A chaque souci du quotidien, sa solution !

Rocky et Cie, une série de bande dessinée jeunesse au format poche, de Stephan Valentin et Jean-Claude Gibert, pour parler aux enfants de tous leurs tracas ou angoisses du quotidien,

Rocky et la sécurité routière

Lorsque deux policiers se présentent dans la cour de l’école, les élèves se demandent bien ce qu’il se passe… La réponse ? Ils sont venu leur apprendre les règles de sécurité routière. S’ils réussissent le test après la formation, ils obtiendront  le permis  « or »  de la sécurité routière. Anecdotes, petites scènes de la vie quotidienne, questions vont ponctuer cett epetite histoire de la vie de tous les jours; Car la rue est un lieu rempli de danger et, même si Arthur est persuadé de tout savoir, il va vite se rendre compte que ce ‘nest pas vraiment le cas ! L’histoire est complétée de nombreux petits tests que le lecteur peut remplir. Une façon d’apprendre de manière ludique !

Votez Mia !

A chaque élection des délégués de classe, ce sont toujours les mêmes élèves qui sont élus : Lola, parce qu’elle est considérée comme la plus belle, et Victor parce qu’il est le meilleur en math… Pourtant, Mia a plein d’idée et prendrait à coeur cette responsabilité… Mais elle n’est pas très populaire dans la classe et ne pense pas avoir ses chances. Avec l’aide de sa bande d’amis, elle va néanmoins tenter l’expérience !

Un moyen efficace de parler des élections aux enfants et de l’importance du vote dans notre démocratie.

Arthur est amoureux

Un jour d’orage, où notre petite bande d’amis s’est abrité dans une grotte, ils font la connaissance de Laura. La rencontre est brève mais chamboule complètement notre jeune Arthur. Laura a perdu son bracelet et Arthur va tout faire pour retrouver cette inconnue et le lui rendre… Un premier amour qui le remplit d’émotion… mais comment trouver des mots sur ce sentiment jusqu’alors inconnu de lui ?

La reine, c’est moi !

Rosalie est vraiment la reine à la maison. Tout ce qu’elle désire, ses parents le lui cèdent ! Ils n’ont d’ailleurs pas trop le choix, car sinon, Rosalie fait des caprices… Pas le choix, vraiment ? Alors que Rosalie commence à avoir une mauvaise influence sur la bande, les parents vont s’en mêler… Car faire respecter des limites, ce n’est pas vouloir du mal à son enfant, mais lui apprendre les règles de base du « vivre ensemble » et du respect de l’autre.

Enzo adore les jeux vidéo

Avec ses quelques kilos en trop, Enzo n’est pas très bon en sport… Qu’à cela ne tienne ! Sa petite bande de copains va lui proposer de s’entraîner avec lui en dehors de l’école… Mais Enzo va vite abandonner, car, lui, ce qu’il aime, ce sont les jeux video. Pourtant, ses parents refusent de lui céder : il n’aura pas de console… Jusqu’au jour où sa mamie intercède en sa faveur et lui offre une tablette. Mais même si son usage est au départ limité à 30 minutes par jour et uniquement des jeux éducatifs, Enzo va tomber dans l’engrenage et devenir très vite addict… Son comportement devient si inquiétant que ses amis décident d’agir…

A travers le personnage du chien, Rocky, qui suit la bande de copains dans tous les tomes, cette série aborde les grand thèmes de l’enfance et de l’adolescence  : l’amour, la citoyenneté, l’amitié, l’éducation, le « vivre ensemble », etc. Rocky est un peu notre héros, -ou le point de vue extérieur du lecteur  (?) – qui accompagne la petite bande d’enfants. Ceux-ci sont de vrais amis avec chacun un profil différent qui permet au lecteur de s’identifier : Enzo le rondouillard , Arthur, métisse pas très travailleur, maître de Rocky,  Mia, asiatique et excellente élève, toujours pleine de conseils (« l’intello de la bande » comme on dirait !) , Rosalie, une fille de bonne famille qui aime être le centre d’intérêt.  A la fin de chaque tome, trois pages de conseils sous forme de blog avec un dessin illustrant la question soulevée. Les illustrations sont très simples et colorées, les personnages sympathiques et le propos très facile à comprendre sans être moralisateur, tout cela  pour plaire aux jeunes lecteurs.

Ces ouvrages permettent également une piste de dialogue entre les enfants et les parents, un peu à la manière de la série « Max et Lili ». Ils ont vraiment leur place dans tous les CDI de collège, mais également dans les écoles.

Cette collection, dont nous avons aujourd’hui présenté 5 titres en possède 3 autres : Rosalie veut un lapin, Vive la liberté, l’anniversaire d’Enzo. L’auteur, Stephan Valentin est docteur en psychologie, spécialiste de l’enfant.

A lire dès le CE1

Enregistrer

Enregistrer

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s