Quatre sœurs à cheval, de Sophie Rigal-Goulard

Le club des quatre

soeurs.jpg

C’est la panique chez la famille Juin. Stéphane, le papa, doit veiller à sa petite tribu, en l’absence de son épouse. Pas simple de s’occuper de quatre filles très remuantes, au caractère bien trempé. Il y a Lou, 17 ans, Lisa 9 ans, Luna 6 ans et Laure, 12 ans. Quinze jours à se débrouiller sans maman, avec un père pas franchement doué pour gérer les crises. Les filles se chamaillent beaucoup, la seule chose qui les apaise est leur passion commune pour l’équitation. Alors, quand leur père leur annonce qu’ils vont partir en vacances en Camargue, c’est l’euphorie ! Les filles sont surexcitées à l’idée de dormir dans un gîte et de pouvoir faire du cheval sur la plage. Et, cerise sur le gâteau, elles vont pouvoir enfin rejoindre leur maman dont le centre de formation est à proximité de leur lieu de villégiature. Arrivées sur place, une belle surprise les attend. Stéphane les a inscrites dans un centre équestre où elles pourront  profiter de belles balades à cheval. Les quatre sœurs prennent vite leurs marques, participent avec joie à toutes les activités du centre. Et quand elles apprennent que monter à cheval a des vertus thérapeutiques, que la compagnie des animaux permet de soigner des blessures émotionnelles, elles pensent tout de suite à leur amie Justine. Ses parents se séparent, Justine broie du noir, elle n’a pas le moral. Quelques jours de vacances lui feront le plus grand bien. Justine accepte l’invitation et très vite rejoint ses amies. En consultant un dépliant, Laure est fascinée par la photo d’un cheval majestueux, un magnifique étalon blanc, tacheté léopard, répondant au doux nom de Fioco. Elle se fait la promesse de l’approcher et de le monter. En attendant, elle se plaît à rêver aux futures promenades sur cette belle monture. Mais ses espérances vont être de courte durée. Le lendemain, elle remarque une vive agitation au centre. Lisa arrive en courant et annonce à Laure que Fioco a disparu. Ce n’est pas possible ! Les gendarmes commencent leur enquête mais les filles décident de pousser leurs investigations pour ramener coûte que coûte, au plus vite, l’animal. Leur mission va être périlleuse et doit rester secrète pour éviter toute fuite.

Quatre sœurs à cheval est avant tout une belle histoire humaine. Le lecteur plonge dans le monde de l’équitation qui nous fait découvrir la thérapie par le cheval. C’est en fait, un temps d’accompagnement pour des enfants, des adolescents ou des adultes en demande de soin, présentant des difficultés psychiques ou des pathologies physiques. Le cheval apprécie le contact, il est rassurant. La magie opère alors entre l’homme et l’animal.

On retrouve avec plaisir,  dans ce nouveau tome de la série, les soeurs 4L rencontrée dans le roman 4 soeurs en direct du collège. Une lecture toujours dynamique et qui se lit très facilement pour nos jeunes lecteurs  ! A découvrir si vous ne l’avez pas déjà fait !

Princesse Sara, tome 2 à 5

Princesse Sara, tome 2. La princesse déchue : Après avoir appris la mort de son père, Sara doit travailler comme bonne à l’orphelinat avec Becky jusqu’au jour où de mystérieux voisins s’installent dans la maison d’à côté…

Princesse Sara, tome 3. Mystérieuses héritières :  Sara continue toujours de travailler comme bonne à l’orphelinat mais elle ne sait pas que les voisins la recherchent. Sauf que ceux-ci la croient en Russie et vont aller rechercher une Sara qui n’est pas la même…

Princesse Sara tome 4. Une petite princesse ! : Miss Minchin fait tout pour énerver Sara et la rendre moins fière ; elle ne lui donne plus à manger et la punie continuellement. Sara rêve d’être une princesse et d’être bien traitée jusqu’au jour où elle découvre sa chambre richement décorée ainsi que de la nourriture qu’elle partage avec Becky. Mais elle ne sait pas qui lui offre tout ça…

Princesse Sara, tome 5. Retour aux Indes : Les voisins ont enfin retrouvé Sara. Celle-ci veut retourner en Inde dans sa maison d’enfance avec Becky mais elle ne veut pas montrer son visage et se cacher. Elle va cependant prendre une fausse identité et travailler comme ingénieure aux usines Delatour, qui remplace l’usine d’automates de son père. Réussira-t-elle à la racheter ?

Alicia, 3e – 14 ans, membre des Dévoreurs de livres d’Arsène

Découvrez la suite de cette série au succès jamais démenti,  au CDI du collège comme auprès des élèves de l’école primaire d’à côté ! A posséder dans tous les bons (!) CDI de collèges -si votre budget vous le permet, bien sûr !- pour faire lire même les plus irréductibles non-lectrices ! Une série de qualité, une très belle adaptation de ce classique de la littérature anglaise, aux illustrations très soignées qui collent parfaitement à l’ambiance de l’histoire.

Les filles au chocolat, 2. Cœur Guimauve d’après le roman de Cathy Cassidy, Raymond Sébastien

Skye et le fantôme de Clara Travers !

Résultat de recherche d'images pour "coeur guimauve"Skye est différente de sa jumelle, Summer. Plus populaire, passionnée par la danse, Summer est souvent sur le devant de la scène. Skye, plus réservée et indépendante a l’impression de vivre dans l’ombre de sa sœur.  Bien qu’elles s’aiment par-dessus tout, les deux sœurs ont des préoccupations différentes et ne se sont pas toujours sur la même longueur d’ondes. Surtout après ce soir Halloween où une sombre histoire sur la maison où ils vivent va ressurgir et absorber toutes les pensées de Skye. La jeune fille va être obnubilée par le fantôme de Clara Travers et fera des rêves étranges et envahissants. Un garçon vient cependant hanter les rêves de Skye ne la laissant pas indifférente. Skye va tenter de percer le mystère relatif au destin de Clara Travers et de savoir qui est ce charmant garçon qui envahit ses rêves.

Dans le premier tome des filles au chocolat, l’histoire est centrée sur l’arrivée et l’intégration  de Cherry Costello chez les filles Tanberry. Intégration rendue difficile par Honey, la plus âgée des cinq adolescentes qui n’avait toujours pas digéré le divorce de ses parents. Dans ce deuxième tome, Honey n’est toujours pas sous son meilleur jour. Toujours aussi triste à cause de l’absence de son père, elle reste en froid avec Cherry et désagréable avec les autres.

Ce deuxième tome est centré sur les deux jumelles, Skye et Summer, particulièrement sur Skye. Skye ne s’intéresse pas aux garçons du collège et a moins d’amis que sa sœur. Moins populaire, elle a arrêté la danse alors que Summer prend ce sport très au sérieux et continue de briller lors des spectacles au collège. Skye s’interroge alors sur elle et semble moins sûre d’elle que sa sœur. Les deux filles sont bien différentes bien que leur relation soit fusionnelle.

Toujours aussi colorée et pétillante, Cœur guimauve est une bande-dessinée alléchante et intéressante traitant du sujet de l’adolescence et des rapports avec la famille, les amis, les premiers amours. À lire dès la 6ème !

Le CDI possède également d’autres tomes en bandes dessinées, dont voici la présentation de l’éditeur  :

Tome 3, Coeur mandarine : Summer, 13 ans, voit son rêve devenir réalité : elle est sélectionnée pour les examens d’entrée dans une prestigieuse école de danse ! Mais, pour elle qui a l’habitude d’être la sour parfaite aux yeux de sa jumelle Skye, et de toute la famille, la pression monte. Et ni sa grand-mère, aux commandes de la famille pendant que Paddy et sa mère sont en lune de miel, ni sa grande sour Honey, en pleine crise d’ado, ne se rendent compte que Summer est envahie par le stress. Le seul qui y prête attention, c’est son ami Tommy…

Tome 4, Coeur Coco : Coco, la plus jeune des soeurs Tanberry, aime par-dessus tout ses cours d’équitation. Ainsi, son cheval préféré est vendu, Coco enquête sur son nouveau propriétaire. Malheureusement, ce qu’elle apprend ne la rassure pas du tout…

Tome 5, Coeur vanille : Honey a 15 ans. Elle est l’aînée des soeurs Tanberry. Lunatique, égoïste, souvent triste, elle adore les drames, c’est une rebelle. Elle décide de rejoindre son père qui habite en Australie. Là-bas, elle découvrira que la vie n’est pas si rose. Son père a une nouvelle copine, son nouveau lycée est hyper strict. Et quand des photos compromettantes apparaissent mystérieusement sur sa page perso du réseau social SpiderWeb, c’est le cauchemar !

Les filles au chocolatCœur de cookieTome 6, Coeur cookie : Jake, qui se fait appeler Cookie, vient de découvrir qu’il a quatre demi-soeurs cachées : Honey, Summer, Skye et Coco. Son père, qu’il n’a jamais rencontré, a longtemps mené une double vie. Encore perturbé par ce qu’il vient d’apprendre sur son passé, Jake décide de fuguer…

 

Les aventures de Robin des Bois, de Russell Punter et Mattéo Pincelli

Robin des bois, le défenseur des opprimés !

bois.jpg

Qui ne connaît pas Robin des Bois, ce célèbre brigand au grand cœur, ce justicier qui défend la veuve et l’orphelin, qui prend aux riches pour donner aux pauvres ? Un personnage qui a traversé les temps, dont les exploits ont été racontés par de nombreux auteurs. Robin des Bois avait des hommes de mains, de joyeux compagnons qui n’hésitaient pas à l’aider dans sa quête de justice. Cette bande dessinée est un récit palpitant qui va entraîner le lecteur dans une grande aventure pleine de rebondissements. Les illustrations sont superbes, dynamiques, elles nous happent littéralement. Le lecteur a vraiment l’impression de faire partie de l’histoire. Les dialogues sont épurés, bien répartis sur les planches. A la fin de son ouvrage, l’auteur nous dresse un historique du personnage de Robin des Bois qui complète à merveille la bande dessinée. Avec une très belle couverture cartonnée qui attire l’œil et qui accroche.

Enregistrer

La Vague, de Todd Strasser.

La 3ème vague est toujours la plus dangereuse

9782266186971

Lorsqu’il traite l’Allemagne nazie durant son cours d’Histoire, le professeur Ben Ross se heurte à l’incrédulité de ses élèves : bien que ceux-ci soient touchés par les images d’époque, ils restent incrédules à l’idée que de telles choses aient pu se produire sans résistance. L’enseignant décide alors de leur faire vivre une expérience autocratique de quelques heures, mais comment résister à l’appel du pouvoir ?

Inspiré de faits réels, ce livre est servi par une écriture fluide, des personnages humains qui retranscrivent très bien la complexité des adolescents et de l’esprit humain en général. Très court et facile d’accès, je le recommande à tous nos lecteurs, dès la 4ème.

Si le récit a bien sûr eu besoin d’être romancé, le texte prend une certaine liberté avec les faits. Il ne nous reste malheureusement que très peu de traces historiques de cette expérience, la plupart des preuves sont des témoignages, reste 3 éditions du journal du lycée qui en parlent. Le sujet, chacun de nous pourrait-il s’engager dans une action totalitaire? touche tout le monde, ce qui explique sûrement le succès de ce livre. Le roman a été lui-même adapté en film et en BD,  trois œuvres qui poussent à la réflexion.

TL;DR :

  • Points forts :
    • Un style facile à lire, accessible à tous.
    • Un sujet important, qui pousse à la réflexion.
  • Points faibles :
    • Trop romancé, certains faits sont trop éloignés de la réalité, sûrement pour que le lecteur puisse s’identifier à un personnage.

Si ma chronique ne vous convainc pas, je suis sûr que ces quelques avis le feront:

Les filles au chocolat. Tome 1 : Cœur Cerise, de Raymond Sébastien et Anna Merly, d’après le roman de Cathy Cassidy

Du sucre, de l’amour et un peu de larmes !

coeur-ceriseCherry Costello vit seule avec son père, Paddy, à Glasgow. Cherry a 13 ans et vit dans sa bulle, elle n’a aucun ami. Elle est timide, sage, toujours à l’écart et déborde d’imagination ! Elle adore raconter des histoires aux autres car elle a du mal à distinguer le rêve de la réalité. Cherry et son père partent s’installer chez Charlotte, sa nouvelle compagne, dans une grande maison dans le Sud de l’Angleterre près de l’océan à Kitnor. Cherry, à la fois ravie et terrifiée, va devoir cohabiter avec les quatre filles de Charlotte : Coco, la plus jeune, Summer et Skye, les jumelles, et Honey, l’aînée. Toute la famille va participer à la création d’une fabrique artisanale de chocolats, le rêve de Paddy. Mais Honey ne supporte pas cette situation et rejette Paddy et Cherry, surtout que son petit ami Shay ne laisse pas Cherry indifférente.

Cette bande-dessinée très colorée est l’adaptation du premier tome du roman éponyme. Je n’ai pas lu le roman mais connais son grand succès auprès des jeunes lectrices. Il faut reconnaître que cette série a tout pour faire fondre et séduire les filles : un univers colorée et pétillant, du chocolat, du sucre, et de l’amour ! La recette incontournable qui touche au péché mignon, la gourmandise.

Outre cet univers gourmand et attrayant, Les filles au chocolat ne se contente pas de raconter une histoire idyllique, bien au contraire, des nuages envahissent parfois le ciel bleu de Kitnor. Cherry est orpheline de mère dont il lui reste que quelques objets et une photographie, souvent elle pense à elle et l’évoque avec des larmes. L’absence de mère pèse sur le quotidien de Cherry, raison pour laquelle elle s’évade dans son imaginaire, pour fuir cette réalité difficile. En parallèle, Honey, une des filles de Charlotte vit avec de grandes difficultés l’absence de son père, ce qui la rend dure envers les autres, notamment envers Paddy et Cherry. Honey semble ne jamais avoir accepté la séparation de son père et de sa mère et n’est pas prête à accueillir quelqu’un à la place de son père. Quant à son père, il apparaît comme distant et égoïste, il accorde très peu d’importance à ses filles mais Honey persiste car elle a besoin de lui.

La famille recomposée est au centre de cette histoire. Coco, Skye et Summer acceptent la situation et prennent Cherry sous leurs ailes. Elles partagent du temps ensemble et apprennent à se connaître.  Enthousiasmes au projet de fabrique artisanale de chocolat, les filles accompagnent volontiers Paddy et leur mère dans cette aventure. Quant à Honey, il lui faudra du temps pour accepter cette nouvelle famille !

Une adaptation réussie grâce aux illustrations qui nous immerge dans l’univers coloré, sucré et ensoleillé des filles au chocolat ! Et comme dans le roman, une délicieuse recette pour réaliser des petits fondants au chocolat et aux cerises est livrée à la fin de l’ouvrage ! Les filles n’hésitez plus, la gourmandise n’est pas un vilain défaut lorsqu’elle devient une lecture divertissante et intéressante ! Pour celles qui ont lu le roman, faites part de vos impressions par rapport à l’adaptation en bande-dessinée. Bon voyage au pays du chocolat et de la gourmandise !

Maupassant : Contes et récits de guerre, de Battaglia

Maupassant en image

maupassant.jpg

Battaglia adapte huit récits de Maupassant, huit tranches de vie qui se déroulent en 1870 pendant la guerre opposant les Prussiens aux Français. On redécouvre ainsi :

Deux amis ; Saint Antoine ; L’aventure de Walter Schnaffs ; Un coup d’état ;  Boule de suif ;  La mère Sauvage ; Mademoiselle Fifi ; Le père Milon

Ce sont des nouvelles courtes mais efficaces, les illustrations traduisent bien l’atmosphère de cette guerre et figent les expressions des personnages. Les dessins en noir et blanc sont beaux et renforcent ce côté obscur. L’auteur nous raconte des histoires d’hommes et de femmes que la guerre rend mauvais ou transforme en héros.

Battaglia fait bien ressentir toute l’insécurité de cette guerre qui pourrit les rapports humains et qui transforme l’homme en un loup prêt à tout. Il n’y a pas de cadres précis pour les illustrations et les dialogues, l’auteur s’est donné une totale liberté de créativité. Beau résultat. Les œuvres de Maupassant ne sont pas dénaturées.

Cette bande dessinée est un bon support pour les élèves dont la lecture d’oeuvres littéraires restent difficiles. Pour les plus curieux, lisez un des récits de Guy de Maupassant et faites le parallèle avec l’adaptation de Battaglia. Vous ne serez pas déçus.