Les survivants

U4. Contagion, de Yves GREVET, Florence HINCKEL, Carole TRÉBOR, Vincent VILLEMINOT

Afficher l'image d'origine

7 juillet 2015

Sur ce blog, Mu lance un défi aux auteurs de la tétralogie U4 :

« comme les auteurs semblent aimer les challenges, moi, je leur en propose un nouveau : pourquoi ne pas écrire une seule et unique suite… à quatre mains. Vous relevez le défi ? »

 Défi relevé ! Les auteurs ont écrit le 5ème opus Contagion.

Séverine, Philippe, Léna, Coline, Lola, Yannis, Koridwen, Stéphane, Yannis, Isa, Nicolas, François, Cédric et pleins d’autres sont les survivants au virus U4 qui semble les avoir épargnés. 90% de la population mondiale ont été décimés en quelques jours. Les forces militaires prennent le contrôle du monde et l’ensemble des survivants doit vivre dans des R-Point où chacun est missionné à une tâche précise utile au bon fonctionnement de la communauté. Ils sont tous « pucés » afin d’être tracé par les dirigeants. Ceux qui ne vivent pas dans ces R-Point sont considérés comme ennemis et risquent d’être tué s’ils croisent un militaire. Certains d’entre eux réussissent à s’échapper de ces R-Point où la vie est difficile, surtout pour les filles cantonnées aux tâches ménagères. Mais le monde a changé et est devenu hostile et dangereux. Les ambitions et l’envie de vivre une nouvelle vie naissent chez certains. Vont-ils arriver à se reconstruire et à reconstruire le monde ?

Contagion offre une réflexion pertinente sur un monde détruit en quelques jours par un virus. Outre la disparition brutale et soudaine de la population, les auteurs arrivent à offrir une réflexion intéressante sur le devenir des survivants, du monde. L’anarchie est-elle possible ? Comment réguler un monde où la majorité de la population a été détruite en 48h ? Comment reconstruire ce monde ? Tant de questions auxquelles les auteurs proposent des réponses à travers le destin des divers personnages.

Je n’ai pas lu les autres tomes de la série, j’ai donc commencé par celui-ci, Contagion. Mon ressenti est qu’il pourrait se lire à la fois en premier mais aussi en dernier. Ayant commencé par celui-ci, j’ai follement envie de lire les autres tomes pour en savoir plus sur Jules, Koridwen, Yannis et Stéphane. Contagion apparait presque comme une introduction aux autres tomes et nous donnent envie de connaître plus intimement ses personnages et leur destin. En tant que dernier opus, il nous apprend ce que sont devenu les héros, les survivants, en particulier Koridwen, Stéphane et Yannis, mais aussi beaucoup d’autres. Cela peut être perçu comme du spoiler si l’on commence par ce tome mais ce n’est pas mon ressenti. Contagion apparait un peu comme un long flashforward !

Pour les mordus de U4, un bonus est offert à la fin du roman : quatre nouvelles écrites par des lycéens sur quatre personnages secondaires de Contagion et une adaptation en bande-dessinée intitulé 14 décembre vous permettront, une fois le roman terminé, de prolonger votre temps dans l’univers de cette formidable série !

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s