Le gentil petit diable et les autres contes de la rue Broca, de Pierre Gripari

Au 69 rue Broca..

diable.jpg

Pierre Gripari prend un grand plaisir à détourner les caractères des personnages. Les niais ne sont pas aussi bêtes qu’ils y paraissent et les méchants peuvent avoir du cœur. Bref, les codes sont bouleversés, les personnages sont révélés sous de nouveaux visages. Pierre Gripari nous présente six contes qui permettent de retomber en enfance pour certains ou de découvrir des classiques pour d’autres. Des contes qui font partis des Contes de la rue Broca et qui mettent en scène, entre autre, un gentil petit diable qui habite l’enfer et qui a le malheur de ne pas être méchant. Il veut faire du bien autour de lui, au grand dam de ses parents. Au fil de la lecture, nous ferons la rencontre d’une patate bien singulière puisqu’elle va tomber amoureuse, nous irons sur une île lointaine chez le prince Blub qui a l’intention depuis toujours d’épouser une sirène et nous croiserons le chemin du cochon qui a avalé l’étoile polaire. Autant de personnages que de situations fantaisistes. Alors, si vous aimez l’originalité, l’imaginaire, les belles morales et l’humour, faites un détour par la rue Broca !

Les nuits d’Halloween, de Alain Surget

Rendez-vous avec le diable !

nuit.jpg

Une rencontre peut à jamais changer une vie mais Jack ne pensait pas que cela était possible à ce point. Un soir du 31 octobre, il entre dans une auberge. Il a faim mais n’a pas le sou. Le hasard fait qu’à une table voisine des hommes jouent aux cartes. C’est la passion de Jack qui se laisse convaincre par Beardy qui engage les parties. Gagner serait pour lui l’occasion de se payer le gîte et le couvert. La chance est avec lui, Jack dépouille Beardy. Celui-ci propose curieusement à son adversaire de remiser tout ce qu’il a gagné. Sûr de lui, Jack accepte. Mais c’est la catastrophe, il perd toute la fortune qu’il a amassée. Il veut se refaire mais n’a plus rien à miser. Beardy lui propose un deal plutôt étrange. Il demande à Jack s’il est prêt à jouer son âme. Mais comment peut-on perdre ou gagner une âme ? Existe t-elle seulement ? Beardy remporte le jeu et là, brusquement surgit dans ses yeux un regard diabolique, un rire moqueur, monstrueux qui fait vibrer les murs de l’auberge. Jack sait alors que Beardy est l’incarnation du diable. Il doit s’échapper. Commence alors pour Jack une vie de errance de village en village où les habitants le fuient comme la peste. Partout où il passe il est rejeté. Pourquoi tant de haine, tant de cris quand il apparaît. Jack retrouvera peut-être sa sérénité s’il trouve le moyen de récupérer son âme. En attendant, il essaie de survivre.

Un récit fantastique qui entraîne le lecteur dans une grande aventure pleine de suspens. On se prend de compassion pour le personnage de Jack, perdu et rejeté de tous. Il peut paraître sauvage et sombre mais il cache en fait une sensibilité. Cette histoire s’inspire de la légende de Jack Stingy, un homme riche qui un soir, a rencontré Satan dans un bar. Les Nuits d’Halloween font partie des récits qui nous font découvrir ce qui créa Halloween.

Enregistrer

Enregistrer