Idées pour peindre et dessiner les personnages de bandes dessinées, d’Anna Milbourne

A vos crayons !

Les personnages de bandes dessinées - Idées pour peindre et dessinerEn 29 chapitres, cet ouvrage nous apporte tout un tas de trucs et astuces pour apprendre simplement à dessiner : les personnages, leurs expressions, leur corps, leurs vêtements, leurs postures ; les animaux ; les ombres et les couleurs ; les différents angles et la perspective ; les bulles ; le mouvement ; le dessin par ordinateur, etc.

Les instructions sont données, étape par étape. C’est clair, coloré, complet et ludique !

Le site Quicklinks d’Usborne  répertorie des liens vers des sites web et des clips vidéo  pour plus de conseils pour dessiner tes personnages de bande dessinée. Et tout au long de l’ouvrage, des QR code à scanner pour trouver des idées et des conseils pour tes dessins.

Ce petit ouvrage en couverture souple, qui se transporte facilement partout est une mine d’idées qui occupera heureusement les trajets de vacances !

 

Série Yakari, bande dessinée

Les dévoreurs de livres d’Arsène, les chroniques des élèves du comité de lecture du blog

https://www.bedetheque.com/media/Couvertures/Yakari2c_19032005.jpgYakari

Yakari est une série de bandes dessinées écrite par Job, Derib et Dominique qui se deroule en Amérique du Nord. La première publication de Yakari date du 12 décembre 1969.la série comporte 39 albums de Yakari. La série met en scène Yakari, un enfant sioux lakota qui possède le don de parler aux animaux d’Amérique du Nord qu’il rencontre en voyageant avec sa tribu. Sa mission est de régler les conflits entre les animaux. Il est aidé de son cheval nommé Petit Tonnerre. Yakari est courageux, attentif et bienveillant. Il est vêtu d’habits en peau d’animaux et il est chaussé de mocassins.

Cette série a également été adaptée en dessin animé.

Ruben et Tanguy, 5ème – 12 ans.

Le CDI possède une vingtaine d’albums de cette série, offerte il y a quelques années  par une mère d’élève, actuellement agent dans le collège et que nous remercions à nouveau vivement !

 

Série Max et Lili, de Dominique de Saint Mars, ill. Serge Bloch

Les dévoreurs de livres d’Arsène, les chroniques des élèves

Max et Lili de Dominique de Saint Mars et illustré par Serge Bloch est une série de bandes dessinées éditées chez Calligram à partir de  1992, dans la collection Ainsi va la vie. Le premier titre a paraître était : Lili ne veut pas se coucher. Depuis, 116 tomes sont déjà parus dont le dernier, la copine de lili est en famille d’accueil, est sorti en février 2018.
Nos deux héros, Max et Lili sont frère et sœur et sont à l’école primaire. Ils évoluent dans une famille sécurisée avec leur maman Barbara et leur papa Paul.
Ces petites histoires traitent de sujets de société plus ou moins légers, pas forcément faciles à aborder en famille (drogue, harcèlement, divorce, relations…) mais parfois de simples questionnements (Max ne veut pas se laver, Max n’aime pas lire). Le but est de favoriser l’échange enfant/parent et de mettre à disposition des parents un outil de communication. Cette série prépare à l’adolescence et de ce fait,  permet d’anticiper sur des problèmes que les enfants pourraient rencontrer dans la vie quotidienne. Des récits qui rassurent les jeunes lecteurs, qui leur redonnent confiance. a la fin, un petit questionnaire oui / non : »et toi… est-ce qu’il t’est arrivé la même chose » permet à l’enfant-lecteur de répondre à ses interrogations plus personnelles.
Des textes avec une écriture simple, accessible aux enfants à partir de 6 ans mais qui sont encore lus à 11ans.
Un format de poche pratique, des livres à emmener partout.

Nathaelle,  5ème – 12 ans

 

Le CDI possède 13 titres de la série :

  • Max n’aime pas lire (n°2)
  • Max part en classe verte (n°13)
  • Max et Lili ont peur (n°17)
  • Lili est malpolie (n°41)
  • Max est casse-cou (n°45)
  • Lili regarde trop à télé (n°46)
  • Max embête les filles (n°54)
  • Lili va chez la psy (n°55)
  • Max ne veut pas se laver (n° 56)
  • Lili trouve sa maîtresse méchante (n°57)
  • Max et Lili sont malade (n°58)
  • Le cousin de Max et Lili se drogue (n°61)
  • Lili se fait piéger sur Internet (n°75)

Princesse Sara, tome 2 à 5

Princesse Sara, tome 2. La princesse déchue : Après avoir appris la mort de son père, Sara doit travailler comme bonne à l’orphelinat avec Becky jusqu’au jour où de mystérieux voisins s’installent dans la maison d’à côté…

Princesse Sara, tome 3. Mystérieuses héritières :  Sara continue toujours de travailler comme bonne à l’orphelinat mais elle ne sait pas que les voisins la recherchent. Sauf que ceux-ci la croient en Russie et vont aller rechercher une Sara qui n’est pas la même…

Princesse Sara tome 4. Une petite princesse ! : Miss Minchin fait tout pour énerver Sara et la rendre moins fière ; elle ne lui donne plus à manger et la punie continuellement. Sara rêve d’être une princesse et d’être bien traitée jusqu’au jour où elle découvre sa chambre richement décorée ainsi que de la nourriture qu’elle partage avec Becky. Mais elle ne sait pas qui lui offre tout ça…

Princesse Sara, tome 5. Retour aux Indes : Les voisins ont enfin retrouvé Sara. Celle-ci veut retourner en Inde dans sa maison d’enfance avec Becky mais elle ne veut pas montrer son visage et se cacher. Elle va cependant prendre une fausse identité et travailler comme ingénieure aux usines Delatour, qui remplace l’usine d’automates de son père. Réussira-t-elle à la racheter ?

Alicia, 3e – 14 ans, membre des Dévoreurs de livres d’Arsène

Découvrez la suite de cette série au succès jamais démenti,  au CDI du collège comme auprès des élèves de l’école primaire d’à côté ! A posséder dans tous les bons (!) CDI de collèges -si votre budget vous le permet, bien sûr !- pour faire lire même les plus irréductibles non-lectrices ! Une série de qualité, une très belle adaptation de ce classique de la littérature anglaise, aux illustrations très soignées qui collent parfaitement à l’ambiance de l’histoire.

Les filles au chocolat, 2. Cœur Guimauve d’après le roman de Cathy Cassidy, Raymond Sébastien

Skye et le fantôme de Clara Travers !

Résultat de recherche d'images pour "coeur guimauve"Skye est différente de sa jumelle, Summer. Plus populaire, passionnée par la danse, Summer est souvent sur le devant de la scène. Skye, plus réservée et indépendante a l’impression de vivre dans l’ombre de sa sœur.  Bien qu’elles s’aiment par-dessus tout, les deux sœurs ont des préoccupations différentes et ne se sont pas toujours sur la même longueur d’ondes. Surtout après ce soir Halloween où une sombre histoire sur la maison où ils vivent va ressurgir et absorber toutes les pensées de Skye. La jeune fille va être obnubilée par le fantôme de Clara Travers et fera des rêves étranges et envahissants. Un garçon vient cependant hanter les rêves de Skye ne la laissant pas indifférente. Skye va tenter de percer le mystère relatif au destin de Clara Travers et de savoir qui est ce charmant garçon qui envahit ses rêves.

Dans le premier tome des filles au chocolat, l’histoire est centrée sur l’arrivée et l’intégration  de Cherry Costello chez les filles Tanberry. Intégration rendue difficile par Honey, la plus âgée des cinq adolescentes qui n’avait toujours pas digéré le divorce de ses parents. Dans ce deuxième tome, Honey n’est toujours pas sous son meilleur jour. Toujours aussi triste à cause de l’absence de son père, elle reste en froid avec Cherry et désagréable avec les autres.

Ce deuxième tome est centré sur les deux jumelles, Skye et Summer, particulièrement sur Skye. Skye ne s’intéresse pas aux garçons du collège et a moins d’amis que sa sœur. Moins populaire, elle a arrêté la danse alors que Summer prend ce sport très au sérieux et continue de briller lors des spectacles au collège. Skye s’interroge alors sur elle et semble moins sûre d’elle que sa sœur. Les deux filles sont bien différentes bien que leur relation soit fusionnelle.

Toujours aussi colorée et pétillante, Cœur guimauve est une bande-dessinée alléchante et intéressante traitant du sujet de l’adolescence et des rapports avec la famille, les amis, les premiers amours. À lire dès la 6ème !

 

Les aventures du Roi Arthur, de Russell Punter, ill. Andrea Da Rold

Table ronde…

Le Roi Arthur, les chevaliers de la Table ronde, Merlin, voici des personnages dont tout le monde a forcément entendu parler… Ils sont tellement ancrés dans nos mémoires que l’on ne sait plus où s’arrête l’Histoire et où commence la légende… Et si rien de tout cela n’avait jamais existé ? Et si l’épée Excalibur, aux pouvoirs magiques, et si le Saint Graal n’avaient tout simplement jamais existés… Que de désillusions pour nos rêves d’enfant… Une bande dessinée de petit format, qui se lit vite, colorée et dynamique,  à l’histoire rythmée, pour nous rappeler de manière simple mais très complète la légende du Roi Arthur, l’implication de Merlin ou de la fée Viviane, la quête des Chevaliers. Très agréable tout en étant instructif. Idéal pour revoir ses connaissances sur le sujet. L’ouvrage s’ouvre sur une carte géographique permettant de bien situer la Bretagne celtique et le château de Camelot. En fin d’ouvrage, deux double pages, (plutôt destinées aux adultes car un peu pointu pour les enfants) permettent de rappeler l’historique de la légende du Roi Arthur et comment elle a traversé les siècles. Une très bonne idée que de retracer cette légende en bande dessinée.  A posséder dans les CDI, pour le programme de français des classes de 5ème !

Extrait des notes complémentaires en fin d ‘ouvrage :

Toutefois, la plupart des historiens pensent qu’il est peu probable que le roi Arthur de la légende ait réellement existé, ou soutiennent qu’aucune véritable preuve n’a encore été mise au jour

… zut alors…

 

 

Le donjon de Naheulbeuk, tome 2, John LANG et Marion POINSOT

Les dévoreurs de livres d’Arsène, les chroniques des élèves du comité de lecture du blog

Le donjon de Naheulbeuk, tome 2, de John LANG et Marion POINSOT

Nos six aventuriers préférés sont toujours dans le donjon à la recherche de la statuette de Gladeulfeurha cachée par le magicien Zangdar. L’elfe, le nain, la sorcière, le barbare, l’ogre et le voleur n’en sont qu’à leur tout premier niveau et il est temps pour eux de passer à un niveau supérieur. Mais, attention, le donjon recèle de pleins de dangers mortels et notre équipe devra y faire face vaillamment.
Dans ce deuxième tome, l’humour est beaucoup plus présent que lors du premier. Les images sont très bien dessinées et permettent de s’immerger dans cet univers particulier. Lors de leur quête, nos aventuriers rencontreront un barde qui les accompagnera dans leurs recherches pour trouver la statuette. Les tensions entre l’elfe et le nain sont palpables et laissent une ambiance électrique de même lorsque la sorcière lit dans son livre les réponses, puis, fait mine de connaître La vérité… mais ses compagnons de route ne sont pas dupe et le lui font bien savoir !

Guillaume Gourtay – 3°, 13 ans, membre des dévoreurs de livres d’Arsène.

Enregistrer