Dans la peau de Sherlock Christie junior ….

1540-1

Un coupable presque parfait, de Robin Stevens

Daisy WELLS et Hazel WONG, toutes deux pensionnaires dans un collège anglais (DeepDean), décident de fonder leur club de détectives privées.
Après des enquêtes sans grande importance, elles tombent sur l’enquête de l’année, la vraie, la réelle ….
Au milieu du gymnase, leur professeur de sciences, Mme Bell, est étendue, le corps sans vie … Le temps de trouver quelqu’un, le corps n’est plus là !!!!! Elles ne sont pourtant pas folles, Mme Bell était bien là, elles l’ont vue !!! A elles maintenant de prouver que le coupable est quelque part et il ne faut surtout pas qu’il ne recommence, voire même qu’il se mette à leur poursuite afin d’empêcher l’enquête.

On se retrouve alors plongé au coeur d’une vraie enquête gérée d’une main de maître par deux adolescentes de 13 ans. L’une, plus calme, retranscrit ce qu’elle voit, ce qu’elle ressent dans un journal (les pages du journal constituent une grande partie du récit), l’autre, plus téméraire et active, analyse, réfléchit et trouve les indices.
Le parfait duo, une complicité, un respect, les deux personnages s’accordent à merveille.

Le début du livre nous décrit les filles, leurs conditions de vie, leurs caractères et nous fournit même un plan du pensionnat dans lequel se déroule l’action. Les personnages, les professeurs, les camarades de dortoirs, on connait tout le monde et leurs différentes fonctions.

L’histoire est bien ficelée et je pense que nos élèves aimeront ce livre, de part sa construction, son humour, mais aussi son contexte (pensionnat des années 30), la description et les habitudes de cette époque sont décrites précisément et on se prendrait même à devenir une élève et camarade des deux jeunes filles.

Le début peut paraitre un peu lent pour les plus âgés, mais nos élève, à partir de la classe de 5ème, addicts ou non de roman policier devraient apprécier. Livre avec de l’audace et de la fantaisie, on sort du classique policier pour le plaisir des lecteurs.

Plusieurs suites existent, non encore traduites, et la fin du livre nous fournit un petit extrait d’une nouvelle enquête. Le club des détectives n’est pas mort et il enquêtera dans d’autres livres pour notre plus grand plaisir !

Enregistrer

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s