Nos éclats de miroir, de Florence Hinckel

Les dévoreurs de livres d’Arsène, les chroniques des élèves du comité de lecture du blog

Cléo est une adolescente de 15 ans, passionnée d’Anne Frank*.
Elle tient un journal intime dans lequel elle s’adresse à Anne en prenant la place de Kitty, mystérieuse personne à qui Anne adressait ses lettres. Dans ce journal, Cléo va nous parler de problèmes familiaux, d’amitié, d’amour…
Si l’auteur a choisi une héroïne passionnée par Anne Frank, c’est qu’Anne a écrit sa dernière lettre à 15 ans un mois et vingt jours et que l’écrivaine, Florence Hinckel, tenait un journal intime qu’elle a arrêté exactement au même âge -à un jour près  ! Elle s’est dit que ça devait être une coïncidence donc elle a choisi d’introduire Anne Frank à son histoire.
J’ai adoré ce roman plein d’émotions que j’ai lu d’une traite ! On y a aussi un rappel sur la vie d’Anne Frank ce qui donne un côté  »éducatif » sans être ennuyeux. De plus, je trouve original l’idée de s’adresser à elle. Dans ce roman, on peut suivre le personnage et le voir évoluer au fil du temps.

➡️ Selon moi, ce roman serait plutôt pour les élèves de 3ème parce qu’ils savent qui est Anne Frank puisque c’est au programme et qu’elle est souvent présente dans l’histoire…

*Anne Frank est une jeune fille qui a vécu pendant la seconde guerre mondiale en Allemagne et qui est connue pour avoir tenu un journal intime. Étant juive, elle a dû se cacher mais a été découverte et emmenée dans un camp de concentration à Bergen-Belsen. Elle y est morte en 1945 à cause de la maladie du typhus.
Alicia 2nde – ex-membre des dévoreurs de livres d’Arsène

 

Si c’est pour l’éternité, de Tommy Wallach.

Une  magnifique lecture parfaite…

Si-c-est-pour-l-eternite      Parker, 17 ans, muet depuis le décès tragique de son père, vit à San Francisco et est en classe de Terminale. Cependant, les cours ne l’intéressent pas vraiment : il préfère jouer les pickpockets dans les grands hôtels de la ville et rédiger des récits fantastiques dans son journal.

     Un jour, le jeune homme se fait repérer par l’étrange jeune femme à la tristesse parfaite à qui il vient de dérober une grosse somme en liquide : Zelda. Celle-ci ne souhaite pourtant pas particulièrement récupérer son bien et préfère aller le dépenser avec Parker jusqu’au dernier centime. L’après … peu importe pourvu qu’ils s’amusent ! De toutes façons, Zelda a décidé de mettre fin à ses jours, persuadée d’avoir déjà vécu plusieurs siècles. Au fil de leurs aventures, Parker parviendra-t-il à l’en dissuader ?

     La tristesse parfaite, ça existe. Je le sais parce que je l’ai vue. En général, les gens réservent le mot « parfait » à des concepts positifs : une note parfaite en maths, une assiduité parfaite en cours, un 1080° parfait en skate. Moi, je préfère l’utiliser pour décrire quelque chose – n’importe quoi, même un truc complètement pourri – qui correspond exactement à sa définition. Une haleine matinale parfaite. Une gueule de bois parfaite. Une tristesse parfaite.

_______________________

     Pour moi une lecture parfaite, dans les deux utilisations du terme ! L’intrigue, réfléchie et très bien menée, mêle les genres jusqu’aux dernières lignes. La chute est elle aussi parfaite, surprenante et très bien trouvée. Les mini-récits fantastiques imbriqués dans la narration prennent alors tout leur sens. Enfin le propos, même traduit, reste très poétique et pousse à la réflexion.

     Conseil aux futurs lecteurs (dès la [fin de] quatrième pour les habitués) : ne vous arrêtez pas au résumé très difficile à faire au vu de l’originalité du texte et ouvrez ce livre, la lecture vous emportera !

[…] Tandis que vous faisiez vos premiers pas dans le salon, ce parangon de Whisky absorbait lentement toutes les saveurs du bois vieilli, gagnant en richesse et en complexité à chaque heure qui passait. Et durant tout ce temps, alors que vous deveniez des bambins, puis de jeunes enfants, puis que vous franchissiez les portes épineuses de la puberté pour venir enfin vous poster sur le seuil de l’âge adulte, une partie de l’alcool s’évaporait lentement mais sûrement du tonneau. C’est ce qu’on appelle la part des anges, celle qui disparaît avec les années. […] Comme beaucoup de choses dans la vie, l’alcool a la réputation de se bonifier avec l’âge. Néanmoins, nous ne devons pas oublier que nous perdons un peu de nous au fil des ans. C’est la part des anges qu’il nous faut sacrifier.

Projet 3ème B, 1. Journal de Rose, Catherine Kalengula

L’adolescence, pas facile !

Résultat de recherche d'images pour "projet 3eb journal de rose"Monsieur Goldstein, professeur d’histoire-géo, propose un projet aux élèves de troisième B. Chacun doit écrire son quotidien dans un journal et le déposer ensuite dans une boîte en métal enterrée devant le collège. Cette boîte contiendra plusieurs témoignages pour les générations futures ! C’est surtout le début d’une série littéraire avec un thème qui est au plus près des préoccupations des adolescents : le journal intime où chacun partage ses émotions, ses rêves, ses secrets. Le premier tome est Le journal de Rose. Rose vit avec ses parents qui vont bientôt divorcer mais n’osent pas lui dire par peur de la blesser. Elle est amoureuse de Swann, le plus beau mec de la classe, doux et gentil, mais qui a déjà une petite copine. Adèle est la meilleure amie de Rose, mais leur relation à tendance à zigzaguer, surtout quand Adèle décide de sortir avec Gabriel uniquement pour rendre jaloux Yannis. Les préoccupations d’Adèle et de Rose ont souvent tendance à être opposées. Heureusement, le voyage à Londres approche, Rose adore cette ville par dessus tout ! Elle ne sait pas encore que ce voyage lui réserve des surprises et surtout des aventures inoubliables qui vont lui permettre de révéler sa vraie personnalité.

Journal de Rose relate le quotidien, les émotions, les sentiments, les rêves et les secrets de Rose. Rose livre dans son journal ce qu’elle ressent et ce qu’elle vit. De son amour pour Swann à Zoé et Delphine, la harcelant au quotidien, en passant par sa meilleure amie Adèle n’ayant des yeux que pour Yannis ! Difficile d’être adolescente, surtout lorsque l’on pense différemment des autres. Compliqué aussi de savoir qui on est, ce journal intime permet de mettre en avant cette quête d’identité qui s’étend du collège au lycée.

Rose est une adolescente banale et manque, comme beaucoup, de confiance en elle. Les garçons du collège ne l’intéressent pas plus que ça, à l’exception de Swann. Et pour elle, pas question de sortir avec n’importe qui. Rose est attirée par le mystère et tente de déceler les secrets de chacun.

Frais et simple à lire, Projet 3ème B. Journal de Rose saura séduire les collégiennes ! A lire dès la classe de sixième !

Un si terrible secret, d’Evelyne Brisou-Pellen.

Quand le téléphone sonne…

51U8kQwQBML._SX210_

     Les grands-parents de Nathanaëlle sont tous les deux décédés de manière mystérieuse, le soir de Noël. La jeune fille ne parvient pas à accepter le constat des policiers : alors qu’ils étaient en train de couper la dinde, Elise et René Blestin se sont levés, ont quitté la maison et sont allés se noyer dans le petit ruisseau tout proche, et cela sans que personne ne les y ait obligés.

       Elle décide alors de se rendre sur place pour mener l’enquête et découvre peu à peu, à travers le journal intime de sa grand-mère écrit pendant la Seconde Guerre Mondiale, un terrible secret.

____________________

      Un roman très prenant, facile à lire et dont la magie opère à chaque fois, entraînant le lecteur dans un passé qui lui devient ainsi beaucoup plus proche. A mettre entre toutes les mains de collégiens.

Le journal nul de mes amours nulles, de Bernard Friot

Les dévoreurs de livres d’Arsène : les chroniques des élèves du comité de lecture du blog

Le journal nul de mes amours nulles, de Bernard Friot

9782081344716fsCe petit livre très rapide est à conseiller à tous les élèves dès le CM2 car il risque de bien vous faire rire.

Ben, élève de 5ème va être obligé, par sa professeur de français, de rédiger un journal intime, ce qui ne va pas forcément lui plaire ! Il se demande bien quelles sont les choses qu’il va pouvoir raconter dans son petit carnet que leur professeur de français va ramasser et lire, voire même parfois devant toute la classe.  Ca n’est sur le coup pas très intime… Qu’est-ce qu’il va bien pouvoir dire et que va-il découvrir sur ses camarades de classe ? Un jour,  alors que Ben va  dans son grenier, il va tomber sur le journal intime de sa sœur. Il va décider de s’en inspirer… Il ne sait pas encore les conséquences que cela va avoir !

Ce livre est vraiment génial, il est rapide à lire et très marrant. Le personnage est attachant, rigolo, l’histoire est remplie de petites anecdotes. Le texte lui-même se lit comme un journal intime, avec des annotations, des gribouillis dans les marges, ce qui rend la lecture vivante.

Chloé, 3ème – 14 ans, membre des Dévoreurs de livres d’Arsène

Les soucis d’un Sansoucy – tome 1, la honte, de Yvan DeMuy

Une rentrée scolaire mouvementée

saznsoucyla honte.jpg

Laurent rentre au CM1.  Une nuit mouvementée à la veille de la rentrée comme doivent en connaître beaucoup d’écoliers… L’angoisse de la rentrée… Mais pour Lau, c’est encore autre chose. Il faut dire qu’à chaque fois c’est la cata. Lau est tellement étourdi qu’il provoque des catastrophes et, forcément, tout le monde se moque de lui. Même son chien Pot-de-colle qui n’en peut plus y va de ses commentaires. Mais cette année, va savoir pourquoi, le premier jour de classe devrait être différent. Le petit garçon en est persuadé, il a une arme secrète.

Découvrez vite le secret de Lau qui va changer radicalement sa vie. Un petit garçon très drôle et super attachant, une sœur hystérique, des copains hors norme et une malchance récurrente. Bref, c’est très compliqué pour Lau qui nous raconte tout ce qui lui arrive avec beaucoup d’humour.

Le récit est amusant, plein d’énergie, les illustrations sont superbes, très expressives. Lau étant le narrateur, l’histoire en est que plus dynamique.

Enregistrer

Enregistrer

Le journal de Nine, tome 2. Pourquoi c’est compliqué, de Géraldine Maillet

Les dévoreurs de livres d’Arsène : les chroniques des élèves du comité de lecture du blog

Le journal de Nine, tome 2. Pourquoi c’est compliqué, de Géraldine Maillet

Résultat de recherche d'images pour "le journal de nine tome 2"Nine va rentrer au collège, en classe de 6ème. changement d’emploi du temps, de nouvelles fournitures, de nouveaux professeurs… des heures de colle… Oh lala, plus le temps d’écrire ! Les notes de Nine vont-elles grimper ou baisser ? Elle découvre aussi tous les changements liés à la « préadolescence » : les boutons et les changements physiques, le caractère, les premiers émois amoureux. et surtout, elle veut changer de style. Après le divorce de ses parents (lire Le journal de Nine tome 1), sa maman a un nouveau compagnon. Nine ne va pas tarde rà faire sa connaissance, ainsi que celle de ses enfants, Victor et Romy. Ce roman est le journal intime de nine qui y confie tous ses états d’âme. le premier journal, écrit en CM2 (tome 1) est rempli, et c’est sur un nouveau cahier qu’elle commence cette rentrée; elle s’adresse au journal comme à son confident et parle à la première personne. Nos jeunes lectrices pourront facilement  s’identifier à elles, par son vécu et son langage. Une série à succès au CDI.

Le dernier me connaissait par coeur, mais toi, tu es tout neuf, tout blanc, tout beau. Je ne t’ai encore jamais rien raconté.

Chloé, 5ème – 12 ans, membre des Dévoreurs de livres d’Arsène