Nounou so cool…

Nanny Mandy, 2. Antoine aime tout ce qui brille, de Joris Chamblain et Pacotine

Couverture Nanny Mandy tome 2Notre adorable Mandy est de retour avec un nouveau job : encadrer les enfants lors du mariage du frère d’Alicia, sa meilleure amie. Après un réveil un peu trop tardif, tout s’enchaîne à vitesse grand V… La cérémonie est passée, les enfants sont attablés, il va falloir s’en occuper, les occuper et les distraire ! Mais que faire du pauvre Antoine, seul ado de la troupe, qui ne semble avoir sa place ni parmi les enfants, ni parmi les adultes ! Et pour cause, il n’a vraiment pas bonne presse auprès de ces derniers, et ce, depuis qu’il est tout petit… D’où lui vient sa réputation de voleur ? Et au milieu des petits, aucune activité proposée par Mandy ne l’intéresse… Alors, lorsque Antoine disparaît, Mandy se sent coupable…

Un deuxième tome tout aussi frais et réussi que le premier ! Mandy est vraiment une adolescente attachante et extrêmement douée dans ses relations aux autres, pleine d’empathie. Elle est volontaire, bourrée d’énergie. Elle refuse l’injustice et cherche toujours à comprendre les failles et le désarroi de chacun. Une bande dessinée à l’esprit positif qui sait parler de sujets graves avec légèreté et bienveillance. Un bon moyen pour réfléchir ensemble à son rapport à l’autre, aux autres. Les illustrations sont d’ailleurs à la hauteur du scénario et tout à fait adaptées : colorées et pétillantes !

Enregistrer

Une nounou d’enfer

Nanny Mandy, 1. Mathis et le grand trésor,  de Joris Chamblain, Pacotine et Virginie Blancher

 

mandy.jpg

Mandy, étudiante épanouie de dix sept ans, parcourt les annonces pour trouver un petit job. Avec l’accord de sa maman anglaise la voici devenue nounou. Et ça marche. Le jour de son entretien, elle est tout de suite embauchée et devra s’occuper de Mathis. Enfant de cinq ans, il vit mal l’arrivée prochaine de son petit frère. Ses parents sont divorcés, il vit avec sa maman et son beau père. Mathis ne sera pas tendre avec Mandy qui ne va pas se décourager. Elle trouvera toujours une solution pour chaque problème. Mathis n’est pas un enfant colérique de nature ou capricieux mais il a une réelle souffrance et de grosses angoisses.

Mandy est très attachante et possède un bel état d’esprit. Elle est mature, polie, dévouée et pleine d’imagination. Elle a une très bonne approche des enfants et fait preuve de beaucoup de psychologie. Elle est sérieuse et malgré les craintes de sa maman, elle arrivera à concilier travail et étude.

L’auteur insère de temps en temps du vocabulaire anglais. Mandy mélange le français et l’anglais mais à petite dose. Ce qui apporte une petite touche fraîche et amusante aux dialogues.

Ce roman traite de la situation des familles recomposées, du divorce, de l’arrivée d’un bébé et de la disponibilité parfois difficile des parents. Adultes et enfants doivent trouver leur place dans cette nouvelle vie. Pas toujours simple.

Tout le monde peut se sentir concerné par ces sujets délicats et difficiles mais que dédramatise la personnalité de Mandy.

Je pense que lire ce récit en famille est très positif. Les parents peuvent y trouver une aide pour aborder le sujet avec leurs enfants et apaiser leurs inquiétudes. Le lecteur se laisse emporter par la sympathie et l’énergie de Mandy et s’attendrit devant cette famille qui, malgré tout, veut rester positive mais qui a besoin d’aide.

L’auteur nous montre aussi que s’occuper d’un enfant n’est pas de tout repos : il faut savoir l’occuper, le comprendre et montrer beaucoup de patience, d’attention. Ceux et celles qui, comme Mandy, souhaitent s’occuper de petits peuvent s’inspirer de ce livre pour des idées d’activités. De plus les jeunes lecteurs connaîtront par la même occasion les qualités requises et les diplômes indispensables pour travailler avec les enfants.

Un bon moment de lecture. Cette histoire pleine d’espoir et de notes positives prouve qu’avec de l’écoute on peut y arriver. Un style  simple et fluide qui conviendra à de jeunes lecteurs.

Ayant beaucoup apprécié ce roman, je me suis empressée de lire la BD qui ne m’a pas déçue. J’avais besoin de mettre un visuel  sur les écrits. Les illustrations sont pétillantes comme Mandy. Je pense que lire d’abord  le roman  n’a en rien  gâché  la lecture de la BD bien au contraire, les deux se sont complétés, mais connaissant la BD je n’aurai peut être pas été forcément curieuse de lire le roman.

Deuxième chance

Attention, suite à un petit problème de compte, notre super chorniqueuse mu5854 est devenue mumu58 ! Restez-lui fidèle ! Mme Dry (alias « Mu » ne vous mélangez pas les pinceaux !)- documentaliste et administratrice du blog.

L’envers des contes, tome 6. Journal de l’autre pas si grand méchant loup, de Catherine Girard-Audet

Afficher l'image d'origineJe m’appelle Garou J. Loup, je suis le frère jumeau de Balthazar. Et j’ai honte !!! J’ai essayé de dévorer le Petit Chaperon Rouge et sa grand-mère mais c’est mon frère qui a été accusé à ma place et j’ai laissé faire….Je n’en suis pas très fier aujourd’hui car j’ai changé. Je ne suis plus l’horrible loup d’autrefois mais comment prouver que je ne suis plus le même ? Ca fait trois ans que j’ai disparu et je voudrais regagner Livredecontes pour que tous constatent que je regrette et que maintenant on peut me faire confiance…

Nous revoilà de retour à Livredecontes, ce qui nous donne l’occasion de savoir ce que sont devenus tous les personnages. Ce roman est écrit sous forme de carnet intime : le loup se livre et avoue avoir suivi une thérapie pour changer. On le suit au jour le jour.
Adieu l’image du loup cruel grâce aux deux bohémiens qu’il va rencontrer et qui l’aideront à devenir meilleur.
Mais est-il si facile de devenir quelqu’un d’autre et arrive-t-on aisément à reconquérir la confiance de ses amis ou de sa famille ?
Garou va vite se trouver confronter au problème car dès son arrivée à Livredecontes, Blanche Neige disparaît et forcément le premier suspect est Garou.
Et vous lecteurs, qu’en pensez-vous ? Qui verriez-vous comme coupable idéal ? Peut-on croire en la parole d’un ancien méchant ? Difficile de trancher ?

Une histoire pleine d’humour avec des personnages de contes, détournés de leur vraie nature, qui nous fait passer un bon moment et qui évoque également les préjugés. Un loup peut-il devenir gentil ? Une mauvaise personne peut-elle devenir charitable ? Vaste débat car on peut changer mais au fond peut-on lutter contre sa vraie nature ?

Sympa aussi la dernière partie du livre qui offre quelques bonus.

Fait appréciable, ce tome est indépendant des autres et peut donc se lire même sans avoir lu les 5 tomes précédents !

A lire aussi : L’envers des contes, 1. La sœur pas si laide de Cendrillon
Public : jeunesse à partir de 8 /10ans

Voyager avec Juliette pour se payer la traite (se faire plaisir) !

Les éditions Kennes et l’auteur, Rose-Line BRASSET nous font voyager aux côtés de Juliette et sa mère. Deux romans époustouflants qui nous permettent de découvrir deux villes exceptionnelles à travers les yeux et les aventures de Juliette : New-York et Barcelone !

Juliette Bérubé est une adolescente âgée de 13 ans qui vit au Québec. Elle n’aime pas son prénom et préfère qu’on l’appelle Jules. Elle est amoureuse de Gino, un garçon de sa classe mais n’ose pas partager ce secret avec sa meilleure amie, Gina. Ne connaissant pas son père, Juliette vit seule avec sa mère, Marianne Bérubé, journaliste. Juliette admire beaucoup sa maman mais la trouve parfois pénible.  Sa mère est souvent amenée à voyager pour son travail. C’est l’occasion pour Juliette de visiter des pays et de vivre des aventures inoubliables.

Juliette à Barcelone, de Rose-Line BRASSET 
Afficher l'image d'origineAu mois de Décembre, quelques jours avant Noël, la mère de Juliette doit se rendre à Barcelone. Juliette est déçue de partir car elle ne pourra pas aller au collège le dernier jour de cours avant les vacances pour voir Gino et célébrer les fête de fin d’année au Québec sous la neige. Mais avant de partir, elle voit sur Facebook que Justin Beaver va donner un concert à Barcelone le soir du 31 décembre ! Cette nouvelle finit par la rendre enthousiaste pour ce voyage en Espagne. Sur place, elle partage une chambre avec sa mère à l’hôtel le Peninsular situé dans la vieille ville. Juliette et sa mère sont émerveillées devant la beauté de la ville. A la réception de l’hôtel, Juliette fait la rencontre de deux beaux garçons, Miguel et surtout Manuel. Sa mère étant très occupée pour son travail, elle n’a pas le temps de s’occuper de Juliette toute la journée. Luz Vargas, une collègue de travail espagnole, lui présente alors sa fille, Susannah, avec qui Juliette passera ses journées ! Susannah et Juliette vont très vite devenir amies et formeront rapidement un groupe avec Miguel et Manuel. Manuel tombe sous le charme de Juliette et vice-versa ! Elle va vivre des aventures palpitantes à Barcelone et découvrir la culture de cette ville grâce à ses nouveaux amis !  Elle passera aussi de magnifiques moments de complicité et d’émotion avec sa maman.

 

Juliette à New-York, de Rose-Line BRASSET 

Afficher l'image d'origineLe 1er avril, Juliette entend sa mère crier son nom pour la sortir du lit et lui annonce qu’elles partent dès ce soir à New-York pour une semaine ! Juliette pense que c’est un poisson d’avril mais il s’avère que non. Après les cours, Juliette part pour l’aéroport avec sa mère et prennent un avion pour New-York ! Sa meilleure amie Gina est triste car elle va encore passer ses vacances toute seule ! Juliette commence par visiter des lieux incontournables à New-York comme le Musée Madame Tussaud, Grand central terminal avec sa mère. Un soir, en se promenant dans les rues avec sa mère, Juliette fait la connaissance de Troy et ses frères, Sammy, Ethan et David, des danseurs de rue qui rêvent de devenir célèbres. A l’hôtel, Juliette va aussi faire la connaissance de deux jeunes filles Suisse, Astrid et Caroline, qui ont été prises à la Julliard School, une grande école de danse à New-York. Très occupée, la mère de Juliette accepte que sa fille passe ses journées avec Astrid et Caroline. Leur programme : trouver un appartement pour les deux jeunes filles. Juliette est follement excitée et passe des moments inoubliables. Elles vont même retrouver les danseurs de rue avec qui elles vont se lier d’amitié. Mais un jour, Caroline part visiter un appartement seule dans le Queens et ne revient pas. Très inquiètes, Juliette, sa mère, Astrid et les danseurs de rue se mettent à sa recherche.

Ces deux romans s’apparentent à des carnets de voyage pour découvrir d’autres cultures et pays à travers les yeux de Juliette. A la fin de chaque histoire, l’auteur nous propose un retour sur les pas de Juliette et revient sur les monuments, le lexique, et l’histoire du pays. Un petit lexique pour comprendre les expressions typiquement québécoises est aussi fournit ! De plus, la complicité avec sa mère, ses amis est assez bouleversante ! A lire dès la 6ème pour ceux qui rêvent de voyages et d’aventures et pour ceux qui veulent découvrir ou en savoir plus sur la vie à New-York ou à Barcelone ! Nous sortons enrichies de ces deux histoires et avons eu l’impression de s’évader pendant quelques heures avec Juliette et sa mère !

Cendrillon, le retour !

L’envers des contes, 1. La sœur pas si laide de Cendrillon, de Catherine Girard-Audet, Gihef et Rachel Zimra

Ils se marimagesièrent et eurent beaucoup d’enfants… C’est ainsi qu’en général se terminent les contes de fées dont Cendrillon fait partie. Mais que se passe-t-il ensuite ? Que deviennent les autres personnages : la belle-mère ? Et les deux belles-sœurs, Javotte et Anastasie ? Pour sûr, elles n’ont pas dit leur dernier mot et vont chercher un moyen de se venger. Mais si l’une d’entre elle n’était pas aussi méchante que les autres ? Comment faire alors pour déjouer le terrible complot qui risque de mettre en péril le mariage de Cendrillon et de son prince… ?

Cette relecture du conte si populaire de Charles Perrault par le point de vue des autres personnages est très drôle et ne manquera pas d’amuser les lecteurs, quel que soit leur âge !

Super-héros contre super-vilains

Justices, 1. Les deux ligues, de Renaud de Vriendt et Gihef

Camille, un je004016052une garçon dont les parents ont disparu il y a quelques années, vit désormais avec deux super-héros qui l’ont accueilli. Lorsque sa maîtresse est absente et remplacée pour cause d’épidémie de grippe, Camille sent qu’il y a là-dessous quelque chose de louche. Ce n’est pas la première personne à disparaître pour une banale grippe et la thèse de l’épidémie ne le satisfait pas. Il est persuadé qu’il y a là-derrière un nouveau super-vilain. Mais personne ne le croît… Et depuis que Powerstone, le plus grand de tous les super-héros a pris sa retraite, qui pourrait les sauver ?

Ce premier tome nous présente un héros ordinaire et attachant, Camille, dans un monde où les super pouvoirs sont à tous les coins de rue. Et pourtant c’est bien sur le jeune homme que repose la lourde tâche de percer le mystère de la disparition de plusieurs personnes. Les dessins, très colorés, plairont à coup sûr aux lecteurs, tout comme les différents super-pouvoirs, plus ou moins efficaces….

Là où les idées s’envolent

Ninn, 2. Les grands lointains, de Darlot et Pilet

2862856816-2Depuis qu’elle a disparu, tout le monde recherche Ninn, notamment ses deux amis Chad et Ulrika. Se rappelant l’idée de Ninn d’aller explorer une ligne fermée du métro, la ligne noire, ils décident de s’y aventurer pour retrouver leur amie.

Ninn, ignorant tout cela, découvre un nouveau monde, ou plutôt le monde d’où elle vient : les Grands Lointains. Si les paysages sont magnifiques, les habitants sont loin d’être accueillants, entre les idées noires qui veulent l’empêcher de reprendre le rôle du Gardien et les Géants de pierre censés empêcher toute intrusion, la jeune fille n’est pas au bout de ses peines. Son but : atteindre le Fenal, une sorte de phare. Heureusement, elle n’est pas seule : son tigre de papier est venu avec elle et un autre individu à la peau tâchetée, privé de parole mais nanti du pouvoir de se transformer à l’infini semble vouloir l’aider dans sa quête.

Ce deuxième tome est aussi passionnant que le premier. J’attendais avec impatience de retrouver la petite fille du métro pour savoir ce qu’il lui était arrivé. La découverte des Grands Lointains nous émerveille autant que Ninn grâce aux illustrations beaucoup plus colorées que dans le premier tome. On abandonne en effet la noirceur du métro parisien pour explorer une végétation foisonnante et fleurie. J’aime beaucoup aussi le côté fantastique, presque magique, déjà présent dans le premier opus : idées noires qui rappellent les détraqueurs d’Harry Potter, vigiles au look de Géants de l’île de Pâques, papillons incarnant chacun de nos idées, lois gravitationnels qui s’inversent … On redevient un enfant qui trépigne en attendant la prochaine invention des auteurs !

90354c69-e89c-4276-9c7c-b971fdab8e8cAprès le succès de la première partie des aventures de Ninn ( élu meilleur album jeunesse aux Samb’Or et par la libraire Brüsel, innombrables coups de cœur des libraires de France et de Belgique, critiques élogieuses…), la maison d’éditions Kennes a signé un partenariat avec la RATP et à l’occasion des Journées du Patrimoine, la lancement du second tome a été fêté dans les locaux de la société de transports avec quelques journalistes et libraires. Et ce n’est pas la seule conséquence de ce succès : les auteurs auraient en effet décider de prolonger la série avec trois autres tomes. Nous les attendons donc avec impatience !