Blues à Harlem

Rite de passage, de Richard Wright

Afficher l'image d'origineJohnny a 15 ans, une scolarité irréprochable, une famille d’accueil aimante, et pourtant… La machine administrative en a décidé autrement… Johnny doit partir, aller dans une autre famille, chez des inconnus… Non, impossible, et s’il faut partir, alors, que ce soit définitif, seul. Mais comment vivre seul dans le Harlem des années 1940 ? Pour son bien et son mal, Johnny va être adopté par un gang, mais à quel prix ?

Une lecture qui fait comprendre la fragilité du du bonheur et l’injustice de la vie par l’auteur du livre autobiographique Black boy.

Des scènes assez dures, un monde violent font que ce livre est plutôt à réserver, en collège,  aux bons lecteurs de 3ème.

Enregistrer

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s