La magie du monde

Les mondes cachés,  de Filippi et Camboni

Grégoire et sa sœur Chloé vivent avec leur mère et leur beau-père. Ils ont déménagé dans un nouvel immeuble à Paris. Le jeune adolescent est magicien. Il ne supporte pas le divorce de ses parents et encore moins la présence d’un beau-père autoritaire. Et dépité par la situation qu’il ne peut pas changer, il veut renoncer à ses pouvoirs et essayer de mener une vie normale. En fait il se rend compte que la magie ne peut pas apporter une solution à tout.
Sa sœur, quant à elle essaie, de le raisonner en s’efforçant de lui faire comprendre que leurs parents ont pris une décision et qu’il faut faire avec. Magicienne également, elle continue à utiliser ses pouvoirs pour se faciliter la vie. Mais Grégoire et Chloé ne se comprennent plus.

« l’arbre forêt »

Afficher l'image d'originePour échapper à cette triste réalité, Grégoire s’échappe sur les toits pour retrouver son amie Itsuki.
Itsuki emmène un soir Grégoire dans la maison de son grand-père où elle découvre des croquis de son frère disparu.
Mais son amie disparaît à son tour et Grégoire va devoir la retrouver dans le monde magique…
les auteurs nous entraînent dans une superbe aventure très dynamique où se mêlent réalité et monde féérique. Les dessins sont très beaux, très colorés, nous emportent dans la magie d’un autre monde.
Ce récit s’adresse à un jeune public qu’il sensibilise aux problèmes de la famille notamment avec le thème du divorce, de la perte d’un être cher, mais il met également en avant l’importance de l’amitié.

« la confrérie secrète »Afficher l'image d'origine

Au collège, Grégoire fait la connaissance d’Emeline qui lui annonce qu’il est en danger. Des hommes sont à sa poursuite, ils sont déjà dans la cour de l’école. Les enfants se réfugient chez Emeline : en fait Grégoire se trouve face à une piscine qu’Emeline a transformée.

Les dessins sont somptueux et les détails sont soignés. On traverse encore le domaine du fantastique qui est très bien maîtrisé par les auteurs. La course poursuite avec les hommes est très rythmée. En fait , on en arriverait presque à envier ces adolescents : avoir des pouvoirs, se transporter ailleurs on en a tous rêvé !

Enregistrer

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s