« L’action ment tout autant que la pensée »

Les combats de Sara, d’Arnaud Ravel

Résultat de recherche d'images pour "les combats de sara"Sara a 17 ans et vit avec ses parents, son père Olivier Mazaoui est professeur de philosophie et enseigne dans le même lycée qu’elle. Sara fait partie des élèves populaires du lycée et a de fortes convictions politiques. Un jour, la police débarque pour arrêter Mihai, un de ses camarades sans-papiers. Sara est révoltée et prône le droit à l’éducation pour tous.  Elle organise la résistance au lycée pour aider Mihai. Blocus, manifestation, concert de soutien, Sara met tout en œuvre pour lutter contre l’arrestation des sans papiers. Dans cette lutte, elle aura le soutien de ses camarades, de ses amis et de sa mère. Quant à son père, la situation apparaît plus tendue et conflictuelle. Au-delà des manifestations, la jeune lycéenne va chercher à retrouver Mihai et rencontrer des membres de sa famille. Cependant, Sara, tournée vers l’Autre et meneuse de la vague de Résistance, oublie presque sa propre vie et certaines choses semblent lui échapper.

Les combats de Sara, bien qu’il apparaît comme un ouvrage politiquement engagé au vu de la position de Sara, est avant tout un roman qui traite de la question des différences, de l’Autre, des diverses manières de vivre et des cultures multiples. De son amie Houria vivant au Maroc promise à un homme à Sam, solitaire, gothique rêvant de réaliser un voyage expérimental à Vlavosk, Sara fréquente des personnages qui ont une vision différente de la vie voire opposée. Désarmée lorsque Houria lui apprend qu’elle va se marier, elle ne parvient pas à comprendre la raison  pour laquelle son amie ne fuit pas et accepte ce mariage lié aux traditions de son pays. Sara pense que Houria est prisonnière des traditions et de sa famille.

Néanmoins, Houria n’hésite pas à souligner que Sara aussi semble parfois prisonnière de ceux qui l’entourent. Populaire au lycée, Sara n’ose pas se montrer en compagnie de Sam, n’hésitant pas à le fuir dès qu’elle aperçoit son amie Alice. Car Sam fait partie de ceux qui pensent la vie autrement, étant souvent seul ou en compagnie de ses amis, Lily et Baz. Différents par leurs visions du monde et leur apparence, les trois protagonistes adoptent un style particulier et ne parviennent pas à se confondre avec les autres.

Un paradoxe apparaît alors, Sara, tolérante, ouverte, politiquement engagée n’acceptant pas qu’un homme quelque soit ses origines soit traité différemment des autres, n’assume pas la relation qu’elle noue avec Sam car fort différent en apparence. De la même manière, Lily, l’ami de Sam, étant plus sectaire et fermée sur sa vision des autres, n’apprécie guère que Sam penche par moment de « l’autre côté » et que sa manière de regarder la vie évolue.

Outre la question de la différence et de l’Autre, Arnaud Ravel peint à travers cet ouvrage le portrait d’une famille moderne, de classe moyenne, cultivée où les relations deviennent compliquées entre les parents de Sara. Sara parvient à comprendre la situation mais éprouve de la tristesse, particulièrement pour son père. La Résistance menée leur a par ailleurs permis de discuter et de renouer les liens avec son père.

Cette histoire montre aussi que les problèmes se règlent loin de la violence mais de manière entièrement pacifique, que les mots, l’échange, le dialogue apparaissent plus importants que tout et que la violence n’a pas lieu d’être pour gérer les conflits et les problèmes quelque soient leur nature.

Une lecture que je conseille à partir de la 4ème au vue par moment de la complexité de l’histoire. Je rappelle que ce roman est politiquement engagé et n’hésite pas à citer le Front National sans pour autant en faire une véritable critique négative.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s