire dans l’histoire. Le lecteur partage les souvenirs de Victor, les anecdotes et en même temps le destin d’une jeune femme à qui tout sourit. 21 printemps comme un million d’années parle de la mort, plus précisément d’une mort annoncée, d’une mort programmée. Les deux amis vont devoir gérer leur existence chacun de leur côté. Paradoxalement bien que triste par moment, ce roman n’est pas larmoyant et nous fait prendre conscience de l’importance du temps qui passe. Et ce précieux temps quand il est compté, qu’est-ce qu’on en fait, comment doit-on le vivre…

Un roman délicat que vous prendrez plaisir à lire, un duo d’amis exceptionnels, une histoire qui amène à réfléchir.

Camille Brissot, un auteur à suivre que nous aimons particulièrement sur ce blog : retrouvez ici les autres livres d’elle que nous avons déjà présentés sur ce blog.

Histoires pressées, de Bernard Friot

Un zeste d’humour et quelques cuillères d’imagination

tablehiailes

elephant

Bernard Friot nous livre 4 volumes d’histoires courtes, d’histoires d’enfants, d’histoires du quotidien. Des récits plein d’émotions avec parfois de petits appels au secours qui font réfléchir sur les relations aux autres, sur l’importance des sentiments. Et puis au détour d’une page, des objets prennent vie, s’animent et se révoltent ! Le lecteur est projeté dans une autre dimension, ce qui n’est pas pour lui déplaire. Le quotidien est chamboulé, tout est sens dessus dessous.

La magie de la plume de Bernard Friot opère. Humour, poésie, tous les ingrédients pour passer de bons moments. Des nouvelles pour nos plus jeunes mais pas seulement, car les adultes se laisseront séduire par la subtilité des textes.

Histoires minute, de Bernard Friot

loup.jpg

Bernard Friot nous propose des petites histoires simples, faciles à lire, présentées sous forme de recettes de cuisine : prenez quelques ingrédients, des personnages, mélangez et laissez prendre. Ces courts récits sont des tranches de vie d’enfants à consommer sans modération, à déguster avec gourmandise.

Un bon moment pour nos plus jeunes lecteurs qui apprécieront l’écriture de Bernard Friot.

Luna Viva, d’Aurélie BENATTAR

 La vie trépidante de Luna Fournez

Afficher l'image d'origineLuna Fournez, jeune fille âgée de 17 ans, vit dans une roulotte d’une fête foraine. Le Président de cette fête foraine est le Falcone. Luna passe ses journées à lire l’avenir des clients qu’elle accueille dans sa roulotte. Elle exerce cette activité pour le compte des forains. Sa mère est morte lorsqu’elle était plus jeune. Depuis, Luna est sous les ordres de son frère aîné, Gidy, qui la maltraite tous les jours. Malheureuse et seule, elle aimerait aller au lycée pour vivre comme les filles de son âge. Luna n’a que Sagittaire, son chien, pour veiller sur elle dans sa roulotte. Marre de cette situation, Luna fait une tentative de suicide. A partir de ce moment, elle va faire la rencontre de Lion Soleil, voisin de caravane, décédé le même jour où elle a fait cette tentative. Son frère, Gidy, sera encore plus dur avec elle. Mais, un jour, sa vie va changer. Le chef des forains, le Falcone, décide de la présenter au Tournoi des voyantes. Il lui offre un jeu de Tarrot qui l’accompagnera partout. Persuadé que Luna possède un véritable don, il va demander à Izabella, une femme charismatique, voyante, et ancienne amie de la mère de Luna d’être son mentor pour l’entraîner pour le Tournoi des voyantes. Luna est ravie de ce changement et sa vie aux côtés d’Izabella va lui permettre de s’éloigner de son frère Gidy et d’apprendre des choses qu’elle ignorait jusqu’à maintenant sur le passé. Ce Tournoi va lui faire vivre de multiples aventures, heureuses et malheureuses. Sa vie va changer et nombreux seront les obstacles qu’elle devra surmonter pour se sortir des griffes de son frère.

La collection Exprim’ des éditions Sarbacane nous offre une histoire palpitante, celle de Luna. Les aventures de l’héroïne, très courageuse, que nous vivons avec elle tout le long du roman nous entraînent dans un monde magique, étrange, paranormal. Le suspens est à son comble et les péripéties de Luna se renouvellent sans cesse. Sa vie trépidante ainsi que les divers rebondissements rythment parfaitement l’histoire. Un roman que je conseillerai pour les mordus d’histoires étranges et de phénomènes paranormaux. Nous sommes transportés dans un autre monde, à la fois dans celui des forains mais aussi dans un monde où la magie est au rendez-vous. Nous jouons sans arrêts avec nos émotions.

Je conseille ce roman à partir de la cinquième. Certains extraits peuvent être difficiles à comprendre par des élèves de 6ème (allusion à la sexualité). Ce roman est un très bon divertissement pour ceux qui ont envie de s’évader pendant plusieurs heures aux côtés de Luna et de voyager avec elle dans son univers magique.

Lucas est choqué par des images, de Nathalie Dargent

Le choc des images…

Nathalie Dargent et Yannick Thomé - Lucas est choqué par les images.Lucas qui adore la télévision va désobéir à sa maman :  en cachette il va regarder les informations, restées allumées sur son ordinateur et tombe sur un reportage où des gens tirent avec des fusils pendant que d’autres s’enfuient en criant. Le petit garçon est totalement choqué et ne peut oublier ces images.

Dans la collection Les Inséparables, destinée aux plus jeunes, voici le nouveau titre sorti, sur le thème des enfants confrontés aux images des informations télévisées, qui ne leur sont absolument pas destinées ! Les émotions ressenties lorsque l’on voie des hommes munis de fusils tirer sur la population en fuite peuvent ensuite difficilement s’effacer des esprits. Lucas est entouré de ses amis, de sa grande soeur et de sa maman qui  font mettre des mots sur sa peur. « Tu es petit et ces images sont trop fortes. Tu les lis avec ton coeur. C’est lui qui réagit. En grandissant, on arrive à regarder aussi avec son cerveau. » En ces sombres jours où un nouvel attentat n’est pas à exclure, ce petit livre accessible dès 6 ans peut être utile pour ne pas laisser un enfant, qui aurait été confronté à ce genre d’images, enfermé dans le silence de l’angoisse. Le sujet n’est pas sans rappeler le texte  L’enfant qui voulait boire la mer, de Chantal Péninon.

En tout cas, ma fille de CE1, qui n’est jamais confrontée à ce genre d’images à la maison (mais qui sait qu’elles existent car je lui en ai parlé, que je lui ai expliqué pourquoi je ne la laissais pas regarder les émissions non destinées à la jeunesse), m’a demandé de le lire deux fois de suite, puis l’a regardé encore en autonomie… Elle souhaite toute la collection maintenant !