Banzaï au pays des mangas, de Véronique Delamarre Bellégo

Moshi, moshi…

Nous retrouvons ici Sakura, l’héroïne de Banzaï Sakura. Après un prologue intitulé « Souvenirs de Banzaï Sakura » et qui, à travers la voix de Joséphine nous raconte en quatre pages le premier tome avec l’arrivée de Sakura dans la classe de CM2 et les aventures qui ont suivi, la nouvelle histoire peut commencer !

Cette fois-ci, nous retrouvons nos trois protagonistes, Sakura, Joséphine et Fabio, accompagnés de John, l’assistant d’anglais et Alexandre, le documentaliste, dans un avion… en route pour …  le pays du Soleil Levant ! Comment sont-ils arrivés là ?  En étant finalistes d’un concours de mangas organisé dans leur nouvel établissement scolaire, alors qu’ils venaient d’entrer en 6e au collège. Les cinq équipes internationales sélectionnées doivent s’affronter sur place lors de la Grande finale  !  Cette immersion durant une semaine dans Tokyo, la capitale animée du Japon, à la saison des cerisiers en fleur, vont réserver à nos amis bien des surprises et des aventures.

Il n’est pas nécessaire d’avoir lu la première aventure de Sakura pour comprendre ce nouvel opus, surtout que l’histoire est bien résumée au début et permet de parfaitement comprendre le contexte et les relations entre les personnages. En revanche, en refermant ce livre, si l’on n’avait pas lu le premier (c’était mon cas), on a bien envie de le découvrir ! L’histoire, racontée à la première personne par Joséphine,  est rythmée et les personnages suffisamment approfondis pour que l’on adhère totalement à l’ambiance. C’est drôle, frais, distrayant et permet de découvrir un pays assez atypique et très différent du nôtre, à la fois moderne et aux traditions très ancrées.

On se retrouve donc en totale immersion dans ce Japon des temples et sanctuaires, des cosplayers, des kamis, des o-furo, des kimonos, des jardins zen, des samouraï, des mangas, du karaoké et des spécialistés culinaires à base de riz ou d’algues et à manger avec des baguettes… Bref un dépaysement total qui nous donne qu’une seule envie : de sauter dans un avion et d’aller découvrir tout cela de nos propres yeux  et une histoire qui prend une tournure inattendue et nous emporte à la lizière du fantastique dans un univers peuplé de kamis et de renardes messagères.

A lire sans problème dès le CM2.

 

Etoile, 1. En piste, de Marie-Claude Pietragalla

La naissance d’une étoile…

etoile.jpg

Dès l’âge de six ans, Marie-Claude Pietragalla veut faire des arts martiaux, elle coupe même ses peignoirs pour en faire des kimonos, au grand désespoir de sa mère. Elle habite à Paris, à proximité d’un centre sportif qui malheureusement ne propose pas de cours de judo ou de karaté, il n’y a que de la danse. Elle commence alors la danse sur les conseils de sa mère, pour canaliser son énergie. Mais après six mois, elle abandonne pour reprendre quelques temps après. Marie se prend alors très vite de passion pour cette discipline. Chaque jour, elle regarde son feuilleton télévisé préféré, l’âge heureux qui fait découvrir l’Opéra de Paris avec ses petits rats, la rigueur de la discipline, la jalousie et l’amitié. Elle a des étoiles plein les yeux. Elle aussi deviendra un petit rat, elle en est convaincue.

Marie tente alors le concours d’entrée à l’école de danse du Ballet de l’opéra National de Paris. Elles sont cinq cents candidates pour quarante places. La concurrence est rude. Mais Marie est bien décidée à donner le meilleur d’elle-même. Elle réussit, elle a à peine 10 ans. Elle réalise enfin son rêve mais ce n’est que le début d’un long et pénible parcours, fait d’embûches et de travail acharné. En piste dévoile les premiers pas de Marie-Claude Pietragalla avec le concours d’entrée, le commencement d’une nouvelle vie pour elle et les craintes et les sacrifices que cela va engendrer pour ses parents. On suit donc l’histoire d’une petite fille timide mais énergique pour laquelle la danse va être une réelle révélation.

Un joli roman qui enchantera tous les passionnés de danse. Des personnages attachants, notamment les nouvelles amies de Marie qui sont très importantes pour la jeune fille. Elles apportent de l’humour et une fraîcheur qui fait du bien et qui contrastent avec la jalousie et la méchanceté de certaines, dont une en particulier, qui ne doit sa place qu’à son nom. C’est un très bon récit initiatique, agréable à lire, qui nous charme même si ce monde nous paraît totalement étranger. Nous partageons les débuts de celle qui deviendra une légende de la danse classique. C’est une série de six volumes qui nous montreront qu’avec de la persévérance on peut y arriver. Il faut être curieux, pousser les portes, cultiver son rêve et ses espoirs. Il faut croire en son étoile…

Des crocodiles au paradis, de Jean-François Chabas

paradis.jpg

Des vacances aiguisées

L’occasion de participer à un concours pour un séjour de rêve en Australie ne se présente pas tous les jours. Si en plus vous êtes le gagnant, c’est le paradis. Les valises sont vite bouclées et c’est parti pour des vacances idylliques. Enfin c’est ce que pensaient Martine 13 ans, Yann 14 ans et Luc 12 ans. Où sont les plages de rêve, les kangourous, les paysages merveilleux ? Ils ont atterri dans un petit village, au doux nom de Paradise Bay. Mais il n’y a que le nom qui est paradisiaque car l’endroit est miteux, proche d’une forêt avec un hébergement médiocre et un accueil quelque peu surprenant. Ils sont loin des clubs de vacances avec animations et lieux de détente ! Les trois jeunes ne se connaissent pas, leur point commun est d’être les trois heureux gagnants du concours pour ados Choco Wizz. Heureux … c’est vite dit. Depuis leur arrivée, rien d’extraordinaire, personne ne les a réellement pris en charge, ils ne savent pas de quoi leur séjour sera fait. Ils sont très furieux d’autant qu’ils sont censés rester là un mois. Un matin, alors qu’ ils se hasardent à aller jusqu’à la plage, ils rencontrent un groupe de jeunes qui essaient de les chasser. Leur présence visiblement les gêne. La communication est difficile voire hostile. En discutant de-ci de-là, Martine, Yann et Luc apprennent que sur l’île, une rumeur a circulé concernant un trésor qui dormirait au fond des eaux de Paradise Bay. La plupart des habitants usent de leur force pour le trouver. Mais ils mettent également leur vie en danger car l’endroit est infesté de crocodiles notamment un très dangereux, le Old Gold, particulièrement destructeur. Chacun défend son bout de plage pour multiplier les chances d’avoir le trésor. Donc voilà pourquoi les garçons rencontrés plus tôt s’étaient montrés si agressifs. Et si leur séjour commençait à être palpitant ? Martine, Luc et Yann décident de pister les jeunes et de se lancer dans l’aventure. Alors attention, frissons garantis.

Si vous aimez les histoires de trésor, de pirates et les aventures alors Des crocodiles au paradis est fait pour vous. Lancez-vous à l’assaut des eaux profondes mais attention, les crocodiles veillent et sont prêts à bondir pour vous dévorer.

Enregistrer

Enregistrer