Série Les grandes années, de Gaël Aymon

Une petite série à découvrir aux éditions Nathan, mettant en scène tout un petit groupe de copains. Ils partent tous à l’école ensemble, accompagné par le papa de notre narratrice, Ness. Le transport en commun est original : le pédibus ! Et tous les soirs, quelqu’un d’autre vient les chercher, toujours en groupe : la baby-sitter, la mamie de l’un, la maman d’une autre, etc… Et cette petit vie communautaire crée des liens forts d’amitié !

Ysée, l’une des jumelle a un secret : elle est amoureuse mais n’ose pas révéler sa flamme… De toute façon, ce serait inutile, jamais il ne l’aimera ! Qu’à cela ne tienne ! Nastia, la grand-mère d’Edvin a une idée. En pianotant sur Internet elle trouve la recette d’un philtre d’amour. A notre petite équipe maintenant de réunir les ingrédients !

Ness est jalouse : jalouse des baskets lumineuse des jumelles, jalouse de la télé d’Oscar, jalouse de l’appareil photo d’Edvin… Alors elle se fâche contre sa mère : ils sont pauvres, elle n’a que des jouets et des livres nuls.  Alors, sa mère lui propose de faire le tri dans ses affaires et donner ses affaires nulles de pauvre malheureuse à des enfants encore plus pauvre qu’elle. Ni une ni deux, Ness rameute sa troupe ! Ensemble, ils décident de faire un vide-grenier et de reverser l’argent à une association ! Mais est-ce que cela va être aussi facile qu’il n’y paraît ?

Après avoir assisté au concert de son idole, la jeune chanteuse Lisa Rosa, Ness a une idée : pour son anniversaire, elle va organiser un concert. Et bien entendu, ce sera elle la star, ses copines Luce et Ysée n’auront qu’à faire les choristes et Oscar et Edvin le présentateur et le technicien ! Mais il va falloir motiver sa troupe, et surtout répéter… L’amitié va-t-elle être vraiment plus forte que tout ?

 

 

Des petits livres pétillants de bonne humeur qui mettent en avant l’amitié, la solidarité, avec un groupe vraiment soudé malgré leurs différences qui donnerait presque envie de revenir à ses propres jeunes années ! Les personnages sont sympathiques et rafraîchissants. Une agréable petite collection à lire dès 7-8 ans car les textes sont courts et abondamment illustrés en couleur et avec peps ! Dommage que quelques accents circonflexes sont passés à la trappe de la relecture… mais peut-être la réforme de l’orthographe est-elle passée par là. En tout cas, je n’ai pas pu m’empêcher de les rajouter au crayon… Un moment passé le soir avec ma fille de 9 ans pour un partage de lecture à voix haute. Et je pense que je les prêterai à la rentrée à la BCD de l’école primaire voisine. Des thèmes simples de la vie de tous les jours qui parlent à nos enfants, peut-être un peu plus aux filles qu’aux garçons… à voir…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s