Phobie scolaire

Sans aller à l’école, je suis devenu mangaka, de Syoichi Tanazono

Masatomo est élève en CP. Un jour, alors que la maîtresse distribue les rôles pour la pièce du festival de l’école, il se perd dans les explications. se souvenant du conseil avisé de sa maîtresse de primaire qui lui disait de dire lorsque l’on ne comprenait pas quelque chose, Masatomo se lève et demande des explications… La réponse ne sera pas du tout ce qu’il attend. Son enseignante lui assène une gifle très violente. Dès lors, c’est une descente aux enfers pour le jeune garçon qui n’ose plus retourner à l’école. Entouré de parents compréhensifs, suivi par des professeurs qui vont tenter de l’aider à surmonter sa phobie scolaire, il va, chaque année, tenter de retourner à l’école… et chaque année, sa scolarité va s’interrompre, malgré ses efforts pour devenir un élève « normal ». Enfermé la plupart du temps chez lui, il n’aura de cesse de progresser en dessin, en copiant les illustrations de Dragon Ball dont il est fan… Et si cette vocation  était le moyen de sortir de cette spirale infernale et réintégrer une vie normale ?

Un témoignage très émouvant, semi-autobiographique. Lorsqu’un enfant est touché par la phobie scolaire, il est extrêmement difficile de lui faire entendre raison, et le forcer à reprendre le chemin de l’école est mission impossible : peur de l’échec, harcèlement, problème relationnel avec l’enseignant en sont les causes principales. Le risque est la marginalisation, la déscolarisation totale et la dépression. Notre protagoniste a eu la chance d’être entouré de personnes compréhensives qui l’ont aidé à surmonter cette phobie, ou plutôt à l’accepter et à vivre avec, sans relâcher leur volonté, leur énergie, leur bienveillance pour lui faire reprendre le chemin de l’école.

Un manga très personnel, tendre,  qui se lit vraiment bien. La bonne bouille du personnage principal le rend si attachant ! Et au final, la réussite ne serait-elle pas au bout du chemin ? Une lecture finalement positive sur le temps difficile de l’adolescence, ses doutes, ses angoisses mais aussi ses amitiés.

2 réflexions sur “Phobie scolaire

  1. Ce livre est un chef d’oeuvre, j’ai vraiment adoré ce petit garçon qui souffre et pourtant essai de ce battre j’adore sa détermination. Une histoire avec une morale magnifique. On dirait que l’auteur a essayé de nous faire passer un message sur lui même comme si il nous racontait sa propre histoire celle qu’il a vécu. Je le conseil à toute les classe.

    J'aime

  2. J’adore vraiment ce manga avec une morale en fond. C’est un peu triste vu la façon dont le petit garçon ce fait harceler … Tout sa pour nous dire qu’il ne faut pas abandonner face au moqueries !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s