La montre infernale, de François Sautereau

Quand un rêve de petit garçon tourne au cauchemar…

Nicolas, un jeune garçon toujours pressé et ayant toujours quelque chose à faire avait un rêve : celui d’intégrer la fameuse bande des Diables Noirs dirigée par le terrible Gaspard. Un jour, il met sa timidité de côté, prend son courage à deux mains et provoque leur rencontre au détour d’une rue. Il expose donc clairement et avec audace au chef son envie d’appartenir à ce groupe connu pour les troubles qu’il peut causer en ville ; même si la première réaction fut la moquerie, le chef finit par lui confier une mission qu’il sait déjà impossible.

Tout ne se passera pas comme prévu et Nicolas se trouvera projeté dans la spirale, le tourbillon du temps qui passe vitesse grand V, il se verra adolescent, adulte, mari et père sans oublier vieillard. Un tourbillon duquel il réussira à sortir, une expérience étonnante et angoissante parfois qui lui fera comprendre qu’il faut profiter de l’instant présent et non courir sans cesse après le temps……

 

Un roman au début un peu classique mais le lecteur est très surpris de la tournure que va prendre l’histoire et se retrouve vite avec l’envie de terminer sa lecture pour connaître le dénouement.

Une réflexion sur “La montre infernale, de François Sautereau

  1. Au moins, ton immobilisation te fait lire !!! J’espère que tu vas bien ! Tes délicieux gâteaux en salle des profs nous manquent … et toi aussi !!! A bientôt, et bon courage pour tout. Muriel.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s